Nos Partenaires

Auteur Sujet: épines d'oursins - ou épines profondes.  (Lu 42585 fois)

24 mars 2007 à 08:07:17
Lu 42585 fois

mazzeru


Avez vous déjà testé le doux contact de ce "mollusque invertébré à peau lisse" :o
J'ai pour ma part eu l'occasion de me retrouver avec des épines tenaces dans l'articulation d'un doigt qui m'ont valu un passage au bloc après un an de douleurs fugaces.

A part le charcutage à l'aiguille, l'attente que l'épine sorte d'elle même, ou le bistouri, avez vous des recettes de grand mère osant espérer une issue moins douloureuse.

On m'a dit que la pois de cordonnier faisait quelque chose, mais je n'ai pas testé.
Ce que je sais, c'est qu'il faut éviter l'exomédine, qui fait cicatriser avec l'épine à l'intérieur ( ce qui a été mon cas).

Qu'en pensez vous?

24 mars 2007 à 09:44:30
Réponse #1

zoltan charles henderson


Même expérience que toi en Corse. Seule solution charcutage en règle du pied avec une épingle pour en enlever le plus possible en badigeonnant avec de la  lidocaïne parce que au bout de la vingtième ça commence franchement à faire mal.

Mais c'était indispensable car si tu en laisses dans la plante du pied elles s'enfoncent de plus en plus en marchant.

24 mars 2007 à 09:50:39
Réponse #2

James


Les siciliens, traditionellement, prennaient le gars qui a marche sur des oursins, se mettaient a 5 pour le tenir,  pendant qu'un autre bastonnait le pied avec un baton jusqu'a ce que les epines soient reduites en poudre.

Chais pas, moi je prefere le charcutage, sauf quand c'est un mec que j'aime as qui a marche dessus :D

24 mars 2007 à 09:57:48
Réponse #3

piedsnussurlaterresacrée


Après plusieurs expérience (que je souhaite à personnes) avec des oursins en Sardaigne la meilleurs des solutions qui était à ma portée étais les aiguilles de seringue, le tous et d’arriver à bien choisir le diamètre de celle-ci et d’arriver à chopper l’aiguille d’oursin

25 mars 2007 à 16:43:56
Réponse #4

ipphy


Perso je mets mon pied dans une bassine avec du Dacin, la chaire se dilate (comme quand on reste longtemps dans le bain) et les épines s'enlèvent plus facilement

J'ai un pote qui a réussi à se mettre une épine d'oursin crayon dans le pied! On faisait du boyboard, il a trop trainé sur la vague et s'est retrouvé sur la barrière de corail à devoir macher pour retourner à l'eau! Il a marché sur un des très rares oursins crayons de la barrière, et il a réussi à faire passer l'épine par le seul trou de la palme de bodyboard!




Je lui ai retiré le reste de l'épine avec les dents! Elle faisait au moins 3mm de diamètre  :D  ;D

25 mars 2007 à 17:15:20
Réponse #5

Sayamon


Ce que je fait quand ça arrive a quelqu'un c'est mettre les pied dans de l'eau chaude le plus possible (mais bon faut que ça reste supportable). La dilatation de la peau permet d'en retirer déjà pas mal. Ensuite je ne connai aucun autre moyen que le charcutage pour les petits bout qui sont allé trop profond.

Il est clair que les oursin sont de véritables plaie.  :down:

Perso je n'ai encore jamais marché dessus et j'espère bien que ça m'arivera jamais !
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

25 mars 2007 à 17:24:29
Réponse #6

Kookaburra


Alors une technique apprise du temps ou je plongeais encore (jamais eu l'occasion d'essayer mais on m'en a dit que du bien):
Primo ne surtout pas touher aux aiguilles d'entrée de jeu; elles sont très fragiles et vont se casser dans votre chair et là pour les retirer walou ...
Dès que c'est possible appliquer soit un bain de vinaigre blanc soit de jus de citron (genre un demi citon appuyé délicatement sur la plaie ou le doigt qui trempe dans un verre de vinaigre... (penser à serrer les dents très fort  :'(
Au bout de deux minutes on peut essyer de retirer les épines entières avec une pince à épiler passée à la flamme (l'acide aura en partie dissous le calcaire du squelette de l'oursin et les épines ne seront plus aussi fragiles)
Si les épines sont inatteignables ou déjà brisées (épines dans le pied + marche ; dans une articulation ..) alors on laisse tremper le tout une vingtaine de minutes ...


Sinon si on a la chance d'etre dans unpays tropical : on applique du jus de papaye verte, on va se coucher et le lendemain les épines sont sorties ... (testé et approuvé par mon père en océan indien)

@ pluch


Bertrand
Etudiant sur Paris, Pyrénéen d'adoption et Australien dans l'âme

25 mars 2007 à 17:58:16
Réponse #7

mazzeru


Merci pour le truc du jus de papaye verte.

Quand je pense que ça fait si mal et qu'aucun médecin ni pharmacien n'a jamais évoqué autre chose que la bonne vieille aiguille.

Merci encore

25 mars 2007 à 22:21:55
Réponse #8

nicogala


Heu le coup de la papaye c'est pas que le lendemain la chair de ton pied est "bouffée" par la papaïne ? Ou du moins sacrément ramollie... c'est pas dangeureux ça ?

Si on a pas de chirurgien sous la main, autant bien désinfecter et laisser faire la nature (sauf problème particulier selon l'endroit comme dit plus haut... et encore : se charcuter soi-même au niveau d'une articulation c'est pas très malin...) j'ai l'exemple de mon pèe qui s'en est mis une sur le dessus de l'articulation d'un doigt (entre phalange et phalangine) , il a eu beau presser, rien n'est sorti ; ça s'est enkysté et puis au bout d'un an, pof ! C'est sorti tout seul sans rien demander à personne...

Moi-même je pense en avoir encore dans le talon... et encore, je dis en avoir mais je pense que ça finit par se dissoudre avec le temps (sauf enkystement à un endroit "sec" comme l'articulation) , mais ce ne sont que suppositions.
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

25 mars 2007 à 22:56:53
Réponse #9

Kookaburra


Heu le coup de la papaye c'est pas que le lendemain la chair de ton pied est "bouffée" par la papaïne ? Ou du moins sacrément ramollie... c'est pas dangeureux ça ?

Bin j'en sais seulement ce que m'en ont dit plusieurs personnes qui ont essayé ... Apparament c'ests assez courant à l'ile Maurice notamment ...

A pluch

Bertrand
Etudiant sur Paris, Pyrénéen d'adoption et Australien dans l'âme

25 mars 2007 à 23:13:37
Réponse #10

Sayamon


Citation de: nicogala
(sauf problème particulier selon l'endroit comme dit plus haut... et encore : se charcuter soi-même au niveau d'une articulation c'est pas très malin...)

Heu je tien a préciser que si on s'est fait piquer au niveau d'une articulation perso je vai direct à l'hopital. En effet les articulations sont stériles donc si une épine est allée assez loin pour percer la capsule de l'articulation et donc la contaminé il peu y avoir de sacré complication.

Au niveau des doigts il existe aussi des gaines dans lesquelles courent les tendon. Lors d'une infection d'une gaine (elles aussi sont stériles) il faut passer au bloc pour un nétoyage complet de la gaine.

Voilà donc faut faire gaffe c'est toujours dommage de laisser une affection bénigne se compliquer et causer des problème ;)
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

26 mars 2007 à 09:43:27
Réponse #11

nicogala


Tout à fait, c'est pourquoi je précise "qd on n'a pas de chirurgien" ;) , mais je maintiens qu'il vaut mieux laisser une épine d'oursin (on devrait dire "piquant" d'ailleurs) plutôt que d'y aller soi-même en aveugle à l'Opinel...  :down:
Là les dégâts au niveau gaines et capsules et même nerfs peuvent être bien méchants.
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

26 mars 2007 à 10:16:07
Réponse #12

ipphy



Moi-même je pense en avoir encore dans le talon... et encore, je dis en avoir mais je pense que ça finit par se dissoudre avec le temps (sauf enkystement à un endroit "sec" comme l'articulation) , mais ce ne sont que suppositions.

Mon frère a eu un enkystement d'une épine dans le pied!
Il a du être opéré pour enlever le kyste qui s'était formé au fil du temps (peut être 2-3 ans).

26 mars 2007 à 12:19:31
Réponse #13

nicogala


Tant de temps que ça !?!  :o
Remarque dans notre corps il y a tellement de zones aux caractéristiques bien différentes : muscle/chair , peau , articulation , calosités etc.

Pour moi ça a du se planter dans le cal du talon... un pote avait essayé de me faire psychotter en me disant que le piquant allait migrer via les veines jusqu'au cerveau...  ::) ah ces jeunes...


Mais au fait pour ton frêre c'était un piquant d'oursin ou une épine végétale ? Car si le calcaire du piquant aurait la possibilité d'être dissous, pour le bout de bois j'ai plus de mal à le concevoir  :-\
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

26 mars 2007 à 14:12:17
Réponse #14

Kookaburra


Mouais le problème est qu'on a par toujours un bloc opératoire avec un chirurgien sous la main.
Par exemple lors d'une croisière plongée en mer rouge tu marches sur un oursin le premier jour sur un séjour d'une semaine...
Tu abandonnes tout de suite ton séjour tu te fais évacuer et tu rentres en France en béquilles pour te faire opérer ?
Tu laisse faire la nature et tu marches (presque normalement en serrant les dents) ce qui va enfoncer l'aiguille encore plus loin, la casser ... puis tu t'en occupes en rentrant ?
Tu essaie de retirer l'aiguille avec les moyens du bord sans aggraver la blessure ?

Perso je penche pour la troisième solution. Les méthodes que j'ai donné plus haut permettent de retirer l'épine sans charcuter (ce qui serait une hérésie), d'ailleurs le citron est peut-être plus intéressant que le vinaigre : moins de risque d'infections (même si de toute façon il n'y a rien de plus dégueulasse qu'une épine d'oursin ou qu'un morceau de corrail et que donc à la base ta plaie est déjà contaminée). (D'ailleurs j'ai appris une autre technique il parrait qu'en guadeloupe on trouve de la "bougie à oursins", un produit qu'on fait fondre sur la plaie, on attend et encore une fois les epines ressortent toutes seules ... par contre pour trouver ça en métropole...)

Bien sûr par contre si la plaie sommence à s'infecter, il est temps d'interrompre son séjour et de consulter un toubib ... Si en plus l'infection remonte dans le bras par l'intermédiaire des synoviales, oui là un ptit voyage sur europ assistance peut s'imposer si tu tiens à ta main ...
Mais bon avec l'infection des synoviales faut pas psychoter non plus, toute plaie non superficielle sur le dos de la main (qui n'en a jamais eu dans ce forum) peut infecter les synoviales et ça reste pourtant relativement rare. Une bonne désinfection fait déjà du bon travail... A toi de surveiller une possible évolution et de savoir consulter à ce moment là ...

@ pluch

Kooka
Etudiant sur Paris, Pyrénéen d'adoption et Australien dans l'âme

26 mars 2007 à 14:25:12
Réponse #15

Sayamon


Petit truc pour savoir si une gaine est infectée :
Si c'est une blessure est au bout du doigt mais que vous avez mal quand vous apuyer à la base ben faut se poser des question. (et vive et versa ;D )

Mes 2 blairos.
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

03 avril 2007 à 11:27:02
Réponse #16

CaralDesail


Rhaaa j'aime pas le problème du : Ca fait trop longtemps que vous êtes connectés.

Bon faut pas forcément paniquer dès que l'on a le signe dont parle Simon : Même si la sensibilité au niveau de la main est pas mal discriminatoire, ceci n'empêche en rien des irradiations_ mais rien n'empêche de consulter.

Beaucoup considèrent que si aucun traitement médicamenteux et bien souvent chirurgical n'est appliqué à un phlegmon de la gaine, son évolution ira vers la propagation de l'infection _ ceci fait partie des urgences chirurgicales.

2 signes pour pouvoir dire : Attention je vais à l'hosto dès que possible car il s'agit surement d'un phlegmon :
- Celui de Simon : Douleur au niveau du cul de sac proximal de la gaine (le proximal signifie, au niveau des membre : la partie qui est vers la racine du membre. Il y a peut etre une définition plus rigoureuse ceci dit.).
- La position du doigt , en flexion plus ou moins importante, mais qui devient très douloureux si on tente une extention.


http://documentation.ledamed.org/IMG/html/i874_5.jpg

(Depuis le site : http://documentation.ledamed.org/)

Ceci montre aussi combien une infection de la gaine des flechisseurs du pouce peut être problématique : Elle poura se propager aisément à celle de l'auriculaire.

Attention : Lien interessant mais dont certaines images pouraient ne pas convenir à tout le monde (images de plaies et nécroses) :
http://www.chups.jussieu.fr/polys/orthopedie/polyLerat/membresup/POLY.Chp.4.8.html

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //