Vie Sauvage et Survie

Premiers secours et santé => Premiers secours et santé => Discussion démarrée par: alios le 24 novembre 2016 à 22:13:58

Titre: vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: alios le 24 novembre 2016 à 22:13:58

Lien enlevé car il ne correspond pas au référentiel le plus récent.

Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: guillaume le 25 novembre 2016 à 07:54:58
Je trouve la vidéo très mal foutue.

Pendant presque toute la vidéo il est dit de poser le garrot entre la plaie et l'épaule/hanche. Il se rattrape à la fin en disant entre le coude/genoux et l'épaule/hanche mais combien ne regarderont pas la vidéo jusqu'au bout ?

Dans les démos, le lien est posé sur le coude  :o. Le lien n'est même pas serré. Aucune consigne comme quoi il faut serrer jusqu'à ce que le saignement s'arrête :(.

Les initiatives sont bonnes mais attention à ne pas devenir contre-productif...

a+
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: v0i2n9ce le 25 novembre 2016 à 08:41:37
Je n'ai pas d'immenses connaissances en secourisme mais ca a l'air très simple (simpliste?) de poser un garrot de fortune en regardant cette vidéo...

Ce n'est pas du tout le même discours que tient Vol West dans son article. Notamment l’impossibilité de faire un garrot avec un foulard ou un pull (http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2016/07/le-garrot-quand-et-comment-poser-un.html)

Au final, je pense que ça donne une mauvaise idée de la complexité et des circonstances (presque pas abordées) de la pose d'un garrot.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 25 novembre 2016 à 10:02:52
Yo

Hémorragie (si aucun corps étrangers dans la plaie ou pas fracture ouverte) = compression directe main gantée.

Pourquoi? Parce que dans 99% des cas cela va arrêter l'hémorragie ( sans matériel et risque direct il faudra tenir le tps de l'arrivée des secours constitués) et que ce qui est long dans le garrot improvisé c'est pas de le poser mais de trouver les éléments constitutifs.

tcho

Hugo
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Patoruzu le 25 novembre 2016 à 11:41:02
Au sujet des garrots, vu que la préparation (matériel, entraînement voire formation) est assez importante, et que le sujet a tendance à revenir, j'aurais quelques questions:

- Combien d'entre vous on reçu une formation à proprement parler et combien se sont auto-formés? J'ai passé le PSC1 en début d'année et le formateur n'était clairement pas trop chaud pour discuter du sujet, est-ce qu'une formation par un organisme dédié est nécessaire? Si oui, par le quel?

- Au sujet du garrot à proprement parler, où est-ce que vous vous fournissez (on trouve du plus ou moins fiable sur le net, copie chinoise et autres)? Est-ce que vous incluez ça dans votre trousse de secours voiture, voire votre EDC?

D'un autre côté, si comme le dit Hurgoz, on peut remédier dans 99% des cas à une hémoragie par une compression forte à l'aide d'une main ganté, peut être que toute cette agitation au niveau du garrot n'est pas nécessaire... 
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Draven le 25 novembre 2016 à 12:16:34
Yo

Hémorragie (si aucun corps étrangers dans la plaie ou pas fracture ouverte) = compression directe main gantée.

Pourquoi? Parce que dans 99% des cas cela va arrêter l'hémorragie ( sans matériel et risque direct il faudra tenir le tps de l'arrivée des secours constitués) et que ce qui est long dans le garrot improvisé c'est pas de le poser mais de trouver les éléments constitutifs.

tcho

Hugo

Mouais, t'a déjà simulé une compression directe ou indirecte ? Sur plusieurs type de morphologie et plusieurs type de blessures ? C'est long et faut appuyer comme une brute. Et pire que tout, tu est totalement immobilisé toi même ( donc inutile pour d'autres blessés et une belle cible dans le contexte d'un attentat comme dit dans le titre ).

Les formateurs PSC1 sont clairement pas chaud pour former a ce genre de geste ( pose d'un garrot ), car bien souvent ils n'y connaissent rien non plus... Mais c'est en train de changer, les pompiers ont maintenant des garrots dans certains véhicules si j'ai bien compris et les formations se font.

Edit après avoir visionné la vidéo :

L'intention est bonne, mais alors les démonstrations sur la vidéo sont bien foireuses...
Vu comme il serre, son " garrot " ne sert strictement a rien, ça se serre comme un malade un garrot, ça doit faire un mal de chien... Et la pose de la ceinture au niveau du coude faudra m'expliquer comment l'artère se retrouve comprimée sur un os au niveau d'une articulation...
Quand a écrire l'heure de pose au niveau du membre traité, bon courage pour réussir a relire ( en général quand on pose un garrot c'est que ça pisse dru... faut la trouver la surface propre pour écrire... ).
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 25 novembre 2016 à 14:29:41
On en a beaucoup parlé ici.

Si ce qui suit est correct :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67226.msg542828.html#msg542828
(avec un dessin pour être plus clair :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67226.msg542895.html#msg542895)
Conclusion : on ne semble pas être dans les bons ordres de grandeur dans le film proposé.

Je n'ai pas encore trouvé sur Yo*tube, tant en français qu'en d'autres langues, de vidéos portant sur la pose du garrot tourniquet improvisé, simple & pédagogique. Volwest fait beaucoup de trés bonnes choses, cependant ... des fois ... bref.

Les meilleures images trouvées à ce jour, pages 9 et13 : http://sofia.medicalistes.org/spip/IMG/pdf/Mise_en_place_d_un_garrot_de_membre_concept_du_garrot_tactique_.pdf

Sauf situation de combat :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67713.msg543055.html#msg543055

En 3 pages, avec des liens à la fin :
http://bes1.free.fr/Forum_DM/JCO-CONTROLE_HEMORRAGIES.pdf

   Chill
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Moleson le 25 novembre 2016 à 15:04:45
Bien que le sujet ait été déjà  débattu, voici une vidéo récente de la pose d'un garrot improvisé, vidéo réalisée par le SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours )

https://youtu.be/6d36mkvlFtE (https://youtu.be/6d36mkvlFtE)

Peut être que le sujet peut être rattaché à un sujet similaire.

Il est ou le tourniquet sur ce truc, parce que sans, les chances de succès sont de l'ordre de 0%.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Patoruzu le 25 novembre 2016 à 15:13:08
Les formateurs PSC1 sont tenus de ne délivrer que le contenu du référentiel PSC1, le garrot n'y figurant plus, ils ne doivent pas en parler, ce n'est pas plus compliqué que ça.

Quand la technique du garrot aura fait son retour dans ledit référentiel, on refera la démonstration.
C'était pas un reproche vis à vis du formateur PSC1 (qui a très bien fait son travail), plutôt une question quant à savoir où/comment se former quant aux bons réflexes à avoir en présence d'une plaie où un pansement compressif ne suffit pas (membre sectionné par exemple).
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 25 novembre 2016 à 15:19:12
Mouais, t'a déjà simulé une compression directe ou indirecte ? Sur plusieurs type de morphologie et plusieurs type de blessures ? C'est long et faut appuyer comme une brute. Et pire que tout, tu est totalement immobilisé toi même ( donc inutile pour d'autres blessés et une belle cible dans le contexte d'un attentat comme dit dans le titre ).

Sur quelle taille d'hémorragie? (parce que oui, j'ai déjà essayé, mais pas sur la sortie de la taille d'une carotide d'éléphant....hors ce qui est déterminant du garrot ou pas c'est justement la taille de la fuite...sans ça, ça ne veut juste rien dire)  :closedeyes:

Par ailleurs, on n'effectue pas les gestes à quelqu'un sous le feu: on le dégage et après on le secoure (oui, ça fait courir le risque qu'il y reste....mais s'éterniser sous les balles, c'est courir le risque que deux y restent).

ET, enfin, tout cela ne retire en rien le fait que le matériel pour le garrot, ce qu'on oublie tout le temps quand on s'en tien au vidéos, ben c'est qu"il n'est pas forcément dispo comme ça, sous la main comme dans un contexte scénarisé.....et pendant qu'on cherche, le sang continue de pisser: tu prends donc le risque de laisser crever quelqu'un qui aurait pu s'en sortir parce que la compression directe (ou reliée par un compressif) fonctionnait :/

Les formateurs PSC1 sont tenus de ne délivrer que le contenu du référentiel PSC1, le garrot n'y figurant plus, ils ne doivent pas en parler, ce n'est pas plus compliqué que ça.

Quand la technique du garrot aura fait son retour dans ledit référentiel, on refera la démonstration.

+1: t'es formé, suis ta formation. Si tu choisis de ne pas suivre ta formation il en revient de ta responsabilité et donc tu as les conséquences possibles qui vont avec.

Après, en PSE1 on ne voit effectivement pas le même type de garrot improvisé (tourniquet improvisé en l’occurrence).

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 25 novembre 2016 à 17:44:16
Citation de: Patoruzu
... où/comment se former quant aux bons réflexes à avoir en présence d'une plaie où un pansement compressif ne suffit pas (membre sectionné par exemple).

Se former, le programme, etc. :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67724.msg542487.html#msg542487
ou en direct, Les gestes qui sauvent, avec garrot tourniquet improvisé :
http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent/

L'indication de pose du garrot n'est pas la cause, mais les conséquences. Il est souvent prudent d'installer un garrot "en attente" sur une amputation, mais le critère premier reste : "La compression locale est impossible ou inefficace" après avoir constaté : "ça saigne abondamment"; et une amputation peut saigner abondamment.  :(

Citation de: Hurgoz
tout cela ne retire en rien le fait que le matériel pour le garrot, ce qu'on oublie tout le temps quand on s'en tient aux vidéos, ben c'est qu'il n'est pas forcément dispo comme ça, sous la main dans un contexte scénarisé.....et pendant qu'on cherche le sang pisse : tu prends donc le risque de laisser crever quelqu'un qui aurait pu s'en sortir parce que la compression directe (ou relayée par un compressif) fonctionnait
@ Hurgoz : tu n'as pas plus de compressif sous la main que de garrot, non ?
Tu pensais "compression manuelle directe ou à distance" peut-être ?  ;)

Je plussoie, je persiste :
La démarche du garrot "tout de suite" pour "tout le monde" me pose problème : l'immense majorité des hémorragies massives [...] ont été contrôlées en commençant par appuyer sur la plaie ou à distance , avec la main.

Le temps mis à improviser un garrot sans rien faire pour limiter la fuite me questionne : sauf à en imposer le port sur soi, dans quel délai vos fils et vos compagnes auront mis en place un système à distance efficace ?  :blink:

Citation de: Patoruzu
Au sujet des garrots, [...] j'aurais quelques questions:
- Combien d'entre vous on reçu une formation à proprement parler et combien se sont auto-formés? ... est-ce qu'une formation par un organisme dédié est nécessaire? Si oui, par le quel?

Pour le citoyen lambda, Mme Michu : http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent/
La formation des équipiers (PSE1, SAV, etc.) inclut le garrot.
Pour les plus bosseurs, des formations genre "Secours en Situation d’Exception" enseignent ces techniques.
Toute formation portant sur le secourisme "de catastrophe" préconise le garrot comme moyen "standard" de contrôle des hémorragies pendant la phase initiale, tant qu'il y a plus de lésions que de sauveteurs.

Citation de: Patoruzu
- Au sujet du garrot à proprement parler, où est-ce que vous vous fournissez (on trouve du plus ou moins fiable sur le net, copie chinoise et autres)? Est-ce que vous incluez ça dans votre trousse de secours voiture, voire votre EDC?

D'un autre côté, si comme le dit Hurgoz, on peut remédier dans 99% des cas à une hémoragie par une compression forte à l'aide d'une main ganté, peut être que toute cette agitation au niveau du garrot n'est pas nécessaire... 

Qui ici, même militaire ou professionnel de santé, peut "avouer" être intervenu à titre privé ou civil pour une hémorragie massive sur les cinq dernières années ?

L’occurrence pour le citoyen hors zone de combat reste factuellement faiblissime. A chacun sa religion, mais ... un "lien large" PERLE (mais non élastique !) ainsi qu'un bon levier auront certainement plus d'emploi. Revoir les image des pages 9 et 13 (http://sofia.medicalistes.org/spip/IMG/pdf/Mise_en_place_d_un_garrot_de_membre_concept_du_garrot_tactique_.pdf).

Maintenant, associer un tourniquet du commerce au lot "tronçonnage", "vitrier" ou "batonnage CEETS" se justifie !
De même qu'avoir dans le lot de bord, de la poussette jusqu'au car 30 places en passant par le scooter de l'ado, un compressif type israélien (ou plusieurs).

Déclaration : Aucun paragraphe de cette intervention n'a de sous-entendu polémique.

   Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Patoruzu le 25 novembre 2016 à 18:22:38
@Chill: Merci pour ta réponse claire et détaillée
Titre: Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 25 novembre 2016 à 18:24:40
Se former, le programme, etc. :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67724.msg542487.html#msg542487
ou en direct, Les gestes qui sauvent, avec garrot tourniquet improvisé :
http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent/

L'indication de pose du garrot n'est pas la cause, mais les conséquences. Il est souvent prudent d'installer un garrot "en attente" sur une amputation, mais le critère premier reste : "ça saigne abondamment" ; et une amputation peut saigner abondamment.  :(
@ Hurgoz : tu n'as pas plus de compressif sous la main que de garrot, non ?
Tu pensais "compression manuelle directe ou à distance" peut-être ?  ;)

Nop: j'ai juste fais une erreur de relecture sur mon portable: j'ai lu "compression directe" et du coup j'ai ajouté "ou relayé par un compressif"...il semblerait que je sois un peu influencé en ce moment ;)

En sois, tu as raison: pas plus de matos pour un compressif que pour un garrot. Et c'est pour cette raison que les référentiels, n'en déplaisent, sont fais comme ça: le citoyen lambda a plus de chance de ce retrouver sur un évènement sans rien qu'équipé d'un lot complet....donc, le premier truc (si rien dans la plaie): si plus de dangers, compression directe main gantée (si possible ou avec un gant improvisé) et s'il faut: on tien le temps que les secours arrivent! Si sa saigne malgré tout......c'est la m*rde: faudra chercher un moyen de faire une compression tout en cherchant du matos pour un garrot (un autre impliqué, la victime elle même...!)

Et non: tant qu'ils ne seront pas remis sur un référenciel (ce qui, avec les garrots de jonction pourrait arriver dans les années à venir), je ne parlerai pas des compressions indirectes ici au risque de déclencher cris, pleures et diarrhées de mots (ce qui ne serre à rien).

Enfin, pour l'amputation, pour l'instant, les référentiels parlent d'un compressif quoi qu'il advienne (sang ou pas), relayé sur un garrot au besoin et le maintien du membre sectionner dans un sac plongé dans un autre sac contenant de la glace....

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: fry le 25 novembre 2016 à 22:48:20
Qui ici, même militaire ou professionnel de santé, peut "avouer" être intervenu à titre privé ou civil pour une hémorragie massive sur les cinq dernières années ?

Tout à fait, ne vous angoissez pas trop pour un EDC. J'ai un SOFTT dans mon coffre de voiture par déformation professionnelle (et parce qu'il ne me prend aucune place dans un coffre), mais il m'est moi-même arrivé plusieurs fois, y compris dans les murs d'une réanimation, de placer des garrots de fortune (une fois avec les liens destinés à contentioner les patients agités, première chose que j'ai trouvé en fouillant dans les tiroirs du box) qui ont fait le travail.

Comme on l'a souvent dit ici, un garrot dédié type SOFTT sera nettement plus efficace et entraînera nettement moins de complications qu'un garrot de fortune, mais malgré un excellent ratio prix/encombrement/rentatibilité sur son indication, ça reste un objet dont la mise en application restera rare pour un citoyen lambda, surtout lorsque dans les 15-20 minutes des pompiers / secours viendront en poser un. Attention je ne dissuade personne de s'en procurer un, en particulier pour toute situation où l'attente peut durer, c'est un excellent matériel dont l'utilité n'est plus à prouver. Mais si vous cherchez à vous promener léger et au plus utile, hors situation d'éloignement particulière, vous pourrez probablement vous débrouiller autrement en ville même si ça sera de manière moins optimale (il est vraiment rare que personne parmi le flot de curieux n'ai de ceinture).
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Arnaud le 26 novembre 2016 à 11:02:29
Une des meilleures vidéos que j'ai vu le sujet (en anglais):

https://www.youtube.com/watch?v=GK2TUocMq98

Not safe for work = ne pas visionner au boulot.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Spip le 26 novembre 2016 à 17:59:13
La video de Arnaud correspond à ce que j'ai appris en PSE1.

Concernant la formation "civile", un guide des gestes qui sauvent vient d'être publié (cf http://www.secourisme.net/spip.php?article703&lang=fr). Cela fait suite aux attentats, à la volonté de la population d'apprendre à savoir quoi faire via une initiation, au gouvernement d'avoir organisé ça et aux assos/SDIS de l'avoir fait. Le garrot tourniquet improvisé fait partie du document.
Titre: "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: alios le 26 novembre 2016 à 18:47:23
La video de Arnaud correspond à ce que j'ai appris en PSE1.

Concernant la formation "civile", un guide des gestes qui sauvent vient d'être publié (cf http://www.secourisme.net/spip.php?article703&lang=fr). Cela fait suite aux attentats, à la volonté de la population d'apprendre à savoir quoi faire via une initiation, au gouvernement d'avoir organisé ça et aux assos/SDIS de l'avoir fait. Le garrot tourniquet improvisé fait partie du document.

Merci pour le lien.

Il y aurait donc deux façons de faire un garrot, celle de la vidéo que l'on apprenait encore il y quelques années et celle montrée dans le référentiel.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: a.blabla le 27 novembre 2016 à 08:43:45
La video de Arnaud correspond à ce que j'ai appris en PSE1.

Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: h le 27 novembre 2016 à 09:10:34
Citer
Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?
les formations PSE feront de toi un équipier secouriste, c'est à dire travailler en équipe avec du matériel.
Matériel que tu n'auras pas forcément avec toi sur une assistance à personne.
L’intérêt de les passer pour un citoyen (lambda) c'est de continuer à ''baigner'' dans le secourisme (70 / 80 heures de formation en plus!) mais les PSE sont avant des formations pour un secours /secourisme constitué (hiérarchie, matériel, équipe...)

Mais si vous cherchez à vous promener léger et au plus utile, hors situation d'éloignement particulière, vous pourrez probablement vous débrouiller autrement en ville même si ça sera de manière moins optimale .
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: fall7stand-up8 le 27 novembre 2016 à 09:51:14
Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?

Salut à tous

L'intérêt d'une formation PSE1/2 réside surtout dans l'expérience que tu pourras acquérir avec. Explication:
Tu passes ton PSE2 avec la croix blanche/rouge/ protection civile ou une autre assoc agréée de secourisme.
Tu t'investis avec eux dans des postes de secours.
Par exemple les 3 assocs citées font  des postes de secours pour des concerts des manifestations sportives etc etc...
Au cours de ces postes tu vas travailler tes gestes dans des équipes avec des chefs de poste expérimentés qui vont te coacher et en plus tu te rendras utile. Si ça se trouve ça te plairas et tu t'investiras de plus en plus....

Sinon effectivement apprendre à te servir d'un matériel que tu n'auras pas et faire des gestes en équipe alors que tu seras seul, ça ne présente pas un grand intérêt à part pour ta culture générale.

Mes 2 compresses
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 27 novembre 2016 à 09:56:56
Citation de: a.blabla
Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?
Si la question est posée c'est qu'il y a intérêt, non?  :)
L'apport de connaissances à son charme. S'en souvenir à bon escient est un autre sujet. Et se retrouver sans matériel, ou avec un matériel différent de celui de la formation, peut être alors considérablement frustrant.  :'(
C'est pourquoi ...
Citation de: hrk
les formations PSE feront de toi un équipier secouriste, c'est à dire travailler en équipe avec du matériel.
Matériel que tu n'auras pas forcément avec toi sur une assistance à personne.
L’intérêt de les passer pour un citoyen (lambda) c'est de continuer à ''baigner'' dans le secourisme (70 / 80 heures de formation en plus!) mais les PSE sont avant des formations pour un secours /secourisme constitué (hiérarchie, matériel, équipe...)
... il y a obligation de recyclage, de maintient des acquis.

Donc :
Et "un secouriste isolé est en mauvaise compagnie"  ;#

Il me semble infiniment préférable pour un quidam salarié d'intégrer l'Equipe de Première Intervention de son job, d'être formé SST, ce qui inclu le recyclage donc le maintien des acquis. Et de compléter par les formations ponctuelles telles celles sur les "Gestes d'Urgence" pour les techniques qui n'ont pas encore intégrées le programme officiel.

   Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 27 novembre 2016 à 13:17:39
Yo,

  • Pour le citoyen lambda, les formations PSE sont payantes.Les recyclages itou. Bonne "pompe a fric" pour certains groupuscules. Le matériel reste évidemment à ta charge.

Honnêtement, je pense que ça ne fait pas trop sens d'aller jusqu'au PSEx si c'est pour faire du PSC amélioré: le principal problème du secouriste civique c'est qu'il pratique peu et entretient donc peu; lorsqu'on rejoint un organisation agrémentées pour les secoures aux populations, on passe certes les PSE mais en plus on peut participer à des postes de secoures avec des gens d'expérience (comme déjà dit) mais aussi à une formation continue (qui n'est pas obligatoire), et des recyclages (obligatoires eux). En région Parisienne il existe aussi des relais entre les SP et d'autres organisations de secours (c'est notamment pour cela qu'un des premiers véhicules engagé lors des attentats au Bataclan était de la CRF: ils étaient en secoure dans le secteur sur une entorse). Et tout ceci participe au maintien des de tes compétences et à pouvoir réagir efficacement en cas de problèmes.

En plus va s'ajouter à cela que le PSE est bien plus vaste et complexe que le PSC. Donc devoir passer des bilans quand on ne drille le truc que lors des recyclage est très compliqué.

Enfin, tout cela pour dire que si on veut un outil qui se concentre sur les urgences vitales, le PSC1 est très bien et plus c'est devoir driller plus souvent....

Tcho

Hugo
Titre: Re : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 27 novembre 2016 à 13:47:12
Citation de: aliɔs
Il y aurait donc deux façons de faire un garrot, celle de la vidéo que l'on apprenait encore il y quelques années et celle montrée dans le référentiel.

NON.
Il y a autant de façon de faire un garrot que de situation.
Mais sous stress, en mode "si je me loupe, elle crève", savoir faire instinctivement LA solution qui fonctionne dans le pire des cas (connu aujourd'hui) permet de te concentrer sur le reste.

J'avais montré dans un schéma pourquoi le tourniquet est "bestialement" efficace ; évidemment celui du commerce, mais aussi l'improvisé "dans les règles" : largeur, position et résistance entre autres.

Quand tu interviens "tard", que la tension est bien basse, la méthode "lien en double" & serrage bourrin a déjà sauvé des vies.
Sauf qu'on fait mieux, plus polyvalent et efficace aujourd'hui avec la solution "tourniquet".

Le "bon" garrot est celui qui laisse la victime vivante et intègre. La multiplication des études médicales montre que le tourniquet fait parti des "bons".
Je laisse Moleson et fry (et les autres dont c'est le cœur de métier) redonner les références de ces études.

   Chill
Titre: Re : Re : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 27 novembre 2016 à 14:52:20
NON.
Il y a autant de façon de faire un garrot que de situation.
Mais sous stress, en mode "si je me loupe, elle crève", savoir faire instinctivement LA solution qui fonctionne dans le pire des cas (connu aujourd'hui) permet de te concentrer sur le reste.

J'en profite pour souligner un truc: une fois le garrot fait (qu'il sagisse de double lien ou du tourniquet), si on veut être libre de ces mouvements, il faut faire un nœud qui va maintenir la tension sans se déserrer. Là, sur la vidéo au début, c'est simple: on en cause pas et surtout on ne serre pas trop fort pour ne pas défoncer le partenaire. En vrai, petit atelier pratique: essayez de mettre un lien de 3 - 4cm de large en cuir sous tension et de faire un noeud qui ne se déserre pas.... ;#

(il me semble qu'autrefois, on enseignait en secourisme comme faire un noeud sur du cuir et qui tenait (noeud portefeuille je crois)....du coup, s'il y avait un vieu...euh...un secouriste d'expérience qui passait par là pour donner quelques sources.... ;# )

Tcho,

Hugo
Titre: Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 27 novembre 2016 à 19:03:18
Revenons au thème du fil : des vidéos de pose de garrots improvisés.

Les mots recherchés dans G**gle :
apply tourniquet
make tourniquet
makeshift tourniquet
cravat tourniquet


Ce qui est souhaité : une vidéo montrant le garrot du programme officiel français.

Les points clefs attendus :

Les résultats les moins pires, pour le moment :
Garrot mal placé (avant bras) mais 2 tours, rapidement posé, et immobilisation du levier montrée :
https://youtu.be/Q9HrZ5BE2IQ

Avec contrôle (Doppler ?) de l'efficacité :
https://youtu.be/taLP16-MOLw

Non improvisé :
Avec notion de l'urgence, un chrono pour un CAT :
https://youtu.be/tOm8lJLRWF0

Complètement hors critères :
Pour ceux qui suivent : plus lourd, plus complexe, un bidouillage à tester avec une sangle large de 4cm mini.
 ;) Je le cite car c'est en photo en situation réelle dans un lien déjà posté ici, je vous laisse retrouver lequel  ;# :
https://youtu.be/hiXeDB0-vfk

Dur de trouver un film bien "pédagogique" ! 
Qui a mieux ? Qui va mettre en ligne LA vidéo de référence ?

   Chill.
Titre: Re : Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 27 novembre 2016 à 20:32:12
Les résultats les moins pires, pour le moment :
Garrot mal placé (avant bras) mais 2 tours, rapidement posé, et immobilisation du levier montrée :
https://youtu.be/Q9HrZ5BE2IQ

Avec contrôle (Doppler ?) de l'efficacité :
https://youtu.be/taLP16-MOLw

Mouais....le premier n'est pas si mal placé: blessure à l'avant bras, le garrot est placé entre 2 et 3 doigts au dessus de la plaie....

Par contre il y a un truc qui ne va pas: normalement, le tourniquet improvisé soit être fait (sauf contrainte terrain) 1 noeud en dessous du levier, 2 noeud au dessus. Là, les deux c'est 1/1....je ne sais pas ce que ça peut donner et si ça ne risquera pas de se deserrer.

Autre point, noter l'heure fait partie de la pose du tourniquet.

Enfin....mes trois noeuds! ;)

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 27 novembre 2016 à 20:55:31
Citation de: Hurgoz
Mouais....le premier n'est pas si mal placé: blessure à l'avant bras, le garrot est placé entre 2 et 3 doigts au dessus de la plaie....
A voir. Il serra toujours efficace sur un premier segment de membre, au dessus du coude ou du genou.
Sur une amputation, je veux bien voir l’état des 2 os que tu mobilises,  ;#  :lol: et la tête de la victime !

Citation de: Hurgoz
Par contre il y a un truc qui ne va pas: normalement, le tourniquet improvisé soit être fait (sauf contrainte terrain) 1 nœud en dessous du levier, 2 nœuds au dessus. Là, les deux c'est 1/1....je ne sais pas ce que ça peut donner et si ça ne risquera pas de se desserrer.

Déjà, trouver juste les critères recherchés c'est difficile, alors avoir TOUT bon au premier coup ...
Nous attendons ta vidéo  ;)

   Chill.
Titre: Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 27 novembre 2016 à 21:15:50
Nous attendons ta vidéo  ;)

Que dalle: il y a des professionnels ici qui feront des choses bien mieux et bien plus dans les canons de leur arts que moi...tant qu'à vouloir un truc précis, autant prendre ceux qui savent le mieux, non?

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: a.blabla le 28 novembre 2016 à 06:05:20
Il me semble infiniment préférable pour un quidam salarié d'intégrer l'Equipe de Première Intervention de son job, d'être formé SST, ce qui inclu le recyclage donc le maintien des acquis. Et de compléter par les formations ponctuelles telles celles sur les "Gestes d'Urgence" pour les techniques qui n'ont pas encore intégrées le programme officiel.

   Chill.

C'est pour ça que j'aime ce forum : réponses argumentées et propositions. Ça tombe bien cette semaine j'ai "Formation aux gestes et soins d'urgences "...
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: a.blabla le 29 novembre 2016 à 06:03:08
PAVC                          PAVC                          PAVC

Et comme il y a équivalence  SST recyclé => PSC1  :up:
(et pas PSC1 vers SST !)  ^-^
Quand es-tu formé ou recyclé SST ?  :)

    Chill

:sgt:    FORMEZ-VOUS !   :sgt:

J'ai eu mon PSC1 en 2009 dans le cadre de mon ancien boulot (j'ai terminé ma première carrière dans un lycée militaire, donc internat c'est donc rassurant quand tu as plusieurs centaines d'ado la nuit et que tu es le seul "vrai" adulte...). Depuis je suis informaticien dans un hôpital et les formations se font à 10 m de mon bureau. Et ça fait 4 ans que j'essaie de faire cette formation. J'ai pu discuter souvent avec le formateur qui est comme je les aime : il a deux principes : que le stagiaire comprenne la raison du geste demandé (ex : je fais Heimelich pour compresser les poumons) et il faut faire quelque chose plutôt que de laisser la personne devant soi mourir : le stagiaire n'étant pas un pro, tant pis si le geste n'est pas parfait : ex : l'essentiel est de compresser les poumons, tant pis si le poing du sauveteur n'est pas orienté pile poil comme il faut). Il m'a convaincu, également, qu'on pouvait enlever un casque à un motard (que je suis), d'une façon très logique : le motard semble en détresse respiratoire tu le laisses crever pour ne pas amplifier un éventuel traumatisme ?

En deux mots, suis impatient d'être à jeudi et vendredi qui sont mes deux jours de formation...
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: a.blabla le 29 novembre 2016 à 06:32:37
Pour en revenir au garrot, certains disent qu'un garrot doit se mettre le plus haut possible pour éviter qu'il ne glisse. Ailleurs, la plupart des personnes préfèrent à une dizaine de centimètres de la blessure (une main)... Je suppose que pour ceux-là, il s'agit d'abîmer le minimum de longueur le membre en considérant que tout ce qui est entre la blessure et le garrot peut être abimé (nécrose etc...) ?
Titre: Re : Re : Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Draven le 29 novembre 2016 à 07:33:39
Mouais....le premier n'est pas si mal placé: blessure à l'avant bras, le garrot est placé entre 2 et 3 doigts au dessus de la plaie....


Absolument pas ! Le but d'un garrot c'est de venir comprimer l'artère sur un os, si tu le fais sur l'avant bras l'artère va passer entre les os, et la circulation sanguine ne sera pas interrompu !
On ne pose JAMAIS un garrot entre le coude et la main ou autre le genou et le pied. L'efficacité sera nulle sinon ! Autant achever le blessé de suite !
C'est un des principes de base...
Titre: Re : Re : Re : Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 29 novembre 2016 à 12:23:17
Absolument pas ! Le but d'un garrot c'est de venir comprimer l'artère sur un os, si tu le fais sur l'avant bras l'artère va passer entre les os, et la circulation sanguine ne sera pas interrompu !

Merci pour l'info!  :up:

du coup nan: http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,365.msg546869.html#msg546869 (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,365.msg546869.html#msg546869)
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Dox le 29 novembre 2016 à 15:09:49
Je viens de passer le PSE1, vu le garrot improvisé un noeud / poignée / deux noeuds
me suis entrainé sur une serviette roulée (épaisseur d'une cuisse) serrage au max,
je trouve cette méthode un peu bordélique, la poignée a du mal à rester dans l'axe de la bande.
le mou de bande toronne autour du noeud.
ceci dit ça fonctionne ... mais chiant à mettre en oeuvre.

drillé itou la méthode proposée dans la vidéo d'Arnaud ;
la poignée reste bien dans l'axe, je la trouve plus simple a exécuter.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 29 novembre 2016 à 18:57:51
Citation de: a.blabla
Je suppose que pour ceux-là, il s'agit d'abîmer le minimum de longueur le membre en considérant que tout ce qui est entre la blessure et le garrot peut être abîmé (nécrose etc...) ?

Des réponses déjà données ici :

Cyclope disait : (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67671.msg541926.html#msg541926)
Citation de: Cyclope
Le garrot à connu des avatars assez intéressants ces 20 dernières. Mais je vais passer les détails.

Le principal mythe sur lequel nous sommes en train de revenir, c'est la hantise de l'amputation. Pendant des décennies, on nous a inculqué que le garrot impliquait une forte probabilité d'amputation du membre garrotté.

Les dernières guerres depuis 1991 et les études des SSA, USAMRIID, etc... ont démontré:
1- que le garrot était efficace et rentable en termes de technique l'hémostase.
2- que l'amputation était rare même si l'évacuation sanitaire du biffin tardait. Ainsi, sur le conflit afghan, j'ai vu passer une étude que je ne retrouve pas, mais qui parle de centaines de poses de tourniquets, mais de seulement quelques amputations, la plupart du temps causées par le trauma, pas par le garrot.

Je l'enseigne personnellement comme ça à mes collègues:

L'hémorragie est mortelle à coup sûr, l'invalidité n'est pas certaine. Que choisissez vous?

Le garrot, c'est [...] une technique qui sauve de vies même si elle a longtemps été pestiférée.

Moleson écrit : (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67791.msg543471.html#msg543471)
Citation de: Moleson
Les centaines de cas d'utilisation de tourniquet y compris dans de nombreux cas dans des indications qui n'étaient pas correct ont démontré que un ça fonctionne et de deux qu'il n'y a pas de lésion à long terme à attendre même si l'emploi était inapproprié.

Un attentat, un accident bien sanglant est traumatisant pour tous le monde et en particulier ôte les moyens de réflexion habituel ainsi que la dextérité fine.

La conclusion est d'avoir des moyens simple d'emploi et une procédure simple avec des choix oui/non donc un arbre décisionnel avec jamais plus de deux embranchements.

fry insiste : (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67791.msg543493.html#msg543493)
Citation de: fry
En milieu civil il n'est pas utile de réévaluer un garrot, même au delà de 2h, et jusqu'à 4h de garrot en place il y a des chances importantes que les lésions nerveuses soient temporaires, de l'ordre de 2 à 3 mois avant rénervation. Aucun endroit du territoire français n'a des délais si longs pour prendre en charge un patient de manière spécialisée.

POSER UN GARROT SAUVE DES VIES !

   Chill.
Titre: Re : Re : Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 29 novembre 2016 à 20:47:25
Citation de: Hurgoz
Mouais....le premier n'est pas si mal placé: blessure à l'avant bras, le garrot est placé entre 2 et 3 doigts au dessus de la plaie....

Par contre il y a un truc qui ne va pas: normalement, le tourniquet improvisé soit être fait (sauf contrainte terrain) 1 noeud en dessous du levier, 2 noeud au dessus. Là, les deux c'est 1/1....je ne sais pas ce que ça peut donner et si ça ne risquera pas de se deserrer.

Autre point, noter l'heure fait partie de la pose du tourniquet.

Pour réviser efficacement, avec des textes incontestables officiels (http://www.interieur.gouv.fr/content/download/77800/572937/file/Recommandations%20premiers%20secours%20-%20V1%20-%20Sept%202014.pdf) :
(http://bes1.free.fr/Public/Realisationgarrotofficiel-1.PNG)
(http://bes1.free.fr/Public/Realisationgarrotofficiel-2.PNG)

Je cite :

Il ne peut être posé qu'aux membres supérieurs (au bras) ou inférieurs (à la cuisse)

et encore :

• positionner le dispositif correctement :
   • entre la plaie et la racine du membre, au-dessus du coude ou du genou ;


@ Hurgoz : Pour enrichir et étayer tes révisions.  ;)

   Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: a.blabla le 30 novembre 2016 à 06:47:48
Je crois que le souci d’interprétation vient de la mise en page :

Ce qui fait que certains s’arrêtent à la première occurrence...
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: h le 30 novembre 2016 à 11:40:40
en copie jointe un rapport du SFMU qui parle aussi de la mise en place du garrot en traumatologie de guerre.
Comme rappeler par tout un chacun, beaucoup d'interrogation sur la mise en place d'un garrot.
A la qualité de nos intervenants, difficile de donner un cours par correspondance (je ne veux pas parler en leurs noms!) il reste donc les formations, même si il y aura encore des discordances ou différences de points de vue entre formateurs.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: alios le 30 novembre 2016 à 17:42:41
en copie jointe (page8 un rapport du SFMU sur lequel nous pouvons nous appuyez!
Comme rappeler par tout un chacun, beaucoup d'interrogation sur la mise en place d'un garrot.
A la qualité de nos intervenants, difficile de donner un cours par correspondance (je ne veux pas parler en leurs noms!) il reste donc les formations, même si il y aura encore des discordances ou différences de points de vue entre formateurs.

Je trouve le document ambigu car il semble dire que l'on peut desserrer ce garrot sous certaines conditions auxquelles nous ne serons pas confronté dans la vie courante.
J'avais appris qu'un garrot ne doit jamais être desserré par celui qui l'a posé et cela ne doit pas avoir changé.

Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: h le 30 novembre 2016 à 17:58:59
Je trouve le document ambigu

oui! et c'est une erreur de ma part. cela concerne Le choc hémorragique en traumatologie de guerre (cf fichier joint 14 pages), ou il donnait quelques chiffres et taux de réussite pour information .  je corrige donc! :closedeyes:
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 30 novembre 2016 à 18:19:47
Citation de: aliɔs
Je trouve le document ambigu car il semble dire que l'on peut desserrer ce garrot sous certaines conditions auxquelles nous ne serons pas confronté dans la vie courante.
J'avais appris qu'un garrot ne doit jamais être desserré par celui qui l'a posé et cela ne doit pas avoir changé.

Relire le dernier paragraphe "Risques & contraintes" (http://bes1.free.fr/Public/Realisationgarrotofficiel-2.PNG) : laisser les médecins exercer leur Art et décider quand et qui retire le garrot.
Les liaisons radio et téléphones fonctionnent : l'équipe non-médicalisée sur place dialogue avec les toubibs de la régulation et ces derniers sont en mesure, si les circonstances l'exigent, d'ordonner telle ou telle conduite. Sous leur responsabilité propre, avec un bilan construit, des circonstances, des constantes, etc.

Ne jamais dire Jamais  ;)

   Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: h le 30 novembre 2016 à 18:46:07
Merci Chill de ta réponse.  :up: j'arrivai ...  ;#
y' a trop de questions sur ce garrot .   j'ai préféré effacer car j’emmenai encore de la confusion  >:(
Titre: vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: alios le 16 mars 2017 à 17:08:05

J'ai eu récemment un recyclage PSC1 dans lequel le garrot tourniquet imoprovisé a été montré par le formateur.

La méthode est celle du dernier référentiel.

La seule vidéo récente sur ce type de garrot est celle-ci :

Cela correspond à peu près à ce que j'ai appris mais dans la vidéo, les indications dans lesquelles est placé un garrot ne sont pas explicitées. Où bien j'ai mal regardé...

https://youtu.be/7-ZP9X2BROs
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: cassepied le 16 mars 2017 à 20:46:39
j'aurais une question : dans ma trousse de secours, j'ai un garrot et touts le monde le sait. si quelqu'un vient a l'utiliser quel serai les risques juridique si il était mal employer par une tierce personne?? pour moi comme pour elle
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: azur le 16 mars 2017 à 21:31:37
J'ai eu récemment un recyclage PSC1 dans lequel le garrot tourniquet imoprovisé a été montré par le formateur.

La méthode est celle du dernier référentiel.
A ma connaissance, le garrot n'est pas encore revenu dans le référentiel du PSC1... et j'ai fait mon dernier recyclage en octobre dernier.

j'aurais une question : dans ma trousse de secours, j'ai un garrot et touts le monde le sait. si quelqu'un vient a l'utiliser quel serai les risques juridique si il était mal employer par une tierce personne?? pour moi comme pour elle
D'après les derniers textes en vigueur, lorsque tu réalises un geste dans le but de porter secours, tu ne peux pas être présenté au juge, sauf à prouver que tu as intentionnellement réalisé un mauvais geste.
Donc, dans le cas du garrot, si tu sais juger de son utilité et le poser correctement, il y a très peu de chance que tu sois inquiété.
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Spip le 16 mars 2017 à 21:47:22
A ma connaissance, le garrot n'est pas encore revenu dans le référentiel du PSC1... et j'ai fait mon dernier recyclage en octobre dernier.

Si, depuis janvier 2017. Cf http://www.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Securite-civile/Documentation-technique/Secourisme-et-associations/Les-recommandations-et-les-referentiels
et la fiche technique n°7
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 16 mars 2017 à 22:13:49
Citation de: cassepied
j'ai un garrot et touts le monde le sait. si quelqu'un vient a l'utiliser quel serai les risques juridique si il était mal employé par une tierce personne?? pour moi comme pour elle ?

Qu'entends-tu par "mal employé" ?
Les conditions de bon emploi sont :
   a) hémorragie de membre avec compression locale impossible ou inefficace ;
   b) phase initiale de catastrophe ; plus de victimes que de sauveteurs. Réponse "idiot proof" (high and tight) sans avoir à envisager les cas non cités en a) ;
   c) heure de pose connue et transmise au secours.

Une recherche dans les publications de fry et Moleson t'expliquera pourquoi, en France, les séquelles physiologiques sont d'occurence négligeable.

EDIT : remonte au message #36 de ce fil.

La détention du garrot n'étant pas réglementée, ta responsabilité ne me semble pas pouvoir être recherchée : tu pourrais aussi bien être représentant en cravattes, en ceinture de pompiers, etc  ;)
La responsabilité de celui qui agit reste pleine et entière, quoi qu'une certaine disproportion "raisonnable" soit admise dans l'urgence pour les non-professionnels. (Grillé par Azur sur ce point)

Résumé : :sgt:
A la question "Quels risques juridiques prends-je à posséder un garrot ?", ma réponse est "Nuls"
A la question "Quels risques juridiques prends-je à laisser un tiers utiliser MON garrot ?", ma réponse est "Aucun", sauf associations de malfaiteurs ou complicité de crime et délit.  ;#
 :sgt:

    Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 16 mars 2017 à 22:23:43
Citation de: aliɔs
La seule vidéo récente sur ce type de garrot est celle-ci :

Cela correspond à peu près à ce que j'ai appris mais dans la vidéo, les indications dans lesquelles est placé un garrot ne sont pas explicitées. Où bien j'ai mal regardé...

https://youtu.be/7-ZP9X2BROs

Ben on sera 2  ;)
Elle n'est pas si mal, cette vidéo, mais ...

Mais pour la technique "sèche" elle montre bien l'intérêt des 2 tours et l'emploi de tout type de levier.

Mon avis à moi que j'ai.  :-[

    Chill.
Titre: Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: azur le 17 mars 2017 à 09:45:12
Si, depuis janvier 2017. Cf http://www.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Securite-civile/Documentation-technique/Secourisme-et-associations/Les-recommandations-et-les-referentiels
et la fiche technique n°7
Merci... une bonne nouvelle fruit des évènements récent. Je n'ai pas les statistiques en tête, mais le garrot a sauvé un certain nombre de vies dans les armées au cours des dernières années.

La fiche ne mentionne par la nécessité d'indiquer l'heure de pose du garrot, peut-être parce qu'il est considéré que le poseur pourra être questionné par les secours.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Spip le 17 mars 2017 à 09:50:15
Oui. Je pense que l'idée sous-jacente est que tu appelles immédiatement le 15 et que tu indiques que tu as posé un garrot. Dès lors, cette heure fait office d'heure de pose de garrot. L'équipe de secours devant transmettre un bilan au 15, ils auront l'info quoi qu'il arrive.

Néanmoins, si on n'y pense, c'est pas plus mal de le faire.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 13:06:08
Yo,

Oui. Je pense que l'idée sous-jacente est que tu appelles immédiatement le 15 et que tu indiques que tu as posé un garrot. Dès lors, cette heure fait office d'heure de pose de garrot. L'équipe de secours devant transmettre un bilan au 15, ils auront l'info quoi qu'il arrive.

En cas de SMV c'est un peu plus complexe que ça: comme on est dans un cas avec de multiples victimes, il va être assez difficile de relier l'appel au SAMU avec une personne en particulier (d'autant que si elle est inconsciente on ne pourra pas transmettre de nom, et donc autant dire qu'il sera impossible de se servir de cette info). L'heure qui sera utilisée à ce moment là sera l'heure de début du sinistre (sachant que, de toute façon, il y a fort à parier qu'à l'arrivée en CH, ils fassent les analyses nécessaires quoi qu'il arrive).

Maintenant, est ce que noter l'heure nuit à la victime? Nop! ;)

Par contre, est ce que passer 3minutes à chercher un stylo va nuire à la victime suivante que tu aurais pu prendre en charge (compression directe, par exemple)? ;)

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 20 mars 2017 à 13:44:24
Citation de: Hurgoz
Maintenant, est ce que noter l'heure nuit à la victime? Nop! ;)

Par contre, est ce que passer 3 minutes à chercher un stylo va nuire à la victime suivante que tu aurais pu prendre en charge (compression directe, par exemple)? ;)

Etre drillé à noter l'heure me semble être la base.
Exemple : en activité dans la verte, hors réseau, garrotter puis trouver le moyen de passer une alerte peut être (très, très) chronophage.  ::)

Passer 3 minutes pour, avec le sang disponible, "écrire" l'heure sur {le torse, le front, les jambes, où il reste de la place .... } démontre un manque d'adaptation incompatible avec le secourisme  ;#
C'est mieux si le Sharpie est dans l'EDC, évidement.

Mais en PSC1, pour Mme Michu, en 7h de face à face pédagogique, et avec une occurrence de pratiquer tendant vers 0 ; alors cela deviendrait un point de détail à enseigner, dont la solution approximative pourrait être "l'heure de l'accident".

En PSEn, l'info est sur le CR d'intervention, indeed.

Début de Troll ?
   Chill.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: azur le 20 mars 2017 à 14:16:57
Par contre, est ce que passer 3minutes à chercher un stylo va nuire à la victime suivante que tu aurais pu prendre en charge (compression directe, par exemple)? ;)
La "compression directe" (ou point de compression ou compression locale) est une technique plus difficile à mettre en œuvre efficacement que le pansement compressif ou le garrot, avec un taux de réussite inférieur.
Dans le cas de victimes multiples, c'est vraiment la dernière chose à faire... et de toute façon, il y aura moyen de trouver suffisamment de vêtement pour réaliser un pansement compressif ou un garrot de fortune qui permettront aux quelques secouristes de se libérer pour intervenir là où il y a un vrai besoin.
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 14:43:42
La "compression directe" (ou point de compression ou compression locale) est une technique plus difficile à mettre en œuvre efficacement que le pansement compressif ou le garrot, avec un taux de réussite inférieur.
Dans le cas de victimes multiples, c'est vraiment la dernière chose à faire... et de toute façon, il y aura moyen de trouver suffisamment de vêtement pour réaliser un pansement compressif ou un garrot de fortune qui permettront aux quelques secouristes de se libérer pour intervenir là où il y a un vrai besoin.

La compression directe est le fait de comprimer directement la plaie avec une main gantée. C'est le premier geste à poser sur une hémorragie sur une plaie propre (sans objet de dans). Elle peut être réalisée par le secouriste comme la victime (si elle est en état de le faire).

Ce dont tu parles, le point de compression, est un compression indirecte puisqu'elle comprimer le vaisseau en amont de la plaie pour éviter le saignement en aval (cette technique n'est, en effet, plus utilisée...pour le moment. Avec les garrots de jonction il est possible que cela change) ;)

Etre drillé à noter l'heure me semble être la base.
Exemple : en activité dans la verte, hors réseau, garrotter puis trouver le moyen de passer une alerte peut être (très, très) chronophage.  ::)

Un SMV dans la verte?!  :ninja: LOL

Techniquement, noter l'heure c'est la base, on est d'accord, mais comme il s'agit d'un point qui servira bien après, il ne doit pas venir ralentir les autres gestes de secoures sur des urgences vitales. (je parles bien d'un cas de SMV).

Citer
Mais en PSC1, pour Mme Michu, en 7h de face à face pédagogique, et avec une occurrence de pratiquer tendant vers 0 ; alors cela deviendrait un point de détail à enseigner, dont la solution approximative pourrait être "l'heure de l'accident".

Déjà, si Mme Michu pose les bons gestes ça sera cool. Après, ça rentrera dans les différents flux du dispositif de secoure (dont on je ne parlerais pas ici, of course ;) ).

Citer
En PSEn, l'info est sur le CR d'intervention, indeed.

Ouais et là tu débarques avec tout le kit coloriage et écriture, donc la question ne se pose pas ;)

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: azur le 20 mars 2017 à 14:49:36
La compression directe est le fait de comprimer directement la plaie avec une main gantée. C'est le premier geste à poser sur une hémorragie sur une plaie propre (sans objet de dans). Elle peut être réalisée par le secouriste comme la victime (si elle est en état de le faire).

Ce dont tu parles, le point de compression, est un compression indirecte puisqu'elle comprimer le vaisseau en amont de la plaie pour éviter le saignement en aval (cette technique n'est, en effet, plus utilisée...pour le moment. Avec les garrots de jonction il est possible que cela change) ;)
Bon... je vais être plus clair: quand t'as plusieurs victimes à secourir, tu ne peux pas t'amuser à faire une compression directe avec la main...
Donc soit la victime se débrouille, soit on pose un pansement compressif, mais ça laisse, de toute façon, le loisir de revenir ensuite au garrot pour y inscrire les informations utiles.

Quoi qu'il en soit, si on pose un garrot, c'est que ça saigne... et si ça saigne, on a tout ce qu'il faut pour marquer l'heure de pose du garrot.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 15:01:23
 :lol:

Alors, je ne vais pas refaire un débat qui a éjà été fait; tout ça a déjà été discuté.

Fin

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Draven le 20 mars 2017 à 15:05:10
Houla attention... parler hémorragie avec Hurgoz c'est un débat sans fin...



Pour ce qui est du kit, si on en constitue un avec tourniquet et/ou compressif, on fou dedans un marqueur et basta. La question se pose même pas. Si tu sait te servir d'un tourniquet tu saura forcement l’intérêt du marqueur...
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 15:10:09
Le débat s'arrête aux prescriptions médicales....à bon entendeur.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: azur le 20 mars 2017 à 15:16:51
Le débat s'arrête aux prescriptions médicales....à bon entendeur.
J'avoue que c'est assez cocasse de te voir te réfugier derrière des prescriptions, fussent-elles médicales  8)
Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 15:20:42
J'avoue que c'est assez cocasse de te voir te réfugier derrière des prescriptions, fussent-elles médicales  8)

La source de la discussion est un débat privé que Draven juge bon de ramener en public...donc attention: sans avoir l'autre partie de la discussion, c'est juste une remarque pour essayer de foutre la m*rde.

Par ailleurs, dans ce débat qui n'est pas ici, je ne me réfugie derrière rien: j'me dis juste que des médecins connaissent mieux le taf que moi...et qu'en l'occurrence quand un urgentiste comme un médecin militaires disent un truc sur le garrot, ça me semble assez fiable comme source.....d'autres semblent vouloir la remettre en cause.... :blink: ::)

Après sur l'heure: en vrai j'm'en cogne. Ça n'a aucune espèce d'importance au niveau de M. michu. Si elle est présente les services hospitaliers l'utiliseront peut être sinon ils feront les analyses....

Fin de la session trolls je dégagerai mes post ce soir.
Titre: Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 20 mars 2017 à 16:34:07
Citation de: Hurgoz
La compression directe est le fait de comprimer directement la plaie avec une main gantée. C'est le premier geste à poser sur une hémorragie sur une plaie propre sans objet de dans. Elle peut être réalisée par le secouriste comme la victime (si elle est en état de le faire).

Es-tu Ok avec ma correction ?

Citation de: Hurgoz
Un SMV dans la verte?!  :ninja: LOL

... un Airbus près du mont Sainte-Odile ? Un groupe pris dans un éboulement du GR20 ?
De plus je pensais "généralités" : un randonneur en croisant un autre, accidenté. Hors SMV donc.

 ;) suite du troll  ;)

   Chill.
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 16:54:18
Es-tu Ok avec ma correction ?

Yes, tu as raison, merci! (je n'avais pas pensé à la confusion possible)  :doubleup:

Citer
... un Airbus près du mont Sainte-Odile ? Un groupe pris dans un éboulement du GR20 ?
De plus je pensais "généralités" : un randonneur en croisant un autre, accidenté. Hors SMV donc.

Honnêtement, ça vaut la peine de réfléchir (pas ici) au cas d'un accident comme une avalanche, un refuge qui s'éffondre ou part dans un glissement....bien vue :)

(j'imagine que les dispositifs comme ceux employés en secoure spéléo doivent être proches de ce qui serait employé dans ce cas).

Tcho

Hugo
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 20 mars 2017 à 19:10:20
Citation de: Draven
Pour ce qui est du kit, si on en constitue un avec tourniquet et/ou compressif, on fou dedans un marqueur et basta. La question se pose même pas. Si tu sait te servir d'un tourniquet tu saura forcement l’intérêt du marqueur...

Je te renvoi au point 5, "Comment se préparer", à la fin de le page 2 de ce résumé (http://bes1.free.fr/Forum_DM/JCO-CONTROLE_HEMORRAGIES.pdf) déjà connu ici.

    Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 22:13:32
Je te renvoi au point 5, "Comment se préparer", à la fin de le page 2 de ce résumé (http://bes1.free.fr/Forum_DM/JCO-CONTROLE_HEMORRAGIES.pdf) déjà connu ici.

Question: là tu as, en gros, de quoi prendre en charge 4 hémo ('tain, si Mme. Michu le jour où elle tombe sur une SMV n'en fais ne serait ce que 50% ça sera déjà beau...je ne suis même pas sûr que j'arriverai à faire aussi bien). Du coup, vue le prix et l'encombrement, tu n'aurais pas intérêt à avoir 4 couvertures?

Tcho

Hugo
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 20 mars 2017 à 22:37:59
Citation de: Hurgoz
Question: là tu as, en gros, de quoi prendre en charge 4 hémo ('tain, si Mme. Michu le jour où elle tombe sur une SMV n'en fais ne serait ce que 25% ça sera déjà beau...je ne suis même pas sûr que j'arriverai à faire aussi bien). Du coup, vue le prix et l'encombrement, tu n'aurais pas intérêt à avoir 4 couvertures?

Avec ce kit je suis en mesure de m'occuper sérieusement d'une seule victime. J'ai déjà expliqué qu'en cas de KK, pendant la phase "Reconaissance et Sauvetages" ce serait avec les moyens du bords. Et je fais confiance à ma débrouillardise pour utiliser au mieux les T-shirt, jeans, soutien-gorge et manteaux des blessés.
Rappel : l'occurrence tends vers "NULLE" => je ne trimballe pas ce qui ne servira pas.
En revanche, ma trousse "auto" est bien remplie (c'est pas moi qui porte ; l'occurrence est déjà plus élevée) et les collègues savent que la trousse SST est complète, que je sais m'en servir, et ils n'ont pas de scrupules.

    Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 20 mars 2017 à 23:46:40
Avec ce kit je suis en mesure de m'occuper sérieusement d'une seule victime. J'ai déjà expliqué qu'en cas de KK, pendant la phase "Reconaissance et Sauvetages" ce serait avec les moyens du bords. Et je fais confiance à ma débrouillardise pour utiliser au mieux les T-shirt, jeans, soutien-gorge et manteaux des blessés.
Rappel : l'occurrence tends vers "NULLE" => je ne trimballe pas ce qui ne servira pas.
En revanche, ma trousse "auto" est bien remplie (c'est pas moi qui porte ; l'occurrence est déjà plus élevée) et les collègues savent que la trousse SST est complète, que je sais m'en servir, et ils n'ont pas de scrupules.

Euh.....

Je parle bien entendu du cas où tu as les secours qui arrivent, mais que tu es isolé. Ton job dans ce cas, c'est d'appliquer les gestes appropriés. Alors, forcément, la compression directe, c'est comme la RCP: ça te coince sur 1 cas, mais tu n'as pas trop le choix (en dehors du cadre du repérage des victime en secoure constitué, qui, je pense, est largement plus raide psychologiquement).

Tcho

Hugo
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Hurgoz le 21 mars 2017 à 18:54:01
Yo,

Juste un point: j'insiste peut être un peu lourdement sur la compression manuelle main gantée pour 2 raisons:

Alors biensûr que ce n'est pas parfait (c'est pour ça qu'on a développé d'autres outils), mais ça fonctionne dans 90 ou 98% des cas (je ne me souviens plus de la stat), on a toujours le matos sur sois et c'est donc dommage de ne pas y penser...

Tcho

Hugo
Titre: Re : Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 06 août 2017 à 22:55:51
Je déterre, mais j'ai un peu de signal neuf, et la question m'est régulièrement posée.

Revenons au thème du fil : des vidéos de pose de garrots improvisés.
[…]
Ce qui est souhaité : une vidéo montrant le garrot du programme officiel français.

Les points clefs attendus :
  • La simplicité d'exécution,
  • Une largeur correcte,
  • Faire plus d'un tour afin de conserver cette largeur. Sinon, la zone du nœud est de largeur réduite, encore plus lors des torsions.
  • Une certaine rapidité d'exécution.

J'ai trouvé et vous propose, pour le geste, pas pour la démarche complète :
N'oubliez pas, en vous vêtant le matin, de choisir la pièce d'habillement qui assurera le noble rôle de "Lien large inextensible" (3cm<largeur<5 cm ; environ 1,5 m de long) pour qu'elle soit assortie au kubotan, lampe ou stylo tactique (pas le Sharpie !) qui fera fonction de "Levier solide" (10<Long<20 cm) lors de l'élaboration de votre tourniquet plus si improvisé que ça.

Pour la démarche face aux divers saignements, j'ai déjà proposé un lien ici (http://bes1.free.fr/Forum_DM/JCO-CONTROLE_HEMORRAGIES.pdf).

Sinon, qui a mieux ? Qui va mettre en ligne LA vidéo de référence ?

:sgt:
Ces vidéos sont pour votre INformation.
ALLEZ VOUS FAIRE FORMER !
:sgt:

   Chill.
Titre: Vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: alios le 07 août 2017 à 13:03:34
Je déterre, mais j'ai un peu de signal neuf, et la question m'est régulièrement posée.

  • https://youtu.be/UhFn4eKY4es (https://youtu.be/UhFn4eKY4es) - Du CESU 80  :up:

Sinon, qui a mieux ? Qui va mettre en ligne LA vidéo de référence ?

   Chill.

La video ci-dessus me semble très bien.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Oim le 13 août 2017 à 09:58:49
Merci Chill pour les vidéos.  :up:

Ceci dit, je suis surpris par l'endroit de la pose dans les 2 premières vidéos.
L'avant bras et le mollet sont des endroits où  la présence de 2 os réduit l'efficacité de la compression.
La cuisse ou le bras sont plus appropriés, AMHA.
Ce sont d'ailleurs les endroits utilisés dans la dernière vidéo.

Cette dernière vidéo semble d'origine militaire et pour rester dans le sujet  "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"  Il faut prendre en compte qu'en cas de blessures par balles ou par éclat des éléments peuvent avoir été déviés ou fragmentés et être remontés au dessus de l'orifice visible du saignement.
La pose du garrot le plus haut possible sur le membre et celle qui est conseillée en secourisme "tactique" pour ce que j'en connais...
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: bloodyfrog le 13 août 2017 à 11:50:04
Citer
La pose du garrot le plus haut possible sur le membre est celle qui est conseillée en secourisme "tactique" pour ce que j'en connais...

C'est à mon avis ce qui doit être enseigné à tout premier intervenant, ça évite de se poser d'inutiles questions sous stress.

L'idée de ne pas poser le garrot trop haut est émise pour protéger le membre en cas de nécrose et d'éventuelle amputation (laisser suffisamment de membre sain pour poser une prothèse notamment)

Mais, une fois l'hémorragie artérielle/massive arrêtée, l'urgence est traitée, et si pris en charge rapidement, un bloc opératoire saura traiter le blessé, même si la garrot a été posé trop haut.

Il est aussi possible de poser un second tourniquet, une fois le premier posé et la victime/situation un minimum stabilisée, plus bas sur la blessure (attention, protocole particulier à suivre...)

Il est plus dangereux amha de risquer de mal poser un garrot en le serrant trop bas, trop près des os ou des articulations.

Manu.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 13 août 2017 à 13:07:33
A relire les "Recommandations" (https://www.interieur.gouv.fr/content/download/36645/277100/file/PSC%201%20Version%202017.pdf) 2017 du PSC1 2017, la démarche attendue de tout citoyen en France (cadre légal général), hors sauvetage au combat (cadre légal particulier) ; ce que j'aurais souhaité trouver dans une vidéo (j'ai encore espoir...) et que je résume :

DÉMARCHE :CONDITIONS DE POSE :1er point clef de la fiche technique n°7 des recommandations : "Être situé en amont de la plaie qui saigne"

MATÉRIEL :RÉALISATION :DÉMARCHE - suite :
;)
A la lecture de ce qui précède, rien n'interdit de ne poser que des garrots "proximaux".
;D

Dans les 2 cas : "Faire alerter" et "Alerter soi même juste après le geste", l'heure de pose sera l'heure d'alerte. L'indication de l'heure de pose, même si personnellement rien ne me gène à ce qu'elle soit systématique, ne se justifie pleinement que dans les rares cas où l'alerte prendra "un certain temps".

Relire, méditer puis discuter ces diverses interventions :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,365.msg546868.html#msg546868 (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,365.msg546868.html#msg546868) - qui répond directement à la question d'Oim,
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67993.msg546093.html#msg546093 (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67993.msg546093.html#msg546093) - pour relativiser le "Risque".

    Chill.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Oim le 13 août 2017 à 21:58:57
Citation de: Chill
..., hors sauvetage au combat (cadre légal particulier) ; ce que j'aurais souhaité trouver dans une vidéo (j'ai encore espoir...) et que je résume :
Des vidéos de suavetage au combat, tu peux en trouver en cherchant "TCCC tourniquet" T3C étant le sauvetage au combat en grand Briton.

Je suis SST mais j'ai eu l'opportunité de suivre une formation TCCC.
C'est très intéressant, principalement parce-qu'on apprend à se soigner soi-même.

 ;) im
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 13 août 2017 à 23:28:05
Je souhaite ne pas vivre dans un pays en état de guerre qui nécessiterait l'application des règles de Sauvetage au combat (SC = TCCC) pour chaque action de secours ; mais je rêve d'un pays peuplé de citoyens sachant être efficaces face aux inéluctables accidents du temps de paix.
Et j'essaie de concrétiser ce rêve.  :-[

J'ai déjà appris à me porter les premiers secours moi-même  :D (avec les apports du BNS, de la Ranimation et autres mentions complémentaires). J'ai encore un peu de  mal pour ma mise en PLS et ma RCR, mais ça viendra !  ;#

Et c'est par ce que j'ai (parfois) l'impression que certains lecteurs de ce forum ne se forment qu'à travers les vidéos du Net que j'ai cherché lesquelles seraient les plus efficaces.  ::)
Ceci afin que le jour ou ils auront à me secourir, ils pratiquent sur moi les bons gestes !

Tu vois quel incorrigible altruiste optimiste je suis !  :D

    Chill.
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Oim le 14 août 2017 à 07:46:21
Citation de: Chill
Je souhaite ne pas vivre dans un pays en état de guerre qui nécessiterait l'application des règles de Sauvetage au combat (SC = TCCC) pour chaque action de secours ; mais je rêve d'un pays remplis de citoyens sachant être efficaces face aux inéluctables accidents du temps de paix.
...
Par les temps qui courent et parfois trébuchent,un pays où la moitié de la population serait formée au secourisme et un quart aux particularités du secourisme au combat ça serait pas mal...
Malheureusement on ne choisit pas forcément d'être en paix ou en guerre.
Pour rester sur le garrot, au Bataclan tous les pompiers sont repartis sans leur ceinture...
J'espère bien ne jamais avoir à utiliser les gestes appris en TCCC mais qui peut le plus peut le moins.

Ma dernière action de secourisme, il y a 3 jours, soulager et immobiliser, en attendant les marins pompier,r une personne tombée de 5 mètres dans les rochers d'un calanque , en maillot de bain au soleil...
Donc oui,  FORMEZ VOUS ! Même à la plage ça sert.

Pour info un comptes-rendus d'un stage récent de TCCC sur un autre forum : http://kwoon.org/viewtopic.php?f=15&t=7033

Titre: Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 14 août 2017 à 09:51:47
Pour rester sur le garrot, au Bataclan tous les pompiers sont repartis sans leur ceinture...
Mais quasiment aucun n'était SC1, et tous étaient PSE2.

L'emploi du garrot n'a jamais cessé d'être enseigné aux équipes de secours, tant pros qu'aux autres, que ce soit à la Ranimation, CFAPSE ou PSE1.
La fréquence de pose de garrot, même à la BSPP, est rare. Ce qui fait que la dotation originelle était faible (de l'ordre de 2 par engin, 1 dans le sac d'urgence, l'autre dans un tiroir.) Elle a augmenté depuis par l'adjonction d'une trousse spécifique Situation d'exception (https://afmu.revuesonline.com/articles/lvafmu/pdf/2016/01/133410009.pdf) dans chaque engin de premiers secours.
Certain SAMU ont fait de même pour leurs SMUR (https://afmu.revuesonline.com/articles/lvafmu/pdf/2016/01/133410070.pdf).

Depuis janvier 2017, avec la mise à jour du programme du PSC1, tout citoyen peut être formé au contrôle des hémorragies y compris garrotables, tout en restant en vie, si il respecte la démarche P E FA S que j'ai tenté de résumer quelques messages plus haut.
(http://bes1.free.fr/Forum_DM/plan-intervention-hemorragie.png)

Citation de: Oim
Ma dernière action de secourisme, il y a 3 jours, soulager et immobiliser, en attendant les marins pompiers, une personne tombée de 5 mètres dans les rochers d'une calanque , en maillot de bain au soleil...
Donc oui,  FORMEZ VOUS ! Même à la plage ça sert.

 :doubleup:  Bien !  :doubleup:

Mais que t'a apporté le TCCC en plus de ton SST sur ce cas concret réaliste ?  ;)

    Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: bloodyfrog le 14 août 2017 à 13:02:34
J'ai parfois un peu de mal à te suivre Chill...

Tu relances toi même cette discussion sur le garrot, avec de la bonne information.

Puis très vite tu poses tes habituelles réserves: en gros la pose d'un garrot ne sera vraisemblablement rencontrée que 0.01% des accidents auquel peut être confronté un citoyen lambda formé au secourisme.

Même si je comprends ta réserve, utile sur un forum lu par tous, tu ne peux nier que l'emploi du garrot revient à l'ordre du jour en secourisme civil parce son emploi systématique en médecine militaire de "l'avant" a permis depuis les années 2000 et les guerres de ce début de siècle,de sauver des dizaines de milliers de vies.

Garrot PSC1 et TCCC sont liés, que tu le veuilles ou non. :)

Citer
Mais que t'a apporté le TCCC en plus de ton SST sur ce cas concret réaliste ?

Sans doute une assurance supplémentaire.
En quoi une formation premiers secours de plus, quelque qu'elle soit, peut être inutile sur un accident?

Je te sens inutilement critique.
Tu a une expérience certaine dans ce domaine. Peux tu envisager qu'elle soit partagée par d'autres?

Manu. :)


Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Merlin06 le 14 août 2017 à 15:20:18
Merci pour l'image. :D
Titre: Re : Re : Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Oim le 14 août 2017 à 22:31:04
Citation de: Chill ...
Mais que t'a apporté le TCCC en plus de ton SST sur ce cas concret réaliste ?  ;)
...
Citation de: bloodyfrog
Sans doute une assurance supplémentaire.
En quoi une formation premiers secours de plus, quelque qu'elle soit, peut être inutile sur un accident?
...
Farpaitement.

Et puis j'étais content qu'il ait pas pris une rafale de 7.62 parce-que je n'avais qu'un pansement compressif, une ceinture sangle et un quickclot dans mes affaires de plage...

 ;) im
Titre: Re : Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 14 août 2017 à 23:55:10
J'ai parfois un peu de mal à te suivre Chill...

Je ne suis décidément pas doué en comm.

Comment le dire ?
L'éclairage a été porté sur les hémorragies garrotables. Elles ne représentent pourtant  qu'une fraction ridicule des atteintes de la vie courante.
Il y a plus de "chance" de croiser en civil un ACR ou une fracture. Et le saignement qui sera rencontré sera (presque toujours) arrêté par une compression manuelle locale.
Murphy étant joueur, même celui qui transporte son garrot commercial tout le temps rencontrera un blessé présentant 2 membres à garroter.

Il me semble donc important de savoir se débrouiller avec rien, savoir poser correctement un garrot improvisé, mais aussi un compressif improvisé, mais aussi mettre en PLS ou masser "dans le rythme". Toutes choses apprises dans les formations "grand public", sans matériel dédié.

Le formé au SC est réputé être doté de la trousse ad-hoc, avoir les liaisons et l'encadrement adapté. Seront-ils tous capables d'agir au retour de plage, en tong et maillot ?
Madame Michu, avec dans son cabas sa bouteille d'eau, un sucre, son smartphone, son paréo et la photocopie plastifiée de son diplôme PSC1 (récent) saura agir sur la plupart des cas plausibles.

A la lecture des divers documents SC ou TCCC portés à ma connaissance, le garrot est fréquemment la réponse au saignement, mais pas systématiquement. Les notions "civiles" de débit ou de réponse "par défaut" (sous le feu) sont expliquées.

Je ne suis pas critique, je tente de démythifier. L'hémorragie garrotable n'est peut être que 0,01% (source : Bloodyfrog 2017) des cas, alors n'en faisons pas le centre de nos pratiques à l'exclusion de celles que nous croiserons plus certainement.

Reste le maintien des acquis, les recyclages. Vaste problème qui touche aussi au droit de conduire ou celui de voter.

Le monde parfait n'existe pas encore. Contentons-nous de le rendre meilleurs ...

Suis-je plus facile à suivre ?

    Chill.
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Galileo le 02 septembre 2017 à 06:49:30
Je me permet d intervenir, je suis juste qualifie W-EMT. En 8 ans, j'ai pose un seul garrot un type qui était passe a travers une vitre dans son bureau et dont la fémorale a été sectionne.

Je peux vous dire que poser le tourniquet dans ce cas ca pas ete facile. Le sang giclait, j'ai failli me péter la gueule en dérapant sur son sang, j'ai fini avec les bras couverts et surtout le garrot s imbibe très vite et lui aussi était super glissant, le gars qui s agite qui essaie de se faire un point de compression et qui était panique alors que j essayai de poser le garrot, ..... tout ca additionne avec le stress de l'intervention, je peux vous dire que ca laisse des "souvenirs".
Bref rien a voir avec la pratique en stage. C'est un truc qu'on ne dit pas en cours ou sur les vidéos d'instruction.

Je sais pas si c'est hors charte mais voila un exemple qui résume très bien la pose d un garrot en urgence. Attention ça gicle, y a des insultes, un gars qui est en train de se vider, des coups de feu et un policier qui pose un garrot bref âmes sensible passez votre chemin.

la séquence du garrot débute a 2m30
https://www.youtube.com/watch?v=hOy8rGV6D_Q
Titre: Re : vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"
Posté par: Chill le 02 septembre 2017 à 09:05:42
Comme quasiment tout le monde ici, ta dernière pose de garrot remonte à plus de 5 ans.
Était-ce dans le cadre d'une mission de secours ?

La vidéo de police, on en a parlé dans ce fil (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,68314.0.html), avec un décorticage ici (http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,68314.msg549605.html#msg549605) entre autre.

Ce qui n'est pas correctement maîtrisé à l'instruction/entraînement SANS stress n'a que peu de (aucune ?) chance d'être efficacement réalisé SOUS stress en intervention.

CQFD.

     Chill.