Nos Partenaires

Auteur Sujet: Ballenberg, Musée Suisse de l'habitat rural.  (Lu 2600 fois)

07 octobre 2010 à 19:05:44
Lu 2600 fois

Woodrunner


Hier je suis partis avec mon amie visiter Ballenberg. Situé au centre de la Suisse près de Interlaken, Ballenberg est le musée de l'habitat rural.
http://ballenberg.ch/fr/Ballenberg/Arts_et_metiers_artisanaux

Drôle de musée en faite puisqu'il regroupe une centaine de maison de toute la Suisse (la plus vieille date de 1400!) disposé autour d'une colline isolé. Ces maisons étant menacées de destruction dans leurs milieu originel elles ont été démonté et reconstruite sur leurs emplacement actuel.

Toutes les habitations sont équipé comme dans le passé, de la cuisine à la chambre à couché!
Le tout semble vivant car dans la plupart un feu brûle, des lampes à huile fonctionnent, sur le parcours vallonné du musée on croise toute sorte d'animaux plus ou moins familier (les boeufs de trait et les cochons laineux ne sont plus très courant dans nos campagnes!) Du linge sèche devant les maisons, le foin est récolté,... on a vraiment l'impression que tout est vivant,... on est loin d'un musée mais sans tombé dans le parc Astérix et le Swissprimitivepark avec des animations attrape touriste.

Dans certaines la charcuterie est séché et fumé pour de vrai, on a de vrais odeurs de vécu, par exemple quand on visitait dans certaine le personnel du musée faisait de la soupe à midi, dans d'autre des dames brodaient et tricotaient! On peut dans certaines se poser au coin du feu, ou même essayer certains vieux outils. Des artisans présentent leurs métiers (bûcherons, vanniers, potiers, sculpteurs, boulangers, bouchers, scieurs...)
Les jardins potagers (un jardins des plantes médicinales est également présenté) sont entretenu on peut y flâner à souhait, divers expositions sont également présenté cela va de l'horlogerie (traditionnellement c'était les paysans du Jura qui occupaient leurs longues journées d'hivers en fabricant des montres et leurs mécanique) à la pharmacopée en passant par l'écosystème de la forêt.

Bref au fil de la ballade on se retrouve plongé dans la Suisse des années 1700 à 1900, je pense qu'une personne intéressé par l'autarcie et la survie à long terme peut trouver là bas beaucoup d'idées que cela soit au niveau construction et disposition de l'habitat que dans les outils ou le jardinage!
La rusticité et l'ingéniosité des habitats présenté est stupéfiante! Cela va de la monstrueuse et très décoré ferme d'un riche paysan à la cabane du berger en passant par le hameau montagnard Valaisan et la maison d'une famille de vannier!

http://ballenberg.ch/fr/Map/7/25

Pour vous faire une idée du musée cliqué sur les maisons de la carte.

De plus la région qui entoure Ballenberg est somptueuse! Et un musée qui ne sent pas la poussière c'est assez rare pour le souligner! Le site est disponible en plusieurs langues (en haut à droite) n'hésitez pas à le parcourir!
Tout dans le musée est traduit en français, italien, anglais...
http://ballenberg.ch/fr/Info/Portrait/Film
Je mets une deux photos quand j'aurais remis la main sur mon APN.
« Modifié: 07 octobre 2010 à 19:21:17 par Woodrunner »
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

07 octobre 2010 à 19:07:52
Réponse #1

Woodrunner


Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

07 octobre 2010 à 19:38:08
Réponse #2

QUIDAM


 :akhbar:

MERCI

moi qui aime la Suisse et qui y retourne régulièrement je vais aller y faire un tour, ça me changera du magnifique village de Gruyère  :love:

A+
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

07 octobre 2010 à 19:51:47
Réponse #3

Woodrunner


Je comprends que tu aimes Gruyère, je passe presque tous les jours devant et je ne peux m'empêcher de chaque fois admirer le château et les remparts...  :love: quelque soit l'heure, la saison, le temps c'est impressionant de beauté!

Pour Ballenberg c'est vraiment une visite à faire, autant pour la culture que pour la simple curiosité, la vie en Suisse avant le siècle dernier était plus que rudimentaire, à ceux qui se font une idée romantique de la vie en autarcie cela remettra peut-être les idées en place et à ceux qui veulent vraiment tenter le coups de ce style de vie cela donnera plein d'idées!

L'agencement de pas mal de ces vieilles maisons est stupéfiant et tellement ingénieux! Tout est calculé pour économiser, pas un clou inutile, de petites fenêtres, les moyens de chauffage rentabilisés au maximum, l'esprit communautaire était indispensable à la survie du groupe! La vie devait pas être facile,...


                                                                                                                                   Woodrunner Gruyérien depuis 1450
« Modifié: 07 octobre 2010 à 20:02:01 par Woodrunner »
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

07 octobre 2010 à 20:10:00
Réponse #4

QUIDAM


Il ne faut pas oublier pas très loin de Gruyère... la chocolaterie Caillet  :lol:

mais j'arrête car je suis hors sujets

sorry  :-[
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

07 octobre 2010 à 21:15:37
Réponse #5

Loriot


Ahh Ballenberg! Que de souvenir! J'y ai travaillé!



Une journée...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //