Nos Partenaires

Auteur Sujet: scie de bucheron  (Lu 34659 fois)

02 octobre 2008 à 17:25:34
Lu 34659 fois

Chris-C


salut,

bon cette hiver je n'y couperais pas il faut que j'investisse dans une tronçonneuse.
Mais j'aimerais trouver une scie digne de ce nom, pour faire le bois de chauffage.
Plusieurs raisons: les tronçonneuses ces bruyants et ça pus, faut acheter de l'essence et de l'huile,
pour un bon outils c'est cher.
Si j'arrive à trouver une vraie scie et que je fais l'économie d'une tronçonneuse, je n'aurais pas de mal
à dépenser l'argent dans autre chose un beau couteau par exemple  ;)
En plus j'aurais UN bras tout musclé pour cette été  :up:

Mais je trouve rien sur le net ou en magasin hormis des vieux trucs à accrocher au mur ou me paraissant
trop light pour manger du chêne.

Si quelqu'un a une piste....
merci

02 octobre 2008 à 17:44:44
Réponse #1

Fox


Ta scie va te servir à faire

de l'abattage?
de l'ébranchage?
à réduire les 5 stères de bois que tu viens d'acheter?

C'est pas le même outil...
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

02 octobre 2008 à 17:56:20
Réponse #2

Chris-C


oui le bois est déjà coupé,
mais je dois le recouper en bûche max de 30cm pour le mettre dans mon petit poêle.
donc réponse 3: réduire les 4 stéres de bois....

merci

02 octobre 2008 à 17:59:40
Réponse #3

Fox


T'as du gros diamètre?
Tu refends aussi je pense...
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

03 octobre 2008 à 15:51:40
Réponse #4

Chris-C


je refends les plus gros,
disons que je limite à des diamêtres de 20-25cm,

06 octobre 2008 à 16:46:12
Réponse #5

athlon


Salut

Moi j'utilise deux scie de marque Bahco. Très costaud, facile à trouver chez Leroy merlin ou Castorama.
http://www.leroymerlin.fr/mpng2-front/pre?zone=zonerecherche&intuitiontodo=searchproductsfamily&family=scies-lames&photovisible=1&pageid=71&presentationid=2&promo=1

j'ai une grande et une petite, toute en forme arrondie et non triangle... car cela me permet de me faire aider parfois pour la grande.

A+
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

06 octobre 2008 à 16:51:51
Réponse #6

Rouri


Si cette scie doit servie pour l'abattage des arbres alors c'est d'un godendart que tu as besoin...

Voici un extrait de faire son bois:

Les haches et le godendart aiguisés, il ne restait plus qu'à attendre le moment favorable. C'était habituellement au début ou au milieu de novembre alors que les labours étaient complétés et que les premières gelées avaient durci le sol et glacé les marais, ce qui permettait un travail relativement propre. Parfois une légère couche de neige couvrait le sol.

La « wagen » était prête, la boîte avait remplacé le brancard qui avait servi à la récolte, et le siège à ressort et à dossier avait été installé ainsi que la planche-siège. Le temps était propice, mon père avant le déjeuner, avait préparé la poche de foin pour le dîner de Ben, notre cheval, et ma mère avait fait les sandwiches au porc frais et à la moutarde pour deux hommes, mon père et mon frère. Après déjeuner, l'aube n'était pas encore levée que Ben était attelé et qu'arrivait mon oncle Lévis avec son capot de poil, sa hache et sa boîte à lunch. Les trois hommes, après avoir placé le nécessaire dans la boîte de la voiture et bien vêtus s'installaient dans la voiture et en route vers le troisième rang.

Le voyage était assez long, au moins une heure pour parcourir les trois milles séparant la ferme du village au boisé. Au troisième rang, ils empruntaient le chemin de ferme du voisin, monsieur Richard, qui permettait l'accès au bois sans avoir à traverser la coulée large et profonde : un ravin qui serpentait sur leur terre à l'orée du bois et qui se déversait dans le fossé de ligne d'en haut. Quelque sept ou huit cents, peut-être mille pieds de chemin de bois où les bruits de la campagne s'estompaient tout à fait, séparaient l'entrée du bois de la cabane à sucre, le point de ralliement.

Cette dernière était élevée au milieu d'une clairière sur une pointe de terre que contournait une autre coulée, celle-là peu profonde, que suivait le chemin. Il ne restait qu'à traverser cette dernière sur un ponceau de fortune juste en face de la cabane. Et Ben se dirigeait vers la porte de l'écurie. Les hommes descendaient, enlevaient leur capot et s'affairaient : les instruments étaient descendus, Ben était attaché à un arbre tout près, « abrié » ou recouvert de sa couverture, sa poche de foin placée à sa portée et hop à la tâche!

Le premier travail consistait à faire une exploration du boisé afin de déceler les arbres dont la coupe s'avérait nécessaire : les arbres tombés sous l'effet des vents de tempête au cours de l'été ou ceux dont les branches étaient cassées ou encore ceux qui étaient morts ou séchés. Le coin des conifères était visité afin de trouver les deux pruches de bois de charpente dont les planches étaient nécessaires pour la réparation du lambris de la vieille grange ou pour une construction prévue.

Le choix des arbres complété, il fallait y aller de ses efforts, en commençant par les arbres couchés. Pendant que mon frère s'attaquait aux branches à grands coups de hache, et en dénudait le tronc, mon père et mon oncle prenaient en main le godendart et s'installaient de chaque côté en commençant par un trait à la base de l'arbre. Par des mouvements de va-et-vient, de « tire et d'abandon » ils voyaient le godendart pénétrer dans le tronc. Un coin était parfois enfoncé dans le trait de scie afin que le godendart ne soit pas coincé. Et ainsi de suite, l'arbre était découpé en pièces d'une douzaine de pieds. Les grosses branches, elles-mêmes dénudées de leurs petites, étaient jetées sur les billots qui étaient entassés tout près, de façon à ce que leur chargement puisse s'effectuer facilement la neige venue. Ce travail se réalisait à bras d'hommes à l'aide du « cantouque » et de la chienne, cette dernière permettant de soulever et de tirer les billots. Puis on passait à un autre arbre.

Pour un arbre debout, il fallait déterminer la meilleure orientation de sa chute pour qu'il ne puisse s'accrocher dans un autre arbre. C'était à y penser et faire à la hache une bonne encoche sur le tronc, une encoche du côté opposé au trait de scie et transversale à la direction du point de chute. Le travail du godendart devenait plus pénible, car il fallait faire le trait assez près du sol. Ils sentaient bientôt le tronc osciller sur sa base; encore quelques coups de scie permettaient à l'arbre de perdre ses liens et lentement de chuter dans la direction désirée. Il était bon de s'éloigner pour éviter un accident.

Une fois l'arbre abattu, il était débité comme le premier. Et le travail continuait. À l'heure du midi, il faisait bon s'arrêter pour prendre quelques sandwiches accompagnés d'une bonne tasse de thé chaud, tout en se reposant et en discutant du travail à venir. C'était le moment de donner un peu d'eau à Ben. L'après-midi était assez court, car en novembre la noirceur vient assez tôt et le retour à la maison s'effectuait avant la grande noirceur. C'était encore une heure de voyage. Plusieurs jours d'un tel travail étaient nécessaires pour pourvoir en bois de chauffage les besoins de deux maisonnées. À la fin de novembre, les « bûchages » étaient habituellement terminés, mais il restait à transporter ce bois. Il fallait attendre la neige, si elle était tardive, mais c'est au début de décembre qu'on s'efforçait de compléter cette tâche, avant la boucherie et les Fêtes.

07 octobre 2008 à 11:52:10
Réponse #7

Chris-C


Ok merci Athlon, c'est ce que j'ai vu dans les magasins de bricolage, je vais me diriger vers
ça, il n'y a pas trop le choix pour d'autres outils dirait on.

Oui Rouri, mais je connais l'autre personne qui sera en face de moi lors de la coupe, je crois pas que ça va le faire  ;)
un bel outil en tout cas, pas sur d'en trouver en bon etat par chez moi.

Jpdelx je me doute bien qu'une scie à bûche doit scier des bûches, j'ai chauffer une maison de 100m² avec une scie plus petite que celle-ci et fort de cette experience énergisante et douloureuse, je
voulais savoir si certains professionnels de la coupe du bois pouvaient me conseiller un outils plus efficace.

un chevalet!!?? j'suis pas peintre moi  ;)

bonne idée l'huile de coude, on n'en trouve dans quelle genre de boutique??
peut etre chez fistf*ck*r&co  ;D


07 octobre 2008 à 13:08:16
Réponse #8

Woodrunner


Les grandes scies qu'utilisaient les bûcherons à l'époque était des scies à deux,... la scie à bûche (on appelle scie de maçon chez nous) sont à mon avis le mieux que tu trouveras,... on peux les utiliser à deux (on a scié des troncs monstrueux comme ça quand j'étais un jeune scout innocent qui ne connaissait pas encore les steyr 066 et les husqvarna 288  :love: avec plateau de 50,... bref avant que je sois un coupeur d'arbre sans remord  ;).

Sinon une méthode sympa pour couper rapidement des bouts de bois avec une scie à bûche:

-poser un des deux côté de la scie à terre.
-la bloquer avec le pied et et le genou (à l'intérieur du cadre). On a une position un peu latéral, c'est comme si on sciait sur le côté de la cuisse,...
-saisir la bûche à deux mains.
- scier la bûche à la longueur voulu,...

Cette technique est très rapide, cela permet de travailler sans chevalet, mais cela ne permet pas de scier 5 stères! On peux aussi le faire assis c'est ainsi un peu moins fatiguant pour le dos,... J'emploie cette technique quand je veux rapidement scier des bûches pour le feu ou bricoler quelque chose. C'est très peu fatiguant et très rapide...

Désolé de ne pas pouvoir faire de photo, j'ai pas de scie comme ça chez moi,... je ferais des images d'ici une semaine ou deux (quand je serais de nouveau au boulot,..) ou si j'ai le temps je passerais piquer celle à mon paternel,...

Si quelqu'un arrive à mettre une image de ça d'ici là et tester cette méthode pour donner son avis je serais pas contre,...

Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

07 octobre 2008 à 13:49:42
Réponse #9

Chris-C


oui mon paternel ma montré cette methode étant petit, je le fais avec les buches de section moyenne
car usant pour le dos, mais effectivement rapide.
ça permet de changer de position par apport à la méthode scie+chevalet et de s"économiser pour durer
quelques bûches de plus  :crazy:

aaah Husqvarna....un jour, oui un jour j'en aurais une  :D

08 octobre 2008 à 00:03:03
Réponse #10

Ticho


... on peux les utiliser à deux (on a scié des troncs monstrueux comme ça quand j'étais un jeune scout innocent qui ne connaissait pas encore les steyr 066 et les husqvarna 288  :love: avec plateau de 50,... bref avant que je sois un coupeur d'arbre sans remord  ;).

Sinon une méthode sympa pour couper rapidement des bouts de bois avec une scie à bûche:

-poser un des deux côté de la scie à terre.
-la bloquer avec le pied et et le genou (à l'intérieur du cadre). On a une position un peu latéral, c'est comme si on sciait sur le côté de la cuisse,...
-saisir la bûche à deux mains.
- scier la bûche à la longueur voulu,...

Cette technique est très rapide, cela permet de travailler sans chevalet, mais cela ne permet pas de scier 5 stères! On peux aussi le faire assis c'est ainsi un peu moins fatiguant pour le dos,...

Si quelqu'un arrive à mettre une image de ça d'ici là et tester cette méthode pour donner son avis je serais pas contre,...



Ah ... Husqvarna ...  ::)

 J'ai pratiqué la la méthode plus jeune et aussi scout, je confirme, sans chevalet tenir le pinceau à main levée... euh là je m'égare.
Pour quatre, cinq buches ou pour bricoler c'est très efficace si on n'a pas de chèvre, (oui chez moi le chevalet s'appelait chèvre) pour les cinq stères j'hésiterais moi-aussi !

Bien à vous, Ticho

08 octobre 2008 à 09:37:37
Réponse #11

dolgan


pour couper debout, nous on utilisait ça:


Jamais utilisé pour des gros morceaux. surtout pour le petit bois. ça permet effectivement de changer de position et donc de se soulager un peu.



Sinon c'est surement plus sur la lame que sur la scie qu'il faut réfléchir. Une bonne lame bien aiguisée, ça fait toute la différence.

08 octobre 2008 à 11:44:17
Réponse #12

pierauspitz


Aiguiser, mais aussi penser à verifier le décalage des dents, car scie plate = scie coincé  ::)
Si c'est trop plat, un p'tit coup de pince pour légerment tordre les dents de manière à former un "V" ouvert (mais pas trop hein?), et hop! Ca coupe comme un laser, et ça coince plus!  :doubleup:

Amusz vous bien!  ;)

08 octobre 2008 à 13:53:22
Réponse #13

Chris-C


Aiguiser, mais aussi penser à verifier le décalage des dents, car scie plate = scie coincé  ::)
Si c'est trop plat, un p'tit coup de pince pour légerment tordre les dents de manière à former un "V" ouvert (mais pas trop hein?), et hop! Ca coupe comme un laser, et ça coince plus!  :doubleup:

Amusz vous bien!  ;)

ça c'est de l'info  :doubleup:
merci Pierauspitz

08 octobre 2008 à 14:10:58
Réponse #14

corwyn


Pour le coup de la tronco étant donné mon expérience je ne peux que recommander Stihl :love:
Sinon comme alternative entre la tronco et la scie à huile de coude, il y a la scie circulaire qui marche pas mal!
Ca se branche sur secteur (220V ou triphasé), et le diamètre des lames pouvant aller jusqu'à 60cm permet de découper des bûches de 25 cm de diamètre sans problème.
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

08 octobre 2008 à 18:33:14
Réponse #15

Woodrunner


+ 1 avec Corwyn la scie circulaire est idéal,.... rapide simple un peu moins bruyant que la tronçonneuse (Stihl, husqvarna, Johnsred c'est assez kif kif mais c'est vrai qu'on a toujours une favorite,..) faut juste pas mettre les doigts devant,...

On employait la scie circulaire  (avec un disque de + 65cm de diamètre) pour faire du bois de feu, faire des piquets (écorcer, et faire les pointes) des perches (écorcer) c'est vraiment bien, si on met la table de travail à la bonne hauteur on peut sans autre le faire 8 -9 heures de suites,...
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

09 octobre 2008 à 11:24:05
Réponse #16

corwyn


+ 1 avec Corwyn la scie circulaire est idéal,.... rapide simple un peu moins bruyant que la tronçonneuse (Stihl, husqvarna, Johnsred c'est assez kif kif mais c'est vrai qu'on a toujours une favorite,..) faut juste pas mettre les doigts devant,...

On employait la scie circulaire  (avec un disque de + 65cm de diamètre) pour faire du bois de feu, faire des piquets (écorcer, et faire les pointes) des perches (écorcer) c'est vraiment bien, si on met la table de travail à la bonne hauteur on peut sans autre le faire 8 -9 heures de suites,...

Concernant le bruit, si en puissance la scie circulaire est moins bruyante qu'une tronçonneuse le son en est plus aigu. Donc autant je me passe de casque pour les travaux de tronçonneuse de moins de 30 minutes autant je mets des protections dès que je fais tourner la circulaire.
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

09 octobre 2008 à 12:02:38
Réponse #17

Chris-C


pour les protections je mets la total, même pour 5min
protection auditives, lunettes de chantier, gants et chaussures à coque.
J'evite même d'être seul quand je coupe du bois...

a+

09 octobre 2008 à 13:53:53
Réponse #18

dolgan


Je plussoie sur la scie circulaire montée sur une table. Un ami en a une faite maison par son père. on en a débité des trucs avec ça. elle bouffe tout ce qu'on lui présente sans effort.

14 octobre 2008 à 12:19:05
Réponse #19

athlon


J'ai pensé une fois en monter une, et surtout, bien me régler par rapport au mur de droite ou de gauche afin de tjrs couper la même longueur...
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

15 octobre 2008 à 12:39:47
Réponse #20

Berhthramm


comme bon matos (au prix du bon matos) as tu pensé a regarder du côté de chez HM Diffusion ?


:)


16 octobre 2008 à 11:17:21
Réponse #21

Tumiza


comme bon matos (au prix du bon matos) as tu pensé a regarder du côté de chez HM Diffusion ?


:)



Sans vouloir polémiquer, le prix est franchement abuser même pour du bon matos.  ;)

sinon pour moi c'est direct la scie a ruban avec le pot de graisse a coté pour que ça glisse mieux.
Par équipe de 3/4 c'est redoutable:
-1 ou 2 qui apporte le bois
-1 scieur
-1 qui évacue le bois
BAVU ba pris

13 novembre 2008 à 15:22:37
Réponse #22

Chris-C


Citer
Sinon une méthode sympa pour couper rapidement des bouts de bois avec une scie à bûche:

-poser un des deux côté de la scie à terre.
-la bloquer avec le pied et et le genou (à l'intérieur du cadre). On a une position un peu latéral, c'est comme si on sciait sur le côté de la cuisse,...
-saisir la bûche à deux mains.
- scier la bûche à la longueur voulu,...

Cette technique est très rapide, cela permet de travailler sans chevalet, mais cela ne permet pas de scier 5 stères! On peux aussi le faire assis c'est ainsi un peu moins fatiguant pour le dos,... J'emploie cette technique quand je veux rapidement scier des bûches pour le feu ou bricoler quelque chose. C'est très peu fatiguant et très rapide...

bon voila j'ai la scie, ça scie bien et du coup j'ai fait quelques photos pour illustrer la technique de Woodrunner

la position angle 01




angle 02




petite amelioration pour le confort, au lieu d'avoir le pied à l'interieur du cadre, ce qui demande une torsion du pied vers l'interieur, je mets une buche qui bloque la scie à terre et j'appuis sur la bûche, ma jambe reste droite...



et pour encore plus de confort et de stabilité je calle une epaisseur de chiffon (ici une serviette de toilette, si ma chèrie vois ça...kouik Plumok...) entre la scie et ma jambe.



voila a+

 :)

14 novembre 2008 à 20:23:25
Réponse #23

jbc


salut
je profite du post moi aussi je chercher une scie de bucheron qui envoie serieux , je brule environ 10 stéres de bois par hiver, et je ne veut plus utilisé de tronconeuse
je vais donc commandé aussi une scie de bucheron spéciale gros debit
une scie de se genre la


14 novembre 2008 à 21:34:25
Réponse #24

Stockfish


Salu Jbc, Sur youtube, fais une rechercher avec "alone in the wilderness Dick Proenneke"
Et tu verras un gars qui sait se servir d'une scie comme la tienne. :up:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //