Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mal de gorge  (Lu 12265 fois)

18 février 2007 à 01:53:13
Lu 12265 fois

Rouri


Bonjour,

J'aimerais connaître vos remèdes de «grands-mères» naturels pour soigner le mal de gorge.

Merci!

Rouri

18 février 2007 à 02:18:00
Réponse #1

Robert


En ce moment, en pleine survie en hiver au Québec je parlerais de tisane d'aiguilles et d'écorce de conifères. Évidement, faut vérifier l'espèce exact avant de se lancer. Pour exemple, la tisane d'aiguilles d'if commun (Taxus baccata) est mortelle.
« Modifié: 18 février 2007 à 02:19:42 par Robert »

18 février 2007 à 03:44:48
Réponse #2

emmuel


Ce qui peut être antiseptique (d'ou la tisane de connifère)…
Voir le wiki huiles essentielles.
Extrait de pépins de pamplemousse.

18 février 2007 à 08:50:14
Réponse #3

Tumiza


camomille  au miel   ;D
BAVU ba pris

18 février 2007 à 10:23:08
Réponse #4

cedx69


rhum,miel,citron chaud, les trois mélangés
ou Beladona 5 ou 9 ch

18 février 2007 à 10:42:30
Réponse #5

DavidManise


Tout dépend si ton mal de gorge est dû à une infection virale ou bactérienne.

Dans les deux cas, si le mal de gorge est accompagné de fièvre, je commence par l'homéopathie.  J'alterne Belladonna 5CH et Mercurius Solubilis 5CH, 3 granules toutes les heures.  Exemple, à midi tu prends Belladona, à une heure tu prends Mercurius, à deux heures tu prends Belladona, et ainsi de suite.  Belladona fait descendre la fièvre, et Mercurius lutte contre les infections (ça marche pas mal aussi pour les abcès aux dents, ou les gros boutons qui font mal, par exemple).

Virale : tu renforces ton système immunitaire comme tu peux (tilleul, équinacea, BON SOMMEIL, repos, vitamine C) et t'attends que ça passe.  Les infusions de thym ou les huiles essentielles d'arbre à thé (alias Tea Tree/Ti Tree/Melaleuca Alternifolia) sont des antiviraux qui fonctionnent souvent bien.  Sinon après t'as le Tamiflu <rire>

Bactérienne : idem que virale (renforcer tes défenses), plus action antiseptique.  Personnellement mon truc préféré c'est encore juste de prendre une cuillère à thé de miel en laissant glisser très doucement le miel dans la gorge, quitte à me gargariser un peu avec.  Juste la concentration de sucre tue instantanément une grande partie des bactéries qui entrent en contact avec le miel à peine dilué dans la salive.  Le miel que j'utilise (miel de lavande souvent) est extrêmement efficace (la lavande est elle-même antiseptique), mais ça peut marcher avec n'importe quel miel.  Je fais ça 3-4 fois par jour. 

Dans les cas extrêmes, j'ajoute des huiles essentielles au miel... 

Attention : un mal de gorge d'origine bactérienne non-soigné et qu'on laisse traîner peut dégénérer et avoir des séquelles graves.  Rhumatisme articulaire aigu, atteintes cardiaques, tout ça.  Attention, donc.  Si ça empire au lieu de guérir, faut pas hésiter à consulter un médecin.  Il y a des cas (rares mais bien réels) où personnellement je n'hésite pas à bombarder le microbe aux grosses huiles essentielles bien solides (mon médecin et mon pharmacien s'y connaissent bien en HE je suis chanceux), voire aux antibiotiques.

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

18 février 2007 à 17:17:09
Réponse #6

Rouri


David,

Comment faire la différence entre un mal de gorge de cause virale de bactérien ?

Merci à tous pour vos trucs! :doubleup:

RK

18 février 2007 à 18:22:04
Réponse #7

DavidManise


Rouri,

Si tu veux vraiment être sûr de ton diagnostique, il faut faire un prélèvement et le faire analyser en labo, ou alors utiliser un test de diagnostique rapide (échantillon sur un "q-tips" géant stérile, mise en contact avec les réactifs, puis petite languette qui affiche le résultat).  Ça doit pouvoir s'acheter en pharmacie, je pense. 

Les bactéries qui aiment bien la gorge, en général, sont des streptocoques du groupe A, donc relativement méchants.  Mais heureusement environs 8 fois sur 10 (selon une pote médecin) les maux de gorge sont d'origine virale.

Ciao !

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

18 février 2007 à 18:25:21
Réponse #8

DavidManise


PS.: Un lien intéressant sur le sujet http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID4/445.html

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

22 février 2007 à 17:30:42
Réponse #9

alita


je confirme, origine virale dans 60 à 90% des cas selon le niveau de l'atteinte et l'age  (angine, rhinopharyngite, laryngite... enfant ou adulte)

le principal risque est l'angine bactérienne du fait de la survenue (tout de même rare) de complications comme l'a très bien dit David. Dans ce cas, le recours aux antibiotiques est nécessaire.

Un TDR ("test de diagnostic rapide", réalisé au cabinet médical) est à réaliser afin de déterminer l'origine bactérienne ou virale ... (ce qui est hélas encore assez rare, coller un antibiotique c'est plus rapide et ça fait plaisir à certains patients) :down:

Il y a quelques signes cliniques qui peuvent orienter vers une origine bactérienne (à considérer avec prudence car la symptmatologie peut énormément varier d'un individu à l'autre) et donc inciter à débuter un traitement antibiotique probabiliste si l'on a pas de test sous la main :
-apparition brutale
-fièvre élevée
-asthénie/malaise général ("fatigue")
-douleur intense
-dysphagie (problème de déglutition)
-absence de toux et d'autres signes respiratoires

toute association d'un mal de gorge avec une obstruction et/ou un écoulement nasal, une légère toux, des éternuements ... oriente vers une "simple" rhinopharyngite qui est presque toujours virale et de guérison spontanée en quelques jours.

pour en revenir aux traitements (mal de gorge banal d'origine virale) :

1-en premier choix (recommandations officielles actuelles) : le paracétamol , qui aura également une action sur la fièvre , (+/- associé à un antiinflammatoire type ibuprofène, mais attention aux contre-indications et aux interactions médicamenteuses)

2-hydrater : boire +++ , inhalations (simple vapeur d'eau +/-  huiles essentielles)

3-"recouvrir" la zone d'inflammation :tout simplement faire saliver (en suçottant une pastille ou un bonbon) +++  ou laisser couler lentement un liquide épais dans la gorge qui jouera le rôle de barrière physique par-dessus la muqueuse  (le miel c'est très bien  :doubleup:, voir même certains médicaments type pansement gastrique très visqueux ) ça peut soulager momentanément avant un repas.

voilà, c'est la base du traitement, pas cher, presque aucun risque. 

les autres traitements par voie locale  n'ont pas démontré de réelle supériorité face aux confiseries type bonbons au miel, le soulagement de la douleur étant une donnée très subjective (beaucoup d'effet placebo) et la guérison (ou au moins l'amélioration du mal de gorge) est de toutes façon spontanée en quelques jours.

les produits contenant des anesthésiques locaux ne font que soulager très temporairement la douleur (ok, si on a un discours à faire) et exposent aux risques d'allergie, de morsure (ben oui on anesthésie la bouche aussi, donc ne pas en prendre juste avant un repas, j'ai déja vu des cas de morceaux de langue ou de joue en moins à cause de ça) , voir même de fausse-route et d'étouffement (anesthésie de l'oropharynx)

les antiseptiques par voie locale n'ont démontré aucune efficacité (temps de contact insuffisant et contact très superficiel) et un usage prolongé peut modifier la flore microbienne buccale (développement de mycoses ...)

des antiinflammatoires sous forme de pastille à sucer existent (corticoides pour l'un, flurbiprofène pour l'autre). L'efficacité est plus que limitée,et c'est exposer les malades à des effets indésirables pouvant être graves : "vulgariser" l'usage d'antiinflammatoires sous cette forme (type confiserie) risque d'endormir la vigilance des personnes qui ne devraient jamais y avoir recours (femme enceinte, enfants, personnes sous anticoagulants, ulcères...).

onpeut aussi citer les suppositoires au bismuth (associé ou non à des huiles essentielles), les enzymes types alpha-amylase qui agiront plutot sur la congestion (gêne à la déglutition, oedème) ...

...

et si ça ne marche toujours pas, une dose de morphine et hop ...  :up:




« Modifié: 22 février 2007 à 17:32:24 par alita »

22 février 2007 à 17:36:37
Réponse #10

Baptiste


J'ai eu une assez grosse angine la semaine dernière (2 jours à 40), et je m'en suis sorti en prenant du paracétamol et en faisant 3 fois par jours des gargarismes avec une dilution d'UE d'arbre à thé... ça a pris 4 jours en tout, mais je peu déglutir et je n'ai plus mal !  ;)
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

22 février 2007 à 19:47:07
Réponse #11

Rouri


Je suis moi aussi sur la voie de la guérison, grâce à vos bons conseil et à ROXALIA de Boiron:

COMPOSITION et PROPRIÉTÉS
Ingrédients actifs :
ARNICA MONTANA 3CH  (0,067mg)  :
ARUM TRIPHYLLUM 3CH  (0,067mg)  :
BELLADONNA 3CH  (0,067mg)  :
BROMIUM 3CH  (0,067mg)  :
BRYONIA 3CH  (0,067mg)  :
MERCURIUS SOLUBILIS 3CH  (0,067mg)  :
PULSATILLA 3CH  (0,067mg)  :
PHYTOLACCA DECANDRA 3CH  (0,067mg)  :
SPONGIA TOSTA 3CH  (0,067mg)  :

Excipients :
LACTOSE (223,75mg)
SACCHAROSE (25mg)
STÉARATE DE MAGNÉSIUM
Pour 1 comprimé de 250mg.

22 février 2007 à 23:11:51
Réponse #12

gurkhan


je suis un spécialiste des angines , 7 l'année dernière jusqu'à ce qu'à la 4 em on me décéle une mononucléose.
pour prévenir les maux de gorge je met une cuillère de miel dans mon thé chaque matin à la place du sucre.
"donner largement sans rien attendre en retour" GHC CONCEPT tous droits réservés             

08 mars 2007 à 18:21:20
Réponse #13

kodiak


Bonjour, je suis l'amie de Kodiak. Avant ma grossesse j'étais très sujette à ce pb et je peux confirmer que l'infusion de thym avec une cuillerée de miel, même si c'est franchement  :crazy:, c'est très efficace pris à raison de 3 fois par jour. A avaler le nez bouché  :D
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

08 mars 2007 à 19:57:21
Réponse #14

Blue


Mais c'est très bon l'infusion de thym au miel...

Pour une angine sans rien autour, je prends 3 gouttes d'HE de ravensare aromatique (Ravensra aromatica) - en sachant que la majorité des utilsiateurs d'aroma utilse pour ça ravintsra - HE de Madagascar aussi-, Cinammomum camphora CT 1.8 cinéole, moi l'autre me convient mieux-, 3 gouttes HE citron, 3 gouttes extrait de propolis liquide, dans une cuillère à soupe de miel...Ce, 3 fois en 24 heures, C'est beaucoup, je le sais, c'est un traitement d'attaque, si on a pas d'amélioration en 24 h on laisse tomber, sinon, si il y a un effet notoire, on passe à 2 fois le jour suivant puis une dernière fois le 3e jour et hop, c'est guéri ou presque.

Si ce traitement n'a aucun effet, on peut utiliser les gélules oléoaromatiques d'origan de chez Pranarom, cette huile essentielle est un excelleent anti-bactérien, parfait alternative aux antibiotiques mais c'est une huile essentielle à phénols, qui présente des risques d'irritation des muqueuses et des risques d'hépatoxocité, elle est à proscrire pour les personnes malades du foie (comme les tisanes de thym en grande quantité d'ailleurs). L'utilisation sous forme de gélules standardisées permet un emploi facile et mieux maîtrisé. Directement l'huile essentielle, c'est à  réserver quand on en peut pas faire autrement et qu'on a une grande habtiude des HE.

Si aucun effet 24 h après...Toubib...

Sinon pour aider et soulager :
- gargarismes . 15 gouttes de teinture mère de calendula et 15 gouttes de teinture mère de lavande dans un verre d'eau tiède (30 gouttes de TM de calendula si on a que ça
- massage  du cou et des maxillaires avec  HE de niaouli (Melaleuca quinquinervia) et de lavande (Lavandula officinalis), faire une huile de massage avec une huile végétale, dilution à 10% (en comptant que 1 ml d'HE = 20 gouttes, c'est un dosage approximatif selon al densité de l'HE et sécuritaire - plutôt sous-dosé )
- pour doper et aider au niveau fièvre, une tisane extra dans tous les types de crève...Qui vous requinque ou vous envoie direct dormir au lit selon votre état, mais en tous cas, fait grand bien : pour un demi-litre d'eau, 2 cm de racine de gingembre frais pelée et émincée, 6 grains de poivre noir, 1 bâton de 5-6 cm de cannelle, 4 gousses de cardamome, mettre dans l'eau bouillante, laisser bouillir 5 bonnes minutes, filtrer, ajouter le jus d'un demi-citron et une cuillère à soupe de miel, boire le plus chaud possible et bien se couvrir. Si vous n'avez pas tout sous la mian, une simple citronnade chaude (jus de citron, miel, eau bouillante) c'est déjà bien.

Pour adoucir la gorge : toutes les spécialités à la propolis...Perso, j'apprécie beaucoup le sirop de la Drôme Provencale...Et comme indiqué, toutes les spécialités au miel...

Si  le mal de gorge accompagne une crève...Sirops maison (thym citron, sureau, violette - bon surtout pour la toux-), "sirop" de navet ou radis noir (navet ou tronçon de radis creusé, base coupée, remplir la cavité de sucre, poser sur un verre, récupérer le liquide dans le verre, ou couper le légume en tranche, mettre dans une assiette creuse et poudrer de sucre entre els couches...récupérer le sirop au fond de l'assiette)- Une tisane que j'apprécie beaucoup : tussilage, fleurs de sureau, fleurs de mauve et de guimauve, bouillon-blanc-thym, je mets une cuillère à café de chaque pour ma théière/tisanière qui doit faire un litre et demi.

Je cite rarement l'HE d'arbre à thé car je n'en supporte absolument pas el goût donc tant que je peux l'éviter...Ce qui fait que j'ai peu le réflexe d'y penser, sauf pour la désinfection des bobos et les mycoses. On peut aussi l'utiliser pour la gorge en massage et en gargarisme (utiliser alors un solubilisant).

ATTENTION : Pas d'HE pour les femmes enceintes ou allaitantes ni pour les enfants de moins de 3 ans (au dessus de 3 ans, adapter les doses, éviter la prise en interne), ni pour les personnes à risques (maladies graves - particulièrement rein et foie et maladie hormono-dépendantes). Faire de préférence un test de tolérance cutané (application d'une goutte sous pansement au pli du coude pendant 24h) à froid quand on se procure l'HE, surtout pour les personnes à terain allergique et à peau sensible. Ne jamais dépasser les doses ni prolonger un traitement.

Blue

08 mars 2007 à 19:59:04
Réponse #15

LOOPING


Une recette au gout excellent pour vous faire accepter les tisanes de thym :

-Thym
-plantin
-sucre candi
-une rondelle de citron

Lorsque les proportion idéales sont trouvées c'est excellent en boisson!

Pour info je soigne une angine,  en 2j c'est réglé avec cette tisane.  :)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //