Nos Partenaires

Auteur Sujet: Evacuation  (Lu 32930 fois)

08 mai 2016 à 23:26:43
Réponse #100

Rammstein


Depuis Katrina, certains habitants des zones inondées conservent par précaution une hache dans leur grenier. De nombreuses victimes se sont en effet retrouvées prises au piège, coincées sous le toit de leur demeure.

Témoignage : http://edition.cnn.com/2005/US/09/09/katrina.survivors/

Le groupe Rise Against en a même fait un clip : https://www.youtube.com/watch?v=JHiqGqoIGII

Si l'inondation est le risque majeur auquel tu te prépares, je prévoirai en plus de la hache des packs d'eau minérale, un peu de nourriture, une lampe, une radio, une bâche, des couvertures, des moyens de signalisation et peut-être aussi une embarcation gonflable. Le tout stocké au grenier.

Rammstein

09 mai 2016 à 00:57:31
Réponse #101

Hurgoz


Yo,

Si l'inondation est le risque majeur auquel tu te prépares, je prévoirai en plus de la hache des packs d'eau minérale, un peu de nourriture, une lampe, une radio, une bâche, des couvertures, des moyens de signalisation et peut-être aussi une embarcation gonflable. Le tout stocké au grenier.

Et pourquoi pas, plutôt, un radeau solide posé non loin de la baraque, amarré à du dur (bas de la maison par exemple) par une corde qu'on peu détacher de l'embarcation "au cas où"? (voir un double amarrage: l'autre au niveau du toi, pour pouvoir tirer le radeau à soit si on se retrouve bloqué sur le toi)

Sinon, niveau matos: des gilets de sauvetage?

J'ai donc trouvé ce genre d'outil :

Pas d'idée dessus...ceci dit, j'y ajouterai un grippe en caoutchouc et une dragonne ;)

Tcho

Hugo
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

09 mai 2016 à 06:00:27
Réponse #102

François


Ca fait donc un bon moment que je cogite pour trouver une échappatoire si jamais la maison venait à être partiellement submergée par les vagues, j'en suis arrivé à la conclusion qu'il me fallait quelque chose pour défoncer le toit et trouver refuge dessus, je peux accéder à l'étage mais il y a seulement deux petite lucarnes où un adulte ne passe pas même un enfant aurait du mal en fait.

J'ai donc trouvé ce genre d'outil :





A l’œil, cela parait un peu léger, et certainement très cher pour ce que c'est.
Si il n'y a pas de raison de marcher avec, je m'équiperai avec une hachette à manche métallique* et un pied de biche, plus une barre à mine si il y a du dur à démolir. Et une paire de gants robustes.

* hachette plutôt que hache parce que c'est plus maniable dans un espace réduit, à manche métallique parce que la fiabilité prime sur le confort d'utilisation.

EDIT :

Il y a de fortes chances (ça dépend des matériaux du toit) que l'outil le plus utile soit un gros pied de biche dans ce genre :



Typiquement : acier trempé, 60 à 100 cm de long, 1.5 à 3 kg, 20 à 30 euros.
« Modifié: 09 mai 2016 à 10:33:01 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

09 mai 2016 à 10:20:35
Réponse #103

Troll


Hello,

En sus des outils cités par François, tu peux aussi penser à quelques vêtements secs pour te changer, stockés dans un sac étanche
+ eau potable
+ quelques produits d'hygiène (notamment pour femme / enfant si nécessaire)
+ nourriture (barres énergétiques, etc...)
+ les papiers importants mis sous enveloppes étanches.

EDIT: pour la lampe, veille à en prendre une qui tient l'eau ;)

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

09 mai 2016 à 11:24:16
Réponse #104

h


pour la gerber, c'est fait! mais pour ceux qui veulent s'équiper, celle ci est pas mal!
http://camp-france.fr/shop/safety/hache-sp-pompier-2823.html

avec une hachette à manche métallique* et un pied de biche, plus une barre à mine si il y a du dur à démolir.

09 mai 2016 à 11:41:05
Réponse #105

fall7stand-up8


pour la gerber, c'est fait! mais pour ceux qui veulent s'équiper, celle ci est pas mal!
http://camp-france.fr/shop/safety/hache-sp-pompier-2823.html


Salut à tous

Ce modèle était en dotation chez les sapeurs pompiers du sdis13 et je peux attester de son efficacité pour tout ce qui est effraction/démolition. le manche est suffisamment costaud pour faire levier avec l'extrémité en forme de pied de biche. et la tête remplit son office après un bon aiguisage.
Un copain l'avait surnommé "son meilleur ami"

09 mai 2016 à 21:11:31
Réponse #106

Chill


pour la gerber, c'est fait! mais pour ceux qui veulent s'équiper, celle ci est pas mal!
http://camp-france.fr/shop/safety/hache-sp-pompier-2823.html

Dans les années 1990 cet outil a reçu le nom d'"outil de forcément et de déblai " à la BSPP. Il remplaçait la "petite pince" qu'emportait réglementairement le chef d'agrès. Très PERLE, bien dans l'esprit d'ici.  ;)

Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

10 mai 2016 à 06:53:59
Réponse #107

François


Spyderco SzaboHawk ~ H01

700 g, dont apparemment moins de la moitié dans la tête, cela le positionne plus comme grigri que commme outil de démolition, non ?
Enfin, il a un look d'enfer, c'est déjà ça :)
« Modifié: 10 mai 2016 à 07:13:24 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

10 mai 2016 à 10:40:44
Réponse #108

Arnaud


Peut être pas possible/souhaitable... mais plutôt que d'avoir à défoncer le toit sous stress avec un outils à l’efficacité "incertaine", tu aménagerais une sortie au calme avec les bons outils ?
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

05 juin 2016 à 00:14:17
Réponse #109

Hurricane


De part mon boulot j'ai été amené à intervenir lors de fortes inondations. j'ai parlé à beaucoup de rescapés. L'histoire d'un petit vieux m'avait touché.

Il vit dans un cabanon comme on dit chez nous. C'est une toute petite habitation en dur. Il travail dans l’agriculture. Il dormait lorsque les eaux ont monté. Il s'est réveillé à cause du bruit et a constaté que l'eau arrivait au niveau de son lit. Sortir dehors aurait été la mort assurée, à cause des torrents d'eau.

Il est monté sur un meuble et a réussi à se frayer un chemin par le toit. Il a ensuite attendu d'être héliporté.

Depuis il m'a confié qu'il peinait à trouver le sommeil. La plupart des nuits il se lève en sursaut pour vérifier si l'eau n'est pas dans sa chambre. Un vrai traumatisme, pauvre vieux.  :(
"Des choses simples pour des gens simples". Benoit, NDS.

28 septembre 2019 à 10:42:25
Réponse #110

Hurgoz


Yo,

Certains suivent peut être les événements de Rouen: https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/09/28/incendie-de-l-usine-lubrizol-a-rouen-ce-que-l-on-sait

Il y a eu suite à ça un retex d'évacuation posté sur Protegor: https://www.protegor.net/blog/2019/09/evacuation-nrbc-a-rouen/

Tcho
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

25 janvier 2021 à 23:02:03
Réponse #111

Hurgoz


Yo,

Vue qu'il est question de BOB et d'évacuation en ce moment, un truc qui peut être bien si on décide, malgré les risques encourus, que la meilleur option c'est d'évacuer avec conjoint(e), enfants et cochon d'inde, c'est de laisser un mot visible de l'extérieur, derrière une vitre, à l'intérieur, proche de la porte d'entrée (j'insiste: derrière une vitre, à l'intérieur, parce qu'en cas de fort vent, un mot scotché sur la porte va s'envoler), informant un sauveteur éventuel, qu'on est parti avec tout le monde, que le numéro de tel pour nous joindre est le suivant et qu'on a laissé la belle mère à l'intérieur et qu'elle mord. ;#

Les points clefs d'un tel message sont:
  • La date
  • L'identité
  • Le nombre de personnes (enfants/adultes)
  • Un numéro de tel où on espère être joignable

Facultatif:
  • Le véhicule
  • La destination
  • Le numéro d'une personne à prévenir

L'idée derrière, est qu'au moment où on enverra forcément des équipes faire du porte à porte pour voir si tout le monde va bien, qu'il n'y ai aucun doute vous concernant. On pourra éventuellement vous appeler pour être certain que vous n'avez pas été embarqués dans un glissement de terrain, avec la route, au fond d'un ravin ou si on a retrouvé votre véhicule vide, savoir combien de personne on cherche et qui on doit prévenir.

Pour ce qui est des cambrioleurs, l'histoire de la belle mère devrait les décourager, mais si se sont des acharnés, ils auront tôt fait de faire le tour de la maison, s'apercevoir qu'il n'y a pas de mouvement et casser une vitre pour entrer avec ou sans mot.

Ca peut par contre vous éviter qu'on soit tenté par envoyer quelqu'un mettre un coup de hache dans la porte pour voir si vous ne seriez pas sec dans votre cuisine, à moitié dévorés par vos hamsters.

Tcho
« Modifié: 26 janvier 2021 à 22:51:31 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

31 janvier 2021 à 17:59:02
Réponse #112

Nirgoule


Salut à tous
Outre le matos individuel et familial, l’appui de l’entourage plus ou moins étendu sera un avantage indéniable. Je ne connais que l’exemple de mon petit village de 600 âmes où la solidarité et la bienveillance jouerait certainement comme ce fut le cas lors de la tempête de 2000.

Déjà l’habitude a été prise de surveiller les personnes âgées isolées lors de phénomènes de chaleur ou de pandémie. Je n’ai jamais observé de telles pratiques quand je vivais dans de grandes agglomérations.
 
Ce quadrillage est peut être perçu comme de la surveillance et donc dans une certaine mesure comme une privation de liberté, ce qui est le cas, mais il apporte un plus en matière de sécurité, sécurité au sens large d'ailleurs.

Une prise en charge collective des problèmes apporte une force de frappe significative même pour un petit village. Depuis 2000 un groupe électrogène est installé proche de la salle des fêtes et régulièrement testé. Bon en 20 ans il n'a jamais plus servi...  ;D



"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //