Nos Partenaires

Auteur Sujet: PREPPERS : un survivalisme light qui émerge aux États-Unis ?  (Lu 16396 fois)

22 février 2010 à 23:42:50
Lu 16396 fois

** Mathieu **


PREPPERS ; prepping ; preparedness ⇨ «se préparer»

Contrairement aux mouvances survivalistes US des années 90, souvent associées à l'extrémisme lourd de certaines milices anti-gouvernementales, le prepping se veut une version plus «cool» idéologiquement ; ou socialement acceptable ; carrément consensuel ? À voir...

C'est le survivalisme à mémé quoi. Avec des pots de confitures et un sellier bien rempli plutôt qu'un bunker sous la maison.
Bon, avec un minimum pour pouvoir se défendre quand même hein  ;#

En fait, ça a surtout l'air d'être le gros buzz du moment - mais rien de vraiment neuf sous le soleil...

Certes le 11 sept + Katrina + la récession ont renforcé l'idée que la société américaine n'était plus aussi stable qu'auparavant.
Mais l'effervescence de ces derniers mois, avec la multiplication des blogs, sites et «networks» consacrés au prepping, n'est-t-elle pas le signe d'un soufflet médiatique qui aura tôt fait de retomber ? Voire d'une récupération purement commerciale ?

Un article paru dans Newsweek le 28 décembre 2009 : Rise of the Preppers: America's New Survivalists
Également paru dans le Newsweek du 28 décembre 2009 : 10 Ways to Prepare for Disaster By Cody Lundin
Un petit article publié sur thesurvivalmom.com le 3 novembre 2009, qui résume avec humour l'état d'esprit «Preppers» : 6 Common Myths about Preppers

En fait, les preppers viennent de tous milieux sociaux, aussi bien des banlieues que des centre-villes ou des fermes isolées.
Ils se préoccupent notamment du stockage de l'eau et des vivres, et cherchent aussi à réactualiser les savoir-faire des pionniers afin de pouvoir vivre un maximum autonomes.

Aujourd'hui on trouve un grand nombre de sites web dédiés au prepping, qui émettent d'un peu partout à travers le territoire des États-Unis et également du Canada.
On y trouve principalement des informations sur les moyens de constituer des réserves de nourriture, de cultiver un jardin-potager, de chasser, et de se défendre.


Quelques liens pour se faire une idée :

The Survival Mom : http://thesurvivalmom.com

Ready Nutrition : http://readynutrition.com

Pioneer Living Survival Magazine : http://www.pioneerliving.net

Prepper : http://www.prepper.org

READY - Prepare / Plan / Stay Informed : http://www.ready.gov

The Prepper E-Book : http://www.prepperbook.com

The Suburban Prepper : http://suburbanprepper.wordpress.com

Viking Preparedness : http://vikingpreparedness.blogspot.com

23 février 2010 à 10:32:52
Réponse #1

Woodrunner


Merci pour les liens c'est très intéressant!
Voire comment d'autres voient les sujets qui nous intéressent est souvent instructif même si tout n'est pas forcément mieux ailleurs!

« Modifié: 23 février 2010 à 10:52:19 par Woodrunner »
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

23 février 2010 à 10:41:26
Réponse #2

Wapiti


Bonjour Mathieu !

Une fois de plus soyons circonspects avec les pratiques qui nous viennent ou nous reviennent des États-Unis, où toute idée, aussi bonne et louable soit-elle, dérive souvent en gnose sectaire.

De même ne nous laissons pas influencer par des phénomènes de mode.

Ils « cherchent aussi à réactualiser les savoir-faire des pionniers ». Pourquoi ? Il n'y avait personne quand les Européens vinrent squatter ?  Foutage de g… énorme : les Étatsuniens s'octroient toujours le meilleur rôle depuis la purification ethnique d'un territoire qu'ils se sont approprié par la force et la ruse.

Les civilisations amérindiennes existaient bel et bien, mais l'Européen les a éradiqué faisant disparaître un savoir-faire beaucoup plus ancien et adapté aux régions.

Bref ceci est un autre débat.

Revenons à nos classes préparatoires, c'est ce que ce forum met en avant, non ? Se préparer physiquement, techniquement, matériellement, le reste n'intéresse pas vraiment. C'est pourquoi, il est fait en sorte qu' aucune idée malsaine vienne en polluer l'esprit, ce n'est pas le but.

Emmagasines autant de sucre que tu veux ou peux, mais n'oublies pas les petites cuillères pour le remuer dans ton café. Si tu n'as pas de cuillère, nous allons te montrer comment en fabriquer, voilà l'esprit de ce forum. Les autres font ce qu'ils veulent, ils peuvent nous prendre, nous donner, nous en apprendre et réciproquement, rien de plus.

Mon centime de franc.

À +

23 février 2010 à 10:48:12
Réponse #3

DA


Pour ceux que le sujet intéresse:
un  article de newsweek (en anglais) qui présente bien le sujet: http://www.newsweek.com/id/228428


23 février 2010 à 10:55:50
Réponse #4

Woodrunner


Wapiti:

Pourquoi ne pas juste prendre le côté technique sans prendre le côté politique ou sentimental de la chose?  ;)

Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

23 février 2010 à 11:26:43
Réponse #5

Wapiti


Bonjour Woodrunner !

J'admet, je me suis un peu emballé, ce fut uniquement pour recadrer avec l'histoire réelle. Loin de moi l'idée d'ouvrir un débat polémique. Ni affectif, ni sentimental, l'histoire est impartiale, ses rédacteurs rarement en totalité car plus ou moins influencés par leurs sensibilités et leur passion.

Je conçois que tu veuilles virer ce que tu juges comme propos outrés,  : il faut ménager les susceptibilités.

Amitiés.

À +

23 février 2010 à 18:27:53
Réponse #6

QUIDAM


Je connaissais déjà les preppers, et à vrai dire je suis d'avantage un "preppers" qu'un "survivaliste" dans le sens ou un preppers se prépare plus pour un problème à durée limitée (2-3 jours) alors que le survivalise aurait tendance à se préparer à surmonter un problème à très long terme voir définitif.

Mais ce n'est que mon humble avis et juste une définition au final c'est un peu le même esprit.
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

07 mars 2010 à 19:09:14
Réponse #7

Énoch


Wapiti ça fais trois fois que je relis le post de Mathieu, j'ai regardé les liens et  je ne trouve toujours pas l'endroit ou les américains s' approprient pour leur compte les connaissances des pionniers vs les amérindiens ou des européens...

Ce que je vois ici est une saine réaction de gens ordinaires vers des habitudes naturelles de jadis.

Ici au Canada, particulièrement au Québec, jamais on aurait penser affronter l'hiver sans un garde-manger bien garnis et une réserve de bois de chauffage plus que suffisante.

Mais depuis la fin des années 70, les gens, de plus en plus citadins, vivent plus au jour le jour ,achetant le soir même les aliments du dîner!

 Pas très prudent à mon avis.

 Ce n'est pas une mode selon moi mais un retour du balancier vers un milieu plus logique...Demande aux vieux qui on vécus la dépression ou la guerre et vois si c'est une mode.

07 mars 2010 à 19:19:16
Réponse #8

lepapat


Pour moi, les PREPPERS sont juste des gens prévoyants  :)( je présume que j' en fait partis, avec mon stock de bouffe )
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


07 mars 2010 à 19:50:41
Réponse #9

Wapiti


Bonsoir Énoch !

Si tu pars avec juste l'essence qu'il reste dans ta voiture, tu iras moins loin qui si tu avais fait le plein. Dans le premier cas ni dans le second tu n'as de certitude de trouver où en acheter. Mais si tu crève et que tu n'as pas de roue de secours… Tu auras beau avoir fait le plein, tu resteras sur place avec ta voiture.

Il ne s'agit pas de réactualiser des savoir-faire de pionniers mais seulement d'avoir du bon sens.

Sans aller dans les froidures canadiennes, avoir des réserves chez soi, c'est toujours fait. On ne fait pas des réserves de sable au milieu du Sahara, mais d'eau.

Il ne faut pas faire partie d'une organisation pour avoir l'idée de se prémunir contre la pénurie : du bon sens, encore du bon sens, toujours du bon sens mais rien que du bon sens.

À +

07 mars 2010 à 20:02:32
Réponse #10

Énoch


Alors tout à fais d' accord. Sauf que le mouvement prepper ne fait pas partis d'un mouvement sectaire ou voir même "organiser et structurer" avec leader spirituel et sauveur clé en main.

C'est plus une prise de conscience de masse face des insécurités financières et sociales actuels.

Petite distinction :-[ c'est tout. Pour le reste d'accord avec toi acumulation logique et pratique.

19 mars 2010 à 16:26:27
Réponse #11

bilou


très bon site les , PREPPERS sont un très bonne analyse d'une vie suite a une catastrophe naturelle ( comme un tremblement de terre ou un ouragan ou autre ) personnellement je dirais que je leur ressemble beaucoup vu au niveaux des  stock de nourriture qu'il constitue , du point de vue  matérielle de déshydratation qu'il possède je pense que je vais peut être m en  procurer un sur se site :  http://www.tompress.com/deshydrateur_sechoir_3_resistances_p669.htm d'ailleurs il ressemble beaucoup a celui de cet vidéo http://www.newsweek.com/id/228428/page/1 qu'en pensait vous .

19 mars 2010 à 17:30:41
Réponse #12

** Mathieu **



15 avril 2010 à 09:53:06
Réponse #13

lunar


Salut,

Plutôt que d'émergence, ne pourrait-on pas voir l'extension ou l'influence des pratiques de sectes millénaristes bien implantées aux Etats-Unis comme l'Eglise des Saints des Derniers Jours (les "mormons") ?

Il est intéressant par ailleurs de noter que parmi les liens proposés par Mathieu, nombreux sont ceux citant ou ayant en lien www.shtfplan.com, ("when Shit Hit The Fan") blog très populaire clairement affilié au mouvement non moins populaire Tea Party et à ses thèses.

Mormonisme et Tea Party étant plutôt liés, ceci pourrait expliquer cela...

lunar

PS  : ce message n'est pas destiné à ouvrir une polémique politico-religieuse. Juste à éclairer ma lanterne sur des mouvements de fond qui m'interpellent.






15 avril 2010 à 14:36:16
Réponse #14

Nirgoule


Que ce mouvement soit médiatisé n’est pas étonnant, les médias sont un marché et ils ont sans cesse besoin de nouveaux produits, pour eux des sujets neufs, pour vendre leurs papiers et ainsi payer leurs loyers et salaires.

Il ne faut pas nier que nous sommes dans ce mouvement, bien malgré nous. Même en France où l’info passe moins, j’ai noté depuis quelques temps la multiplication des ouvrages ou figurait dans le titre le mot « survie ». Le manuel de survie de l’étudiant en fac, du salarié en entreprise. Donc le mot, la notion est porteuse. Reste à savoir pourquoi.

Après pour répondre de façon synthétique, c’est une autre histoire, longue sans doute.

Mais rien que le sujet qui défraie la chronique aujourd’hui en est le symptôme : l’évolution des retraites. Les revenus vont baisser, il faudra faire autrement avec moins. Ce sujet produit en lui-même des réflexes d’adaptation qui évolueront pour certains vers la survie.

Après il y a d’autres phénomènes qui jouent et qui amènent certaines personnes à s’intéresser à ce sujet. Je ne pense pas que l’évolution des retraites soit à l’origine du succès du forum auprès de certaines catégories de jeunes, par exemple.

On est un peu des « preppers » ça ne fait aucun doute pour moi.
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

15 avril 2010 à 17:55:01
Réponse #15

Wapiti


Il faut bien que les catastrophistes marchands de peur aient quelque chose à vendre.

16 avril 2010 à 03:35:10
Réponse #16

gmaz87


bjr,
Si faire des conserves, garder ses patates et carottes à la cave et conserver les trucs qui pourraient servir c'est être un "prepper', alors j'en suis un et si on mesure la place dans la secte par la quantité de conserves stockées ma vieille voisine de 83a est chef du gang  :lol: :lol:.
Plus sérieusement c'est une tradition campagnarde de ne pas jeter et de mettre en bocaux le surplus des productions du jardin ou des glanes, et que je sache cela ne fait pas polémique, c'est comme ça et depuis toujours.
Les gens des campagnes savent que l'hiver arrive après le printemps et que ce qui ne coute pas ne se gaspille pas pour autant.
Qu'ensuite d'aucuns redécouvrent cette logique et l'acommodent à la sauce "jebalisepourmonfuturquiva etreapocalyptique", c'est possible mais comme c'est dans l'esprit du temps de réinventer la poudre en la nommant autrement, ça ne m'étonne pas plus que ça.
a+
Gérard











Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

16 avril 2010 à 09:18:05
Réponse #17

Nirgoule


Si faire des conserves, garder ses patates et carottes à la cave et conserver les trucs qui pourraient servir c'est être un "prepper', alors j'en suis un et si on mesure la place dans la secte par la quantité de conserves stockées ma vieille voisine de 83a est chef du gang  :lol: :lol:.

Salut Gérard
Ma grand-mère aussi était chef de gang : elle stockait les gros savons, des boîtes de crabe du kampchtka. Quant à ses conserves, elles atteignaient pas la date limite, vu que j'allais un peu trop souvent explorer son cellier.  ;D
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

16 avril 2010 à 17:50:20
Réponse #18

QUIDAM



Les gens des campagnes savent que l'hiver arrive après le printemps et que ce qui ne coute pas ne se gaspille pas pour autant.


Ben moi chuis ben un citadin des villes j'ai toujours cru qu'après le printemps c'était l'été.... :lol: :lol: :lol: :lol:
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

17 avril 2010 à 06:27:44
Réponse #19

gmaz87


Ben moi chuis ben un citadin des villes j'ai toujours cru qu'après le printemps c'était l'été.... :lol: :lol: :lol: :lol:

+1 pour toi  :D, mais tu as compris l'esprit à défaut de la lettre
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

17 avril 2010 à 06:34:57
Réponse #20

gmaz87


Salut Gérard
Ma grand-mère aussi était chef de gang : elle stockait les gros savons, des boîtes de crabe du kampchtka. Quant à ses conserves, elles atteignaient pas la date limite, vu que j'allais un peu trop souvent explorer son cellier.  ;D

Salut Nirgoule,

En fait c'était la règle dans les générations antérieures, on stockait toujours plus ou moins.
Tu sais comme moi que même maintenant dans nos campagnes c'est encore souvent (toujours?) le cas, plus pour des raisons de simple commodité lié à l'éloignement des commerces mais aussi et pour beaucoup de ceux qui ont des vergers/potagers/ petits élevages parce que c'est la seule manière de ne pas perdre les excédents.
Me suis toujours d'ailleurs demandé comment certains citadins vivraient une rupture d'approvisionnement de bouffe de disons une ou deux semaines, sans doute mal pour la plupart d'entre eux.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

17 avril 2010 à 10:00:48
Réponse #21

crotale


Il faut bien que les catastrophistes marchands de peur aient quelque chose à vendre.

Sans compter les troublés compulsifs qui sombres allégrement dans la mythomanie pour se donner un genre ou se rassurer ::)

Attention aux extrêmes surtout lorsque l'on sombre dans la manipulation (surtout commerciale), l'inutile ou la connerie ;#
http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

17 avril 2010 à 10:54:53
Réponse #22

lepapat


Citer
Me suis toujours d'ailleurs demandé comment certains citadins vivraient une rupture d'approvisionnement de bouffe de disons une ou deux semaines, sans doute mal pour la plupart d'entre eux.

Tu verras la vrais nature humaine dans toute " sa splendeur "  ;D Pillages et autres joyeusetés  :-\
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


22 avril 2010 à 13:19:56
Réponse #23

Nathan-Brithless


tout ça n'est pas bien neuf, ça change de nom(vive les anglicismes qui permettent de faire du neuf avec du vieux!)
une 'tite histoire:
ma grand-mère avait connus les privations des deux dernières.Au moment de la guerre de corée, elle s'est dis:"c'est repartit", et elle s'est mise à faire des stocks!
elle est morte en 78, et on a bouffé du sucre des années 50 jusqu'en 85!
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

22 avril 2010 à 13:57:47
Réponse #24

lepapat


Ce qui me gène dans ces mouvances, c'est qu'on a l'impression qu'il ne font pas que s'y préparer mais l'attendent carrément, ce grand chambardement. Ça sent souvent trop le millénarisme et ou les mouvements apocalyptiques  :(

Non pas les Preppers  :) Du moins ce que j' ais compris, ils n' attendent pas l' apoca  :) Ils sont juste conscients de la " limite des services de secours gouv " en cas de catastrophe majeur ( Voir Ouragan Katarina  2005 ) et éventuellement ils se préparent a une crise économique " style 1929 ". Ceux qui attendent l' apoca font plutôt partis des " fameuses Milices " ( Milice du Montana, par exemple ).

Les Preppers ne font qu' imités les Helvètes  ;D
« Modifié: 22 avril 2010 à 15:47:17 par lambda »
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //