Nos Partenaires

Auteur Sujet: Solution hydroalcoolique  (Lu 48394 fois)

17 mars 2010 à 12:31:26
Réponse #100

tokala


je bosse à l'hopital dans un service d'urgence , est je peut vous dire que la solution hydro-alccoliques utilisé toute la journée ca vous bouffes les mains  :'(.ca désseche enlève  tout simplement.la protection naturel de la peau.
en gros je passe ma journée a ma laver les mains ( lavage normal eau + savons )et de réhydrater  avec une créme.j'ai aussi un solution cetaphil nettoyant doux pour la peau.
un lavage de main efficace c'est 2 minutes. :o
le temps de rincage  est égale au temps de lavage .(surtout bien enlever le savons).
est trés important dans mon cas bien éssuyer.qui hélas n'est pas toujours le cas. :-[
la fonction propre de l'homme et de vivre, non d'exister.je ne perdrai pas mes jours à essayer de prolonger ma vie. je veux bruler tout mon temps.

                                      jack london

mitakuye oyasin

14 juin 2010 à 16:36:01
Réponse #101

Humain


J'ai exumé les deux pots qui me restaient de cette expérience : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,16969.msg268947.html#msg268947

Je voulais savoir comment ces mélanges allaient vieillir alors je les avais placé à l'abri de la poussière et dans le noir puis complètement oublié  :-[ .
L'un était soigneusement bouché par du papier sulfurisé gras de manière à ne pas être en contact avec l'air, l'autre était à l'air libre.

Celui qui était bouché semble presque intact. L'odeur de l'huile essentielle est toujours présente, l'aspect n'a pas changé. Il me semble juste un petit peu plus fluide que lors de la fabrication. Sur les doigts le produit est agréable à utiliser.

Celui qui était à l'air libre... comment dire...  :crazy: Il y a une espèce de moisissure qui s'est développée à la surface et a fini par sécher. Le produit semble altéré sur un demi centimètre puis intact en-dessous.

Cependant je ne prendrai pas le risque de les utiliser encore.

Fin de cette expèrience  :)

  l'Humain

03 mars 2020 à 22:10:02
Réponse #102

alios



03 mars 2020 à 23:33:01
Réponse #103

Vef


Ils ne sont pas au point chez France Radio, car sur le site d'Inter, c'est plutôt déconseillé de le faire soit même : https://www.franceinter.fr/sciences/coronavirus-pourquoi-vous-ne-devriez-vraiment-pas-essayer-de-fabriquer-du-gel-hydro-alcoolique-chez-vous

Et comme rappelé sur le lien précédent, le lavage des mains avec du savon est apparemment tout aussi efficace.

04 mars 2020 à 08:08:15
Réponse #104

Krapo


Ou - en cas de besoin - un passage à l'eau de javel ( cf. OMS )
Laissons glouglouter les égouts !

04 mars 2020 à 14:13:34
Réponse #105

Dutch


Bonjour à tous,

Bricolant souvent de vieux moteurs 2 temps particulièrement crades, j'utilise la recette suivante depuis des années:
_Environ  5 poignées de sciure de bois fine dans un pot
_2-3 cuillères à soupe de lessive en poudre 1er prix pour le linge
_Du liquide vaisselle, jusqu'à obtenir la consistance d'un miel pâteux.

En se lavant les mains à sec, l'abrasion décape le cambouis & la soude nettoie les micros plaies.
Au rinçage la substance dissout les graisses & saletés jusqu'au fond des empreintes digitales.

La mixture est plus efficace que les gels hydro-alcooliques & autant que pâtes pour mécanicien, avec l'avantage de pouvoir doser selon la réaction de sa peau.
Me concernant, ça me permet d'avoir les mains impeccables après des heures à l'atelier, sans l'inconvénient de l'assèchement/usure cutanée provoqué par l'usage répété des produits du commerce.

En plus, c'est économique.  :)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

02 avril 2020 à 07:54:30
Réponse #106

Lamagiciennedauz


Au-delà des recettes maison ayant plus ou moins démontré leur efficacité, maintenant que les approvisionnements en gel commencent à être moins tendus, soyez vigilants quant à ce que vous achetez. Plusieurs produits dispo dont je n'ai malheureusement pas la liste exhaustive ne sont pas efficaces contre le coronavirus.
Pour preuve, le conseil de l'ordre des médecins en partenariat avec le conseil général a fait une distribution de gel la semaine dernière. Mail reçu cette semaine : le produit est bactéricide et non virucide ! Autrement dit effet 0 sur le covid, ce qui est pourtant plutôt la problématique du moment... ça fait donc plusieurs jours que les médecins du secteur utilisent ce produit au lieu de se laver les mains, c'est ballot !
Donc vigilance, même en pharmacie, la mention "virucide" est actuellement impérative.

La magicienne
C'est pas parce que c'est grave qu'il faut sombrer dans la gravité !

02 avril 2020 à 10:44:03
Réponse #107

Kilbith


je bosse à l'hopital dans un service d'urgence , est je peut vous dire que la solution hydro-alccoliques utilisé toute la journée ca vous bouffes les mains  :'(.ca désseche enlève  tout simplement.la protection naturel de la peau.

Ce n'est pas un sujet anodin. L'acceptabilité d'une mesure prophylactique est gage d'efficacité. Il ne faut pas "pousser à" mais "amener à" autant que faire se peu.

Anecdote :

J'ai bossé au sein d'un CLIN dans le grand Est il y a plusieurs années et se posait le problème du lavage effectif des mains par les soignants, de tout niveau  :closedeyes: .

Au départ, on est passé par de  l'information, les guides de bonnes pratique, la formation...avec des résultats limités.

Après avoir mis en place un groupe de travail et instauré une discussion ouverte à tous, il est apparu que l'ergonomie de dispensation jouait un rôle important (nombreux points, aspect pratique, etc) ....

....Et que même si ce n'était pas spontanément mis en avant, les aspects cosmétologique n'étaient pas à négliger!


Suite à cela, on a pu mettre en place un groupe de choix entre différents produits et après test, le coté cosméto a été pris en compte (texture, odeur, aspect de la peau...).  La solution choisie n'était pas plus onéreuse et les indicateurs qualités relatifs aux infections nosocomiales ont par la suite évolués positivement.

Il ne faut pas négliger les facteurs humains.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 avril 2020 à 15:08:42
Réponse #108

VieuxMora


Une amie infirmière m'a confirmé que l'usage du gel doit être entrecoupé de lavages des mains à l'eau et au savon, pour limiter les dégâts et éliminer la couche résiduelle qui se forme au fur et à mesure de ces désinfections au gel.
Elle regrettait que les infos gouvernementales ne le mentionne pas.

02 avril 2020 à 17:49:56
Réponse #109

Van


Mail reçu cette semaine : le produit est bactéricide et non virucide ! Autrement dit effet 0 sur le covid, ce qui est pourtant plutôt la problématique du moment... ça fait donc plusieurs jours que les médecins du secteur utilisent ce produit au lieu de se laver les mains, c'est ballot !
Donc vigilance, même en pharmacie, la mention "virucide" est actuellement impérative.

Le gel hydroalcoolique est de composition simple. Quel est l'ingrédient qui permet de tuer les virus et qui est supposé être absent des gels hydroalcooliques qui ne mentionnent pas "anti-virus" ?
« Modifié: 03 avril 2020 à 00:47:43 par Van »

02 avril 2020 à 18:50:54
Réponse #110

Lamagiciennedauz


À priori ce n'est pas un problème de composants mais de concentration. Le produit serait issu d'un don de mécène donc on ne sait pas vraiment par quelle filière il est passé. Plusieurs confrères plus férus de chimie que moi essaient de récupérer les compo exactes pour répondre à cette question. Si des éléments plus patents me parviennent je ferais bien sûr suivre.

La magicienne
C'est pas parce que c'est grave qu'il faut sombrer dans la gravité !

10 avril 2020 à 14:51:48
Réponse #111

Matagot


Témoignage de première main, que je vous livre brut de décoffrage et pour lequel je demande l'avis des sachants.

Je vais chez mon pharmacien habituel et lui demande de l'eau oxygénée et de la glycérine. Rupture de stock :
- C'est pour faire vous-même un gel hydro alcoolique ?
- Oui, selon la recette de l'OMS.
- Attention hein ! Pour l'alcool à 96°, n'utilisez pas celui vendu en supermarché pour faire du limocello !
- Ahh ?  :blink:
- Non, il faut un alcool de qualité pharmaceutique, et même nous, nous sommes contingentés.
- Oh... :o
- Mais je vais bientôt recevoir un stock de gel...
- Ah... :glare:

Bref : alcool à 96° VS alcool à 96° ? C'est comme le bon chasseur et le mauvais chasseur ? Y a-t-il une véritable différence ? Celui trouvable en supermarché permet-il de faire du gel ?

Merci d'avance.



10 avril 2020 à 14:59:10
Réponse #112

promeneur4d


De l'ethanol à 96% c'est de l'ethanol à 96%...
Tant que le pourcentage d'alcool reste le même, c'est bon. Faut juste pas faire un désinfectant avec un alcool à 37% pour remplacer celui à 96%, ca, ca marche pas.

Une pharmacienne voulait me donner de la vaseline à la place de la glycerine "ah, c'est pas la meme chose?"  :blink: :blink: :blink:
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

10 avril 2020 à 16:01:45
Réponse #113

gmaz87


- Attention hein ! Pour l'alcool à 96°, n'utilisez pas celui vendu en supermarché pour faire du limocello !

bjr,

Je serais curieux de connaître le supermarché qui vend de l'alcool à 96°, pour usage interne.

Perso, je fais de temps en temps des liqueurs à base de fruits et d'alcool pour fruits vendu dans ces même surfaces et le mieux que je sois parvenu à trouver faisait 35° alors qu'en des temps plus anciens, on en trouvait à 45/50°.

Ce qui est un peu court pour certaines recettes, la présence de l'eau contenue dans les fruits faisant trop tomber le taux d'alcool.

Après je suis d'accord avec promeneur, un éthanol à 96° reste le même quelque soit sa provenance.

De toute manière dans la recette de l'OMS on fait baisser le titre de l’alcool initial avec de l'eau distillée pour (de mémoire) arriver vers 80°, il semble que cette concentration soit plus efficace que 96°, à moins que les 96° soit trop agressifs pour la peau.

Le gel doit rester une solution d'appoint ( en déplacement, en l'absence d''eau et de savon), dans les autres cas, un lavage soigné et prolongé à l'eau et au savon (du savon, pas un truc douteux qui mousse) reste préférable.

A+
Gérard

Edit: retrouvé la recette de l'OMs, clairement seul l'alcool dans la bonne concentration (80°) agit contre le virus, l'eau oxygénée à une action bactérienne qui va détruire les éventuelles spores présentes dans les flacons (d'ou la quarantaine de 72 heures).
La glycérine comme humectant pour protéger la peau et faire adhérer la préparation, laquelle glycérine pouvant être remplacée par éventuellement autre chose de même fonction.
« Modifié: 10 avril 2020 à 16:16:16 par gmaz87 »
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

10 avril 2020 à 16:14:02
Réponse #114

François


L'alcool à 95° qu'on trouve (en France) en supermarché n'est pas de l'éthanol pur. Y ont été mélangé des saloperies pour le rendre impropre à tout usage alimentaire, et du coup également à tout usage médical.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

10 avril 2020 à 16:34:10
Réponse #115

gmaz87


Merci François,

Du coup j'ai ma réponse, ça ne vaut pas mieux que l'alcool modifié vendu en pharmacie, du moins pour le boire.

Les pharmaciens peuvent vendre de l'alcool non modifié, mais c'est considéré comme une éventuelle boisson, et il faut un tas de papiers douaniers ou autres pour s'en procurer.

Excepté de rares pharmacies faisant des préparations en utilisant, la plupart refusent d'en vendre, le rapport emmerdements/ gain ne valant pas la peine.

Reste la distillation artisanale ( mais légale) pour obtenir un titre d'alcool selon son choix, et ça restera moins cher (si on a le verger et fruits qui vont bien) que l'alcool de supermarché.

De mémoire, mon alcool pour fruits qui doit être du jus de betterave distillé voire de patate gelées  ;# valait dans les 14 euros le litre pour un titre de 35°, soit dans les 40 euros pour un titre 100°

La distillation d'un litre à 50° revient en gros (faudrait que je retrouve les acquis) à 8/ 8,5 le litre...
comprenant la façon du distillateur et les taxes à l'Etat, donc à 16/17 euros pour un titre 100.

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

10 avril 2020 à 17:04:32
Réponse #116

Tumiza


On trouve (ais ?) de l'alcool a 45° chez monoprix, pas l’idéal mais ça marche pour faire le genépi  ;# .
Pour trouver de l'alcool à 96% faut aller en Italie...

C'est C*n :lol:
BAVU ba pris

10 avril 2020 à 18:19:30
Réponse #117

Matagot


Pour trouver de l'alcool à 96% faut aller en Italie...

C'est C*n :lol:

Bingo ! ;D


10 avril 2020 à 19:13:04
Réponse #118

gmaz87


Ou avoir un petit stock espagnol  ;D
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //