Nos Partenaires

Auteur Sujet: probleme d'eau potable  (Lu 3160 fois)

02 octobre 2009 à 02:27:43
Lu 3160 fois

totoz


bonsoir

une amie veux vivre en autarcie dans une yourte mais le problème qui se pose est l'apport en eau potable. Sa yourte est installer à 100/200 mètres d'un lac mais l'eau stagnante n'est pas terrible au niveau hygiène. On a installer plusieurs système de récupération d'eau de pluie mais vu le peu de précipitation en ce moment on doit ramener à chaque visite plusieurs litres d'eau potable.

je fais appel à l'imagination collectives pour nous venir en aide.

Merci d'avance

02 octobre 2009 à 07:50:07
Réponse #1

Captain Kucek


Salut,

Fais une recherche avec le mot" Lagunage" en gros c'est une succession de bacs de décantation dont le trop plein de chaque se déverse dans le suivant.
Dans chaque bac se trouve différentes choses; filtre de sable, de cailloux puis différentes plantes filtrantes; lentilles d'eau; iris etc
En fin de compte ton eau usé est de nouveau potable ou presque...il faut peu de chose en tout cas pour la rendre buvable à nouveau.

J'ai vu le truc en fonction dans un camps sur un terril ça fonctionne pas mal.

Kucek

02 octobre 2009 à 09:34:04
Réponse #2

DavidManise


Creuser un trou à quelques mètres du bord du lac sinon : l'eau du lac y filtrerait et serait un peu filtrée par la terre.  Le  niveau d'eau dans le trou sera à la même hauteur que celui du lac.

Par contre, aucune garantie de qualité d'eau à l'arrivée : ça va être de l'eau à peu près claire, mais si y'a des produits chimiques ou des toxines d'origine biologique dans le lac, elles passeront.

C'est pas pour rien que normalement on s'installe pas loin de l'eau potable ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

02 octobre 2009 à 14:17:40
Réponse #3

totoz


Merci pour vos réponses

le bac à décantation on y a pensé mais ce qui me fait le plus peur c'est les produits chimiques. Je vais creusé le sujet voir si la phyto épuration élimine les produits chimiques.  ;D

Sinon pour le puits vous avez une techniques de sourcier efficaces pour trouver la profondeur?  :D

03 octobre 2009 à 10:43:12
Réponse #4

Captain Kucek


Salut,

Rien ne l'empêche de cumuler les deux techniques. Puiser l'eau dans un petit puits proche du lac (comme David le propose) puis de la laguner; deux précautions valent mieux qu'une! et finir par un petit produit désinfectant pour la rendre potable pour l'homme.

Je sais que dans un système de lagunage correct l'eau est potable pour le bétail dans le dernier bac.

De plus au niveau écologique si elle veut vivre en autarcie écologique ça reste un des moyen les plus simple de ne pas polluer en rejetant ses eaux usées dans la nature!

Bien à toi

Kucek

07 octobre 2009 à 14:42:18
Réponse #5

Lynx


Rien à dire sur ce qui a été dit. Effectivement, gaffe aux trucs pas terrible genre produits chimiques, métaux lourds etc. Une bonne connaissance du bassin versant du lac peut déja suffire à appréhender les risques. Ensuite, pour une installation à très long terme, une analyse initiale peut aider à lever des problèmes éventuels en cas de doute (trucs coulés au fond du lac par ex. ou enterrés dans l'environnement hydrogéologique du lac)... cela coute un peu d'argent mais c'est une bonne solution pour éviter de s'empoisonner pendant des années.

Tu peux fureter pour voir ce qui a été fait dans le coin (scté de pêche, université...?)
Tu peux également inviter ton amie à pratiquer la pêche, c'est un trés bon moyen de suivre le niveau de qualité des eaux. Les truites sont par exemples employées pour surveiller le niveau de qualité de certaines  ressources en eau. Trois truites dans un bocal pataugent dans de l'eau renouvelée en permanence, si les trois crèvent, on ferme les vannes...

Enfin si le lac est profond, pourquoi ne pas envisager de récupérer l'eau en profondeur. Bien souvent les eaux de surface des lacs sont un peu soupe mais laissent la place à de l'eau claire avec la profondeur. C'est ainsi que les grands lacs servent de ressource en eau potable, avec la surveillance qui s'impose bien entendu.

Je crois qu'avec toutes ces mesures tu peux envisager de réfléchir à une solution multiple. Attention à ne pas sous estimer l'importance de l'eau dans un tel projet.
Poussière aux pieds vaut mieux que poussière aux fesses. Proverbe Peul

07 octobre 2009 à 16:25:05
Réponse #6

Aerazur


C'est pas pour rien que normalement on s'installe pas loin de l'eau potable ;)


Oualaaaa......  c'est pas plus compliqué: déplacer la yourte.
C'est la façon dont l'etre humain a procédé ces 400 000 dernières années. Enfin, avant qu'il n'invente le robinet, la Nintendo et la semaine de 35h.

07 octobre 2009 à 17:24:39
Réponse #7

totoz


Encore faut il avoir une autorisation pour l'installer... :D

07 octobre 2009 à 17:35:00
Réponse #8

Aerazur


Encore faut il avoir une autorisation pour l'installer... :D

Dans ce cas, tu fais comme faisaient mes grands parents: un mulet, et des tonnelets d'eau, corvée d'eau régulière à la source.
Si nos aieux procedaient ainsi, c'est qu' il n'existait pas mieux. Le "retour aux sources " a un prix énorme en temps, ne pas l'oublier.... :-\

07 octobre 2009 à 22:46:39
Réponse #9

jilucorg


  ;D 
  
 
jiluc.

07 octobre 2009 à 23:43:47
Réponse #10

totoz


je crois que ça va finir comme ça

08 octobre 2009 à 17:15:12
Réponse #11

Aerazur


je crois que ça va finir comme ça

 ;D...oublie la douche quotidienne...

01 décembre 2009 à 19:08:42
Réponse #12

sell58


Mon expérience perso :

1/ Achat d'un filtre céramique ( katadyn ou msr ou ...)
2/Réflexion sur l'utilisation de l'eau VRAIMENT INDISPENSABLE selon les périodes (sachant que si tu ne fait pas d'effort physique , pas de sueur donc moins besoins de se laver, qu'un bol quand on le lave il faut boire l'eau du lavage ... ECT
3/ACHAT de container pour stocker de l'eau d'avance et ne pas avoir a faire tous les jours la corvée d'eau jusqu'au lac.
4/ Retour sur un concept clé : la patience ....
5/Reflexion pour, selon l'usage propre de chacun, améliorer de façon simple et peu couteuse en autre chose que la remise en cause de ses habitudes la situation.

NB : Le point 4/ peut sembler obscure au non pratiquant, je le sais.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //