Nos Partenaires

Auteur Sujet: SurvivaQuiZZ !!!  (Lu 23588 fois)

09 septembre 2007 à 14:47:52
Réponse #50

guillaume


Tu vas me dire qu'il suffit de s'inspecter souvent... quand tu es seul en pleine nature et
depuis plusieurs jours, tu seras vraiment très surpris d'en trouver des "grosses" dans des
endroits inaccessibles  :o

Pour tester la méthode, tu devrais t'entraîner sur un chien, une vache ou un cheval
infesté par ces saloperies depuis plusieurs jours...  :o

Sans vouloir être médisant, je passe assez de temps en forêt pour te dire que, effectivement, des grosses tiques je n'en ai jamais eu pour la simple et bonne raison que je m'inspècte régulièrement (le matin, le midi, à 16H et le soir avant de se coucher) et ce, partout (et les potos aident pour les endroits inacessible). Enfin bon, même tout seul, je n'ai jamais choppé de tique dans le dos (que ce  soit une sortie à la journée ou de plusieurs jours) ::).

 ;)

a+
« Modifié: 09 septembre 2007 à 14:57:01 par guillaume »

09 septembre 2007 à 14:51:50
Réponse #51

oli_v_ier


Par contre, le Girasol est réglé sur l'heure GMT et tient compte des fuseaux horaires.  Il ne calcule pas à partir de l'heure solaire locale.

Bah sur le Girasol que je donne en lien est indiqué:

"L'option "résultat en heure solaire ou en heure légale" n'est pour le moment pas activée; les données horaires sont toujours exprimées en Heures Solaires (TSV)."

http://audience.cerma.archi.fr/cerma/pageweb/outils/diag_solaire.html

09 septembre 2007 à 15:12:37
Réponse #52

emmuel


ouais parce que moi j'en ai choppé des tiques dans le dos, mais si j'avais été seul, j'aurais jamais su.  :nana:

09 septembre 2007 à 15:28:46
Réponse #53

guillaume


Ok autant pour moi, et pourtant j'en choppe des tiques, la dernière fois: 11 d'un coup. Et pas une dans le dos...

Mais si la tique devient vraiment grosse, là il y a un soucis qu'on l'enlève dans le sens anti-horraire ou non... Et même si on ne voit pas la tique, ça finit par gratter donc même sans la voir on la sent. Après pouvoir l'enlever dans le dos... ;D.

a+

09 septembre 2007 à 15:31:21
Réponse #54

triptop


 >:( ;D j'aime le truc du père fourras DM; j'prépare ma copie en essayant d'apporter quelque chose par mes recherches mais c'est chaud, vous êtes trop fort  :doubleup:

J'arriverai peut être après la correction car je ne pourrai poster avant ce soir ou demain. Ca fait du bien un peu de remue méninges !!!
"Honi soit qui mal y pense !"

09 septembre 2007 à 17:10:57
Réponse #55

guillaume


Guillaume

Non aucun problème si tu procèdes doucement...

La tête et le rostre viennent totalement et il reste une plaie propre qu'il faut désinfecter...
Quelqu'un a du miel sous la main ?

 :)

@pluche

Oui oui tu as raison mais je parlais du fait que si la tique est devenue grosse, c'est que l'on ne l'a pas enlevé à temps. Dans l'absolu, il faudrait retirer la tique sous 24 ou 48H (je ne sais plus, Manitou?) or la tique devient vraiment grosse qu'au delà, et là, il y a un risque d'infection.

Si la tique est retirée assez tôt, elle n'a pas eu le temps de cracher ses saloperies qu'elle a dans le bide.

a+

09 septembre 2007 à 17:22:03
Réponse #56

guillaume


Il me semble que c'est 48h.

Merci, je corrige mon post sur le quizz, j'arrive jamais à m'en rappeler (donc je met le court au cas où)  :-[.

a+

09 septembre 2007 à 23:30:43
Réponse #57

DavidManise


Salut ;D

1. A 23H, HEURE SOLAIRE en HIVER, le soleil il est où dans le ciel, en degrés ?  Est, sud, nord ?  Combien de degrés exactement ?

Donc oui, effectivement, ça change en fonction de la saison entre les deux tropiques...  et c'est différent aussi dans l'hémisphère sud.  Merci Olivier :)

Réponse : à 23h, HEURE SOLAIRE, en hiver, le soleil est à :
- 345° (par rapport à l'horizon) dans l'hémisphère nord, et il est SOUS l'horizon (couché).
- 345° (par rapport à l'horizon) entre les deux tropiques, et il est SOUS l'horizon.
- 165° (par rapport à l'horizon) dans l'hémisphère sud...  au delà du cercle polaire antarctique, il est au-dessus de la ligne d'horizon si c'est l'hiver dans l'hémisphère nord bien sûr...

2. A 23H, HEURE SOLAIRE en ETE, le soleil il est où dans le ciel, en degrés ? Est, sud, nord ?  Combien de degrés exactement ?

Réponse : à 23h, HEURE SOLAIRE, en été, le soleil est à :
- 345° (par rapport à l'horizon) dans l'hémisphère nord, et il est SOUS l'horizon (couché).  Au delà du cercle polaire, en été, le soleil ne se couche pas...  donc il n'est pas couché.  Vous le savez.
- 165° (par rapport à l'horizon) entre les deux tropiques, et il est SOUS l'horizon.
- 165° (par rapport à l'horizon) dans l'hémisphère sud...  et il est couché.

Bon, là, pour le coup, j'avoue que je ne suis plus trop sûr de mon coup pour l'hémisphère sud et les tropiques :-[  Je suis vraiment, mais alors vraiment prêt à entendre vos arguments si vous pensez que je me plante.  Déplantez moi, j'apprécierai de me coucher moins con ;)

Là où je voulais en venir, à l'origine, c'est que la terre tourne sur elle même (360°) en 24h.  360/24 = 15 degrés par heure. 

Hémisphère nord, au-dessus des tropiques :
- Midi = 180° (sud),
- Minuit = 0° (nord),
- 6h = 90° (est),
- 18h = 270° (ouest)
En clair, l'heure solaire x 15° = la position du soleil.
23 x 15° = 345.

Maintenant, dans l'hémisphère sud, c'est différent.
- Midi = 0°
- Minuit = 180°
- 6h = 90°
- 18h = 270°

La multiplication simple ne fonctionne plus.

Dans les tropiques, selon la saison, c'est soit comme dans l'hémisphère nord, soit comme dans l'hémisphère sud.

Et bien sûr, au solstice d'été à midi c'est vachement dur de savoir où est le sud parce qu'on a le soleil grosso modo au dessus de la courge...  ::)

Donc voilà.  Toutes mes confuses.  Cette question était merdique.  Ceci dit je suis content parce que j'ai appris des trucs et que ça a permis de discuter pas mal, et de révison notre astronomie et notre géographie de base ;)

3. Pourquoi le micropur ne fonctionne pas aussi bien sur de l'eau trouble ?

Plusieurs bonnes réponses : le chlore réagit avec toutes les merdes qui sont dans l'eau.  Il n'en reste plus assez pour tuer les bestioles.  Effectivement.  Ceci dit avec les micrpur forte il reste des ions d'argent qui peuvent eventuellement terminer le boulot. 

Mais pour que le chlore soit efficace, il faut de l'eau claire.  Donc c'est pas inutile de savoir décanter, transvaser, filtrer, etc ;)

4. Debut septembre, en France, à 1600m d'altitude, à 6h du mat il fait quelle température en moyenne ?

D'après mes relevés perso : entre -6 et +4 (Vercors).  En faisant des moyennes grossières à la louche à partir des données de météo france que j'ai pu trouver, ça tourne autour de +2 de moyenne.  Mais ça peut geler...  Ca gèle même souvent.  Bref, ça caille.  Sans un feu, ou sans vêtements chauds et sans abri, c'est vite fait de se retrouver en hypothermie au petit matin... !

5. Le plantain, ça sert à quoi pour un bipède ???

- ca se mange (les jeunes feuilles en salade, les vieilles feuilles en soupe, les graines, grillées, comme céréales pas trop mal et riches en vitamine B paraît il)
- le jus des feuilles est un excellent anti-histaminique local (met des bâtons dans les roues à l'inflammation et aux réactions allergiques locales)
- le jus contient une sorte d'anti-poison qui est efficace contre le venin de guêpe, d'abeille, et même, paraît-il, contre presque n'importe quoi...  à vérifier...

6. C'est quoi, en deux mots, le VO2MAX et pourquoi est-ce important d'avoir un bon VO2Max en survie ?

Le VO2Max est notre capacité de consommation maximale d'oxygène.  Plus on a un gros VO2max, plus notre "cardio" est bon.  L'intérêt d'avoir un gros VO2max en survie, outre le fait que ça permet une charge de travail très élevée, et que ça permet de courir ou marcher vite, c'est qu'à intensité d'effort égale, plus on est en forme et plus on puise dans nos réserves de graisse.  Si on bosse à 50% de notre VO2max ou plus, on ne peut pratiquement plus utiliser que des sucres et du glycogène (stock très limité) comme carburant.  Evidemment, comme on a beaucoup plus de réserves de graisses que de réserves de glycogène, il vaut mieux utiliser plutôt ses graisses.  Un VO2Max élevé permet donc, à effort égal, de puiser plus dans ses graisses, et moins dans son précieux glycogène (qui doit plutot être réservé aux urgences).

7. Un mec normal, il a combien de litres de sang, et il peut fonctionner avec combien ?  Pourquoi ?

Un mec normal de 70kg a environs 6L de sang (plus pour un athlète, moins pour un mollusque de canapé).  S'il perd plus d'un litre, il est déjà bien calmé.  Avec deux litres en moins, il n'y a généralement plus assez de volume sanguin pour bien remplir les vaisseaux sanguins. Du coup la pression de ce sang à l'intérieur du système circulatoire diminue au point qu'il a du mal à irriguer le cerveau correctement, surtout en position debout.  C'est le KO, qui ramène le corps en position allongée...  pas con ;)

Sur le dos, les pattes en l'air (position dite de tredelenburg, ou décubitus dorsal cité par cubitus, quelle coincidence ;D), on ramène du sang vers les organes nobles, et ça peut aider un peu.  Ceci dit le truc est contesté (http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cubitus).  Bon bref.  Allongé, déjà, c'est pas mal...  et franchement, si le mec a deux litres de sang par terre, c'est pas facile de le faire tenir debout de toute manière.

Avec l'adrénaline et en mode combat total, on doit pouvoir tenir un peu plus, bien sûr.  Tant que le coeur pompe comme un fou ça maintient la tension artérielle à un niveau acceptable, mais dès que ça se calme, c'est le KO.

8. C'est quoi l'effet chimpanzé ?

La preuve que nous sommes des primates, et que sous stress nos facultés de raisonnement, notre motricité fine et nos capacités à communiquer sont dignes de grands singes de base.  Idem quand on a froid.  Idem quand on a chaud.  En clair, sous 35°C, au-dessus de 38°C, et au-dessus de 160-180 pulsations cardiaques par minutes, nous sommes des primates.  Autant le savoir et en tenir compte dans notre préparation.

9. Comment faire pour retirer une tique sans chopper la maladie de Lyme ?

La bactérie vit dans l'intestin de la tique.  Il faut donc éviter de la faire vomir ses tripes dans notre peau.  L'endormir ou la cramer la font rejeter le contenu de son ventre dans la plaie (semblerait-il a cause de la pression exercée par la peau de l'abdomen de la tique sur son contenu : en l'endormant, elle relâche tous ses muscles et le sang refoule vers la peau).

Le plus important reste donc de :

1) l'arracher plutôt que de la faire se déloger chimiquement ou de l'endormir
2) l'enlever avant que ton abdomen ne soit dilaté (plus grand risque de réguritation à cause de la pression)...  cela prend...  de 24 à 48 heures ;) -- donc se checker partout, y compris dans le dos et dans les parties intimes, au moins une fois par jour quand on est dans la nature.
3) bien l'attraper avec une pince à épiler ou un outil spécialisé, en pincant bien la tête et donc couper la circulation entre le rostre et l'abdomen.  Plus on est près de la peau, mieux c'est. 
4) tirer doucement mais fermement...  la tique sécrète une sorte de colle dans la plaie.  Il faut littéralement la décoller de son trou.

Personnellement, je n'ai jamais constaté qu'il soit plus ou moins difficile de les retirer en tournant dans un sens ou dans l'autre, même si elles sont là depuis longtemps.  Cependant je ne nie pas que ça puisse aider dans certains cas...  mais MOI, je n'ai jamais trouvé de tique assez bien accrochée pour que j'aie à me poser la question.

10. Le miel, ca NOUS sert à quoi à part pour les tartines ?

Le miel est un excellent antiseptique, et antibiotique local.  Comme dans les confitures, il déshydrate complètement toute bactérie par osmose (il y a tellement de sucre hors de sa membrane que la cellule bactérienne est littéralement vidée de son eau).  Le miel contient aussi des tas de composés chimiques favorisant la cicatrisation des plaies. 

Faute d'un traitement médical approprié, et sans espoir de rejoindre les secours, on peut utiliser le miel directement sur une plaie, infectée ou non.

Si des erreurs se sont glissées, c'est à cause de ma débilité intermittente.  Merci de m'en avertir ;)

Félicitations à tous !!! :up:

Il y a eu d'excellentes réponses...  avec mention spéciale pour Olivier qui m'a décrotté le cerveau au sujet des questions 1 et 2.  Personne ne gagne de stage gratuit pour cette fois cependant.  Le seul pour lequel j'hésite c'est olivier, mais il ne va pas venir d'aussi loin pour un stage...  enfin je pense pas ?  Olivier ?

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

10 septembre 2007 à 03:33:33
Réponse #58

triptop


 :D

Soleil :up:


Alors pour ceux qui se sont découvert une passion pour le mouvement de notre planète par rapport à ce cher soleil, qui nous a tant manqué cet été, vous pouvez en savoir plus sur sa position (pour l'attendre au tournent) avec cette page interactive, bien sympa:
http://www.sciences.univ-nantes.fr/physique/perso/gtulloue/Soleil/Mouvement/Jour_nuit.html

Pour aller plus loin, et toucher à la trigonométrie sur le sujet, c'est ici:
http://www.pensifs.com/sciences/terre-soleil/position-soleil.php#3a
L'heure Solaire Vraie permet, comme vous l'avez expliqué, d'avoir une idée de la position du soleil (le matin à l'est et le soir à l'ouest pour guider Lucky Luke)
L'écart entre la direction réelle du soleil et celle déterminée à partir de l'Heure Solaire Vraie peut atteindre 20° donc ce n'est pas la panacée. En revanche, c'est 100% pile poil juste à minuit (plein nord); mais là, vaut mieux compter sur les étoiles.
Les marins, eux, utilisaient la hauteur du soleil et non pas l'Heure Solaire Vraie, pour déterminer la direction: DIRECTION = arccosinus ((sinus DECLINAISON SOLAIRE - sin LATITUDE x sin HAUTEUR) /(cosinus LATITUDE x cosinus HAUTEUR))
Lorsque l'angle horaire local est inférieur à 180°, il faut apporter une correction:
DIRECTION = 360 - DIRECTION.



Effet chimpanzé :bang:

David, pourquoi évoques tu les températures limites pour l'effet chimpanzé ? dans ton oeuvre originelle  :akhbar: tu insistes plus sur la peur, les émotions fortes, comme phénomène majeur. Laquelle met en branle le système sympathique qui prépare le corps à l'action:
Citation de: wikipedia
    * une mydriase (dilatation de la pupille)
    * une tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque)
    * une augmentation de la pression artérielle
    * un ralentissement du péristaltisme (mouvements intestinaux)
    * vasoconstriction périphérique (d'où l'expression peur bleue, la peur se caractérisant par une intense activité sympathique se traduisant par une vasoconstriction provoquant une paleur)
    * une stimulation des glandes sudoripares, entrainant une augmentation de la sudation
    * une stimulation de la libération de glucose par le foie
    * une augmentation de la sécrétion d'adrénaline et de noradrénaline par les glandes surrénales
    * une relaxation de la vessie
    * une stimulation de l'éjaculation
    * une bronchodilatation (augmentation du diamètre des bronches)

Un vrai bourrin, la chaudière à fond et la vapeur qui sort des oreilles: il se pisse dessus mais peut lever une charrue. Ce fut le fond de commerce de l'émission: "la nuit des héros"

Si j'ai bien compris, l'effet chimpanzé est le propre de tout animal en situation de défense extrême qui fonce dans le tas, ça passe ou ça casse. Expérience à faire à la maison  ::): essayez d'acculer un chat sauvage dans un coin, il y a de grande chance de le voir grimper au plafond (je répète je parle d'un chat, sans e, que l'on accule, avec un a) ou sauter à la gorge.

Tiques :fouet:
Pour les tiques re pub tellement l'objet est redoutable d'efficacité, de robustesse et de légèreté pour le prix d'une bière:
tire tiques, le seul produit sans ordonnance qui peut éviter une maladie grave (oui il y a le préservatif aussi)

Au vu de la simplicité de la partie efficace de l'objet, j'ose croire qu'il est possible de faire la même chose avec un coup de taberneck au bout d'une branche: taille puis fente.

Miel :popcorn:
Pour le miel, il est utilisé de mémoire par une unité du CHU Purpan de toulouse de Limoges, pour la cicatrisation  post opératoire avec des résultats qui n'ont rien à envier aux produits pharmaceutiques.

Citation de: Site internet du CHU de Limoges
Depuis 1978, sur l'initiative du Pr DESCOTTES, une équipe d'infirmières a entrepris des travaux expérimentaux prospectifs et comparatifs sur l'utilisation du miel pour le pansement des plaies importantes et des escarres. Compte tenu des résultats encourageants et statistiquement significatifs notre service s'est donc spécialisé dans cette nouvelle approche des soins infirmiers. D'autres résultats qualitatifs nous ont fait choisir le miel de thym. Les travaux sont mis à disposition dans la bibliothèque du service.
Thèse de médecine "le miel comme agent cicatrisant"université de Toulouse (à télécharger format word):http://perso.orange.fr/jeuadeux/THESE1.zip
Un diporama du CHU de limoges sur la cicatrisation par le miel (attention photos de plaies qui peuvent choquer):http://perso.orange.fr/jeuadeux/Le_miel.ppt
Exemple, juste pour montrer que ce n'était pas expérimenté en bobologie mais sur du sérieux

NB: Je ne sais pas si ils avaient causé avec James mais ils sont content du miel de manuka  ;D


Un article sur le miel comme cicatrisant :Parmi les pansements végétaux et les liniments traditionnellement utilisés pour cicatriser les plaies, les substances sucrées ont toujours tenu une place prépondérante. Par exemple, les rondelles de pommes placées pour recouvrir des plaies, de la purée de coings, ou simplement du miel. Et c'est le miel qui est employée systématiquement dans le très officiel service de chirurgie viscérale du Pr Descottes, au CHRU de Limoges.
Au début, vers 1984, ce médecin a procédé de faon empirique, mais a immédiatement constaté le bien fondé de cet usage : des plaies propres, qui ne s'infectent pas et qui cicatrisent plus vite.
Puis le Pr Descottes a affiné cette méthode, en choisissant en particulier certains miels artisanaux non chauffés, non exposés aux UV de la lumière solaire, en rajoutant pour tel usage (le  staphylocoque doré est très sensible aux essences de thym) des huiles essentielles aux propriétés maintenant bien codifiées.
Au total, plus de quatre cents patients répertoriés, et des résultats cliniques tout à fait honorables : si l'on compare (en moyenne) l'effet cicatrisant du miel, du Debrisan (pansement à base de dextranes nous restons dans les glucides) et de la traditionnelle biogaze, on obtient un résultat de 0, 78 cm2 avec le miel pour 0,42 cm2 avec le Debrisan et 0, 39 cm2 avec la biogaze.
Comment expliquer un tel effet ?
- Le miel contient diverses substances possédant des qualités bactéricides. L'enzyme glucose-oxydase, en particulier, produit en présence de la paroi bactérienne, de l'eau oxygénée qui la traverse tue le micro-organisme. Selon l'origine des fleurs butinées, le miel contient des huiles essentielles (action bactéricide bien connu) et des traces de propolis, cette cire que les abeilles utilisent pour colmater les interstices de la ruche et qui a des effets anti-infectieux puissants, mais aussi antifongiques et antigerminatoires pour les grains de pollen.
Certains phytothérapeutes utilisent d'ailleurs des crèmes à base de propolis pour les érythèmes fessiers et les plaies difficiles.
- Le miel possède, selon sa provenance, un pH situé entre 5, 2 et 5, 6 soit une acidité idéale pour gêner le développement des bactéries, mais pas assez acide pour favoriser (comme le font certains topiques à base d'acides lactique et salicylique) le développement de levures pathogènes.
- Sont également présents des flavono•des qui ont une action stimulante sur la circulation périphérique.
- Mais la principale action du miel, est sans doute tout simplement due à un effet osmotique. Le miel liquide est une solution extrêmement concentrée de petites molécules de sucres. Or (NATURE, 378, 364 1995), deux chimistes anglais ont montré que des solutions concentrées (ils ont essentiellement travaillé sur Nacl) ont le même effet perturbateur qu'une forte augmentation de pression, jusqu'à 1 000 atmosphères
On obtient ainsi une précipitation puis, une cristallisation des protéines (c'est " l'effet saumure Ó bien connu des amateurs de morueÉ), et un compactage des molécules d'eau autour des ions de la solution (voir Effervesciences n¡ 1 et 3).
Dans le miel, on aurait le même effet de pression sur les bactéries et d'appel des molécules d'eau alentours (les liquides de suintements), sans avoir l'effet cautérisant des sels minéraux.
D'ailleurs, ce qui est le plus étonnant pour les nouveaux soignants autour du Pr Descottes (infirmières, médecins de villeÉ) c'est de voir entièrement disparaître le miel placé pour combler une plaie, entre deux changements de pansement : il ne reste plus rien, et les bourgeons charnus n'en sont que moins gênés pour se développer.
Source: http://www.effervesciences.com/artic.htm#cicatrisation

PS:Des fermiers aubergistes de la vallée d'Aoste (nord de l'Italie) m'avaient appris à soigner une plaie avec un mélange de beurre et de miel. ;)

Merci encore pour cette bonne idée de quizz; on s'est bien torturé  :D

« Modifié: 11 septembre 2007 à 00:00:33 par triptop »
"Honi soit qui mal y pense !"

10 septembre 2007 à 07:39:05
Réponse #59

oli_v_ier


Salut David !

Me semble qu'il y a plusieurs erreurs, mais comme je sais que j'arriverai pas à te convaincre sans explication, je vais essayer de mon mieux ! ;)

D'abord je m'interroge sur les 15°/heure. C'est probablement vrai lorsqu'on mesure le déplacement du soleil dans le ciel (vitesse angulaire apparente quasi-constante), mais ce que tu demandais c'est sa direction projetée au sol (l'azimut solaire) -en gros la direction dans laquelle on marcherait si on allait "vers le soleil"- or la projection de points régulièrement espacés placés sur une courbe ne donne pas des points régulièrement espacés.



En double projection on obtient un diagramme solaire, exemple :
(tout sur les diagrammes solaires: http://mrw.wallonie.be/energieplus/CDRom/Climatisation/theorie/clithensoleillement.htm#projections)

http://www.outilssolaires.com/Jeux/prin-heure.htm

Où l'on voit qu'à 11h l'écart d'angle est bien supérieur à 15° en été, et qu'il n'est pas le même entre l'été et l'hiver. Il n'y a pas les valeurs pour 23h, on peut les obtenir avec l'applet que je donnais en lien ici :
http://audience.cerma.archi.fr/cerma/pageweb/outils/diag_solaire.html
(l'applet bugge quand on modifie les données, mais suffit de masquer/agrandir la fenêtre pour que ça redevienne clair).

Ce qui fait que je ne suis pas sûr du tout que ce soit 345° / 165° exactement, dans la suite, je préfère dire "vers le nord" ou "vers le sud".

Dans ta réponse à la question 1. aux tropiques, 345° me semble faux, un p'tit schéma pour expliquer (supposons qu'on est au début de l'hiver, le 22 décembre):
en vert j'ai dessiné la boussole imaginaire se trouvant sous nos pieds.
la flèche rouge est pointée vers le soleil
en pointillé rouge la projection de la flèche sur la boussole



J'ai fait une boussole à droite pour illustrer la situation à midi et une à gauche pour illustrer la situation à minuit.
A minuit, je parierai que le soleil est vers le sud ! :)

Enfin dans ta réponse à la question 2. , si on se place le 22 juin pour simplifier, le soleil n'est pas au 165° à 23h à mon avis, mais plutôt vers le nord entre les tropiques, un aut' p'tit schéma (minuit à gauche, midi à droite ;) ):


Vala, c'est tout :) !

Ah si, aussi: "Au delà du cercle polaire, en été, le soleil ne se couche pas...  donc il n'est pas couché.  Vous le savez."
L'été va du 21 juin au 21 septembre, en gros. Le 21 juin effectivement le soleil ne se couche pas au delà du cercle, mais plus l'été s'avance, et plus il faut se rapprocher du pôle pour ne pas voir le soleil se coucher.

J'ai vraiment très envie de participer à un des tes stages, c'est pas mon truc du tout pourtant (j'aime apprendre par moi même),  mais te rencontrer, en chier (un peu ?) et apprendre, ça oui ! Le problème c'est que je ne rentre en métropole qu'aux fêtes de Noël (pas chaque année) et en été, une solution c'est que tu rentres au Québec, là je serai bien plus près ! (vais pas me faire des copains sur ce coup là  ;D !!!).
C'est très gentil à toi de proposer de me l'offrir, mais je refuse (j'mérite même pas 1/10 au questionnaire  ;) ) ou alors tu acceptes mon invitation à venir chez moi pour un stage farniente et baignade en eau tropicale (encore 30° aujourd'hui  ;D) !!! :up:
« Modifié: 10 septembre 2007 à 07:45:08 par oli_v_ier »

10 septembre 2007 à 20:33:49
Réponse #60

kartoffel


100% avec Olivier  ;)
Les 15°/heure c'est seulement le long de l'écliptique.

Remarque que pour le reste, honnêtement, la position du Soleil quand il fait nuit n'est quand même pas une question existentielle.
« Modifié: 10 septembre 2007 à 20:43:03 par kartoffel »

10 septembre 2007 à 21:58:52
Réponse #61

SurvivalFred


100% avec Olivier  ;)
Les 15°/heure c'est seulement le long de l'écliptique.
Remarque que pour le reste, honnêtement, la position du Soleil quand il fait nuit n'est quand même pas une question existentielle.

De toutes façons, soleil ou pas c'est pas pour Karto c'est toujours l"heure d'un bon repas  :up:

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

10 septembre 2007 à 22:10:15
Réponse #62

kartoffel


 ;D ;D Sacré Fred ! Au lieu de dire des lieux-communs, tiens, cultive toi et regarde ce graphique qui montre l'azimuth du soleil en fonction de l'heure de la journée, pour le 21 juin à 43°N, Marseille (j'avais pas Nice dans le logiciel...), calculé sans me fatiguer avec un logiciel d'astronomie extrêmement précis.

Tu vois, cher Sanglier, que le soleil ne progresse bel et bien pas de 15° heure, mais que comme l'a prédit Olivier il avance plus vite à midi solaire et minuit, puisque sa trajectoire est plus parallèle à l'horizon à ce moment là.




Bon après tout ça c'est des curiosités, mais ça ne sert à rien d'être aussi précis pour les besoins d'une navigation "à peu près vers l'ouest" parce qu'on sait que c'est par là qu'on va trouver un repère qu'on cherche.

10 septembre 2007 à 22:15:36
Réponse #63

DavidManise


Put...  je voulais vous faire un joli diagramme et Photoshop, dans Wine, n'arrête pas de planter >:(

Bon j'essaie d'expliquer.

Imaginez un disque à plat.  C'est votre horizon.  Vous le voyez du dessus.  A votre droite le nord.  Votre gauche le sud.  Le haut est l'ouest, et le bas est l'est.

Le soleil passe autour de ce disque en décrivant, vu du dessus, une ellipse.  Enfin un ovale quoi...  A tout moment de son trajet, le soleil est reliable par la verticale à un point de votre horizon.  Si on place un fil plombé en le superposant au soleil, il pend sur un point d'horizon.  Cela, en quelque sorte, fait la correspondance parfaite entre l'ellipse, sur laquelle la progression varie en fonction de la hauteur du soleil...  et le cercle de l'horizon, où la progression est régulière.

RHAAAA...  c'est trop put**n de compliqué à expliquer sans dessin !!!  ;D ;D

Vous pigez ce que je veux dire ou pas ? 

Imaginez un cercle avec un ovale superposé.  Le centre de l'ovale et du cercle coincident.  L'ovale est la trajectoire du soleil, au-dessus et en-dessous de l'horizon.  Si on projette le truc en 3d, maintenant, on voit qu'en tournant pour rester face au soleil, il y a toujours une DROITE qui relie un point de l'ovale et un point du cercle.  Cela annule l'effet d'accélération ou de ralentissement causé par la hauteur du soleil.

Enfin je pense...

Le truc c'est que le soleil est plus loin que l'horizon, et que la ligne qui représente la verticle de sa progression n'est pas sa position réelle... 

(ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, tout ça tout ça ;D  je sais ;D)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

10 septembre 2007 à 22:20:01
Réponse #64

kartoffel


Prends Gimp, on comprendra mieux  ;D Je suis désolé mais je ne comprends pas tes ellipses et tes cercles...

10 septembre 2007 à 22:26:39
Réponse #65

DavidManise


Normal c'est pas clair...

Je vois si Gimp veut bien le laisser m'exprimer, lui ;D

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

10 septembre 2007 à 22:42:05
Réponse #66

kartoffel


Faut pas chercher à faire compliqué.

Tiens au contraire prends un cas simplifié, ça va mieux : imagine que l'axe de la Terre ne soit pas penchée par rapport au soleil. C'est plus simple. C'est une Terre sur laquelle c'est tous les jours l'équinoxe et les deux pôles sont tout le temps sur la limite jour/nuit. Tu te mets à l'équateur. Le soleil se lève à l'est précisément, 90°. Une heure après il est où ? Toujours exactement à l'est mais un peu plus haut. Jusqu'à midi solaire le soleil est exactement à 90°, puis d'un coup il passe à 270° puis descend tranquillou en restant toujours exactement au même azimuth.
Il parcourt toujours 15°/heure sur son arc de cercle, mais ça n'a rien à voir avec son azimuth.

Tu visualises ce que je veux dire ?

Maintenant sur notre Terre réelle c'est pareil en un peu plus compliqué  :-\ Et heureusement on peut (sur)vivre sans le savoir ;D


10 septembre 2007 à 22:52:24
Réponse #67

DavidManise


Tu visualises ce que je veux dire ?

Oui.  Parfaitement bien.  Je me suis planté.

En fait je raisonnais -- à tort -- comme si je pouvais me déplacer par rapport à l'axe du soleil pour le faire correspondre à un point sur l'horizon.  Ca ne tient pas la route.  En fait mon truc serait uniquement valable au pôle nord le jour où le soleil est pile au-dessus de l'équateur.  Ou, suivant ton exemple (axe pas penché par rapport au soleil), si tu te mets au pôle et pas à l'équateur.

A ma décharge, ce truc a toujours fonctionné pour moi sur le terrain...  mais j'ai jamais trop fréquenté les tropiques et j'ai toujours plutôt aimé craphuter vers le nord et en hiver...  donc au moment et aux endroits où mon modèle était le moins erroné :-[

Donc...  a nuancer.

MERCI les mecs :up:  et spécial merci à Mathias qui a su simplifier le problème suffisamment pour que je pige.

J'ai rectifié une erreur dans ma tête, donc progressé.  Grâce à vous :akhbar:

C'est con, Olivier refuse le stage gratos, et karto y a déjà droit...  mais bon vous le méritez tous les deux.

Ciao !

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

10 septembre 2007 à 23:06:44
Réponse #68

Diesel


Dire que j'ai pas eu le temps de dire mes conneries avec la rentrée, je suis vert.  :enerve:
Je n'ai pas encore pris le temps de tout lire avec attention.....

Bah, je me rattraperai la prochaine fois.  :nana:

11 septembre 2007 à 03:09:07
Réponse #69

oli_v_ier


A ma décharge, ce truc a toujours fonctionné pour moi sur le terrain...  mais j'ai jamais trop fréquenté les tropiques et j'ai toujours plutôt aimé craphuter vers le nord et en hiver...  donc au moment et aux endroits où mon modèle était le moins erroné :-[

Exact ! Le 21 juin en France, pendant la journée il y a un écart d'azimut de 20° à 30° avec ta "règle des 15", mais en septembre ça s'est déjà réduit à 5 ou 10° maxi, donc en hiver l'écart est négligeable.

Dommage quand même: c'est l'été qu'on a le plus de chance de voir le soleil !  :D J'ai donc essayé de voir si on pouvait trouver un calcul simple pour faire la correction par rapport à la "règle des 15" mais j'ai pas trouvé mieux que:

Entre le 21 mai et le 21 juillet, valable de 7h à 17h
* Dans le sud de la France: +30° après midi / -30° avant midi
* Dans le nord : +20° après midi / -20° avant midi


Exemple 1: le 30 mai, je suis dans les Pyrénées, à 16h le soleil sera à 17*15°= 240° +30° = 270° (réel: 267°)
Exemple 2: le 20 juin je suis dans l' nord, à 7h du mat', le soleil sera à 7*15°= 105° -20° = 85° (réel: 88°)
Exemple 3: Le 15 juillet, j'me balade dans le Massif central, à 9h le soleil sera à 9*15= 135° -25° = 110° (réel: 105°) (j'ai utilisé 25°: le massif central est à une latitude moyenne en France)

Aux latitudes plus basses, impossible d'avoir une relation simple (sans jeux de mots ;D ), ça part dans tous les sens.  ::)  ;D

11 septembre 2007 à 16:39:16
Réponse #70

Mik


Salut,

comme je vous l'ai présenté dans ma réponse, je vous joins le liens pour les symboles de physiology (VO2 max...) sous Word.

http://sportsci.org/jour/0001/jad.html

Bonne rédaction  :doubleup:

A+

Mike

14 septembre 2007 à 00:57:25
Réponse #71

triptop


Le miel de munuka n'est pas seulement utilisé au CHU de Limoges, on le retrouve dans les services de chirurgie viscérale des hôpitaux britanniques (HS: les hôpitaux de sa majesté ont aussi adopté les asticots ex: gangrène...).  :popcorn:
"Honi soit qui mal y pense !"

15 janvier 2024 à 04:30:02
Réponse #72

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

15 janvier 2024 à 10:31:29
Réponse #73

Rantanplan


L'effet chimpanzé décrit certaines réactions de l'individu en état de stress dépassé.

Le stress étant la réaction neurophysio de l'organisme face à toute nécessité d'adaptation (voir Hans Selye). Cette nécessité d'adaptation pouvant être perçue consciemment ou non (canicule, racket, même réaction ! A des degrés divers bien entendu...)

Le stress adapté étant une réponse permettant l'adaptation (faut le dire vite, se manifeste par une attitude de fuite/lutte modulé par le psychisme Humain) et le stress dépassé est une réponse inadaptée en raison du caractère top aigu ou répété de ce stress (ou de X stresseurs combinés). Cette notion est à différencier du stress chronique (j'ai oublié de préciser que l'on est dans le domaine du stress aigu).

Le stress dépassé présente 4 formes :
- sidération
- agitation
- fuite panique
- action automatique

Le terme "effet chimpanzé" est à mon avis peu pertinent car il ne rend compte que des réactions d'agitation ou de fuite panique (on imagine un humain réduit à un truc vociférant des sons aigus qui agite ses bras velus =). Or la sidération et l'action auto sont mal illustrées AMHA par la métaphore du primate en panique. On ne rend pas non plus compte du caractère indispensable (du moins incontournable) du stress adapté.

Je vous c/c une partie de mon cours sur le stress dépassé :

"Certains peuvent demeurer immobiles face au danger, stupéfaits sur le plan cognitif, stuporeux sur le plan affectif et sidérés sur le plan volitionnel et comportemental. D'autres peuvent être débordés, sujets à une excitation mentale improductive, s'agitant en tous sens, vociférant et tenant des propos incohérents. D'autres encore se livrent à une fuite éperdue (parfois droit vers le danger), hagards, renversant tout ce qui fait obstacle à leur fuite, incapables d'écouter et de répondre si on les arrête, puis reprenant leur course folle sitôt qu'on les relâche. D'autres enfin, s'adonnent sans y penser à des gestes mécaniques, automatiques, le plus souvent inutiles qu'ils n'ont pas décidés lucidement (phénomènes dissociatifs).

Dans la plupart des situations potentiellement traumatisantes, il est admis que 15% des sujets réagissent par un stress adaptatif, 15% par un stress manifestement dépassé (sidération, agitation, fuite panique) et que, sur les 70% restants, beaucoup sont peu ou prou en état d'automatisme, avec une conscience et une mémoire très imparfaites de leur comportement. Le stress adapté n'est pas traumatique au contraire du stress dépassé."


J'ai envie d'ajouter que dans les 15% de personnes adaptées dans les situation méga traumatiques, on retrouve des personnalités avec des traits psychopathiques : ces personnes ont un fonctionnement de leur système nerveux parasympathique différent de la "norme". Ceci qui n'est pas forcément synonyme de "pathologie" car on peut scorer haut en psychopathie et vivre sa vie "normalement". A vrai dire, ce trait de personnalité fait de bons avocats / troupes d'assaut & co : partout où il faut garder la "tête froide" dans le feu de l'action.
« Modifié: 15 janvier 2024 à 11:56:22 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

15 février 2024 à 10:22:12
Réponse #74

alain6262


Hello ! Bonne idée le quizz 8)

À 23H en HIVER, le soleil est à l'ouest, autour de 270 degrés.

À 23H en ÉTÉ, le soleil est à l'ouest, autour de 270 degrés.

Le micropur ne fonctionne pas aussi bien sur de l'eau trouble car il agit par le biais de réactions chimiques avec les micro-organismes présents dans l'eau, et la turbidité peut entraver ces réactions.

Début septembre, à 1600m d'altitude en France, à 6h du matin, la température moyenne est d'environ 5 degrés Celsius.

Le plantain est une plante aux propriétés médicinales, souvent utilisée pour soulager les piqûres d'insectes, les irritations cutanées, et possède des propriétés antibactériennes.

Le VO2MAX représente la consommation maximale d'oxygène pendant un effort physique intense. Il est important en survie car il reflète la capacité aérobie, essentielle lors d'activités physiques soutenues.

Un individu normal a environ 5 à 6 litres de sang, mais il peut fonctionner avec moins grâce à des mécanismes de régulation, comme la redistribution du sang vers les organes vitaux en cas de besoin.

L'effet chimpanzé est un phénomène social où des comportements de groupe, parfois irrationnels, se propagent rapidement, similaire au comportement des chimpanzés en groupe.

Pour retirer une tique sans attraper la maladie de Lyme, utilisez une pince à épiler fine, saisissez la tique au niveau de la peau, tirez doucement et régulièrement, puis désinfectez la zone.

Le miel possède des propriétés antibactériennes, antioxydantes et peut être utilisé pour apaiser la gorge, accélérer la guérison des plaies, et comme édulcorant naturel.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //