Nos Partenaires

Auteur Sujet: Chaussures: avec ou sans gore tex?  (Lu 21316 fois)

07 septembre 2010 à 12:28:13
Lu 21316 fois

Paintedhorse


Bonjour à tous,

Après 25 ans de bons et loyaux services, je dois me séparer de mes ABL. (Chaussures de l'armée belge)
Avec grands regrets, j'ai perdu un des rares cordonniers qui acceptait de me les ressemeller de temps en temps (4x en tout et pour tout).
Dans ma quête et après lecture de plusieurs post, j'ai cru comprendre que beaucoup parmis vous n'appréciaient pas le Gore tex sur les chaussures.
Pourquoi?
Je m'étonne que tant de marques le propose. Je dirai même que c'est une difficulté de trouver des chaussures qui n'en ont pas.
J'avoue que je n'ai jamais utilisé de gore tex et que je n'en ai qu'une vague connaissance théorique.
Alors: pour ou contre le gore tex dans les chaussures?
D'avance, un grand merci pour les réponses

07 septembre 2010 à 13:05:59
Réponse #1

dan11


lut

outre le fait que le Goretex ne respire pas, les pores de la membrane se distandent à la longue, ce qui laisse rentrer l'eau, (et/ou se bocuhent) et il faut réimperméabiliser le tissu extérieur,
bilan c cher pour ce que c'est, autant prendre des bottes en caoutchouc ou si tu es un peu plus argenté, je te conseille mes bottes ! :

http://wiggys.com/moreinfo.cfm?Product_ID=135&CFID=2439195&CFTOKEN=22448077

elles sont vraiment super et l'entretien facile, elles vont de -20°C à +10°C sans probleme, et j'ai jamais eu les pieds trempés de chaud dedans, elles au moins respirent et sèchent vraiment...

sur ce.
You can fool one people one time
You cannot fool all of the people all of the time

07 septembre 2010 à 13:18:10
Réponse #2

Paintedhorse


Salut Dan,

Et pour la rando elles valent quoi? Est ce qu'elles s'assouplissent?
Je fais du "tout terrain" et question dénivellé, je monte jusqu'à +/- 3200. (les p'tits loups sont encore jeunes pour risquer du glacier)
Disons qu'en gros je vais de la plaine à la moyenne montagne.
Un des problème que je rencontre est la chaussure trops montante.
J'avais trafiqué les miennes en redécoupant le montant jusqu'à hauteur de la malléolle.
J'avoue qu'en ce moment je regarde vers des "salomon" ou des "Lowa".
Pour le prix, les chaussures sont une des rares (si pas la seule) parties de l'équipement où je suis le moins regardant sur le prix.
A+

07 septembre 2010 à 17:36:17
Réponse #3

Mac Casimir


Bonjour,

Je peux peut être t’apporter un petit éclairage sur les Salomon du fait de mon expérience perso avec cette marque.
Tout comme toi, les chaussures sont bien un des seul points ou je ne suis pas trop regardant sur les tarifs.

Il y a quelque temps je me suis enfin décidé à changer mes vieille chaussure Salomon  :love: qui commençaient vraiment à tirer la gueule au bout de quelques année de bon et loyaux services… Il s’agissait d’un modèle semblable aux  XA Pro.
Après avoir bien réfléchit et mettre bien renseigné, j’ai opté pour les XA Pro 4d  :doubleup: qui sont donc des tiges basse non doublé gore tex.

Rien à redire, il s’agit de très très bonnes chaussures. Je les avais achetés pour me suivre lors d’épreuve de trail dans le beaujolais (25 bornes mini et 1500m de dénivelé en moyenne).

Le chausson est vraiment très agréable. J’ai le pied large et bien plat  ^-^ donc pas toujours facile de trouver chaussure a mon pied mais dans celle-ci, je suis bien tenu sur l’ensemble du pied et n’ais donc pas de problèmes d’orteils tapant au fond des chaussures  :glare:  ou autres du même genre, j’avais choisit ces chaussures non goretex du fait de la taille basse, en cas de nécessité, (départ au matin, pluie) un simple coup de bombe imperméabilisante et une paire de guêtre légère évite d’avoir les pied mouillé dans une certaine mesure.

Avec des chaussures aussi souple et l’utilisation en course a pied, le goretex n’aurais pas bien vieillit car soumit a de trop grands efforts et l’eau est bien  trop susceptible de rentrée par le haut pour justifier de faire une croix sur la bonne respirabilité de la chaussure.

Pour finir sur ce modèle, il existe aussi en tige moyenne (+ doublure goretex si je ne me trompe pas  :-\ ), pour l’utilisation course celui-ci ne convenait pas mais pour l’avoir essayé il c’est montré très confortable et plus sécuritaire pour la cheville que bien des modèles équivalent.

Pour ton utilisation en moyenne montagne je me suis poser cette question il y a un mois de cela. Préparant mon voyage pour l’Australie et la nouvelle Zélande la question des chaussures est revenu au gout du jour.

J’ai donc opté pour la solution suivante : 2 paires de chaussure : 1 paire tige basse non goretex pour les périodes chaudes sur des terrains type VTC (Sur des chemins « carrossables » il est bien plus agréable de ne pas se sentir prisonnier de ses chaussures, une paire légère et respirante est, de mon choix, le plus agréable a porté.).

Pour la nouvelle Zélande et les parties « alpines » de l’Australie, le choix d’une paire de chaussures montantes et étanche est devenu indispensable.
Toujours autant adepte de la marque SALOMON je me suis intéressé a leur gamme de chaussure montante et en suis venue à opter pour le modèle suivant :

Les QUEST 4D GTX, il s’agit de chaussures montantes doublées goretex.

Tout comme toi j’ai toujours eu un petit problème avec les chaussure montante sur le long cour…. Le poids et le manque de mobilité venant en tête des charges retenues, je voulais trouver des chaussures étant un bon compromit entre chaussure de trail et chaussure d’alpinisme. C’est d’ailleurs a ce moment la que j’ai essayé les XA pro a tige moyenne ! Si je ne les ai pas retenue a l’époque c’est du fait de leur solidité ; je m’explique, pour avoir éprouvé les XA pro tige basse, celle-ci ce sont montré plus que résistantes mais l’aspect « filet » de l’extérieur de la chaussure n’est pas très résistant a l’abrasion sur les roches, un problème souvent rencontré en montagne et palier par le revêtement en cuir des chaussures dite « de haute montagne ». C’est en réponse à ce problème que j’ai découvert les QUEST. Cette chaussure a tout pour plaire ! (mis a part sont prix  :o  ) Le chausson et pratiquement le même que sur les XA Pro, donc ultra confortable, le revêtement cuir a l’extérieur donne un aspect finit soigné et résistant.

 La grosse différence avec des chaussures de montagne standard réside dans la semelle. Celle ci est assez fine ce qui permet un gain de poids non négligeable et une souplesse impressionnante pour un confort de marche décuplé et en toute sécurité. Seul bémol au tableau, elles ne sont pas resemellable et du fait d’une semelle plus fine une durée de vie peut être un peu plus faible.

Je les tests depuis un mois et demi et elle ne m’ont pas encore déçue ! Après un tour du mont blanc, une utilisation sans chichi tout les weekends elles sont encore comme neuve (faut quand même dire que je les bichonne au retour  ).

Je pense que pour ton utilisation un des trois modèle cité ci-dessus pourrais te convenir sans problème :

-   Les XA Pro tige basse, si tu opte pour des balades avec tes enfants en saisons estival et  par beau temps. Ou si tu souhaite une chaussure polyvalente qui puisse te servir dans d’autres sports.

-   Les XA Pro tige moyenne, si tu opte pour des trajets sur des chemins accessibles (je pense à tes enfants), pour des trajets de quelques jours en montagne sur 3 (modèle non goretex) ou 4 (modèle goretex) saisons avec un maintient agréable et sécurisant de la cheville.

-   Les QUEST pour des trajets en haute montagne voir peut être même quelques glaciers (à mon humble avis, autant la semelle souple et un avantage pour la marche autant cela risque d’être un inconvénient pour une utilisation avec crampon.) ou en tout les cas pour avoir des chaussures ultra safe pour tes chevilles et un grand confort a terme.

J’espère avoir pu t’aider dans ton choix de chaussure.

Amicalement

Nico

07 septembre 2010 à 18:37:10
Réponse #4

dan11


Salut Dan,

Et pour la rando elles valent quoi? Est ce qu'elles s'assouplissent?

A+

Pour les Salomons, je n'y connais rien,
ce que je peux dire c'est qu'après avoir eu des rangers de l'armée, des Trezeta Gore Tex, les bottes dont je te parle me conviennent
elles sont souples à la base, la semelle est plutot souple aussi, et le confort incroyable meme trempé, tu seches contrairement aux mousses à cellules ouvertes des chaussures rando classiques qui piègent l'eau et dont la membrane Gore termine de garder..... :'(

Bon c'est sur elles sont plus typés Militaires que Rando, mais bon je me fous royalement du look, tant que la sécurité et la fiabilité est là, de plus tu peux leurs mettre des surboot de la marque qui te permettent de descendre à -30°C et tu peux aussi cramponner avec des crampons lanières de type C

que demande le peuple ! (et à un prix très abordable)
You can fool one people one time
You cannot fool all of the people all of the time

07 septembre 2010 à 22:00:04
Réponse #5

Karto


Hé bin, on peut dire que Salomon a réussi son marketing viral avec IntoTheWill ;)

Je suis un peu partagé concernant le gore-tex dans les grolles. Le problème avec le Gore-Tex en chaussures comme en vêtements, c'est que les gens attendent des miracles, et du coup ils sont déçus quand ils se retrouvent avec un truc qui est seulement bon et qui, comme toutes les bonnes choses, demande un peu d'entretien.
Mais il y a quand-même quelques idées reçues à démonter.

outre le fait que le Goretex ne respire pas, les pores de la membrane se distandent à la longue, ce qui laisse rentrer l'eau, (et/ou se bocuhent) et il faut réimperméabiliser le tissu extérieur

Au peu que je sache, ça fait quand même quelque chose comme deux décennies que le Gore-Tex n'a plus de pores exposés prompts à se boucher ou se distendre. Ca c'est l'eVent qui est comme ça, une vraie m*rde à mon sens d'ailleurs, la meilleure coquille du monde au premier tour dehors, passoire au bout de trois mois. Je vois ça presque toutes les semaines.

Par contre c'est vrai que le gore-tex est fin et prompt à se faire grignoter par la poussière. Ca, ça arrive assez vite dans les pompes en tissu, au travers duquel la poussière finit par passer même si on les nettoie bien, avec toutes les flexions et les mouvements. Avec les chaussures en cuir, pas de souci.
Le gore-tex n'aime pas non plus les huiles, les sels, les trucs comme ça qui viennent des pieds ou qui rentrent par le dessus de la chaussure.
Une solution facile : de temps en temps, remplir la chaussure d'eau tiède savonneuse, laisser tremper quelques heures, puis vider, rincer et bourrer de papier journal. Non seulement ça enlève les odeurs, mais ça prolonge la durée de vie de la membrane.

Le gore-tex est moins respirant qu'un cuir fin bien poreux, c'est vrai. Par contre c'est un gros atout, sinon ultime (dans les chaussures, avec les flexions entre autres, le gore-tex n'est pas 100% imperméable), pour l'imperméabilité. Alors que les chaussures en cuir seulement, même entre deux exemplaires d'un même modèle, c'est un peu la lotterie, peu importe les traitements qu'on peut rajouter derrière.

Enfin en général les intérieurs en gore-tex se décousent ou se trouent au bout de quelques années (ou moins si la chaussure est mal adaptée au pied), alors que les intérieurs en cuir sont virtuellement increvables.

J'ai eu des Lowa Tibet (cuir/gore-tex) qui m'ont duré sept ans, utilisées été comme hiver, et j'ai jamais eu les pieds mouillés avec, jusqu'à ce que les coutures à l'intérieur se désagrègent. Je les ai remplacées par des Lowa Baffin, les mêmes mais en cuir dedans au lieu du gore-tex. J'ai été mouillé à chaque fois que l'occasion se présentait, et une fois que c'est mouillé ça sèche pas. Lors d'une sortie avec des gars de ce forum j'ai eu les pieds bien entamés par l'humidité au bout de trois jours seulement, malgré mes soins ; pas la gloire quand on est sensé mener le groupe. J'étais super content une fois descendu de la montagne, quand un gars a pu me prêter des baskets sèches une ou deux pointures trop petites pour moi.  ;D



Du coup, au final c'est comme pour tout : faut choisir en fonction du terrain qu'on fréquente le plus, et ne pas cracher sur l'une ou l'autre solution. Moi qui habite au pays des marécages, j'ai ces jours-ci des pompes cuir/gore-tex (meindl burma) et en neuf mois d'usage pour le moment je n'ai pas mis leur imperméabilité en défaut, et c'est pas faute d'avoir traversé des torrents, des marécages, et des journées pluvieuses. Par contre si j'habitais toujours dans les Alpes du sud, probable que je m'en tiendrais à des grolles cuir/cuir qui gèrent mieux la transpiration.





Petit aparté pour IntoTheWill sur les Quest, c'est des chaussures assez innovantes en ce qu'ils ont pris la plateforme de leurs grolles de course hors-piste, bien rigide en torsion et flexible longitudinalement, et y ont monté une botte. Du coup ça donne un feeling différent d'à peu près n'importe quelle autre chaussure de rando, c'est très réussi, et très facile à vendre, c'est une chaussure qui va facilement bien à la plupart des gens. Le chaussant est large devant et étroit au talon. Avec un bon pare-pierre devant, ça fait du beau matos léger et confortable mais qui peut encaisser pas mal. Par contre faut pas en attendre une durée de vie miraculeuse au niveau de la construction cuir + tissu avec le gore-tex dessous, y'a pas de secret. Bon choix quand-même  :up:




07 septembre 2010 à 22:53:01
Réponse #6

Karto


Pour tes pieds, t'as jamais essayé des semelles orthopédiques ? Je parle de vrais trucs moulés autour du talon avec le pied maintenu en position neutre par le gars qui te les fait, pas des merdes qui de défoncent la voûte plantaire sans stabiliser le talon. Non seulement ça simplifierait tes choix de chaussures et soulagerait quelques douleurs, mais aussi ça éviterait peut-être que ta condition n'empire à la longue, non ?

08 septembre 2010 à 11:22:56
Réponse #7

Mac Casimir


D’abord, je tiens à préciser que je n’ai pas d’action chez Salomon  ;D ! Disons que je n’ai jamais été déçu par leurs produits que j’utilise depuis plusieurs années. Vu que j’ai le Pied un peu particulié j’apprécie de trouver de bonne chaussures au vue mon utilisation.

D’autre part, je pars dans l’idée que je préfère préserve mes pied que mes chaussure ! Je m’explique ; avoir des chaussures qui dure dix ans ou qui vont rester comme neuve après deux mois d’utilisation quotidienne en milieu hostile c’est bien, mais si tes pieds sont en sang au bout d’un mois tu te sens très con sur le mois à venir. J’exagère un peu bien sur, mais c’est ce qui justifie mon achat des QUEST dont tu as parfaitement résumé les avantages et les inconvénients. Sachant quel vont me suivre  sur 4000 bornes dans les mois à venir je vous referais un petit retex a mon retour (si elle survive, ce dont je suis moins sur.  :'( mais bon, tant que mes pieds survivent ça me va ! Plus facile de racheter des chaussures qu'une paire de panares  :down: )

L’idée du goretex pour des groles en tissus genre les XA Pro, TAFDAC avec toi sur les poussières et l’entretien ! Ce n’est pas forcement optimal.  :down:
Par  contre le tissu a l’avantage d’être facile d’entretien sur le terrain même si il vieillira moins bien que le cuir ! Si une chaussure en cuir se retrouve entièrement mouillée sans possibilité de la faire parfaitement bien sécher. Je ne lui donne pas trois jours pour pourrir de l’intérieur, et pourrir tes pied par la même occasion ! Un problème bien moins récurant sur des chaussures mixtes.

On peut cependant souligner une alternative plutôt acceptable pour quelqu’un des « alpes des sud »  :D souhaitant randonnée sur 2/3 jours maximum et en toutes saisons. Il s’agit des chaussettes étanches !
En gros l’idée proposée, c’est de choisir une bonne paire de chaussures montante 100% cuir  :love: (ou mixe   :love: selon les gouts) mais assez légère et respirante.
- Pour l’été, utilisation classique, on as une chaussure légère et adapter a la marche et cela même en terrain difficile.
- Pour les sorties en condition humide (voir très humide) on rajoute a l’équipement une paire de chaussettes étanche + une paire de chaussettes fine.

La chaussette étanche préserve le pied de l’humidité, la chaussure ramasse un peu, mais sur 2/3 jours, rien d’irrémédiable si au retour elle est bien séché et graissé. En dessous de la chaussette étanche mettre une chaussette et faire une rotation (d’où la paire supplémentaire dans le sac) avec une paire de rechange.

La chaussette étanche c’est bien mais même si certaine sont dites respirantes, ça condense toujours en ont finit quand même par avoir les pieds mouillés  :glare: ce que l’ont cherche précisément a évité. Un changement de chaussettes en cours journée et un séchage dans le sac a la nuit tombé évite les problèmes.

Voila AMHA une solution acceptable pour évité l’achat de chaussures Goretex souvent plus cher que de bonne chaussures en cuir.

Mais comme la dit KARTO, et le dirons bon nombre de randonneurs, la meilleur chaussure c’est celle ou tu te sens bien, et qui correspond a ton environnement !

@Karto : Non je n’ai jamais testé les semelles Orthopédique, mes problèmes de pieds sont plutôt de l’ordre de problèmes de peau  :'( et la forme de ceux-ci (type pied de hobbit  ;# ) font qu’habituellement les chaussures sont trop large/ ou trop serrer a la base et bien souvent ne serres pas assez sur le dessus du pied   >:( . Je ne sais pas si des semelles Ortho pourraient palier à ce problème (faudra que je me renseigne) mais ça ne devrait pas empirer. En tout cas ça n’as pas bougé depuis des années ; mais merci pour l’info.

08 septembre 2010 à 14:17:29
Réponse #8

Paintedhorse


Ca c'est de la réponse.
Un grand merci.
Et le plus dingue, c'est justement les QUEST 4D GTX que j'avais essayé.
C'est vrai qu'elles ont l'air confortables (ce n'est pas sur 10 m en magasin qu'on peut vraiment décider), mais la tige me faisait peur.
J'espère les trouver en tige moyenne.
Les XA PRO 3D MID GTX® m'ont l'air aussi très pratique et sur photo, la tige correspond mieux à mes attentes.
Un bémol pour le ressemelage. Ca c'est dommage!
D'un autre côté, je ne sais pas quelle marque peut assurer un bon ressemelage. Comme c'est du Vibram, c'est coller d'origine.
Un cordonnier sait réparer?
Dan, elles se trouvent en magasin par chez nous (Belgique) ou uniquement par internet?
J'avoue qu'elles ont l'air interessantes (le look militaire ne me gêne pas, puisque je porte des ABL)

A+

08 septembre 2010 à 15:52:41
Réponse #9

Mac Casimir


En quoi la tige te fait un peu peur ? Et de manière général qu’est ce qui te dérange dans les chaussures a tige haute ?

Pour ma part, je n’apprécie pas des masses d’avoir la cheville pise dans un étau et le fait d’avoir l’impression de marcher avec des Pavé accroché au pied. Les Quest limite les deux problèmes dans une certaine mesure, je ne sais pas si c’était le cas sur tes anciennes chaussures, mais si tu dis qu'elles avaient bientôt 25 ans je ne pense pas qu’elles étaient équiper du système de crochet anti-desserrage qu’on retrouve sur pas mal de chaussures récente.

Ceci sont très pratique car ils te permettent deux serrages indépendant entre le chausson et la cheville soit le pied bien serrer et la cheville un peu plus lâche et inversement, personnellement je préfère avoir le pied plus lâche mais bien maintenue par la chaussure et une chaussure plus serré sur la cheville, l’intérêt des quest étant leur souplesse on en bénéficie à 100% en évitant les problèmes de fourmis dans les pieds du a l’arrivé de sang coupé par une chaussure trop serrée a la base. D’autre part si les chaussures paraissent impressionnantes de visu elles sont bien plus légères que leurs équivalents cuirs à grosse semelles.

Pour le ressemelage, les seules que j’ai jamais faite ressemelé sur une paire de chaussure de ville et mes rangers 64 plus une ou deux paires a mon père, et a chaque fois je suis passé par le Bottier de la base. Si tu es prés de Lyon il me semble que le bottier du quartier Général Frère est accessible aux civils, la dernière fois son atelier était à coté du CIRAT. Après un ressemelage dans le civil ça ne doit pas être donnée (rareté du savoir) et il faut qu’il soit bien fait !

« Modifié: 08 septembre 2010 à 16:46:25 par IntotheWill »

09 septembre 2010 à 09:50:53
Réponse #10

Paintedhorse


En quoi les tiges hautes me gênent?
Peut être est ce dû à la forme de ma cheville (je ne sais), mais, à chaque fois que je mets des tiges hautes, je me paye des tendinites carabinées.
J'ai également la désagréable impression que mes pieds sont emprisonnés et pas assez libres de leurs mouvements.
Mais je ne veux pas de tiges basses car j'ai un cauchemard (que vous allez trouver ridicule) qui est celui de perdre ma chaussure en rando lors d'une chute ou d'un léger dérapage.
Ca m'est arrivé plusieures fois avec des chaussures (normales) de ville et des tennis!
Je sais que beaucoup de randonneurs et magasins conseillent des chaussures +/- rigides où la cheville est quasi "immobile" mais moi je n'aime pas, j'aime avoir beaucoup de souplesse et pouvoir placer mon pied n'importe comment.
A+

09 septembre 2010 à 11:04:02
Réponse #11

Kilbith


Je sais que beaucoup de randonneurs et magasins conseillent des chaussures +/- rigides où la cheville est quasi "immobile" mais moi je n'aime pas, j'aime avoir beaucoup de souplesse et pouvoir placer mon pied n'importe comment.
A+

Franchement c'est largement un mythe la "cheville maintenue". Il faut vraiment taper dans le lourd (les Meindl Perfekt étant le mini minimum) pour sentir un maintien de la cheville. Ca n'existe qu'avec les "coques" (genre Vario Koflach) et encore...

Ce qui existe ce sont les chaussures qui "remettent" les articulations dans l'axe quand on fait un "faux pas" (flambage articulaire au niveau de la cheville). Et, pour moi, c'est ce qui sépare les bonnes des mauvaises chaussures. Un des attributs, mais pas toujours et seulement pour moi, c'est par exemple une semelle moins large que la chaussure ; ce qui limite le bras de levier exercé latéralement sur l'articulation.

Il n'existe pas de bonnes chaussures pour tout le monde.
Sachant qu'il existe une grande variété de morphologie :  des "supinateurs" des "pronateurs", des "articulations fines" des "grosses articulations". Et que la morphologie change avec le temps (ex : je fais +15 kg qu'à 20 ans et j'ai pris 2 pointures) : on ne peut pas avoir de réponse "universelle".

Il n'existe pas de bonnes chaussures pour toutes les situations.

Selon que l'on porte un sac lourd ou que l'on se ballade. Selon que le terrain soit du schiste ou du granit. Selon qu'il soit plat, marécageux ou montagneux. Selon que l'on soit plusieurs jours dans la neige ou principalement sur un GR en été...les mêmes chaussures seront un délice ou un calvaire.

Conclusion :
Ok, on peut discuter de la qualité de réalisation d'une chaussure et de régularité de qualité d'une marque. Mais, SVP, essayez vous-même vos chaussures et pensez à vos activités, pas celles des autres.

Et pour savoir s'il faut du Goretex ou pas : c'est pareil.

Citer
Ca c'est l'eVent qui est comme ça, une vraie m*rde à mon sens d'ailleurs, la meilleure coquille du monde au premier tour dehors, passoire au bout de trois mois. Je vois ça presque toutes les semaines.
Il est vraisemblable que, par construction, l'eVent soit moins résistant à la "pollution" que le goretex et qu'il nécessite d'être plus souvent lavé. Parce que l'Event, cela ressemble beaucoup au Goretex "Génération I". Ce qui est certain c'est que lorsqu'on achète du Goretex, on achète un "contrôle qualité" draconien.

Pour vous en persuader : Soulevez la première de propreté d'une chaussure goretex et celle d'une chaussure Event. Vous pourrez constater la façon dont la membrane est fixée à la semelle (sous le pieds à la jonction de la semelle donc là ou les infiltrations ont souvent lieu)...d'un coté Goretex IMPOSE un mode de fabrication aux marques, de l'autre c'est selon le bon vouloir et le savoir faire des marques.


 ;)
« Modifié: 09 septembre 2010 à 11:19:13 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 septembre 2010 à 11:22:26
Réponse #12

Paintedhorse


Saluuut,
Tout à fait d'accord avec toi killbith.
Mais essayer en magasin (même si certains ont des petits parcours tout terrain) ne donne qu'une faible appréciation.
Je sais par exemple que je n'achèterais jamais des "Perfect". Elles sont excellentes, j'en suis certain mais beaucoup beaucoup trops lourdes pour moi.
C'est la raison aussi pour laquelle je ne demande pas de renseignements pour telle ou  telle chaussures, c'est toujours un avis subjectif et personnel mais sur du "technique" et sur le gore tex en particulier.
Parce que là, je n'ai pas envie de perdre bêtement mes €.

Merci encore pour touts les excellents renseignements que vous me donnez.

A+

09 septembre 2010 à 11:35:16
Réponse #13

Kilbith


Saluuut,
Tout à fait d'accord avec toi killbith.
Mais essayer en magasin (même si certains ont des petits parcours tout terrain) ne donne qu'une faible appréciation.
Oui, mais c'est mieux que sur internet. De même, c'est encore mieux de venir le soir (les pieds sont gonflés) et avec ses chaussettes de rando.


Citer
Je sais par exemple que je n'achèterais jamais des "Perfect". Elles sont excellentes, j'en suis certain mais beaucoup beaucoup trops lourdes pour moi.
Pour moi aussi...le plus souvent. C'est pour cela que j'ai plusieurs paires de chaussures (ce qui limite grandement l'usure et au final le cout).

Mais quand je fais une sortie mixte neige/sec, quand le temps est pourris, quand il fait froid ou quand je sais que je vais faire du "hors piste" : surtout pour un jour ou deux elles sont géniales (par temps très froid, sur plusieurs jours, méfiances). Je m'en plaint à la montée, jamais à la descente.

Sur le Goretex : j'ai des chaussures avec et sans. C'est un plus indéniable en imperméabilité, surtout sur les chaussures ayant du tissu. Dans les chaussures en cuir c'est souvent un allègement (pour un niveau d'imperméabilité donné) et de confort (les doublures sont agréables pour moi et plus solides pour moi que du cuir fin).



En revanche, cela parait "respirer" moins que du cuir par temps chaud car l'humidité va être absorbée rapidement par le cuir, et plus facilement stagner dans le goretex. S'il fait plus de 0°C, la chaussure va sécher au repos. S'il fait chaud, le cuir séchera vite et ce faisant sera plaisamment frais. Un bon entretien (voir Karto) limitant les inconvénients (usure, perte respirabilité et ou absorption).

En hiver sous 0°C, le cuir ne sèche pas ce qui fait que sur plusieurs jours tu risques d'avoir un bloc de glace. C'est le cas aussi pour le Goretex, mais l'humidité sera de l'autre coté de la doublure/membrane et comme la chaussure est souvent moins épaisse elle sèche plus vite avec la chaleur de ton pieds (si l'occasion se présente). alors que la doublure en cuir froide et humide sera un superbe radiateur pour te geler les pieds.

Attention ce que je viens de dire sur le cuir s'applique aux chaussures construites pour être imperméables (résistantes à l'eau), pas aux mukluks.

Sur le plan imperméabilité du Goretex, même si on entretien bien ses chaussures (voir Karto), il ne faut pas espérer des années d'étanchéité au niveau du plis sur les orteils (souvent pire avec autres membranes qui résistent moins aux flexions humides/froides). A ce niveau, rapidement, l'imperméabilité sera fonction de la qualité du cuir (le synthétique étant une éponge, mais séchant plus vite).

L'étanchéité/respirabilité dépend rapidement à l'usage dans l'ordre : de la conception (une seule pièce de cuir, cuir en partie basse, étanchéité des coutures, bavettes, protection, montage...), de l'entretien (voir Karto) et enfin du matériel utilisé.

Le confort dépend lui de la bonne adaptation à la morphologie et aux conditions d'usage et de la bonne utilisation du matériel (savoir+savoir faire), secondairement du matériel.

« Modifié: 21 septembre 2010 à 17:47:02 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 septembre 2010 à 11:59:06
Réponse #14

Bison


Bonjour

Citation de: Kilbith
Ce qui est certain c'est que lorsqu'on achète du Goretex, on achète un "contrôle qualité" draconien.

Draconien  ... peut-être.
Efficace :  bof et rebof ...

Que sait-on de la "qualité" imposée par Goretex?

J'ai pu imaginer un temps que c'était un ensemble de critéres de construction, destinés à faire en sorte que la membranne joue bien son rôle, que l'utilisateur conserve les pieds au sec et conserve donc une bonne opinion d'une chaussure au label Goretex. Peut-être aussi des mesures plus basiques destinées à garantir que la fabrication assure bien, au cours du temps, la conformité avec les critères imposés. Bref, qui vise à éviter que la marque Goretex soit associée à un mécontentement de l'utilisateur.

Contrôle draconien => tests draconiens et suivi ... ???

Et bien c'est râpé pour moi ... Mes Lowa Renegade n'ont pas tenu un hiver.
Coûtures et cuir foutus, étanchéïté foutue.
Idem chez mon épouse.
Evidemment le cuir est léger (c'est un "agrément") de la chaussure ...
Mais ça, Goretex le savait ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

09 septembre 2010 à 12:20:52
Réponse #15

Kilbith


Bonjour

Draconien  ... peut-être.
Efficace :  bof et rebof ...

Que sait-on de la "qualité" imposée par Goretex?

J'ai pu imaginer un temps que c'était un ensemble de critéres de construction, destinés à faire en sorte que la membranne joue bien son rôle, que l'utilisateur conserve les pieds au sec et conserve donc une bonne opinion d'une chaussure au label Goretex. Peut-être aussi des mesures plus basiques destinées à garantir que la fabrication assure bien, au cours du temps, la conformité avec les critères imposés. Bref, qui vise à éviter que la marque Goretex soit associée à un mécontentement de l'utilisateur.

Contrôle draconien => tests draconiens et suivi ... ???

Et bien c'est râpé pour moi ... Mes Lowa Renegade n'ont pas tenu un hiver.
Coûtures et cuir foutus, étanchéïté foutue.
Idem chez mon épouse.
Evidemment le cuir est léger (c'est un "agrément") de la chaussure ...
Mais ça, Goretex le savait ...

Le suivi que tu souhaiterais imposerait un coût "inacceptable" pour le consommateur. De même, en achetant des chaussures "légères" tu acceptais de contraintes d'utilsation données. La membrane assurait bien l'étanchéité au départ et ça c'est le problème de la Société Gore.

Si ton usage a entrainé la destruction de la chaussure. C'est que l'utilisation que tu as faites sort de l'usage prévu. Si ce n'est pas le cas, en France, tu es couvert par la garantie légale qui court sur toute la vie du produit (vice de fabrication).

Si ton usage n'a pas entrainé de destruction de la chaussure. Donc usage conforme à l'enveloppe décrite par le fabricant. Alors, si ta chaussure n'est plus imperémable : tu es couvert par la garantie de Gore : http://www.gore-tex.fr/remote/Satellite?c=fabrics_cont_land_c&childpagename=goretex_fr_FR%2Ffabrics_cont_land_c%2FCareCenterSEO&cid=1148660885343&pagename=SessionWrapper

Et cette garantie : seulement Gore l'accorde. Et une garantie à un coût.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 septembre 2010 à 12:27:28
Réponse #16

Kilbith


Re, :)

Tes Lowa renegade ont un index 4 d'utilisation : http://www.lowa.de/english/products/products.php

Ce que veux dire "l'index 4" :
 http://www.passemontagne.ch/IMG/pdf_Lowa_Index_2007_F.pdf

"Les chaussures multifonctions de la collection ATC se prêtent aux petites randonnées, aux
promenades, aux excursions en famille, Biking ou tout simplement à la vie de tous les jours.
Elles existent dans les modèles « Lo » et « Mid cut ». Leur faible poids, leur douce tige
textile, le parfait amortissement qu’elles assurent et la semelle de caoutchouc profilé sont
convaincants."

Ce n'est donc pas des chaussures "tout terrain".  ;)

« Modifié: 09 septembre 2010 à 13:06:05 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 septembre 2010 à 13:16:42
Réponse #17

onc roger


J'ai acheté un paire de Lowa Renegade (hauteur mid) il y a un peu plus d'un an.

D'après les retours que j'en avais c'était des chaussures confortables en terrain pas trop accidenté pour les pieds larges (je suis souvent obligé de prendre au moins une pointure au dessus de ma taille pour ne pas avoir le bout du pied trop serré) par contre on m'avait averti de leur faible durée de vie ... Comme j'en avais assez d'avoir des problèmes de pieds j'ai tenté le coup quand même.

Bilan :

- C'est effectivement très confortable et avec le chaussant large je n'ai plus mal aux pieds sans avoir le talon qui flotte
- Après un an passé en hiver dans la neige ou la boue, en été sur des plages de sable ou de galets, en forêt, principalement sur sentiers mais avec un peu de "hors piste tout de même, le Goretex fonctionne toujours très bien et je n'ai eu les pieds humides qu'après de longs passages dans les herbes mouillées et même là ça sèche vite. C'est aussi la première fois que je trouve des chaussures suffisamment respirantes pour rester au sec malgré une transpiration abondante.
- En fait j'ai tellement apprécié qu'elles ont vite remplacé mes docs pour me déplacer à moto !
- Elles sont un peu marquées aux plis mais pas percées et les coutures tiennent toujours

Donc pour mon usage et ma morphologie pour l'instant c'est le sans faute et même si elle lâchent cet hiver je ne regretterai rien. Par contre il me semble les avoir payé environ 110-120€ et là je vois que les nouvelles (modèle GTX) sont plutôt autour des 150€ ! A ce prix là il serait préférable qu'elles tiennent un peu plus

09 septembre 2010 à 13:50:03
Réponse #18

lambda


Bonjour à vous,  :)

Juste un petit témoignage sur cette question là:

j'utilise depuis 2 ans maintenant de lowa renegade, que ce soit tant en rando souvent hors piste, que pour bricoler dehors ou me deplacer en ville lorsque le temps est pourri (en Hollande, le temp flotteux n'est pas qu'une simple vue de l'esprit...  :D)

Ne connaisant pas vraiment le Goretex à l'epoque, j'avoue avoir été impressionné par la capacité de la chaussure à maintenir le pied sec, meme complètement immergé pendant une demi heure ou plus... (dans les photos ci dessous, c'est de l'eau de mer...)




je ne les ai jamais entretenues  :-[ (je devrais...), juste passée à l'eau du robinet au retour d'une crapahute "crottée"...

Actuellement, les coutures commence à s'éffilocher de ci de-là, mais compte tenu ce qu'elles ont endurées, j'estime ce vieillissement normal et même inespéré, peu soigneux que je suis...

mais même actuellement, je n'ai jamais, mais vraiment jamais eu les pieds mouillés avec ce modèle là... c'est cette paire de chaussure qui ma convaincu de l'efficacité du Goretex en ce qui concerne ce problème de régulation d'humidité...

lors de ma dernière virée scandinave, estivale cette fois-ci, donc amené à évioluer dans une éponge pendant 2 semaines, je me suis équipé de ce modèle de "botte courtes" de chez Meindl.

http://www.meindl.de/english/

les wagrain GTX, car je voulais quelque chose d'assez solide et rustique ce qui m'oriente naturellement vers des produits en cuirs, et offrant aussi une bonne étanchéité globale (tant que le niveau de flotte ne dépasse pas le haut de la botte...  ::) :D )

j'ai été parfaitement satisfait de ce choix, je l'avoue. Les seules fois ou j'ai eu les pieds mouillés venaient du fait que parfois, je me retrouvais dans un marigo avec de la flotte justement au dessus du haut de la botte avec les conséquences que vous imaginez... mais là encore, en réagissant vite: se dechausser, egoutter et essorer tant qu'on peut, et laisser un peu secher pendant la pause forcée, et avec l'usage de chaussette en laine, l'humidité revenait très vite à un taux acceptable pour mon confort. et je finissais de les sécher au camp le soir. Mais comme je vous le disais, cette eau introduite dans la botte n'était due qu'a mon étourderie. Une fois la leçon enregistrée, l'eau n'a plus jamais pénétrée ces bottes d'un quelconque façon.

je reste, attention, juste pour mon usage hein, complètememnt convaincu de l'efficacité du couple cuir (couche externe)/goretex (doublure). Pour un  usage intensif et dans un contexte d'activité un peu rustique, impliquant la présence de beaucoup de flotte (terrain et météo...).

à +,
Lambda

ici, les Wagrain GTX


« Modifié: 09 septembre 2010 à 14:35:52 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

09 septembre 2010 à 14:20:40
Réponse #19

éclipse


Franchement c'est largement un mythe la "cheville maintenue". Il faut vraiment taper dans le lourd (les Meindl Perfekt étant le mini minimum) pour sentir un maintien de la cheville. Ca n'existe qu'avec les "coques" (genre Vario Koflach) et encore...

Je confirme,
je porte depuis cet hiver les XA PRO 3D MID GTX®, (tige "moyenne", donc) : ça maintient que dalle en particulier.

Bon,
je les porte en ville donc j'ai peu de retour à vous faire style rando, trail, etc.

'clips
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

09 septembre 2010 à 14:44:16
Réponse #20

Bison


Citation de: Lowa-Kilbith
Les chaussures multifonctions de la collection ATC se prêtent aux petites randonnées, aux
promenades, aux excursions en famille [...]

Ben, c'est exactement ce que nous avons fait, mon épouse et moi ...
L'hiver, en Belgique, c'est surtout des chemins humides ...
Des marches hebdomadaires d'une dizaine de km en groupe ... (Carte Vermeil  ;D)
Les semelles étaient encore quasi-neuves, l'intérieur impec.

Bon, la garantie, les garanties ...
La meilleure garantie est celle dont on ne se sert pas.

Pour ce qui est d'un suivi qui serait trop cher pour Gore-tex et pour l'acheteur, désolé, mais c'est le genre d'argument qui ne tient pas vraiment la route.

Une démarche qualité ne vaut que par son suivi.
Le marketing de la qualité - "des contrôles draconiens" - et puis escamoter le "suivi" ...  :down:

Moralité :  j'ai acheté des Quechua à 50% du prix des Lowa.
Moins confortables, un peu plus lourdes, moins bien finies.
Mais ... au bout de deux ans elles sont en meilleur état que mes Lowa après quatre mois d'hiver.
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

09 septembre 2010 à 14:50:15
Réponse #21

Mac Casimir


Tafdac sur le fait qu’une tige moyenne ne maintienne pas des masses (clairement pas comparable a une vrai « tige haute ») mais delà a dire qu’il faille une chaussure coqué pour avoir une cheville parfaitement maintenu on va chercher un peu loin, pourquoi pas une chaussure de skie pour la rando en toute sécurité temps qu’on y est !!!

De nombreuses entorses sont du a une torsion du pied sur l’intérieur, l’intérêt d’une chaussure montante sera sa rigidité a la torsion ; l’idée c’est de permettre au pied un mouvement naturel mais maintenue dans l’axe comme si l’on marchait avec une attèle en fait !
De bonnes chaussures de marche vont permettre un bon maintien en torsion et une bonne flexibilité sur la longueur ! Attention on parle d’un maintien évitant d’aller jusqu'au point de non retour du pied (c'est-à-dire l’entorse) en cas de mouvement accidentel (du genre de celui qu’on pourrait faire en marchant au bord d’un trottoir *dur, dur, d’être clair sans dessin*) pas d’un étau ! Il existe aussi des chaussures montantes dont le but n’est pas le maintien de la cheville (ex des bottes d’armée en toile) il s’agit la de simplement protéger la peau des agressions extérieur et de limité la pénétration de saloperies dans la chaussure.
AMHA le maintien de la cheville en montagne (pierrier, descente, …) n’est pas un aspect de la chaussure à négliger !

Pour ton problème de tendinite, je ne suis pas médecin mais il pourrait venir d’un point de compression sur le tendon d’Achille par la chaussure, le fonctionnement durant plusieurs heures du tendon sous cette contrainte pourrais en entrainer l’inflammation ! Discute en avec ton médecin mais comme je te l’ai expliqué, les nouveaux systèmes de serrage te permettrais de bien serrer la chaussure sur le dessus du pied et un peu moins a la cheville pour ne pas déclencher d’inflammation AMHA. Tu bénéficierais ainsi de la protection qu’offre une chaussure montante sans en souffrir.

09 septembre 2010 à 14:59:48
Réponse #22

Paintedhorse



Pour ton problème de tendinite, je ne suis pas médecin mais il pourrait venir d’un point de compression sur le tendon d’Achille par la chaussure, le fonctionnement durant plusieurs heures du tendon sous cette contrainte pourrais en entrainer l’inflammation ! Discute en avec ton médecin mais comme je te l’ai expliqué, les nouveaux systèmes de serrage te permettrais de bien serrer la chaussure sur le dessus du pied et un peu moins a la cheville pour ne pas déclencher d’inflammation AMHA. Tu bénéficierais ainsi de la protection qu’offre une chaussure montante sans en souffrir.


M'est avis que tu as trouvé une partie de la solution.
effectivement, les chaussures que je possede sont on ne peut plus basic.
Je n'avais jamais entendu parler de ces systèmes de serrage, car effectivement, la gêne provient du serrage sur la cheville pour bien tenir dans le pied.
En parlerai au toubib
Un plus pour mes futurs choix.

Merci encore

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //