Nos Partenaires

Auteur Sujet: Utilisation du quart en inox  (Lu 11630 fois)

28 juillet 2008 à 00:29:25
Lu 11630 fois

Bebert


Je remarque que plusieurs d'entre vous ne jurez que par le quart en inox que vous embouttez dans une Nalgene...

Comment utilisez-vous ce quart de manière générale ? Sur un réchaud à cartouche (MSR, Jetboil, etc.), sur un réchaud à l'alcool ? Sur un feu vif ?

Racontez-moi vos histoires de quart... pour ma part, je me vois difficilement faire chauffer de l'eau avec ça sur un feu à découvert... j'aurais trop peur de renverser mon liquide d'une manière ou d'une autre.

 :glare:

28 juillet 2008 à 00:42:36
Réponse #1

Corin


Tous ces quarts ont un fond plat.
Finalement, ça n'a rien de compliqué. Le quart posé sur le réchaud, c'est le pus simple et le plus rapide.

Pourquoi étais-tu sceptique?

A+

28 juillet 2008 à 01:14:20
Réponse #2

Bebert


C'est que j'avais en tête que les gens traînaient un quart en alu pour utiliser en bushcraft / situation de survie... sans nécessairement partir avec un réchaud. Du moins, c'est souvent ce que les fils de discussion sur les items qu'on apporte avec soi laissent entrevoir (on voit souvent popotte / quart en inox mais rarement un réchaud).

Ça m'a pas l'air très pratique le quart directement sur des braises.

28 juillet 2008 à 07:38:03
Réponse #3

Pierrot


Citer
Ça m'a pas l'air très pratique le quart directement sur des braises.


Ça fonctionne très bien à condition de ne pas craindre de consommer un peu de cendre.  :lol:

28 juillet 2008 à 08:14:16
Réponse #4

Corin


Ça m'a pas l'air très pratique le quart directement sur des braises.

Tu mets deux pierres pour caler le quart au-dessus des braises. Il n'est pas nécessaire de le poser direct. Autre solution, le mettre à côté du foyer.
Le seul risque, se brûler. Donc, attention en le récupérant.

A+

28 juillet 2008 à 08:54:29
Réponse #5

kikou92


Salut,

Inox, Alu, Titane... Attention à bien choisir son quart !
Le quart alu, c'est pas cher, c'est léger mais on se crame les lèvres, ça conduit trop bien la chaleur. On essaie une fois et on a compris  ;)

A+
Alexis

28 juillet 2008 à 09:29:52
Réponse #6

nemesys


-> Titane ? ou inox alors ??

28 juillet 2008 à 10:02:31
Réponse #7

L@rsen


Inox... Pour chauffer et un autre contenant pour transvaser !  :up:
L@rsen


28 juillet 2008 à 10:05:47
Réponse #8

guillaume


Si j'ai mon réchaud, je ne suis pas en situation de survie, je suis en rando :lol:.

Pourquoi toujours transporter plus de matos lorsqu'on peut faire simple et plus léger ? ;)

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

28 juillet 2008 à 10:16:29
Réponse #9

jilucorg


-> Titane ? ou inox alors ??

Ça dépend de tes moyens financiers :)

Mais surtout, avant tout, histoire de ne pas réinventer la brouette à chaque fois sur ces histoires de condustibilité thermique ::), il y a sur ce forum un fil du même nom qui fait référence : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,663.0.html


jiluc.

31 juillet 2008 à 09:24:14
Réponse #10

Vulpus


J'utilise un quart inox mili avec un fold-a-cup pour verser le liquide chaud dedans. Même avec l'inox, c'est facile de se brûler les lèvres! Et le fold-a-cup ne pèse rien, je le laisse dans le quart quand je ne l'utilise pas.
De plus, je ne pose pas mon quart directement sur les braises, je le suspends à une branche avec un fil de fer, une idée de Guillaume...

La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

31 juillet 2008 à 10:13:18
Réponse #11

Maximil


Nota: il reste une fold-a-cup à vendre dans la section petites annonces ;)                        Nota: il reste une fold-a-cup à vendre dans la section petites annonces ;)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

31 juillet 2008 à 15:18:03
Réponse #12

lambda


Vulpus a une bonne solution peu encombrante, il m a montre ca recemment, ca tient plie dans le creux de la main.  :up:

apres sinon, je suis dans la meme facon de penser que Guillaume:

Pourquoi toujours transporter plus de matos lorsqu'on peut faire simple et plus léger ? ;)

je nutilise quasiement plus de rechaud type gas. si j ai besoin de chaleur: feu de camp (pas en ete, et en zone protegee et surveillee ou hors necessite absolue...)

Mais pour en revenir au quart, la simple boite de conserve vide va tres bien, une pince en bois bricolee sur place pour la manipuler et une installation comme celle decrite pas Corin, et ca va a merveille...

et finalement, plutot que de se poser la queston de savoir quel quart prendre: qui chauffe pas trop vite, mais pas trop lentement, qui brule pas les levres, mais qui tiens le contenu bien chaud, etc.. Autant se dire que le soir, au camp, on prend son temps, on laisse refroidir un peu avant de boire sa soupe ou son the. on est pas pressé, on est bien...  :love: et du coup, la nature du metal constituant le quart devient, a mon avis  :-[, secondaire.

a+,

Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

31 juillet 2008 à 21:53:51
Réponse #13

Diesel


et finalement, plutot que de se poser la queston de savoir quel quart prendre: qui chauffe pas trop vite, mais pas trop lentement, qui brule pas les levres, mais qui tiens le contenu bien chaud, etc.. Autant se dire que le soir, au camp, on prend son temps, on laisse refroidir un peu avant de boire sa soupe ou son the. on est pas pressé, on est bien...  :love: et du coup, la nature du metal constituant le quart devient, a mon avis  :-[, secondaire.
ça dépend des saisons. Tu me feras jamais attendre 10mn pour boire ma soupe en hiver.  ;D

Le titane c'est du luxe, la rolls du mugg, le top du randonneur MUL. Je peux comprendre que l'on préfère l'inox à l'aluminium pour de raison d'hygiène (c'est quand même plus sain comme métal, plus facile à entretenir et plus solide)
J'ai une MSR kettle en titane que j'adore, mais c'est plus pour sa polyvalence et sa facilité d'entretien que le fait que ce soit du titane.
C'est cher pour ce que ça apporte par rapport à de l'inox.

vous noterez que je fais quand même parti des nantis titanisés crachant dans la soupe (pour la refroidir bien évidement).  ;D

31 juillet 2008 à 23:25:06
Réponse #14

SAMK


Salut,

J'utilise le quart pour récuperer de l'eau dans des endroits ou la gourde se révéle peu pratique, je l'emporte plus facilement à la journée qu'une gamelle ce qui me permet en cas d'urgence d'avoir de quoi faire bouillir de l'eau, il me permet de faire du thé avec une simple pastille d'alcool solidifé, de récuperer les bouts de saucissons que je coupe ainsi que les copeaux de bois pour le feu, de récuperer de l'eau de pluie...

Enfin bref il est assez pratique pour le bushcraft ou la rando
Vous arrivez devant la nature avec des théories, la nature flanque tout par terre

Pierre-Auguste Renoir

31 juillet 2008 à 23:33:15
Réponse #15

lambda


ça dépend des saisons. Tu me feras jamais attendre 10mn pour boire ma soupe en hiver.  ;D

Oui c est sur, mais d abord, qu on soit dans une cuisine toute equipee ou au fond d un bois, quand on cuisine, on fait pas 2 choses en meme temps, on surveilles pour pas que ca chauffe trop!   ;) ;D

Mais plus serieusement, c est vrai que l inox est top question hygiene, avec un minimum d entretien.

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

01 août 2008 à 09:48:05
Réponse #16

pierauspitz


Salut!
Allez, nageons à contre courant : ;D

Perso, je suis pas fan du quart métallique. Je préfère utiliser une petite bouilloire alu et boire dans ma kuksa (tasse en bois lapone traditionelle). Alors, je vous l'acorde, la contenance n'est pas énorme (une vingtaine de cl) et on peut rien chauffer avec (ou on la crâme, d'où la bouilloire). Par contre, son profil bas et son fond plat la rende plutôt stable et sa petite taille s'acomode bien des terrains inégaux. Sans compter bien sur la solidité proverbiale du bois (surtout si fabriquée à partir d'une "loupe"), sa légèreté, sa faible conductivité thermique (on se crême pas les lêvres, et le liquide reste chaud pendant un bon moment), sa flotabilité (ben ouais, des fois, on peut être maladroit ::)) et son aspect, plus que sympatique.  :love:
Bien, sur, question entretien, c'est pas du titane ou de l'inox, mais étant donné qu'elle ne sert qu'à boire, un rinçage est suffisant, et le sêchage se fait doucement, suspendue au sac ou à la ceinture (qui lui donne en plus une facilité d'accès peu commune).
Et concernant l'hygiène, le bouleau est un bois "auto-désinfectant", donc à moins de la laisser moisir toute sale et humide dans un coin, il n'y a pas de problèmes.  :doubleup:

Après, le fait de devoir trimballer une bouilloire en plus, n'est pas vraiment un problème pour moi, car il faut bouillir la flotte ou faire le café pour 2 (avec ma chère et tendre  :love:), donc bon...
"Minä istun iloissani ja annan surun huilata"
Je m'assied ici heureux, attendant que la tristesse reprenne son souffle.

01 août 2008 à 15:22:29
Réponse #17

vik


salur pierauspitz,
interessant ta coupe en bois  ;)
sinon tu dit que le bouleau est un bois auto-desinfectant, tu peut préciser stp sa m'interesse grandemment  ;)

01 août 2008 à 23:24:23
Réponse #18

Mrod


escusez moi je connais pas tout les termes c'est quoi exactement un quard et surtout un fold-a-cup ?

Merci d'avance
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

02 août 2008 à 11:23:46
Réponse #19

pierauspitz


Salut Mrod
Google est ton amis  ;D. Blague à part, un quart, ben à l'origine, c'est la tasse en métal qui s'emboite sous la gourde des GI et qui contenait 1/4 de gallon (1l)... Par extension, c'est un peu devenu l'appélation usuelle de toutes tasses metalliques.  ;)
Une Fold-acup, ben son nom dit bien ce que c'est : une tasse pliante, genre (et pârticulièrement) celle de l'armée suédoise. Voilà.

Vik :
Alors le bouleau est interressant car c'est un bois à grain sérré, qui permet déjà de ne pas remplir les pores du bois avec de la bouffe. De plus, il contient des tanins (bien visibles quand on sculpte avec un couteau en acier au carbone : il va tourner au bleu violacé assez rapidement) qui limitent le développement des bactéries... Pratique et naturel ;)
"Minä istun iloissani ja annan surun huilata"
Je m'assied ici heureux, attendant que la tristesse reprenne son souffle.

02 août 2008 à 14:19:29
Réponse #20

vik


merci beaucoup pour cette explication
c'est vraiment formidable ce que fait la nature  :love:
j'essairais de m'acheter un couteau crochet pour sculpter une tasse en bouleau , sa donne envie =)

02 août 2008 à 18:14:35
Réponse #21

Anke


Vik, tu peux faire un bol avec une demi-noix de coco ( enlever la "peau" à l'intérieur et une couche d'huile de paraffine) en ponçant bien l'extérieur tu arive à avoir une paroi fine ( agréable pour y mettre les lèvres) et très lèger. Tu peux y fixer à ta guise une anse avec de l'araldite bi-composant.

03 août 2008 à 09:53:43
Réponse #22

vik


ok =)
sinon j'ai vu chez mon oncle , une noix de coco coupée en deux , avec deux trous face a face en haut et on y glissait un baton pour faire une louche
le probleme c'est que en france on en trouve pas toujours des noix de coco a part chez carrouf  ;D
c'est possible en situation de survie sous les tropique mais en france ou dans le nord , on peut le faire chez soi pour un usage quotidien
allez a + et merci de vos conseils!!

04 août 2008 à 09:45:24
Réponse #23

pierauspitz


Pas mal le coup de la noix de coco!   :love: En plus, c'est une méthode semi-feignante (que le pnçage à faire), donc à essayer...  :doubleup:

Mais pour en revenir à la tasse en bouleau, on peut la faire avec du bouleau "normal", mais les modèles les plus nobles et les plus durables sont fait dans de la loupe de bouleau  (une sorte de "cancer" de l'arbre qui forme une excroissanc en fome de boule sur le tronc): grain magnifique et c'est un bois dur qui ne se fend pas. Mais ce bois particulier requiert une traitement spécial (traitement à l'eau salée) dont je ne connais pas les détails...  :(

Par contre, pour te faire une "classique" en bouleau une petite page : http://www.nic.fi/~esa2k/kuksa.htm

ok, c'est en finnois, et je maitrise pas encore assez bien pour traduire, mais tu as un schéma de découpe avec les dimensions...  Mais n'oublie pas d'utiliser du bois bien sec, sinon, ça va fendre très vite!  :'( 
Et pour être sur d'avoir du bon bois sans fentes, coupe-le en hiver (moins d'eau à l'intérieur) et trempe les extrémites du bloc dans de la cire (le sêchage sera plus long, mais moins traumatisant pour le bois)...

Modos, si je suis trop HS, pardonnez moi pauvre pêcheur...  :-[
« Modifié: 04 août 2008 à 09:51:15 par pierauspitz »
"Minä istun iloissani ja annan surun huilata"
Je m'assied ici heureux, attendant que la tristesse reprenne son souffle.

06 août 2008 à 13:46:18
Réponse #24

emmuel


J'utilise mon quart (titane ou allu selon l'humeur) pour manger, cuisiner, boire, en plus d'une bouilloire allu si je suis sur une grosse balade de plusieurs jours. Sinon je me passe de la bouilloire, parce que ça reste du confort, le confort de pouvoir faire bouillir de l'eau chaude et toujours propre quoiqu'il arrive en même temps qu'on mange, plutôt que de réutiliser le quart dans lequel on a fait cramer la polenta (qui donne un sale gout au thé, d'ou l'avantage de faire cuire une soupe entre le thé et la polenta si on a pas sa bouilloire…)
Après, une kuksa en plus ça devient vite charmant.
Pi aussi un tupperware hermetique, pour manger, réhydrater les légumes pendant la journée, et se faire son petit plat tout en buvant sa soupe dans le quart et son thé dans la kuksa…
Bref on se retrouve vite avec une batterie de cuisine complète…  ;D
Le plus dur c'est avant le départ : " alors ! je prend QUOI ce coup ci ? " et là ça devient carrément métaphysique… :D


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité