Nos Partenaires

Auteur Sujet: Froid et tension musculaire  (Lu 7074 fois)

15 septembre 2006 à 22:37:30
Lu 7074 fois

BULLYSSON


un question un peu HS par rapport au sujet de départ :

Quand il fait froid, il parait que la meilleure façon de moins le ressentir est de se détendre en soufflant bien pour avoir les muscles complètement relâchés, pourtant naturellement on aurait pltôt tendance à vouloir se contracter pour lutter contre le froid, alors où est la vérité ?


Bully
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

15 septembre 2006 à 22:43:03
Réponse #1

DavidManise


La vérité, c'est que les frissons et l'augmentation du tonus musculaire sont une manière de lutter contre le froid en produisant de la chaleur.  C'est désagréable, mais ça fonctionne.

Si tu te détends, tu peux mieux poser des gestes demandant de la motricité fine, mais tu produis moins de chaleur, donc la vérité, c'est que moins tu frissonnes et moins tu te tends, et plus tu te refroidis.  De même, quand on a vraiment froid, la position foetale arrive quasi naturellement.  C'est pas con du tout, parce qu'en se rammassant comme ça sur soi-même, en boule, on limite la surface d'échanges thermiques entre son corps et le monde extérieur.  On produit de la chaleur par unité de volume, mais on la diffuse par unité de surface.  Donc moins d'exposes de surface en te mettant en boule), et plus tu économises de la chaleur.

Bref : se détendre et s'étirer, ça ne t'aide pas du tout à te réchauffer.

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

16 septembre 2006 à 15:56:19
Réponse #2

BULLYSSON


OK merci pour ta réponse Manitou.

ça confirme encore une fois le fait que le corps sait naturellement quoi faire et comment réagir quand il n'est pas soumis à l'intellectualisation du cerveau...


A+

Bully
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

18 septembre 2006 à 16:44:43
Réponse #3

rokurota


C'est par le bassin que tu prends froid, le hara comme disent les japonais, trois doigts sous le nombril, donc ne pas s'asseoir n'importe où. Couvrir les extremités, tête, pieds et mains puisque la chaleur s'evacue par là.
Sinon, un truc de Berbères que j'ai appris, boire chaud pousse le corps à refroidir le liquide pour le ramener à 37,2. A l'inverse un liquide plus froid que la temperature corporelle, incitera le corps à s'echauffer pour ramener ce liquide à temperature. L'alcool quant à lui ne rechauffe pas, il brule les tissus.
Si tes muscles sont gorgés de sang ils sont moins à même de souffrir du froid bien sur, donc une légère activité qui eleverais la fc suffit en theorie. Garder le moral, ne pas s'affliger, faire un feu, refléchir. Manger élève le metabolisme basal, donc rechauffement sensible et reveil. Le cout calorique que represente mastication et digestion est réel.

A part ça je trouve que manitou a dit l'essentiel

18 septembre 2006 à 17:06:22
Réponse #4

kartoffel


A l'inverse un liquide plus froid que la temperature corporelle, incitera le corps à s'echauffer pour ramener ce liquide à temperature.

 >:( Ah ça, c'est sûr : quand tu obliges le corps déjà froid à ingérer un truc encore plus froid, pour sûr il va réchauffer le liquide, même si le corps est déjà mort d'ailleurs, c'est le second principe de la thermodynamique ! C'est quoi qu'on veut réchauffer au fait ? Le liquide ou le bonhomme ?

Tu crois que c'est inoffensif de poster des trucs pareils ? La chaleur qui réchauffe le liquide se paye par une baisse de température centrale qui devra être compensée par une augmentation du métabolisme.
Or, si je flirte déjà avec l'hypothermie, c'est que mon corps n'arrive déjà plus à produire autant de chaleur qu'il en perd. Lui infliger alors une douche froide de l'intérieur pour lui dire "tiens, fainéant, réveille toi et produit des calories nom d'un chien, t'es un homme ou quoi ?" ne le fera pas produire plus de chaleur puisqu'il est déjà en limite, et moi je me mets en plein dedans et j'accélère encore mon refroidissement.

Si tes muscles sont gorgés de sang ils sont moins à même de souffrir du froid bien sur, donc une légère activité qui eleverais la fc suffit en theorie.

C'est surtout que ladite activité produit directement de la chaleur dans les muscles, chaleur qui grâce au sang se transmet au noyau vital. Parce que si ce n'était pas pour ça, je me ficherais éperduement que mes muscles refroidissent.
Le seul truc qui compte, c'est les organes vitaux, et plus particulièrement le coeur et le cerveau. Si je suis déjà franchement border-line et que je veux les garder en vie, au contraire, augmenter gratuitement ma fréquence cardiaque poussera plus de sang dans les extrémités (d'où refroidissement du sang) et usera plus vite mes réserves énergétiques.

Franchement, Rokurota, tu devrais essayer tes méthodes avant de poster. Tu te mets torse-nu par un petit 0°C mouillé dans le vent, tu te fourres un thermomètre où tu veux et tu attends d'atteindre 35°C. Là tu bois une bonne grosse gourde d'eau glacée et tu si t'es pas mort après ça, c'est que ta théorie était juste...

18 septembre 2006 à 17:28:12
Réponse #5

rokurota


Par liquide froid je signifiais plus froid que 37,2, ça ne signifie en aucun cas qu'il s'agit d'eau glacée! De plus en aucun cas je parlais de situations extremes comme tu les mentiones, il n'est pas necessaire d'etre en hypothermie pour avoir froid.
C'est ton attitude que je trouve un peu "border line", tu peux exprimer tes points de vues et rester courtois. N'essayes pas de me faire dire n'importe quoi, c'est un forum de discussion où l'on echange des points de vues afin d'apprendre davantage. J'ai pas besoin qu'un donneur de leçons qui a eu une journée merdique vienne me flammer alors qu'il serait mille fois plus efficace s'il exposait son point de vue de maniére correcte et construite avec un soucis pedagogique.

18 septembre 2006 à 17:56:49
Réponse #6

DavidManise


Mode modo ON

Salut rokurota,

Je pense que Kartoffel a raison de te rentrer un peu dedans, parce que tu véhicules en un seul post trois mythes qui peuvent coûter des vies en situation critique :

- c'est pas les extrémités qu'on perd de la chaleur.  C'est faux.  40% pour la tête et le cou, 40% pour le torse et les aines, 10% pour les bras, 10% pour les jambes. 

- Quand on boit chaud et qu'il fait chaud, on augmente sa température centrale, point barre.  Le corps surcompense, et ça lui coûte de l'énergie.

- Quand on boit froid et qu'il fait froid, on refroidit sa température centrale, point barre.  Le corps surcompense et ça lui coûte aussi de l'énergie.

Le fait est qu'ici, c'est un forum de survie sérieux, et qu'on ne s'autorise pas à poster n'importe quelle rumeur, pour la simple et bonne raison que des gens lisent et qu'ils pourraient devoir utiliser nos infos en situation pour sauver leurs miches.  Donc voilà.  Ces trois points sont faux, et c'est notre devoir de rectifier.

Que tu n'aies pas aimé le ton du message de karto, c'est compréhensible, mais perso ça m'énerve un peu de lire des trucs faux présentés comme de grandes leçons s'appuyant sur la sagesse pseudo-japonaise ou les trucs berbères.  J'ai rien contre les japonais ni contre les berbères, au contraire.  J'aime pas qu'on déforme leur culture.

Mode modo OFF.

Roku = six.  Rokurota six-rota un bon thé chaud pour se réchauffer, et une boisson fraîche pour se rafraîchir, et pas l'inverse, ok ? ;)

Et oublie ces histoires de hara, stp ;)  Si tu remplaces le mot hara par le mot bide, ça sera compréhensible pour tous et tout le monde se rendra compte que si on enlève les mots japonais ça ne tient plus debout ;)

Je dis ça sans méchanceté aucune.  Je pense simplement que tu dois éviter de te laisser piéger par un endoctrinement pseudo-japono-oriental qui ne mène pas à grand chose...

Ar'gato ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

18 septembre 2006 à 18:30:18
Réponse #7

kartoffel


Je vois qu'on est sur la même longueur d'ondes. Rokurota, la littérature et même ce site regorgent de documentation sur le sujet.
http://davidmanise.com/textes/acclimatation_froid.php
http://davidmanise.com/textes/hypothermie.php

Je trouve que mon ton est plutôt pédagogique par rapport à ce que j'avais envie d'écrire.


Citer
De plus en aucun cas je parlais de situations extremes comme tu les mentiones,
Malheureusement les situations extrêmes arrivent parfois très vite, et c'est particulièrement vrai pour l'hypothermie, et encore plus quand on se comporte de manière à encourager l'hypothermie.

Désolé pour le ton, mais parfois ça rentre mieux comme ça, surtout pour un sujet qu'on a traité et re-traité.
« Modifié: 18 septembre 2006 à 18:33:24 par kartoffel »

18 septembre 2006 à 22:32:02
Réponse #8

cedx69


en terme de contraction musculaire, 60% est transformée en chaleur, 40%en force motrice, c'est le meilleur rendement moteur connu, même le nucléaire ne fait pas mieux. De plus le corps suporte assez bien l'hyperthermie, vous avez tous eu un bon 40°, ok c'est pas le top mais bon...alors qu'à 36 c'est chaud et à 35 c'est limite+++
Si on tremble, on dégage donc de la chaleur.bonne adaptation physiologique...

19 septembre 2006 à 10:17:06
Réponse #9

rokurota


Re,


Donc voilà.  Si tu veux jouer à te mettre gentiment sur la gueule avec nous (apparemment t'as déjà entamé le bal <rire>), t'es éventuellement le bienvenu, mais tu devras éviter de présenter des rumeurs comme des faits, et prendre l'habitude de réellement essayer de comprendre les mécanismes précis qui se cachent derrière tes affirmations.  C'est la seule façon, je pense, de bien comprendre de quoi on parle.  Et si tu ne sais pas vraiment, présente le truc à la forme interrogative.  Tu verras, on te renverra à d'anciens messages, on te trouvera des liens, ou on te répondra, et tu trouveras les réponses à tes questions...

Allez ciao ;)

David


 :) Avec plaisir David

19 septembre 2006 à 21:18:12
Réponse #10

guillaume


Manger élève le metabolisme basal, donc rechauffement sensible et reveil. Le cout calorique que represente mastication et digestion est réel.

Attention!

La digestion est une grande consommatrice d'eau et l'un des facteur pouvant mener à l'hypothermie est une déshydratation! (j'me trompe?)

a+

19 septembre 2006 à 21:34:10
Réponse #11

DavidManise


La digestion est une grande consommatrice d'eau et l'un des facteur pouvant mener à l'hypothermie est une déshydratation! (j'me trompe?)

Oui et non.

La digestion est effectivement consommatrice d'eau.  Et c'est vrai que si on est déshydraté on lutte moins bien contre le froid et les engelures.  Mais manger ne veut pas du tout dire qu'on va se retrouver en état de déshydratation.  Ça va consommer de l'eau, certes, mais on peut boire aussi, c'est pas interdit.

Par ailleurs, ce qui produit le plus de chaleur, dans le fait de manger, c'est  ce qu'on appelle "l'action dynamique spécifique" des aliments.  Certains aliments (la viande, normalement), font produire bcp de chaleur à notre corps pour les digérer, transformer, absorber, métaboliser...  certains aussi ont un effet sur notre métabolisme basal, etc.

Mais bon, le truc à retenir, c'est que de bouffer ça aide le corps à produire de la chaleur, et qu'il faut toujours rester bien hydraté.  D'ailleurs, le fait de bouffer va aussi nous aider à rester bien hydraté en nous fournissant des sels minéraux qui jouent un rôle dans le transport de l'eau du sang vers la lymphe et les cellules...

Bref, c'est complexe tout ça ;)

Ciao !

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

19 septembre 2006 à 21:44:48
Réponse #12

guillaume



La digestion est effectivement consommatrice d'eau.  Et c'est vrai que si on est déshydraté on lutte moins bien contre le froid et les engelures.  Mais manger ne veut pas du tout dire qu'on va se retrouver en état de déshydratation.  Ça va consommer de l'eau, certes, mais on peut boire aussi, c'est pas interdit.


J'avais oublié de préciser que je partais du principe que l'on  était dans une situation de survie où on cherchait à économiser l'eau. Autant pour moi  :-[.

a+

19 septembre 2006 à 22:44:16
Réponse #13

DavidManise


Y'a pas de mal, Guillaume ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //