Nos Partenaires

Auteur Sujet: 1ère sortie, 1er point d'expérience  (Lu 3356 fois)

24 juillet 2008 à 09:59:43
Lu 3356 fois

Matthias


Bonjour à tous !

A force de vous lire, j'ai eu envie d'essayer le bivouac avec tarp. Comme je n'en ai pas, j'ai pris une bâche que j'ai testée derrière chez moi : configuration canadienne, ok.
Je prépare tout pour une petite nuit dehors dans mon Sabre 45 tout neuf (j'ai mis la trousse de secours "coupures" dans ma sacoche home made) :

« Modifié: 24 juillet 2008 à 19:46:08 par Matthias »

24 juillet 2008 à 10:01:04
Réponse #1

Matthias


Je me suis fait une petit kit "feu" selon la méthode breveté, mais j'ai l'avantage d'avoir des Kinder version autruche  ;D.


24 juillet 2008 à 10:02:40
Réponse #2

Matthias


Je pèse le tout : 14 kg avec 2,5 L d'eau.
Rhaaaa, qu'est-ce que j'ai bien pu mettre en trop ? Bon, je ne suis pas sensé marcher 20 kilomètres, ça ira, mais pour l'aspect MUL, c'est pas encore ça ....
Je prend ma moto direction Rambouillet, et je cherche un coin sympa, pas trop près des routes. Je trouve un bosquet de jeunes chênes sur une zone de ganage bien dégagée. C'est bon pour le coin, je suis à peu près à 3 km à vol d'oiseau d'une route.
Check portable : on capte encore. Pour le côté "perdu dans la forêt", on repassera.
Vues nord, est, sud, ouest.

24 juillet 2008 à 10:06:10
Réponse #3

Matthias


Je choisi la zone ou je vais dormir, je prépare le sol et j'installe tout.
Il est 18h30, il me reste une demi-heure avant de préparer le repas, j'en profite pour lire un bouquin (format poche) que j'ai emporté

24 juillet 2008 à 10:07:28
Réponse #4

Matthias


J'ai un réchaud, mais j'aimerai bien faire un feu. Bon aller pour le feu, ça tombe bien, il y a plein de bois mort. Je prépare le foyer, mais je n'ai pas un seul caillou. Ca part sans problème, mais ça fait trop de fumée, je suis contraint de l'éteindre avant que les pompiers ne débarquent.

24 juillet 2008 à 10:09:37
Réponse #5

Matthias


Je mange rapidement, et deux chevreuils passent à une vingtaine de mètres.
Et oui, c'est le rut !  :love:
Ils passent dans l'autre sens, le brocard aboie et ils disparaissent dans les hautes herbes.

Je me prépare pour aller dormir, et là, c'est le drame : je suis assailli de toutes parts par de centaines - que dis-je, des milliers, des millions - de moustiques. J'ai bien un produit sensé les repousser, mais apparemment ça ne fonctionne pas très bien.
En plus j'ai pris une duvet pas du tout adapté : un quechua ultralight 0°. Autant vous dire que je crève de chaud si je suis dedans, d'autant plus que je suis à court d'eau, je garde ce qui reste pour le lendemain, et je me fais dévorer vivant si je sors. J'essaye toutes les combines, veste légère sur la tête : mais toujours bien trop chaud. Je sors de mon duvet et je mets la couverture de survie au-dessus de moi, ça se tient tout seul et je crois avoir trouver le bon truc. Mais au bout de 5 minutes, ils trouvent un trou et c'est reparti. En plus les puces des bois arrivent à leur tour, bref, c'est pas la fête. J'ai pas envie de passer une nuit blanche, donc je me dis que si à minuit je ne dors pas, je plie bagage.

A minuit et demi, je vide ce qui me reste d'eau, et donc je me rhabille à la frontale, je déplie le tarp, je remets tout dans le sac (qui est beaucoup plus léger), je vérifie que je n'ai rien oublié, je m'accroche un cyalume dans le dos et je repars, un tantinet nerveux :'( quand même : va falloir retrouver la piste qui mène à la route en pleine nuit ...
Je ne suis pas plus peureux qu'un autre, mais le poids de mon solide couteau de camp suspendu à ma hanche me rassure quand même.
Heureusement, dans les hautes herbes, j'ai laissé à mon premier passage un passage que j'arrive à retrouver. A la lueur de la petzl, je vois deux yeux qui me suivent quelques dizaines de mètres : sans doute un chat ou une fouine.
Je retrouve la route, récupère ma moto et rentre chez moi. J'y suis à 1h30.

C'est guère brillant ...  :down:
Bon alors, ce que je pense que j'aurais dû faire :
Je n'aurais jamais dû prendre un duvet aussi chaud, si j'avais eu un duvet adapté je me serais mis entièrement dedans et c'eut été bon.
Si j'avais pris mon hamac, ça aurait aussi été bon, puisqu'il m'aurait suffit de mettre mon duvet comme des draps.
Le mieux je pense : un tarp avec hamac et moustiquaire.
Je ne sais toujours pas ce qu'il y avait en trop dans mon sac : j'ai absolument tout utilisé, sauf mon couteau de camp, mais il apporte un soutien psychologique non négligeable ...
Le réchaud pèse une tonne et n'est pas très efficace : c'est de ce côté là qu'il faudra pousser.
Je n'avais pas assez d'eau, il faudra y remédier la prochaine fois.

Finalement, je trouve le tarp bien pratique, mais pas adapté en été en forêt en usage seul, j'aurais vraiment dû prendre mon hamac ...

Ce n'est que partie remise, j'y retournerai !

Merci pour vos commentaires et conseils !

24 juillet 2008 à 10:22:08
Réponse #6

emmuel


Les moustiques, c'est vraiment la plaie… Maintenant je me ballade toujours avec ma moustiquaire de tête. Avant je tergiversais, choisissais en fonction de la destination et tout. Prrrt. Fini. Je la prend, et c'est tout. Si tu verrouille bien les écoutilles (chaussettes sur les mains et tout) tu peux t'en sortir. Même juste dans un sursac…
Sinon, hamac et moustiquaire en effet… T'as checké que tu avais pas de tiques ? Les aines, le pubis, les aisselles e tout ?


24 juillet 2008 à 10:34:02
Réponse #7

Matthias


Bien la moustiquaire de tête  :doubleup: ! Je vais voir où c'que je peux en trouver.
Pour les tiques c'est bon, j'y ai échappé cette fois ...

24 juillet 2008 à 10:53:04
Réponse #8

Diesel


Oui les moustiques sont une plaie. :down:
C'est aussi pour ça que je préfère la montagne, on ne trouve pas tout ces insectes en permanence dès que l'on dépasse les 1000m (sauf dans les bois et près des points d'eau).
Un bon plan est d'avoir un drap de sac fin (en soie par exemple) c'est assez efficace contre les insectes et ça permet de dormir fermé dedans en pouvant respirer sans difficulté. C'est ce que j'ai pour me protéger des moustiques quand je n'ai pas de bol.

Quand à ta sortie, ce n'est pas un échec, c'est juste de l'apprentissage.  ;)
« Modifié: 24 juillet 2008 à 11:13:47 par Diesel »

24 juillet 2008 à 11:00:59
Réponse #9

Dje


+ 1 sur le "drap sac".

En été, si tu as checké la météo et pour une nuit, tu peux partir juste avec un sac en soie ou en polaire, qu'on met normalement dans le sac de couchage pour le protéger de la saleté et/ou pour gagner quelques degrés.
S'il fait chaud, ça suffit pour dormir, quitte à mettre la polaire ou la veste à 3h du mat si le froid te réveille.

En gros, tu prend des vêtements "chaud" (que tu as de toute manière si tu es prévoyant) : polaire fine, caleçon typ ecaleçon de course, chaussette, foulard/ chèche, casquette, et tu te dis que c'est ta protection thermique de nuit si vraiment tu as froid. Tu ajoutes le drap sac.

C'est parfois mieux que de prendre le sac de couchage +5° ou 0° et pas de protection thermique de jour. Si le temps change le lendemain, tu vas avoir froid, et la nuit tu auras trop chaud.

Ensuite, moustiquaire de tête à suspendre c'est le top. Penser aussi aux boules Quies pour ne pas entendre le bruit des ailes de moustiques. Car finalement, c'est aussi ça qui stresse pas mal : la piquere est embétante le lendemain, mais pas mortelle !

Mes 2 cents,

Djé

24 juillet 2008 à 11:01:53
Réponse #10

alexr


Je me prépare pour aller dormir, et là, c'est le drame : je suis assailli de toutes parts par de centaines - que dis-je, des milliers, des millions - de moustiques. J'ai bien un produit sensé les repousser, mais apparemment ça ne fonctionne pas très bien.

C'est pas de chance, l'attaque des moustiques pour ta 1ère nuit sous bâche. Effectivement, c'est la galère. Il m'est arrivé de me faire bouffer par des millions de moucherons et j'ai dû me cacher dans le sac de couchage avec un bonnet sur le visage pour réussir à dormir. Par contre, je n'avais pas trop chaud, le temps était très pluvieux et tout était humide.

Depuis, je me suis acheté une moustiquaire de tête.

Finalement, je trouve le tarp bien pratique, mais pas adapté en été en forêt en usage seul, j'aurais vraiment dû prendre mon hamac ...

Ca dépend des conditions que tu rencontres. J'ai passé de bonnes nuits en forêt sous bâche, sans hamac, même sous la pluie. Tant que les moustiques n'attaquent pas, ça va.

24 juillet 2008 à 11:05:30
Réponse #11

Matthias


Merci à tous pour vos conseils :
je note donc : drap sac et moustiquaire de tête, plus des vêtements chauds, pas besoin de duvet si le temps est chaud.

24 juillet 2008 à 19:29:03
Réponse #12

skaro


salut,
jolie 1ère leçon!!!
pour le problème de l'eau,je pense que la seule solution est de savoir où en trouver et de la rendre potable...c'est très important.l'eau c'est la vie!!pense-y ;)

skaro

24 juillet 2008 à 19:33:57
Réponse #13

Matthias



pour le problème de l'eau,je pense que la seule solution est de savoir où en trouver et de la rendre potable...c'est très important.l'eau c'est la vie!!pense-y ;)


Oui, ce doit être LA solution, parce que déjà là pour une nuit c'était presque pas assez, donc l'autonomie est quand même limitée ...

26 juillet 2008 à 22:39:38
Réponse #14

guillaume


En plus, tout ton montage était nickel et en plus si tu dis que tu as tout utilisé dans ton sac, bin :up: (je vois juste que la gourde là, non seulement elle va détendre tes élastiques mais en plus elle va finir par tomber).

+2 pour le drap de soie. Plus ça va plus plus je suis fan : évite de pourrir le duvet, cheche de fortune, léger, sèche vite, protection contre les moustiques, etc.

a+

26 juillet 2008 à 23:09:29
Réponse #15

nemesys


Le mieux je pense : un tarp avec hamac et moustiquaire.

heu...moi j'ai pris un hammac avec moustiquaire intégré...pas encore tester, mais je pense que ça dois résoudre pas mal de tes PB...

26 juillet 2008 à 23:21:35
Réponse #16

SAMK


Perso pour les moustiques et autres insectes je préfére les répulsifs. Moins écologique mais plus efficace je trouve. J'ai dormi 2 fois avec une araignée dans la tente ou le sac de couchage, pas mal de piqure et réaction allergique. Pareil avec les moustiques (qui n'a jamais eu un moustique DANS la moustiquaire ?  >:().

Le mieux étant suremment de cummuler répulsif et moustiquaire.

Ma technique est donc de m'asperger de répulsif a base de DEET et de fermé les axés au moustique avec le tshirt dans le pantalon, les manches longues, les chaussettes sur le pantalon etc. Look assuré  :D
Vous arrivez devant la nature avec des théories, la nature flanque tout par terre

Pierre-Auguste Renoir

27 juillet 2008 à 07:39:34
Réponse #17

guillaume


heu...moi j'ai pris un hammac avec moustiquaire intégré...pas encore tester, mais je pense que ça dois résoudre pas mal de tes PB...

Oui mais avec ça, finit la technique de la chaussette pour mettre son duvet par dessus. Ou alors sans tendre la moustiquaire mais je vous assure que c'est pas confortable.

a+

27 juillet 2008 à 08:59:18
Réponse #18

nemesys


 :blink:
heu...la technique de la chaussette pour mettre son duvet par dessus...ça ressemble à quoi ?
parce que la, je sèche ... comme la chaussette...

27 juillet 2008 à 12:44:37
Réponse #19

SAMK


Ton duvet entoure le hamac, il resort par la fermeture éclair au pieds et à la capuche ainsi l'isolant du sac de couchage n'est pas compréssé, tu as donc plus chaud !
Vous arrivez devant la nature avec des théories, la nature flanque tout par terre

Pierre-Auguste Renoir

27 juillet 2008 à 13:13:03
Réponse #20

dub72


http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,3352.0.html

Tout est dit dans ce post.
Sinon très bon post bien et bonne sortie. Sinon tu étais près d'un ruisseau ou autre? Car le problème des moustiques peut venir de là.


Ciao

My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)


27 juillet 2008 à 21:51:54
Réponse #22

guillaume


Comme tout ces machins là, bof...

a+

28 juillet 2008 à 19:50:59
Réponse #23

leif


perso a la reunion y'en avait toujours dans un coin de chambre, j'ais jamais eu de probleme.

ça marchait bien :D

a+

31 juillet 2008 à 19:33:31
Réponse #24

Matthias


Merci à tous pour vos commentaire.  :doubleup:
Pour la gourde, en effet, elle est tombée dès le début, j'ai donc investi dans un platypus à Go Sport, c'est mieux équilibré.
Je pense que je vais investir dans un hamac à moustiquaire de chez asmc.
Je n'étais pas près d'un point d'eau, le milieu n'était même pas marécageux ... juste la forêt.
Pour le montage, je pense que le truc à changer était le réchaud : beaucoup trop lourd et volumineux. Mais bon en forêt le feu de camp c'est le meilleur moyen de faire rappliquer la maréchaussée ou le garde forestier.
Je vais voir pour le drap de couchage, si quelqu'un a des liens ou des adresses ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité