Nos Partenaires

Auteur Sujet: Simulation de projet : baraque alternative  (Lu 28940 fois)

04 janvier 2009 à 18:19:12
Réponse #75

CAMP



04 janvier 2009 à 18:48:53
Réponse #76

DavidManise


Câlisse, c'est grand comme un shed à bois son affaire à lui, là !!! :o

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

04 janvier 2009 à 19:15:40
Réponse #77

gmaz87


Câlisse, c'est grand comme un shed à bois son affaire à lui, là !!! :o

David

ouaips, mais au moins comme elle roule sa baraque, si les voisins sont chi*ants, il déménage!!!
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

04 janvier 2009 à 19:27:36
Réponse #78

François



http://www.tumbleweedhouses.com


A peu près l'abri que se ferai JB au cours d'un stage "Une nuit à l'arrache avec juste votre fond de sac"  ;D

(voir Videz votre sac )
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

14 juin 2009 à 09:42:17
Réponse #79

vagabond


Bonjour David,

Je ne sais pas si c'est encore d'actualité, mais je vais tenter de te faire par de mon expérience du batiment.

Pour la construction de maison individuelle, j'aurai tendance à conseiller les méthodes éprouvées et la simplicité.

Cela n'empèche pas une grosse réflexion en amont, et le premier paramêtre à prendre en compte est le terrain choisi pour l'oeuvre unique qui se déssine. Evidemment on peut penser que tous les plans peuvent correspondre à tous les terrain, mais il faut bien comprendre que l'environnement, l'exposition et bien d'autres choses influencent l'implantation et donc la conception.

Il existe tellement d'école de pensée et de courant de conception que je ne saurai en faire le détail (je ne les connais pas tous).

Si c'est pour une maison en moyenne montagne avec quelques risques sismiques je conseillerai de regarder du coté de la construction en fustes. Les avantages sont indéniables et méritent d'être étudiés.

dans un souci de confort hivernal, je pense que le poêle de masse est une solution offrant une pérénité certaine et surtout une autonomie de chauffage qui n'est liée qu'au 20 kg de bois maxi que l'on met dedans chaque jour de l'hiver. Sachant que la densité du bois est au environ de 650 kg le mètre cube, devisé par 20 ça nous donne 32.5 jours théoriques de chauffage avec une stère de bois.

Le puis canadien ou provençal me semble une évidence si le sous sol le permet, car la aussi il faut mener une étude succinte du sol (profondeur du substratum, roche, etc ).

J'espère être assez clair, chacun et chacune pouvant me demander des précisions sur la construction écologique (je répondrai dans la limite de mes connaissances).

Vagabond

15 juin 2009 à 21:30:14
Réponse #80

Fabarm


Bonsoir,
en survolant le thread il ne me semble pas avoir vu ce lien:http://ecoclash.over-blog.org/article-19066089.html
Extremiste, mais on peut s'en inspirer.

13 septembre 2009 à 10:16:25
Réponse #81

lepapat


John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


14 septembre 2009 à 00:22:47
Réponse #82

Thanos


Pour avoir participé à la construction de bâtiments en torchis, c'est vraiment un matériaux aux propriétés isolantes impressionnantes. Le véritable ennuis par contre c'est qu'il résiste mal aux intempéries, il faut refaire un enduit à chaque printemps ! (puis il faut avoir les matières premières - clayons et terre - à sa disposition...)

Si on veut rester dans les techniques anciennes, une maison en torchis avec un système de chauffage par hypocauste et tubuli doit avoir un rendement pas dégueux !  :up:

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //