Nos Partenaires

Auteur Sujet: O.R.S. (Sels de Rehydratation Orale)  (Lu 24320 fois)

06 juin 2007 à 18:51:02
Lu 24320 fois

CAMP








Les sels de réhydratation orale (O.R.S. en pidgin humanitaire) sont un mélange spécial de sels secs qui, une fois mélangés à de l'eau potable, peuvent aider à réhydrater le corps en cas de perte importante de fluides pendant la diarrhée, une insolation ou une brulure importante.

A défaut de sels de réhydratation orale, on peut traiter la déshydratation en dissolvant quatre cuillerées à café rases de sucre et une demi-cuillerée à café rase de sel ( et parfois aussi peu de bicarbonate de soude) dans un litre d'eau potable.
« Modifié: 06 juin 2007 à 20:38:35 par CAMP »

21 mai 2009 à 10:53:57
Réponse #1

sell58


Je viens de tomber sur une étude comparative des sels de réhydratation sur
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=882443
Moi, j'en étais toujours à la solution de l'OMS.
Je vais revoir mon kits avec ses nouvelles données.
C'est trop C** de mourir de déshydratation.
Par contre je sais pas encore comment passer de l'osmolarité en g de Na par litre.
( L'osmolarité (303 mosm/L) et de sa teneur en sodium (90 mEq/L), serait cause potentielle d'hypernatrémie pour la solution OMS.  But du travail - Comparer l'efficacité de deux solutions hypoosmolaires (S1 = 268 mosm/L et 50 mEq/L de Na+ ; S2 : 240 mosm/L et 60 mEq/L de Na+) par rapport à la solution de l'OMS.)
Je suppose quand remplacant le NaCl  par du MgCl ça pourrait le faire. Je garde sous le coude cette question et j'y reviens lorsque j'ai un moment plus propice.

21 mai 2009 à 18:49:05
Réponse #2

Karote


Je viens de tomber sur une étude comparative des sels de réhydratation sur
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=882443
Moi, j'en étais toujours à la solution de l'OMS.
Je vais revoir mon kits avec ses nouvelles données.
C'est trop C** de mourir de déshydratation.
Par contre je sais pas encore comment passer de l'osmolarité en g de Na par litre.
( L'osmolarité (303 mosm/L) et de sa teneur en sodium (90 mEq/L), serait cause potentielle d'hypernatrémie pour la solution OMS.  But du travail - Comparer l'efficacité de deux solutions hypoosmolaires (S1 = 268 mosm/L et 50 mEq/L de Na+ ; S2 : 240 mosm/L et 60 mEq/L de Na+) par rapport à la solution de l'OMS.)
Je suppose quand remplacant le NaCl  par du MgCl ça pourrait le faire. Je garde sous le coude cette question et j'y reviens lorsque j'ai un moment plus propice.


Surtout pas le NaCl est là pour compenser la perte liée à la diarrhée. On en perds que trés rarement de l'eau pure, on perds de l'eau et du sel (surtout dans la diarrhée), donc le NaCl sert à compenser la perte et le sucre est là pour faciliter l'absorption au niveau intestinal (si mes souvenirs sont bons).

J'ajouterais aussi qu'on ne se réhydrate jamais avec de l'eau pure, il faut toujours y ajouter un peu de NaCl si on veut réellement se réhydrater. Ca ne se voit pas chez l'adulte mais chez l'enfant où le pool hydrique et sodé est plus limité, c'est un grand classique de réa-ped : la maman qui faire boire de l'eau pure à son bébé pendant une diarrhée et paf déshydratation ET hyponatrémie de dilution.

Pour l'adulte il faut absorber des quantité trés importante pour arriver à des troubles cliniques, mais ça existe les réa m'ont raconté l'histoire d'un jeune qui a fait une hyponatrémie majeure en suçant des glaçons au cours d'une pharyngite trés douloureuse. Ils avaient estimés les apports à 6 ou 7 litre d'eau.

22 avril 2010 à 11:53:56
Réponse #3

Lemuel


Je viens de me balader un peu dans des zones chaudes où l'on transpire facilement et ou la déshydratation est importante. J'ai pu mesurer les effets de boisson de type Gatorade. Sensations de soulagement réellement sensibles. Idem la fois ou j'ai testé un sel qu'on gentiment filé.
Je pense intégrer ce genre de choses (les sels) systéatiquement à mon paquetage / kit habituel. Je m'interroge simplement sur le type d'utilisation. Est-ce que, en plus d'utilisation en cas de sérieuse déshydratation (et de gueule de bois ;D) on peut prendre ça de manière anodine, au quotidien, en grande rando, par exemple, just in case ou en cas de coup de mou ?
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

22 avril 2010 à 19:23:11
Réponse #4

Karote


Je viens de me balader un peu dans des zones chaudes où l'on transpire facilement et ou la déshydratation est importante. J'ai pu mesurer les effets de boisson de type Gatorade. Sensations de soulagement réellement sensibles. Idem la fois ou j'ai testé un sel qu'on gentiment filé.
Je pense intégrer ce genre de choses (les sels) systéatiquement à mon paquetage / kit habituel. Je m'interroge simplement sur le type d'utilisation. Est-ce que, en plus d'utilisation en cas de sérieuse déshydratation (et de gueule de bois ;D) on peut prendre ça de manière anodine, au quotidien, en grande rando, par exemple, just in case ou en cas de coup de mou ?

Sans problème pour l'utilisation en rando, globalement c'est de l'eau avec du sel et du sucre :) Par contre pour le coup de mou, je te conseillerais plutôt une petite pâte de fruit ou un abricot sec  :love:
Attention à respecter les proportions c'est un sachet de SRO pour 200ml d'eau normalement (à vérifier quand même sur ta notice au cas où le dosage soit différent).


A propos des SRO je suis étonné du peu de personne qui en possèdent dans leur kit. Certains se trimballent avec des hameçons et du fil de pêche, mais pas de quoi se réhydrater en cas de diarrhée massive (ce qui peut arriver très facilement si on ne peut pas assurer des conditions d'hygiène optimales). Ca ne prends pas de place et dans la règle des 3 ça arrive avant la bouffe (3 jours sans eau).
« Modifié: 22 avril 2010 à 19:33:53 par Karote »

22 avril 2010 à 19:41:42
Réponse #5

Lemuel


C'est un peu pour ça que j'ai posé une question con. Histoire de faire un up pour un truc passé inaperçu et qui me parait foutrement utile.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

22 avril 2010 à 23:25:27
Réponse #6

guillaume


Pendant un moment un moment j'en avais mais je me suis dis naïvement que dans mon kit j'avais : une source de sucre et une source de sel et donc j'ai élliminé le sachet.
J'ai eu tord ?

a+

23 avril 2010 à 01:32:33
Réponse #7

Forgeron 88



23 avril 2010 à 09:45:48
Réponse #8

Karote


Pendant un moment un moment j'en avais mais je me suis dis naïvement que dans mon kit j'avais : une source de sucre et une source de sel et donc j'ai élliminé le sachet.
J'ai eu tord ?

a+

A mon avis ce n'était pas ta meilleure idée car les SRO sont dosés très spécifiquement pour réhydrater sans agresser la muqueuse de l'intestin déjà bien attaquée par la diarrhée. En gros si tu mets trop de sel le liquide que tu vas boire va faire sortir de l'eau de ton corps au lieu de le réhydrater (par diffusion passive), de même la quantité de sucre est optimisée pour permettre la meilleure absorption d'eau possible. J'ajouterais pour finir qu'il y a également d'autre ions qui sont présents dans le sachet et participent à la correction des carences liées à la diarrhée, de même il y a en général des bicarbonates afin de tamponner une éventuelle acidose qui se produit dans les déshydratations sévères.

Si j'étais toi je remettrais 2-3 sachets dans mon kit, en plus c'est idiot proof comme préparation : tu ouvres, tu verses et tu bois, utile si tu commences à être un peu dans les vapes du fait de la déshydratation  :doubleup:




23 avril 2010 à 10:20:04
Réponse #9

whitefox


Question bête, quelqu'un peut dire où on peut trouver ce genre de sachet?
Pharmacie, internet?

Merci....... ;)
Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve une réalité....... (A. De Saint-Exupéry)

23 avril 2010 à 10:27:56
Réponse #10

Schnickschnack


Vu sur le net
US = http://www.rei.com/product/407272
FR = http://www.parapharmadirect.fr/product-5538.html
ça marche aussi sur adulte

Dans tous les cas demander conseil à ton pharmacien ;) Ils ont des petits sachets à dissoudre dans un verre d'eau je ne vais pas faire de publicité. Par contre n'hésites pas à comparer les prix entre pharmacies pour ce type de spécialités, j'ai constaté des écarts de prix de l'ordre de 30% ...
« Modifié: 23 avril 2010 à 10:55:33 par Schnickschnack »

23 avril 2010 à 11:34:31
Réponse #11

Camaro


J'ajouterais pour finir qu'il y a également d'autre ions qui sont présents dans le sachet et participent à la correction des carences liées à la diarrhée
Tafdak.
Outre les additifs que tu mentionnes, l'ORS que j'utilise contient aussi de la farine de riz qui aide a diminuer la diarrhee.
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

23 avril 2010 à 15:36:11
Réponse #12

Baptiste


Ahhh, les Sels de Réhydratation Orale (SRO en français !  ;D), un vaste débat !

Je crois qu'il ne faut pas cacher la forêt par un seul arbre... Oui, ce sont des solutés qui sont très utiles pour une réhydratation rapide et efficace. Mais, ils sont facilement remplaçables !

En effet, quelqu'un de déshydraté, plus que des SRO, il lui faut simplement des ions et du sucre, ce qui peut être fait avec n'importe qu'elle combinaison ! Si on n'a pas de SRO, du jus d'orange légèrement salé fera l'affaire ! Ou toute autre préparation qui contient du sucre, de l'eau et des solutés...
En ce qui concerne la muqueuse intestinale, je ne pense pas que les quelques grammes par litres puisse vraiment l'endommager ! Il serait étonnant que quelqu'un de déshydraté puisse boire de l'eau de mer (32g/L) !

Cependant, plus que des SRO, le mieux est quand même d'avoir une alimentation pendant la réhydratation qui fournira tous les éléments nécessaires à une bonne réhydratation ! (ce qui ne s'applique pas en cas de diarrhée aigue)

En ce qui concerne la Gatorade, Powerade et autres boissons dites d'effort, le gros problème sont plus les calories qu'elles renferment que les solutés qui seront éliminés par un organisme en bonne santé. En revanche, pour les personnes qui ont des problèmes de santé chroniques, cela peut ne pas être recommandé (hypertension, diabète...)
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

23 avril 2010 à 17:58:57
Réponse #13

Karote


Ahhh, les Sels de Réhydratation Orale (SRO en français !  ;D), un vaste débat !

Je crois qu'il ne faut pas cacher la forêt par un seul arbre... Oui, ce sont des solutés qui sont très utiles pour une réhydratation rapide et efficace. Mais, ils sont facilement remplaçables !

En effet, quelqu'un de déshydraté, plus que des SRO, il lui faut simplement des ions et du sucre, ce qui peut être fait avec n'importe qu'elle combinaison ! Si on n'a pas de SRO, du jus d'orange légèrement salé fera l'affaire ! Ou toute autre préparation qui contient du sucre, de l'eau et des solutés...
En ce qui concerne la muqueuse intestinale, je ne pense pas que les quelques grammes par litres puisse vraiment l'endommager ! Il serait étonnant que quelqu'un de déshydraté puisse boire de l'eau de mer (32g/L) !

Cependant, plus que des SRO, le mieux est quand même d'avoir une alimentation pendant la réhydratation qui fournira tous les éléments nécessaires à une bonne réhydratation ! (ce qui ne s'applique pas en cas de diarrhée aigue)

En ce qui concerne la Gatorade, Powerade et autres boissons dites d'effort, le gros problème sont plus les calories qu'elles renferment que les solutés qui seront éliminés par un organisme en bonne santé. En revanche, pour les personnes qui ont des problèmes de santé chroniques, cela peut ne pas être recommandé (hypertension, diabète...)

Je vais préciser un peu mon propos :

-Je parle de muqueuse intestinale fragilisée dans le cadre d'une infection bactérienne ou virale (E.Coli, Rotavirus, toute la panoplie des saloperie qui provoque des lésions de la muqueuse intestinale), effectivement si dans le cas d'une déshydratation aiguë chez quelqu'un en bonne santé la teneur en sel est importante mais pas déterminante, sur une muqueuse lésée une trop forte concentration en sel peut majorer la déshydratation.

-Effectivement un SRO peut-être remplacé par une préparation "maison" dans le cadre d'un effort par exemple, cependant pour une diarrhée aiguë je reste assez dubitatif sur l'efficacité par rapport à un SRO.


Sinon je rappelle un point important pour tous les parents :

Le coca-cola n'est pas un moyen de réhydrater un enfant : c'est trop sucré, pas assez salé, trop acide et trop hyperosmolaire.
Un enfant qui a une diarrhée ne doit pas être réhydraté par de l'eau pure (ie. eau du robinet ou en bouteille), il existe un risque d'hyponatrémie qui peut être mortel!
Il faut impérativement utiliser un SRO, à donner très régulièrement, en petite quantité, même si l'enfant vomit (d'où l'intérêt des petites quantités)
Les SRO s'achètent en pharmacie et sont remboursés dans le cadre d'une prescription médicale.
Ne jamais, jamais, jamais donner d'anti-diarrhéique sans avis médical
Si la prise des biberons est impossible il faut aller consulter votre médecin traitant en urgence ou se rendre aux urgences pédiatriques
N'oublier pas de peser votre enfant régulièrement, en effet le poids est un très bon reflet de l'état d'hydratation de votre enfant.


Pour l'anecdote la déshydratation ça va très vite, à partir de 10% de perte de poids il faut hospitaliser. Pour un enfant de 7kg, cela représente 700g...


24 avril 2010 à 01:15:34
Réponse #14

Baptiste


Je vais préciser un peu mon propos :

-Je parle de muqueuse intestinale fragilisée dans le cadre d'une infection bactérienne ou virale (E.Coli, Rotavirus, toute la panoplie des saloperie qui provoque des lésions de la muqueuse intestinale), effectivement si dans le cas d'une déshydratation aiguë chez quelqu'un en bonne santé la teneur en sel est importante mais pas déterminante, sur une muqueuse lésée une trop forte concentration en sel peut majorer la déshydratation.

-Effectivement un SRO peut-être remplacé par une préparation "maison" dans le cadre d'un effort par exemple, cependant pour une diarrhée aiguë je reste assez dubitatif sur l'efficacité par rapport à un SRO.


Sinon je rappelle un point important pour tous les parents :

Le coca-cola n'est pas un moyen de réhydrater un enfant : c'est trop sucré, pas assez salé, trop acide et trop hyperosmolaire.
Un enfant qui a une diarrhée ne doit pas être réhydraté par de l'eau pure (ie. eau du robinet ou en bouteille), il existe un risque d'hyponatrémie qui peut être mortel!
Il faut impérativement utiliser un SRO, à donner très régulièrement, en petite quantité, même si l'enfant vomit (d'où l'intérêt des petites quantités)
Les SRO s'achètent en pharmacie et sont remboursés dans le cadre d'une prescription médicale.
Ne jamais, jamais, jamais donner d'anti-diarrhéique sans avis médical
Si la prise des biberons est impossible il faut aller consulter votre médecin traitant en urgence ou se rendre aux urgences pédiatriques
N'oublier pas de peser votre enfant régulièrement, en effet le poids est un très bon reflet de l'état d'hydratation de votre enfant.


Pour l'anecdote la déshydratation ça va très vite, à partir de 10% de perte de poids il faut hospitaliser. Pour un enfant de 7kg, cela représente 700g...



100% en accord avec toi !
Je voulais juste recadrer un peu le sujet avec la thème du forum : la survie.
Je voulais faire remarquer qu'en l'absence de SRO, il vaut mieux donner quelque chose de "maison" que rien du tout. Et dans le cas d'une déshydratation chez quelqu'un qui garde les aliments, de l'eau avec quelque chose à manger suffira largement dans la plus part des cas pour apporter les nutriments nécessaires.
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

25 avril 2010 à 16:20:11
Réponse #15

guillaume


A mon avis ce n'était pas ta meilleure idée car les SRO sont dosés très spécifiquement pour réhydrater sans agresser la muqueuse de l'intestin déjà bien attaquée par la diarrhée. En gros si tu mets trop de sel le liquide que tu vas boire va faire sortir de l'eau de ton corps au lieu de le réhydrater (par diffusion passive), de même la quantité de sucre est optimisée pour permettre la meilleure absorption d'eau possible. J'ajouterais pour finir qu'il y a également d'autre ions qui sont présents dans le sachet et participent à la correction des carences liées à la diarrhée, de même il y a en général des bicarbonates afin de tamponner une éventuelle acidose qui se produit dans les déshydratations sévères.

Si j'étais toi je remettrais 2-3 sachets dans mon kit, en plus c'est idiot proof comme préparation : tu ouvres, tu verses et tu bois, utile si tu commences à être un peu dans les vapes du fait de la déshydratation  :doubleup:





Je ne parlais pas de préparer une solution mais bel et bien d'une alimentation saine à côté ;).

a+

15 mai 2010 à 14:42:44
Réponse #16

LOOPING


Une preparation de substitution au SR0 peut etre faite avec un peu pres les doses suivantes

1/2 cuillerees à soupe de sel pour 7 ou 8 cuillere de sucre, si je me souviens bien.c'est ce que je faisais en afrique.

La prise de SR0 est tres efficace est pas seulement en cas de diahrée... aussi sur une personne qui ne s'alimente que tres peu  ou n'arrive plus à s'alimenter.

Ca marche bien en cas de faiblesse générale ou quand on est cloué au lit. J'en ai pris quand j'ai eu le palu avec un reel effet.  variantes possible on peut ajouter de la banane ecrasée ou des céréales pour confectionner une sorte de bouillie de convalescent.

Bref à avoir dans la pharmacie maison et connaitre les doses pour s'en faire soi même quand on a épuisé ses sachets.

En france pas facile à trouver en version 1L,
En pharmacie y'a des sro pour bébés- enfant pour biberon de 30cl.


Lemuel, en cas de faiblesse en rando loin de tout bonne idee...

30 mai 2010 à 18:09:53
Réponse #17

sell58


Pour la solution de l'OMS :
Pour 1 L d'eau
Glucose : 20 g
NaCl : 3,2 g
KCL : 1,5 g
Bicarbonate de soude : 2,5 g

D'après leur test avec diverses composition, c'est celle qui rehydrate le mieux ( taux max de survie apres diarrhée intense).

Seul le KCl est un peu difficile a trouver ( comme l'iodure de potassium) en pharmacie.
 

22 juin 2010 à 15:09:31
Réponse #18

Camaro


Le KCl (chlorure de potassium) se trouve dans le commerce, dans certains substituts du sel pour les regimes pauvres en sodium.

PS: Attention, a forte dose, c'est mortel. LD50 = 200 gr pour un adulte, par voie orale.
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

23 juin 2010 à 01:39:04
Réponse #19

dedenimes


Question con, les solutions de conservation pour les électrodes pH peuvent-elles être utilisées ? Comme ici ?

Merci


26 juin 2010 à 17:29:32
Réponse #20

Gofannon


Tant qu'on est dans les question c*n, est ce que le SRO ou substitution peuvent être utilisés en perfusion?
Dans plusieurs films il font ça alors info ou intox?

C'est juste pour m'informer hein, je ne souhaite pas réaliser de perf`en survie.   ;)

Cela m'emmène une autre question, que contiens les perf' que l'on mets à tout les patients, après une opération?
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

26 juin 2010 à 22:34:50
Réponse #21

fry


On injecte dans les veines que des produits conditionnés et stériles... ce qui est loin d'être le cas d'une solution de formule fabriquée a grand coup de sel de table et d'eau du robinet  ;#

Il est donc totalement exclu d'utiliser une solution buvable en perfusion ( perfuser une personne est de toute façon un acte médical, ou plutôt infirmier sous prescription médicale ).

28 juin 2010 à 14:33:11
Réponse #22

SurvivalFred


Tant qu'on est dans les question c*n, est ce que le SRO ou substitution peuvent être utilisés en perfusion?
Dans plusieurs films il font ça alors info ou intox?

INTOX : la solution, en plus de ne pas être isotonique par rapport à ton circuit véneux, n'est ni stérile, ni utilisable par ton corps dans son sytème circulatoire.
Cela créera des embolies, et probablement une septicémie, bref ... le patient va en mourir ... c'est pas bon ...

Cela m'emmène une autre question, que contiens les perf' que l'on mets à tout les patients, après une opération?

Plusieurs solutions sont disponibles, toute stériles bien sûr, les plus utilisées sont des composés glucosés (eau+ glucose) généralement du 5% ou 10 % et des solutions salines : NACl 0.9% (sérum phy) ... les autres solutions sont des compositions spéciales pour des cas précis et donc moins "tout usage".

Les solutions glucosées ne doivent pas être utilisées chez les patients diabétiques sans contrôle précis de la gycémie et dans un but de "resucrer" un patient en cas d'hypoglycémie.

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

17 juillet 2010 à 11:01:01
Réponse #23

BungalowBill


Bonjour à tous,
 
Je me demandais au cas où une personne mal préparé et qui ferait une randonnée sous le soleil et qui se sentirait mal (fatigue, crampe, point de coté…) si les ORS pouvait être utilisé dans ce cas là, pour hydrater la personne plus efficacement.

En fait, c’est pour savoir si je l’incorpore dans mon kit de secours pour les vacances, ou non, sachant que je serais accompagné par des personnes susceptible d’être en difficulté en cas de randonnée.

Merci pour votre aide.

20 juillet 2010 à 11:52:42
Réponse #24

uvson


Bonjour,

Les sels de réhydrations sont un élément très important.
Ils sont utilisés dans les cas suivants:

1) Dans les protocoles militaire médicaux US, on réhydrate systématiquement un blessé.
2) lors d'une effort, la sudation est composé d'eau, mais pas seulement. C'est le problème.
3) lors de diarrhée importante

L'ORS permet de combler cette perte de minéraux qui affecte directement l'organisme  et qui alors peut provoquer la déshydratation et les conséquences qui en découlent. (j'arrête là, je ne suis pas toubib)

Pour ma part, j'utilise ce que je vend: http://uvtactical.jimdo.com/medical/keals1/  voir la photo en bas.

Je fais beaucoup de rando, de VTT et des activités militaires, j'en ai toujours quelques sachets avec moi.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //