Nos Partenaires

Auteur Sujet: petit élevage  (Lu 15735 fois)

28 juin 2010 à 22:52:36
Réponse #25

Stephane


Salut Stéphane,
Tu es sur de tes chiffres pour la production de annuelle de miel?
Parce que ici sur le vieux continent, c'est largement moins que dans la Belle Province. :(
Je ne suis pas un pro du sujet mais je m' y intéresse un peu, ici c'est plus proche 15/20kg en année standard et ça peut monter à maxi 30 en année exceptionnelle.
A+
Gérard
Bonjour Gérard,

Je suis certain de ce que produisait ma ruche en tout cas! J'ai eu entre 125 livres et 175 livres de miel par année donc, 60 a 85kg. Je pourrais vérifier pour des amis qui produisaient mais, une ruche unique produit plus qu'une ruche commerciale parce qu'il n'y a pas de déménagement et de perte d'abeilles qui s'en suivent.
Je n'ai vraiment pas l'impression que ma ruche produisait tant que ca puisque je n'ai jamais ajouté plus de 3 hausses en plus du couvain alors que j'ai vu des ruches avec 6 hausses dessus! Bien sur, je vidais la ruche au début juillet, avant la floraison d'été, pour mon miel de printemps et ensuite a la fin de l'été. Je connais d'ailleurs quelqu'un qui me disait avoir eu 250 livres (120kg) dans sa meilleure ruche une bonne année!
Ici, nous enlevons tout le miel et donnons ensuite une eau sucrée aux abeilles pour qu'elles puissent refaire un miel et subsister pendant l'hiver. Nous les nourrissons aussi tot au printemps pour nous assurer qu'elles aient suffisamment de nourriture.
Il semblerait que les abeilles canadiennes sont reconnues mondialement pour produire beaucoup de miel d'une très belle qualité avec une moyenne de 57kg par ruche! Seules les abeilles japonaises les surpasseraient pour la quantité de miel produite.
« Modifié: 05 juillet 2010 à 18:07:38 par Stephane »
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

29 juin 2010 à 01:51:43
Réponse #26

gmaz87


Bjr Stéphane,

Merci pour les précisions, ici la récolte est nettement inférieure (en èlevage amateur s'entend, c'est a dire en statique).
Par ailleurs beaucoup d'apiculteurs que je connais ne retirent pas le miel de corps de ruche (le miel DES abeilles), on ne prélève que sur les hausses, le stock du corps reste aux abeilles pour passer l'hiver.
Ces différentes techniques conjuguées avec peut être la différence de race d'abeilles expliquent sans doute la variation de poids de miel récolté.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

05 juillet 2010 à 18:14:14
Réponse #27

Stephane


Bjr Stéphane,

Merci pour les précisions, ici la récolte est nettement inférieure (en èlevage amateur s'entend, c'est a dire en statique).
Par ailleurs beaucoup d'apiculteurs que je connais ne retirent pas le miel de corps de ruche (le miel DES abeilles), on ne prélève que sur les hausses, le stock du corps reste aux abeilles pour passer l'hiver.
Ces différentes techniques conjuguées avec peut être la différence de race d'abeilles expliquent sans doute la variation de poids de miel récolté.
A+
Gérard

Rebonjour Gérard,

Quand tu parles du miel "de corps", tu parles sans doute de la boite du bas, dans laquel est le couvain l'été et qui est remplie de miel l'automne? Celle là on la laisse en effet. Par contre, ici, les abeilles doivent être nourries a l'automne et au printemps car l'hiver est autrement plus rigoureux que le votre!
Ce sont les ruches "statiques" qui produisent le plus de miel en passant, les déplacer dérange les abeilles et les empêche d'être aussi efficaces (elles doivent reconnaitre les environs a chaque changement et plusieurs abeilles sont perdues a cause de ces déplacements). Le fait qu'il y ait de belles zones en friches qui fleurissent naturellement est sans doute un plus aussi.
En passant, merci de ta question qui m'a quand même fait valider que ma ruche et celles des amis qui en ont, n'étaient pas les exceptions et que la quantité était bonne. Ca m'a fait apprendre que nous avions des ruches hyper performantes ici!
Connaissez vous le miel de bourdons aussi? Ici, de plus en plus de ces ruches sont installées dans les serres pour féconder les tomates et les concombres, ce miel est beaucoup plus doux que celui d'abeilles mais malheureusement très peu abondant vu la différence de taille des ruches (200 ouvrières pour les bourdons contre 40-60000 pour les abeilles a miel). J'ai bien l'intention de m'en acheter une un de ces 4 pour profiter de ce miel!
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

06 juillet 2010 à 03:29:50
Réponse #28

gmaz87


Salut Stéphane,
Oui, c'est bien ça, ici normalement ça suffit comme réserves hivernales (a vérifier toutefois et à compléter si hiver trop long).
Mais bon un hiver français et un hiver quebecois n'ont rien de comparables.
Non, je ne connais pas le miel de bourdon, il y a bien ici d'autres insectes pollenisateurs de la même famille que les abeilles mais qui vivent en petites colonies, on favorise leur existence près des vergers/jardins mais dans un seul but de pollenisation et sans tenter de récolter quoi que ce soit.
je suis intéressé si tu as des infos/photos sur ces bourdons.
Autre question, avez vous des techniques particulières de protection de vos ruches en hiver?, j'ai un manuel d'apiculture un peu ancien (années 50 peut être) ou il est présenté des ruchers en zone de montagne, sorte de petit chalet avec plusieurs ruches et qui peuvent être fermés et isolés pendant l'hiver.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

06 juillet 2010 à 12:54:51
Réponse #29

ulysse


un lien sur un petit phénomene interessant: l'elevage des poulets en appart de ville. Un article libé avec deux trois infos (que vous connaissez certainement) et un peu d'humour.
http://www.liberation.fr/vous/0101640741-poules-au-poil

06 juillet 2010 à 14:13:22
Réponse #30

Gofannon


Excellent l'article!  :lol:
On apprend rien sur l'élevage des poules mais au moins on rigole.
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //