Nos Partenaires

Auteur Sujet: La montre fait elle partie du KIT ? A aiguilles ou digitale, à pile ou mécanique  (Lu 42925 fois)

25 septembre 2008 à 10:32:58
Lu 42925 fois

Nirgoule


Pas trouvé de sujet vraiment là dessus. Sauf http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,4620.msg86591.html#msg86591

Il y a un grand retour des montres "swiss made" à aiguilles et mécanique. Très cher !  :o

En même temps des montres techniques nous proposent du "tout en un" : altimêtre, boussole, chrono, cardio.  :up:
Pas donné non plus, mais avec un 0 en moins tout de même.

Et puis la montre C*sio à 20€ : la pile dure plus de 5 ans alors ne suffit elle pas ?  :glare:

Vos retour d'expérience, vos conseils pour la rando, pour la montagne, pour le buschcraft ?



Perso j'ai une suunto depuis 4 ans, j'ai changé la pile une fois. J'en suis content mais je n'ai qu'une peur la panne électrique.



 
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

25 septembre 2008 à 10:59:09
Réponse #1

Woodrunner


Je suis aussi Sunto adicte! C'est du très bon matos! J'adore! Increvable, précis, économique en batterie,...

A pars ça quand tu parles de Kit tu parles de quoi?

Car pour moi la montre fait partie de la première couche:

Chaussette, slip, t-shirt (ou Knäggi en hiver), montre, photon (petzel en outdoor) et shark. Cette première couche je la retire seulement pour la douche et encore le shark et la photon en général pas,... c'est grave docteur? ;)

Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

25 septembre 2008 à 11:15:36
Réponse #2

DavidManise


J'ai une suunto aussi, mais ça ne m'empêche pas d'avoir une boussole mécanique, un thermomètre mécanique, etc...  Redondance ! :)

De manière générale, j'aime de moins en moins les objets qui cumulent des fonctions.  La veste coupe-vent doublée en polaire me déplaît.  Je préfère un coupe vent plus une polaire.  Comme ça j'ai le choix, déjà, de mettre l'une ou l'autre ou les deux...  aussi, si je perds une, j'ai encore l'autre.  Etc. 

La montre Suunto est tip top mais sans pile, je perds 4 outils : l'heure, le baro, l'alti, et la boussole...  Donc je l'ai parce que j'avais un budget limité pour une montre ET un alti.  Mais voilà.  Si j'avais eu les moyens j'aurais plutôt pris une vraie montre ET un vrai alti, en deux entités séparées.

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

25 septembre 2008 à 12:00:21
Réponse #3

Diesel


J'aurai tendance à dire oui.

Plus que de compter mes pas, j'utilise plutôt le temps que j'ai mis pour une estimation.
ça me donne en général une bonne idée de la distance parcouru ou du temps pour le faire.
En haute montagne, j'en ai une avec altimètre, c'est toujours un plus.
Pour des raisons, x ou y on peut avoir besoin d'avoir une notion de l'heure précise. Rendez-vous, vacation radio, pur indiquer précisément l'heure de la pause d'un garrot, pour ne pas rater son train, en cas de désorientation temporelle (spéléo, plongée par ex), etc ....
C'est aussi une possibilité de troc, d'échange toujours possible. ça peut- être aussi un problème, se balader avec sa rolex n'est pas sans risque dans certains endroits.  ;D

A titre perso, la plupart du temps je prend ma vielle casio à 30€. ça suffit largement à mes besoins.

25 septembre 2008 à 12:05:20
Réponse #4

kaltan


Ah c'est un sujet très vaste pour lequel les connaisseurs du monde entier ne sont pas toujours d'accord. Je vais essayer de vous donner mon point de vue.

- Tout d'abord une petite précision qui a son importance : le terme "Swiss Made" ne veut plus dire grand chose de nos jours. En effet :

Si, pour le commun des mortels, le Swiss Made représente un label fiable stipulant, en matière horlogère, que l’ensemble des composants d’une montre est fabriqué et assemblé en Suisse, la réalité est tout autre. Selon la loi de 1971, l’assemblage et le réglage des garde-temps sont en effet des opérations qui doivent impérativement être effectuées en Suisse pour revendiquer le label Swiss Made mais il n’en va pas de même de leurs pièces constitutives. Une bonne partie d’entre elles peuvent en effet provenir de l’étranger pour autant qu’elles ne dépassent pas 50% de la valeur de la montre. Chercher l’erreur… Pour plusieurs grandes Maisons du secteur, cette situation ne pouvait plus durer.

Extrait de cet intéressant dossier sur la question :
http://journal.hautehorlogerie.org/fr/dossier/swiss-made-heure-comptes/swiss-made-heure-comptes/


On l'aura vu le terme de fabrication suisse est dénué de sens mais cela n'est pas bien grave pour les amateurs que nous sommes puisqu'on sait très bien faire des montres depuis des décénies très loin de nos contrées européennes. Et l'on peut même parler de manufacture dès lors que l'ensemble de la production est concrétisée au sein d'une même structure (de l'élaboration technique à la réalisation de toutes les composantes du garde temps > on ne fait donc pas appel à des intermédiaires tiers ce qui doit être gage de qualité). Je ne donnerai qu'un seul exemple pour la discussion qui nous importe aujourd'hui : Seiko. Je développerai plus tard la raison de ce choix.

- Ensuite vient la question du type de motorisation de la montre : mécanique ou quartz ? Les puristes préfèreront avoir un calibre mécanique de part son authenticité. Avoir une montre mécanique c'est posséder quelque chose de vivant sur le poignet, avec une âme. Le quartz est moins prestigieux car moins esthétique mais aussi et surtout industrialisé à outrence (le processus de fabrication est dans la majeure partie des cas bien plus rapide à réaliser sauf cas particuliers des quartz de grandes maisons horlogères). On a l'image d'une montre sortie d'usine sans aucune participation humaine.
Sachez d'autre part qu'en terme d'horlogerie mécanique il faut faire la distinction entre les gardes-temps manuels qui comme leur nom l'indique se remontent à la main à l'aide de la couronne (mouvement de remontage typique du gousset de nos grands-pères), des gardes temps dits automatiques qui trouvent leur autonomie dans les mouvements donnés par nos poignets à un rotor. La montre se recharge donc toute seule comme une grande pendant notre marche par exemple.
En rêgle général il faut compter une autonomie d'environ 45h pour les montres mécaniques actuelles ce qui sous-entend vous l'aurez compris une autonomie sans aucun remontage ni mouvement du poignet. La montre une fois rechargée et posée sur la table restera en fonctionnement quasiment 2 jours sans aucune intervention extérieure.

Alors vous me direz, c'est bien beau tout ça mais que choisir et pourquoi? Les avantages et inconvénients du mécanique ou du quartz sont variés.
La montre mécanique est durable car elle fonctionne sans pile. De fonctionnement simple car elle n'a pas vocation à avoir de grandes complications (heure, minutes, secondes et date suffisent amplement). L'affichage est lisible et facile d'accès avec ses aiguilles (choisir une montre dont les aiguilles sont luminescentes et un plus pour la lecture nocturne du cadran). Loin des clichés que l'on s'en fait elle peut être aussi ultra-résistance et robuste (solidité éprouvée et étanchéité attestée).
On critique souvent la précision des montres mécaniques mais c'est hypocrite car sorties d'usine ces montres ont une marche en général tournant autour de -10 à +10s/jour. Et cette fréquence peut être aisément améliorée pour se rapprocher le plus possible du 0. Donc c'est un faux débat que de parler d'imprécision de la montre mécanique.

La montre à quartz a pour moi quelques qualités : sa robustesse, sa précision, sa variété de fonctions grâce à son affichage digitale permettant des combinaisons infinies (altimètre, boussole, chronographe, compte à rebours...). Son défaut majeur c'est bien entendu son autonomie avec une pile qu'il faudra changer parfois fréquemment selon la complexité du modèle. Mais en cas d'expédition l'affichage diminuera progressivement vous donnant l'alerte d'un changement de pile à prévoir. Donc pas de craintes si vous ne partez pas dans un endroit isolé trop longtemps.

Alors si j'avais à choisir de partir en excursions que choisirai-je?
Certainement une montre mécanique et vraissemblablement une Seiko Diver. Il en existe une infinie variété de couleurs et de formes mais elles ont toutes en commun l'avantage d'être extrèmement solides et étanches (normal pour une montre de plongée!). Je possède le modèle SKX007K1 que l'on peut dénicher sur le net aux environs de 100€.
Vous pourrez trouver la revue de cette montre sur mon site à l'adresse suivante : http://kaltan1.free.fr/Seiko-Diver.html

Voici une petite photo de l'interessée :


Pour moins cher (40€ sur Ebay) je vous recommanderai une Seiko Military qui est moins imposante que le modèle du dessus mais qui passe très bien au poignet avec son bracelet nylon.

La voici:



Pour ceux qui privilégient le quartz je ne leur conseillerai pas moins qu'une Casio G-Shock car c'est une montre peu onéreuse (on en trouve à moins de 40€). Ya aucun souci ces montres sont éprouvées et extrèmement solides en toutes circonstances. Dans toutes ces variétés il faut savoir choisir le modèle qui vous correspond en fonction de vos attentes et de votre poignet. En effet certains modèles sont parfois imposants et il vaut mieux les tester avant d'acheter.

Le modèle que je possède:



Et une petite vidéos des tests qu'on leur fait subir : http://kaltan1.free.fr/Videos/G-Shock-ToughTest.avi

Pour ces montrs à quartz essayez de choisir un modèle pour lequel ses fonctions vous seront utiles. Posez-vous la question de savoir si vous utiliserez ne serait-ce que 10% du potentiel de la montre. Je fais notamment référence aux Casio ProTrek et autres Sunnto très élaborée mais aussi plus chères car réellement multifonctions. Il existe des références pour chaque activité physique.

Voilà je vous ai donné mon sentiment sur la question. Toutefois les avis sont souvent différents selon les moyens dont on dispose pour acheter une montre. Je ne vous ai parlé là que des montres accessibles à toutes les bourses. Si vous fréquentez les forums remplis de mordus sur la question vous verrez que certains vous proposeront une Rolex Submariner en guise de baroudeuse et montre à tout faire. J'aimerai bien pouvoir suivre ce raisonnement. Tout est une question de passion et de prix ;)

25 septembre 2008 à 12:19:47
Réponse #5

kaltan


Nous sommes deux ou trois imbéciles sur ce forum à faire de même  ;).
Avec un accueil toujours aussi glacial.

N.B : les circonstances économiques mondiales excessivement fluctuantes font que l'on trouve facilement des Rolex Submariner, de seconde main, à partir de 1000 € et jusqu'à 2500 €.

1000€ pour une vintage 5513 je demande à voir ;)

Par contre j'hésiterai longuement à pratiquer une activité dite à risques avec ce genre de montres qui ne répond pas à l'image que je me fais d'une survie préparée bien entendue et pas subie. J'ai plus l'optique d'une montre accessible et peu onéreuse même en cas de besoin de réparation car quoiqu'on dise Rolex c'est plus cher que Seiko à l'achat et à l'entretien ;)

25 septembre 2008 à 12:20:26
Réponse #6

Pierr


+1 pour la seiko diver
La 200 est à peine plus chère que la 100 et à vraiment une meilleure étanchéité et un meilleur mécanisme.

25 septembre 2008 à 12:27:51
Réponse #7

Berhthramm


bin j'ai une Tag automatique (c'est un (trés, trés, trés beau cadeau de celle qui est maintenant mon épouse)) je la quitte quasi jamais depuis 15 ans... en rando, au boulot, etc...

seule situation ou je l'emmène pas c'est en camp médieval (pas de possibilité de la porter et donc risque de vol)... ou alors en cas de risque de gros chocs : j'aurais peur de l'abimer...

C'est surement pas la montre idéal de survie mais c'est la mienne.

Avantage du mécanique-automatique : pas besoin de la remonter faut juste se bouger, relativement précis (ça dépend du mécanisme comme tout)... assez solide

inconvénient : prix (sinon ça doit pas être fiable je pense), poids, assez solide mais faut quand même pas la balancer par terre en force... attachement sentimentale...

voilà... mais j'aime bien aussi les Suunto...

et puis j'aime bien vivre au rythme médiéval sans montre ça c'est super et super stabilisant et rigoureux, au bout de quelques jours on a acquis la discipline pour vivre en rythme avec le cycle jour-nuit et cycle bio standard.

:)


25 septembre 2008 à 13:36:26
Réponse #8

lambda


J ai une seiko diver 200 depuis 2 ou 3 mois maintenant (?) acquise aupres d un membre du forum, et j en suis super content  :doubleup:, c est 0 souci et le plus important, c est une montre ("automatique" comme celle de Berhthramm).... qui donne l heure! et que ca (avec la date c est vrai). c est pas un engin necessitant d etre diplome de polytechnique pour pouvoir l utiliser  >:( , ce que j ai souvent eu jusqu a present...
un outil extremement solide, sans dependance electrique, basique a souhait. du sans souci pour la vie de tout les jours au boulot ou en rando, en plus avec une allure assez sobre et anodine n attirant pas trop le regard (enfin je trouve)... :)
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

25 septembre 2008 à 14:00:34
Réponse #9

ivan


J'ai eu une seiko, achetée au Quatar.
Avantage : pas de piles.
Mais j'ai vite fini par trouver désagréable les bracelets métalliques en rando.
Idem pour les bracelets plastiques comme la casio que j'ai porté toute mon enfance et adolescence.

Depuis quelques années j'ai une montre tout con à aiguilles, payée 30 euro.
Bracelet en deux couches, néoprène au contact de la peau, et cordura.
Seul gadget, le minuteur de plongée, les chiffres que l'on tourne autour, (je ne sais pas si ça a un nom spécial) que je trouve très pratique.
Et le dateur.
« Modifié: 25 septembre 2008 à 14:13:05 par ivan »

25 septembre 2008 à 14:14:29
Réponse #10

ivan


Sûrement, je ne me suis jamais posé la question en fait.  ;D
Merci m'sieur dico.

25 septembre 2008 à 14:22:09
Réponse #11

ivan


Merci. :p

Mon prof de plongée appelait ça : les chiffres que l'on tourne si l'on ne veut pas mourir six pieds sous l'eau.
Je trouvais ça bien.  ;D

25 septembre 2008 à 14:40:38
Réponse #12

Berhthramm


Salut Ivan

C'est la lunette en fait  ;)

@pluche

J.Phil.

Comme pour les WC alors... ou en version prof de plongée d'Ivan : "le truc en plastique qu'on descend si on veut pas avoir froid au fion..."

25 septembre 2008 à 14:44:15
Réponse #13

kaltan


J'ai eu une seiko, achetée au Quatar.
Avantage : pas de piles.
Mais j'ai vite fini par trouver désagréable les bracelets métalliques en rando.
Idem pour les bracelets plastiques comme la casio que j'ai porté toute mon enfance et adolescence.


Ceux qui ne supportent ni les bracelets métalliques ni les plastiques adoptent souvent le NATO. Il est pratique en rando mais légèrement moins recommandé pour une immersion fréquente ou prolongée.
Un petit lien sympa qui traite de ce bracelet devenu mythique : http://montres-de-luxe.com/Le-bracelet-NATO-un-must-have-qui-transforme-immediatement-votre-montre-en-baroudeuse_a957.html

25 septembre 2008 à 14:47:18
Réponse #14

Pierr


Le NATO a le gros avantage que si l'une des barettes lache la montre est encore tenue.

25 septembre 2008 à 14:47:23
Réponse #15

kaltan


Comme pour les WC alors... ou en version prof de plongée d'Ivan : "le truc en plastique qu'on descend si on veut pas avoir froid au fion..."

Imagine alors une lunette sur une IWC ;)



Bien que la lunette ici soit interne elle porte le même nom :)

25 septembre 2008 à 14:52:29
Réponse #16

kaltan


Le NATO a le gros avantage que si l'une des barettes lache la montre est encore tenue.

En effet tu as raison.

D'autres lui prêtent parfois un désavantage en cas de transpiration pouvant provoquer quelques odeurs désagréables (démengeaisons...). Dans des situations extrèmes cela peut avoir son importance.

25 septembre 2008 à 14:59:54
Réponse #17

Maximil


Attention, perso je serais la premier à vouloir parler de montres, pour parler de montre. Mais nous sommes plusieurs ici à être inscrits sur chronomania (n'est-ce pas Kaltan par exemple ;)) ou horlogerie-suisse, et cela suffit. Ici, on se demande si elle fait partie du kit et sur quel mécanisme. Les marques, modèles et autres ne servent à rien, sinon il faudra regrouper avec l'autre post qui parle de montre et supprimer le bruit, merci à tous.

Donc: La montre fait elle partie du KIT ? A aiguilles ou digitale, à pile ou méca ?
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

25 septembre 2008 à 15:03:38
Réponse #18

lambda


"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

25 septembre 2008 à 15:05:31
Réponse #19

Maximil


 :lol: quel manichéisme :) Mon message était surtout pour éviter les discussions à n'en plus finir sur tel ou tel modèle, telle ou telle marque (si si, même sur des forums de passionés, ils ne sont pas foutus d'être d'accord (exemple Panerai :D)). Bref.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

25 septembre 2008 à 15:17:28
Réponse #20

lambda


d accord avec toi, Maximil  :up: , pas d emballement inutile sur les marques...
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

25 septembre 2008 à 15:25:36
Réponse #21

Aerazur


 ::)...a choisir, de mon coté, ce sera plutot une quartz.
D'abord parce qu'on trouve des modèles très costauds a des prix tres corrects, et qu'avoir quelques fonctions annexes en plus de l'heure n'est jamais ininterressant.
L'autonomie électrique reste à mon sens un faux problème. En effet, changez vous vos piles tous les 3 mois? De mon coté, une pile me fait généralement plusieurs années. Et si je devais me trouver dans une sitation critique durant plusieurs années, celà voudrait probablement signifier qu'à part etre naufragé, je risque de ne pas etre le seul dans la panade. Auquel cas, des montres et des piles de rechanges, il suffira je le crains de se baisser pour en trouver... :-\

Donc plutot un modele a quartz sachant faire pas mal de trucs et qui saura etre un outil ponctuellement, qu'un modèle méca qui sera fatalement moins précis et polyvalent.

NB: pour info, j'ai quelques montres que j'aime énormement, comme une Seiko 200 (portant méca :doubleup:), et aussi bien de l'Oméga que du Casio. Au vu du marché actuel, si je devais choisir un modele vraiment typé survie, ce serait un Suunto Core (que je ne possède pas ;)).

25 septembre 2008 à 15:29:06
Réponse #22

Aerazur


NB: pour info, j'ai quelques montres que j'aime énormement, comme une Seiko 200 (portant méca :doubleup:), et aussi bien de l'Oméga que du Casio. Au vu du marché actuel, si je devais choisir un modele vraiment typé survie, ce serait un Suunto Core (que je ne possède pas ;)).

Oooops...autant pour moi Maximil, je n'avais pas vu ton intervention...les lignes au dessus sont donc hors sujet....

25 septembre 2008 à 15:32:54
Réponse #23

Kilbith


Salut,

Moi je ne suis pas sur Chronomachinchose....et j'ai un zillon de questions !  ;D

1. Quels sont les mécanismes (calibres, mais on a dit qu'ici on ne parlait pas de calibre) automatiques les plus résistants en cas d'impact.

2. Dans qu'elles montres les trouvent-on ?

3. Est-ce que j'achète une marque ou un calibre un mécanisme en fait?

4. Pourquoi certaines vitres en "saphir" sont elles bombées : est-ce mieux ?

5. Existe-t-il des montres pour gaucher (bouton de réglage/remontage inversé pour un port au bras droit).

6. En dehors d'une "philosophie" à prix égal les montres mécaniques sont -elles plus résistantes que les quartz.

7. Durée de vie du système d'accumulateur de ma seiko "kinetic"

8. La pile lithium de ma casio est donnée pour 10 ans en utilisation "normale" : c'est vrai ça ?

9. Etanche à 50 m c'est déjà plusque que la plongée en bouteille standard. Pourquoi acheter un truc étanche à 1000m (IWC) ?

10. A quoi cela sert "plus étanche qu'étanche" dans la vraie vie? D'autant plus que ma montre kinetic étanche à 50 m sera plus étanche que l'équivalent à pile de 100m une fois la pile changée (ok, ils changent parfois le joint mais j'ai jamais vu un horloger faire un test de pression équivalent 100m).

.... :blink:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

25 septembre 2008 à 15:36:33
Réponse #24

Pierr


En effet tu as raison.

D'autres lui prêtent parfois un désavantage en cas de transpiration pouvant provoquer quelques odeurs désagréables (démengeaisons...). Dans des situations extrèmes cela peut avoir son importance.

Il y a une version du NATO dite "tropicale". La maille est plus lâche et respirante. L'autre avantage est que l'on peut passer l'aiguillon entre les mailles on l'on veut permettant un réglage du serrage très précis.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //