Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le principe des 5 couches  (Lu 44252 fois)

09 septembre 2010 à 22:30:25
Réponse #25

Walden


citations:

"-Elle est hydrophobe et reste chaude même humide (100% laine traitée déperlante)."

"-Attention à la laine sous le ventile.  Si ça perce/cartonne, la laine va boire l'eau et permettre à une voie d'eau de se créer.  Il faut un tissus hydrophobe, comme de la polaire, sous le ventile sinon ça va finir par rentrer."

"-Donc en portant une couche d'isolant synthétique sur une couche de laine, l'humidité condense dans la couche synthétique. L'humidité reste suffisamment "chaude" dans la couche de laine pour aller vers la couche synthétique sous forme de vapeur. C'est facilité par le fait que la couche synthétique est hydrophobe....or l'eau va du "moins sec" vers le "plus sec". "





La Ranger Shirt est donc bien hydrophobe ? mise par dessus du mérinos et sous du Ventile, le déplacement du point de condensation se fait bien au même titre qu'une polaire ?
"Ne crois rien parce qu'on t'aura montré le témoignage écrit de quelques sages anciens. Ne crois rien de l'autorité des maîtres ou des prêtres. Mais ce qui s'accordera avec ton expérience et après une étude approfondie satisfera ta raison et tendre vers ton bien, cela tu pourras l'accepter comme vrai et y conformer ta vie." (Bouddha)

23 septembre 2010 à 10:48:12
Réponse #26

mough-lee


Salut à tous et merci pour les infos.

Je vais partir en voyage et cherche à m'équiper vêtement au plus pratique/comfort.

Je rencontrerai plusieurs saisons avec temp mini -12C° et max 35 °c humide.

Je serai à vélo la plupart du temps ce qui m'amène à penser que çà change un peu la donne du à l'effort.

Je pense enmener pour le bas :

-1x cuissard cycliste court
-1x pentalon long
-1x collant long pour avoir plus chaud

Pour le haut :

- 2x couche de base manche longue
- 1x une chemise manche longue
- 1x micropolaire
- 1 x Pull avec capuche
- 1x coupe vent/pluie

Autres :

Bonnet genre SealSkinz, balaclava, cheich

quand pensez vous pour la forme ?

Il faut choisir les modèle/matière. Et la c'est une autre histoire.
a+ merci

  


« Modifié: 23 septembre 2010 à 13:01:32 par mough-lee »

23 septembre 2010 à 14:16:29
Réponse #27

guillaume


La Ranger Shirt est donc bien hydrophobe ? mise par dessus du mérinos et sous du Ventile, le déplacement du point de condensation se fait bien au même titre qu'une polaire ?

Je ne suis pas un spécialiste -entendre : "j'espère que les autres complèteront" ;D- mais il me semble que la laine est plutôt hydrophile MAIS elle absorbe jusqu'à 30% de son poids en eau sans que cela affecte son isolation (même plus : ça produit un peu de chaleur).

Si tu mets laine sous laine, tu bénéficieras moins de l'effet laine + synthé dessus où la laine "boira" l'eau en épargnant la couche en synthé principale. En enfin c'est à tester, je n'ai jamais essayé laine + laine.

a+

23 septembre 2010 à 20:46:14
Réponse #28

Walden


Je ne suis pas un spécialiste -entendre : "j'espère que les autres complèteront" ;D- mais il me semble que la laine est plutôt hydrophile MAIS elle absorbe jusqu'à 30% de son poids en eau sans que cela affecte son isolation (même plus : ça produit un peu de chaleur).

Si tu mets laine sous laine, tu bénéficieras moins de l'effet laine + synthé dessus où la laine "boira" l'eau en épargnant la couche en synthé principale. En enfin c'est à tester, je n'ai jamais essayé laine + laine.

a+
Merci Guillaume. Il me semble que j'ai lu quelques part que la Ranger Shirt était traité pour être Hydrophobe ( comment?  avec quoi ? C'est faux ?).... :huh:
"Ne crois rien parce qu'on t'aura montré le témoignage écrit de quelques sages anciens. Ne crois rien de l'autorité des maîtres ou des prêtres. Mais ce qui s'accordera avec ton expérience et après une étude approfondie satisfera ta raison et tendre vers ton bien, cela tu pourras l'accepter comme vrai et y conformer ta vie." (Bouddha)


19 octobre 2010 à 08:06:11
Réponse #30

Kilbith


Merci Guillaume. Il me semble que j'ai lu quelques part que la Ranger Shirt était traité pour être Hydrophobe ( comment?  avec quoi ? C'est faux ?).... :huh:

Elle est hydrophobe. Mais comme c'est un tissu très lâche, c'est juste une déperlance de surface. Le procédé n'est pas diffusé, cela peut être un composé à base de paraffine/cire d'abeille, à base d'alun, de téflon où plein d'autres choses.

La laine est une fibre qui est hydrophobe à l'extérieur et hydrophile à l'intérieur, ce qui est remarquable. Elle déperle naturellement (surtout si on a préservé son suint naturel ou s'il est remplacé par un produit hydrophobe) et l'eau sous forme vapeur peut se lier chimiquement à la partie interne dans une proportion d'environ 30%. Quand la saturation arrive, elle ne déperle plus et se gorge d'eau. Il suffit de rajouter une cuillère d'huile dans la dernière eau de rinçage pour rendre un tricot de laine fortement déperlant....mais cela présente des inconvénients.

Attention, une fibre hydrophobe (polyester par exemple) ne veut pas dire que le tissu ne se gorgera pas d'eau. Prenez un verre, remplissez-le d'eau et videz le. Il reste de l'eau "accrochée" aux parois. Si vous multipliez les surfaces hydrophobes  comme c'est le cas sur un tissu ou le tricot d'une polaire : il reste plein d'eau adsorbé sur le tissu.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 octobre 2010 à 12:19:32
Réponse #31

Walden


Elle est hydrophobe. Mais comme c'est un tissu très lâche, c'est juste une déperlance de surface. Le procédé n'est pas diffusé, cela peut être un composé à base de paraffine/cire d'abeille, à base d'alun, de téflon où plein d'autres choses.

La laine est une fibre qui est hydrophobe à l'extérieur et hydrophile à l'intérieur, ce qui est remarquable. Elle déperle naturellement (surtout si on a préservé son suint naturel ou s'il est remplacé par un produit hydrophobe) et l'eau sous forme vapeur peut se lier chimiquement à la partie interne dans une proportion d'environ 30%. Quand la saturation arrive, elle ne déperle plus et se gorge d'eau. Il suffit de rajouter une cuillère d'huile dans la dernière eau de rinçage pour rendre un tricot de laine fortement déperlant....mais cela présente des inconvénients.

Attention, une fibre hydrophobe (polyester par exemple) ne veut pas dire que le tissu ne se gorgera pas d'eau. Prenez un verre, remplissez-le d'eau et videz le. Il reste de l'eau "accrochée" aux parois. Si vous multipliez les surfaces hydrophobes  comme c'est le cas sur un tissu ou le tricot d'une polaire : il reste plein d'eau adsorbé sur le tissu.
Merci pour ces précisions.  :doubleup:
"Ne crois rien parce qu'on t'aura montré le témoignage écrit de quelques sages anciens. Ne crois rien de l'autorité des maîtres ou des prêtres. Mais ce qui s'accordera avec ton expérience et après une étude approfondie satisfera ta raison et tendre vers ton bien, cela tu pourras l'accepter comme vrai et y conformer ta vie." (Bouddha)

20 octobre 2010 à 12:23:45
Réponse #32

Clemstout


Après le message de killbith j'ai une petite question : quels sont les inconvénients de traiter sa laine de façon à avoir un tricot déperlant? L'isolation est moins bonne?
Simple curiosité pour en apprendre (toujours) davantage.. ;)

Clemstout
Développe en toi l'indépendance à tout moment, avec bienveillance, simplicité et modestie.--Marc-Aurèle--

20 octobre 2010 à 12:31:13
Réponse #33

Fredou


L'huile c'est gras. L'eau glisse dessus donc.

Le problème c'est que ça doit attirer les mites.

20 octobre 2010 à 12:54:25
Réponse #34

Clemstout


J'ai également pensé que niveau résistance au feu c'était peut être pas top non plus :lol:; après tout dépend aussi de la quantité d'huile qu'on retrouve sur le pull je suppose...
Développe en toi l'indépendance à tout moment, avec bienveillance, simplicité et modestie.--Marc-Aurèle--

20 octobre 2010 à 13:17:01
Réponse #35

Kilbith


re,

Huile ou matière grasse : feu, odeur, développement des bébêtes.  :down:

Sur la toison d'un mouton, l'imperméabilité et l'aptitude tout temps est atteinte par la combinaison de la propriété des matériaux (laine, suint) ET la disposition de ces matériaux (poils longs drainant (jarre), sous toison dense).
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 janvier 2011 à 09:14:37
Réponse #36

Kilbith


Bonjour,  :)

C'est très intéressant ce que tu décris. Plus que les qualités isolantes, c'est la durabilité qui est mise en avant dans ton système (vraisemblablement assez lourd quand même). De plus il résiste à l'exposition au feu et ne doit pas être bruyant ni odorant. Donc pas une combinaison pour la randonnée montagne du WE. Mais une super combinaison pour les 30 prochaines années dans la nature.

Ce serait bien si tu pouvais faire quelques photos des vêtements et idéalement des différentes combinaisons que tu portes. De même, pour les poids des items respectifs et que tu nous explique comment tu les portes.

C'est clair que ce type de fil déchaîne moins les passions que les posts sur les couteaux. Mais au final devoir être au chaud et au sec c'est plus courant et plus utile pour la survie que d'avoir une "super lame" qui permet de préparer son bois pour la cheminée cet hiver.

Il me semble que ce type de message est au coeur de l'objet de ce forum et ne se trouve qu'ici. Il faut juste dépasser le travers de nombreux forums US et aller plus loin que "j'ai çà, çà et cà"...mais expliquer selon la méthode quintilienne (ancêtre de  QQOQCCP) sachant que les cinq questions sont à même de bien amener un sujet sur les cinq couches.

Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando : La personne, les faits,  les lieux,  les moyens, les motifs, la manière, l'époque/circonstance.

L'esprit cartésien des gaulois latinisés quoi.  ;#


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 janvier 2011 à 18:01:36
Réponse #37

Kilbith


La cape vient de D4 rayon chasse, c'est relativement solide et comme c'est court on ne l'accroche pas partout. Sinon cela existe aussi en laine, voir même en version flashy, ce qui est une bonne idée pour la survie, particulièrement durant la saison de la chasse.



ici : http://www.loden-friedl.de/product_info.php?cPath=28&products_id=107

sinon comme truc très sympa tu as aussi l'anorak en loden (le loden est le meilleur rapport poids/imperméabilité des tissus en laine) : http://www.youtube.com/watch?v=3hIIN6XtpOg

 ;)
« Modifié: 26 janvier 2011 à 18:43:11 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 février 2011 à 21:26:17
Réponse #38

habo


Bonjour,  :)

C'est très intéressant ce que tu décris.

Il y a un petit problème les posts auquel tu réponds on disparus (de tête quelqu'un qui décrivait un système ss vêtements merinos + polaire + chemise ventile + veste laine + poncho). C'était très intéressant et source d'inspiration...

Crash de DB et restauration les ayant perdus? On a l'impression que deux mis de posts se sont évaporés dans ce fil.

10 février 2011 à 13:05:52
Réponse #39

gglt


Salut,

Tout comme habo, je suis déçu de ne plus voir les messages d'arni sur son système 5 couches ... :'(
Son application rustique et à long terme est excellente. C'est dommage que ça disparaissent comme ça.

C'est un bug ou c'est volontaire ?

@+
Guigui
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

23 juillet 2011 à 18:40:08
Réponse #40

Kilbith


On me pose une question par "MP". En général je ne réponds pas aux questions par MP qui ont une portée générale car il est préférable de poser la question directement sur le forum. En plus, cela permet de croiser les avis, le mien (SGDG) n'étant en rien une "référence".

J'ai fais une exception dans la mesure ou la question venait d'un militaire. Etant de la vieille école, je me sens toujours obligé de répondre positivement et promptement à une sollicitation de la part de ceux dont l'exercice du devoir me permet de dormir tranquillement au chaud contre ma douce...quand eux ils veillent et se les gèlent loin de leur foyer dans un coin pourris.  :closedeyes:

voici l'échange :

Citer
Bonjour,

étant militaire depuis pas mal d'années j'ai eu l'occasion de porter toute de sorte de vêtement sans pourtant trouver de solution miracle, c'est donc avec intérêt que j'ai lu votre article sur le principe des 5 couches, néanmoins pourriez vous  pourrais-tu  ;) m'expliquer pourquoi les tissus synthétiques perdent leur efficacité après quelques jours d'utilisation ?

Merci.


La réponse :

Bonjour,

Plusieurs raisons :

*Pour la couche au contact du corps :
Les fibres des sous vêtements synthétiques n’absorbent pas l'eau, c'est d'ailleurs la qualité recherchée. Pour fonctionner, ils doivent (ceux en polyester) étaler l'eau en surface c'est pour cette raison que les sous vêtements en polyester subissent un traitement spécifique (si on met des gouttes d'eau sur la face interne interne du sous vêtement, celle-ci s'étale) afin d'aDsorber l'eau (l'étaler à la surface de la fibre).
Par le passé ce traitement de surface disparaissait au lavage (une vingtaine)...ce n'est plus le cas. MAIS il faut comprendre que ces vêtements fonctionnent sur le principe que la fibre synthétique est hydrophobe (elle rejette l'eau) ce qui "pousse" l'eau loin du corps vers l'extérieur des autres couches.

Tout va bien quand le vêtement est neuf ET SURTOUT propre. Quand on porte un sous vêtement synthétique plusieurs jours avec un gros effort...il s'imbibe de sueur. Et la sueur c'est surtout du sel. Le sel se dépose à la surface de la fibre (la partie qui adsorbe)  jusqu'à la saturation. A partir de là le sel qui enrobe la fibre capte l'humidité et empêche son transfert à la couche suivante. En plus cela sent vite mauvais (moiteur favorisant les bactéries). Il suffit de laver le sous vêtement pour éliminer les sels et que le système fonctionne à nouveau. Conclusion : pour des efforts intenses et de courtes durées le synthétique est très bon. Mais il faut pouvoir le laver régulièrement.

J'ai simplifié la description, et dans les faits les synthétiques sont plus ou moins résistants à cet effet (selon la construction du tissu, la composition...), mais tous y sont confrontés. La laine aBsorbe l'humidité. Elle est donc beaucoup moins vite saturée par les sels et demeure plus efficace et plus hygiènique. En revanche elle est plus lourde, moins solide (au frottement) et élimine moins vite l'humidité (sèche plus lentement mais reste chaude).

* Pour la couche intermédiaire : à part le feu, je ne vois pas de problème au synthétique. Tout au plus peut-on reprocher que la fourrure polaire n'est pas coupe vent alors que de la laine peut l'être modérément. Il existe des polaires résistante au vent, mais alors elles sont très denses (donc lourdes, presque comme la laine) ou bien elles ont une membrane et dans ce cas elles sont rigides, bruyantes et évacuent mal l'humidité...

* Pour la couche externe : Le synthétique, grâce à une enduction, permet d'avoir une couche étanche à l'eau très légère. L'enduction ou la membrane qui la remplace permet aussi à la vapeur d'eau de s'éliminer. Mais subsiste quatre problèmes :

1. Les synthétique cela ne résiste pas au feu et cela fait du bruit (surtout si épais ou par temps très froid).

2. Le tissu extérieur s'imbibe d'eau. Il ne peut plus éliminer la vapeur d'eau. On peut retarder cela en mettant du "déperlant" type scotchgard. Mais celui-ci disparait vite...et très vite en présence de fumée d'un feu de bois, de la boue ou autre "contaminant". Il faut donc laver souvent et renouveler le traitement.

3. La barrière étanche est souvent du PolyUréthane. Or celui-ci est légèrement hydrophile et subit une réaction lente "d'hydrolyse". Cela veut dire qu'il faut sécher précautionneusement le vêtement quand il est humide et ne pas le stocker dans un endroit humide. Sinon, il devient "collant" ou bien "friable".

4. Si le vêtement reste longtemps sous la pluie, l'eau va stagner entre le tissu extérieur et la membrane (c'est très visible aux coutures). Cette humidité va activer l'hydrolyse, favoriser le développement de moisissures et de bactéries : la membrane ou l'enduction vont se décoller. Généralement cela commence par les bandes d'étanchéité.

Conclusion : un vêtement "respirant" sous la pluie ne l'est que si le tissu n'est pas imbibé...donc si le "déperlant" est toujours là et non contaminé. Un vêtement ne reste "étanche" que si l'enduction est en bon état, or l'hydrolyse fait son œuvre.  Un "ciré" restera durablement étanche car l'enduction "imbibe" la masse du tissu, mais cela ne respire pas et c'est lourd.

Les alternatives tradis sont :
- la veste Barbour, ultra lourde, solide et étanche si bien entretenue. Mais elle durcit souvent au froid.
- Le coton de type ventile : relativement imperméable mais très "froid" une fois trempé. C'est lourd et cher. Il faut plusieurs couches pour assurer une bonne imperméabilité : cela devient très lourd et rigide.
- La laine. Ce n'est pas imperméable, juste déperlant. Le truc c'est que cela reste chaud une fois humide. Mais cela pèse alors un "âne mort". La laine respire bien et est très silencieuse et résistante au feu.

Comme tu le vois : pas de solution parfaite. Cela dépend en fait de l'activité. Les synthétiques sont bien adaptés à une pratique "sportive" , les autres solutions sont plus efficaces pour des activités comme la chasse ou la vie sauvage. Perso je porte les deux types de vêtements et souvent un panachage.

Pour un soldat : le feu me semble un problème important. Le synthétique fait gagner beaucoup de poids que l'on peut remplacer par des munitions ou de la vitesse sur le terrain. Mais le synthétique aura une durée de vie souvent plus faible. Ce n'est pas grave pour une mission courte et/ou quand l'armée peut changer les effets individuels.

Mes deux balles.

Didier.  

 :)

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 août 2011 à 12:17:29
Réponse #41

Kilbith


Bis :
Citer
Bonjour
Merci beaucoup pour ces explications claires.
Je comprends donc mieux pourquoi la fibre synthétique au contact du corps perd de son efficacité.
Pour ce qui est de la couche extérieure étant obligé de respecter l'uniforme en vigueur ça enlève un soucis de choix  {$default_wink_smiley}
Nos smoke sont en coton et sont plutôt mal conçues. Dommage qu'ils n'aient pas copié les modèles anglais. Ce pourquoi j'utilise mon ancienne veste para faite dans un coton différent avec les poches mieux placées même si pas comparable au smoke anglaise. Cela étant je l'ai améliorée en y ajoutant un cordon de serrage en bas et à la taille ainsi qu'en ajoutant des poches intérieures. Bref ma smoke n'est pas imperméable (nous avons une veste en pseudo goretex aussi épaisse qu'un k-way et pas franchement top) elle est relativement coupe-vent, mais demeure bien moins sensible au feu que du synthétique.
Pour en revenir aux couches de base,
l'ensemble de notre uniforme est en coton, y compris le t-shirt, ce qui n'est pas extra. Le problème est comme militaire le succession parfois rapide de moments d'effort intense et de moments statiques prolongés, ce qui pose directement le problème de la transpiration. Ainsi je mets en couche d'hygiène exclusivement du synthétique y compris le caleçon pour ne pas qu'il agisse comme une pompe à humidité au contact du t-shirt en polyester. Mettre ce genre de tissu me permet de sécher rapidement à la chaleur de mon corps, puisqu'on a pas forcément le temps d'adapter la tenue et de se changer.
Dans ce type d’utilisation rustique, la meilleure solution que je connaisse (testée) c'est le woolpower 200 voir l'équivalent de chez Arktis (moin cher mais moins bien fini). Un modèle avec col zip ressemble vaguement à une "chemise F1" et pouvait constituer un substitut acceptable.


Citer
Dans notre équipement nous possédons un ensemble style pyjama près du corps, en manche longue et caleçon long le tout ignifugé, et si le caleçon long est supportable, le t-shirt n'est pas des plus agréable, ce pourquoi je porte généralement des t-shirt de chez D4 à 6€ prévu pour la rando. Au dessus de ça, suivant la météo c'est une fine polaire KK de chez D4 aussi,
Tout ça, cela fond à la chaleur : AMHA ce n'est pas le top pour un militaire exposé aux cocktail de ce très regretté signataire de pacte Вячеслав Михайлович et autre IED de rencontre.


Citer
ou mon ancien pull anglais. D'ailleurs vous parlez rarement de ce pull dans le forum pourtant c'est un bon produit. Pull militaire modèle anglais en pure laine mais lavable en machine à 40°  {$default_shocked_smiley}, relativement près du corps et côtelé ce qui lui donne une certaine élasticité.
C'est pour cette raison que je le préfère au pull polaire généralement trop amples.
Ce pull anglais fait partie de mon équipement "rustique/chasse", pour les mêmes raisons. Le modèle réglo anglais gratte pas mal (mais est très solide) le modèle réglo hollandais gratte moins et passe sans problème à la machine (label woolmark). Mais le modèle anglais est plus long (corps et bras), vraiment taillé comme une chaussette ce qui fait que je le préfère. Personnellement je l'ai traité par immersion avec le "nikwax" adapté à la laine.

Citer
Au dessus de ça en cas de grand froid j'ai une doudoune en pertex de chez arktis ce qui est un excellent matos. Concernat cette dernière deux "écoles" s'affronte: les uns trouvent que cette doudoune est bien plus chaude si portée en couche 1-2 juste avec un t-shirt en dessous, et d'autres la porte au dessus du reste mais sous la smoke... quand à moi je n'ai jamais su vraiment faire de test concluant. Auriez-vous Aurais-tu un avis la dessus ?

Les "Pile & Pertex" (marque Buffalo et Montane entre autre) font l'objet de pas mal de débat sur ce forum (fonction recherche). Pour avoir utilisé dans la Verte un anorak "semi réglo" assez semblable (mais plus imperméable, au moins au début) placé habituellement sur le treillis F1 : je n'ai jamais été déçu.

Formellement les P&P devraient être placés au contact du corps pour une efficacité maximale. Mais on peut aussi s'en servir comme couche isolante ne craignant pas l’humidité (couche intermédiaire), voire même comme couche externe sur le treillis isolante, coupe vent et déperlante. Dans tout les cas cela sèche vite et reste isolant même humide.

Citer
Pour ce qui est des chaussettes je ne jure que par la laine.
Moi aussi : il faut au moins 50% de laine. Les coutures doivent être "lisses" et la chaussette ne pas faire garrot.

Citer
J'ai testé assez bien de matériel différent surtout pour la couche 0-1, allant du t-shirt en filet norvégien  huh , en passant par la chemise F1, les vêtements pour motard, ou encore les tenues en polypropylène de l'armée américaine... que je trouve très bonne, mais ont tendance à mal vieillir il me semble, mais je compte m'en recommander car celle que j'ai eu par le passé n'était pas à ma taille (M us = L euro). Le caleçon long de cette tenue est presque trop chaud car dès qu'on bouge un peu c'est insupportable !
Les vêtements en polypropylène doivent être portés très prêt du corps. De l'avis commun, le caleçon polypropylène est trop chaud pour les conditions normales.

Citer
J'ai souvent songé aux vêtements thermolactyl de chez Damar mais sans jamais oser.. Auriez-vous un avis sur ces vêtements ?
J'en pense du bien comme couche pour le gros froid (français, soit sous 0°C). C'est bine en couche supplémentaire pour plusieurs raisons : cela à les mêmes qualités que le polypropylène (densité < 1 ; hydrophobe, imputrescible...) avec l'avantage de mieux résister dans le temps  aux lavages et de ne pas fondre facilement à la chaleur. reste le problème de l'odeur pour un port permanent.

Citer
Vos articles concernant les sous vêtements ullfrottés m'ont fortement intéressés mais bon le prix m'arrête,
Si la coupe convient à la morphologie, le prix est le seul défaut des  sous vêtements ullfrotté/woolpower.

Citer
quand au modèle de chez D4 en mérinos j'ai peur qu'il ne soit pas très solide dans le temps.
C'est correcte. Mais, quel que soit la marque (D4, Smartwool, Ortovox) le 100% laine ne résiste pas bien à l'abrasion d'autant plus avec un petit grammage et des fibres très fines (les ullfrotté ont une proportion non négligeable de synthétique). Et c'est encore plus vrai pour la laine fine de Mérinos.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 août 2011 à 18:14:37
Réponse #42

Mogredo


 :doubleup:   :akhbar:


précision: concernant les sous-vêtements style pyjama ignifugé la composition est 50% viscose 50% Kermel

Kermel:
"La société KERMEL est leader européen sur le marché des fibres aramides pour vêtements de protection contre la chaleur et les flammes, grâce à sa fibre Kermel®.
La fibre Kermel est destinée aux tenues de protection des sapeurs-pompiers, des forces de l'ordre, des personnes travaillant dans les industries à risques, et depuis début 2010, présente dans les sports de vitesse avec SKEED®."
"L'une des premières applications de la fibre aramide Kermel®, il y a plus de trente ans, fut la réalisation des tenues pour les équipages des engins blindés de l'armée de terre.
Depuis, la collaboration entre Kermel et les services techniques de l'armée s'est poursuivie, permettant de nombreuses évolutions. Aujourd'hui, la fibre Kermel® est utilisée par les trois corps de l'armée française et par d'autres forces armées sur tous les continents.
KERMEL a été choisi dans le cadre du projet Soldat du Futur "FELIN"."

"Armée de terre
Combinaisons en Kermel 100 % et sous-vêtements en Kermel W70 (70 % Kermel, 30 % Laine FR).

Cet ensemble permet une protection dans les flammes supérieure à 10 secondes, le temps moyen nécessaire à l'évacuation d'un véhicule blindé."
source: le site Kermel.com

Encore merci.  :up:

18 février 2012 à 10:31:59
Réponse #43

Tigrou


Salut tout le monde,

Bon je déterre, mais en ce moment je fais un peu le point sur mes connaissances, donc pas mal réfléchi sur la filtration, le feu, ce que j'ai dans mon EDC, dans ma voiture blabla
Sauf que hier, et bien j'ai eu une grosse prise de conscience: je sais pas m'habiller...

C'est marrant, parce qu'on connait la règle de 3, on l'a lu, entendu, relu, réentendu... sauf qu’inconsciemment (pour ma part en tout cas) et bien on passe direct à la partie 3 jours/3semaines. C'est plus marrant de savoir filtrer de l'eau ou poser un collet, sauf qu'en fait en cas de galère, je pense que je crèverai à cause de mes vêtements. Je vis dans un endroit ou il fait assez froid, et j'ai que des t shirt en coton, des pulls sympas, jolis, mais qui sont en coton. Eh ben mon con, si ma voiture reste coincé dans la neige et que je dois aller à pied à la station service, un peu de vent et je vais pas faire long feu.
Bref, c'est con de crever avec son EDC dans les poches et tout son fond de coffre, parce que comme un con on s'est pas s'habiller.

Donc je déterre afin de poser les questions qu'il me reste:

J'ai l'impression que le système des cinq couches fonctionnent surtout par temps froid/très froid. En été, j'imagine qu'on garde le système des couches mais il y en à moins?

Comme le coton c'est bien pour l'été car ça rafraichi en absorbant l'humidité (je dis pas de conneries?). On peut s'en servir en sous couche quand il fait un peu frais? Le problème c'est que ça va pas évacuer la transpiration donc rien ne sert de rajouter une micro polaire par exemple? Est-ce que les t shirt du genre woolpower 200 peuvent utilisé à la place, tant qu'il ne fait pas 35 degré (ça va dépendre de l'aspect en statique / en effort)?

18 février 2012 à 13:39:24
Réponse #44

Ulf


Citer
Le problème c'est que ça va pas évacuer la transpiration donc rien ne sert de rajouter une micro polaire par exemple? Est-ce que les t shirt du genre woolpower 200 peuvent utilisé à la place,

Le coton est hydrophile: il va se gonfler d'eau et la retenir. Résultat: la conductivité thermique est augmentée, le contraire de l'isolation thermique. En été, très bien. En hiver, pas bien.

La laine est aussi hydrophile. CEPENDANT, parce que la fibre de laine est creuse, la laine mouillée garde ses propriétés isolantes.

La réponse est donc, en hiver, remplace tes sous vêtements coton par des sous vêtements en laine (ou synthétiques si tu préfères).

18 février 2012 à 13:48:42
Réponse #45

Tigrou


Le coton est hydrophile: il va se gonfler d'eau et la retenir. Résultat: la conductivité thermique est augmentée, le contraire de l'isolation thermique. En été, très bien. En hiver, pas bien.

La laine est aussi hydrophile. CEPENDANT, parce que la fibre de laine est creuse, la laine mouillée garde ses propriétés isolantes.

La réponse est donc, en hiver, remplace tes sous vêtements coton par des sous vêtements en laine (ou synthétiques si tu préfères).


Donc les deux sont hydrophiles, et ainsi font de très bonne première couche. Quand tu transpires, le coton va te permettre de te rafraichir en été et la laine de te tenir chaud en hiver

Si je mets du coton sous une micropolaire, est ce que ça va quand même faire un effet froid, ou comme la polaire va absorber l'humidité elle va se retrouver à l’extérieur et séché? Ça dépend si la polaire est coupe vent non?

18 février 2012 à 13:56:15
Réponse #46

Ulf


Citer
Donc les deux sont hydrophiles, et ainsi font de très bonne première couche.

Non, c'est même plutôt l'inverse: tu vas avoir un truc qui reste longtemps mouillé qui "colle" etc. C'est pas franchement agréable et c'est le point fort des t shirts synthétiques en coolmax par exemple.

Citer
Ça dépend si la polaire est coupe vent non?

Tu te prends la tête pour rien.

Ton t shirt en coton mouillé va conduire la chaleur de ton corps vers l'extérieur et la dissiper. Au final tu auras plus froid avec ton coton mouillé + polaire qu'avec ta polaire seule.

19 février 2012 à 20:55:20
Réponse #47

guillaume


Ton t shirt en coton mouillé va conduire la chaleur de ton corps vers l'extérieur et la dissiper. Au final tu auras plus froid avec ton coton mouillé + polaire qu'avec ta polaire seule.


Yep, d'autant plus que la plus part des polaires (synthétiques) sont hydrophobes, elles ne peuvent donc pas "absorber l'humidité" de ton t-shirt en coton ;).

a+

19 septembre 2012 à 16:01:05
Réponse #48

Aleksi


Bonjour à tous,

Etant en partance pour un voyage au long cours, je me penche depuis un moment sur le système 5 couches. J'ai plusieurs questions, mais globalement un système comme suit vous parait-il cohérent ? :

-Couche 0 : T-shirt mérinos (un a manche longue et un rechange à manche courtes, par exemple).
-Couche 1 : Polaire assez ajustée (mais pas trop)
-Couche 2 : Pull en laine : thermique et protection du feu.
-Couche 3 : coquille protectrice : Bergans Morgedal
-Couche 4 : Poncho pour grosse pluie

La couche thermique doudoune est exclue, je me la procurerait ponctuellement à chaque fois que je me retrouverai confronté à un grand froid descendant en dessous de -25°C.

En fait le système est assez imparfait, mais mon budget est limité car je souhaite garder un maximum de sous en cas de pépin sur la route et pour les achats de matériel ponctuel. Je voudrais un peu faire "low-cost" avec ce que j'ai à la maison. J'exagère un peu le trait volontairement car je peux quand même acheter, évidement. Une autre problématique est la tenue dans le temps ; par exemple un rain-cut (que je possède) ne me séduit pas dans le matos car au bout d'un mois il me lacherai et je ne saurai par quoi le remplacer une foi à babeloueb.

Ce qui me gêne c'est de ne pas avoir dans ce système de tenue convenable pour des températures supérieur à 20°C, mais les chemises présentées dans le topic sont $$$. Existerait-il une alternative ?

Question : Le pull en laine classique trouve t-il sa place ici ?

Merci pour les renseignements !

19 septembre 2012 à 18:31:13
Réponse #49

guillaume


Pour de la rando, j'éviterais le gros pull en laine : lourd, volumineux, long à sécher quand trempé. En revanche pour du "baroud" (passe régulier en ville pour une durée indéterminée) alors là il est à son avantage : pour peu que tu choisisses bien le modèle, ça fait habillé et pu ça pue beaucoup moins que de la polaire (pratique quand t'arrives en ville en sortant des bois).


En fait le système est assez imparfait, mais mon budget est limité car je souhaite garder un maximum de sous en cas de pépin sur la route et pour les achats de matériel ponctuel. Je voudrais un peu faire "low-cost" avec ce que j'ai à la maison. J'exagère un peu le trait volontairement car je peux quand même acheter, évidement. Une autre problématique est la tenue dans le temps ; par exemple un rain-cut (que je possède) ne me séduit pas dans le matos car au bout d'un mois il me lacherai et je ne saurai par quoi le remplacer une foi à babeloueb.


As-tu testé réellement la raincut ? Parce que j'en ai bousillé une en 2 mois parce que je dormais par terre avec, qu'elle était régulièrement proche d'un feu de camp (les fumée détruisent les enductions), etc.
Tu dis vouloir garder des sous alors pourquoi une Bergans Morgedal ? Parce que c'est la mode en ce moment ? J'ai ici une chemise manche longue trouvée dans un surplus : c'est du polycoton ripstop, les boutons sont protégés par un rabat pour éviter qu'ils ne s'accrochent partout, etc. C'est du bon matos bien pensé. Son prix : 10 €.
Ce genre de truc est typiquement le vêtement que tu peux mettre 80 % du temps.

a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //