Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bien aiguiser une faux  (Lu 24260 fois)

23 juillet 2008 à 21:33:11
Lu 24260 fois

aliɔs


Bonjour

J'espère ne pas être hors sujet...
J'ai une faux de marque revex depuis peu. Je l'aiguise avec une pierre à faux de marque norton achetée dans un magasin de bricolage.
Je trouve que ma faux ne tranche pas suffisamment l'herbe. Elle l'arracherait plutôt.
Est ce qu'une une pierre naturelle pour aiguiser un couteau me permettrait d'affûter mieux le tranchant de ma faux ?
Quelle pierre me conseillerez vous ? Et quelle technique ?
Sur un ancien sujet j'avais vu que le papier de verre pouvait être utilisé pour aiguiser un couteau. Quelqu'un peut il confirmer ?

Merci

« Modifié: 04 août 2008 à 18:41:35 par gahus »

23 juillet 2008 à 21:38:53
Réponse #1

Ghjallone


pa pierre a faux... c'est une pierre a gros grains, du genre que tu trouves par lots de 2 pour 3 euros au magasin de bricolage...
ca s'affute comme un couteau, a part que pour les coups dans le fil, il faut les reboucher sur une enclumette, et pas affuter par dessus.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

23 juillet 2008 à 21:41:42
Réponse #2

Kilbith


Bonjour et bienvenue !

Est-ce que tu "piques" (battre) ta faux  à l'aide d'une enclume ?
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

23 juillet 2008 à 22:10:52
Réponse #3

Kilbith


Did lui, il est occitan ,comme moi, il pique sa faux.  :doubleup:

Malheureusement, Pierrot :

Didier il n'y "entends" rien avec une faux...mais il a souvent "prêté la main" pour fanner. Simplement il était relégué à la fourche pour faire des "chemins".  :(

Les papys, il maniaient tellement bien la faux, qu'ils pouvaient faucher du gazon...Le "jeune did" il "plantait" trop souvent la faux : SACRILEGE....  8)

Donc j'ai peu manié, souvent observé..... :-[
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

23 juillet 2008 à 23:41:27
Réponse #4

Ghjallone


au pire, pour les handicapés de la faux, ya la faucille... ca va moins vite mais c'est plus facile
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

24 juillet 2008 à 20:45:59
Réponse #5

modl


Tu peux encore trouver, sur des sites de ventes, des enclumes pour "battre le daille" à pas trop cher.
J'ai appris le geste (enfin, j'ai tenté d'apprendre) y'a au moins 20 ans, pour les foins, avec un pépé pyrénéen qui fauchait du tréfle !!!  >:( sans jamais toucher. Ensuite, je l'ai vu battre le daille (mais c'est plutôt poitevin comme expression).
Je ne sais toujours pas faire ni l'un, ni l'autre...
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

24 juillet 2008 à 21:06:30
Réponse #6

clandestine


 salut
c'est pas facile !
je m'entraine sur une vieille faux
bon il y a ça :
http://fr.youtube.com/watch?v=_NyAHkpQTX0&feature=related

au cazou j'ai une enclumette et un marteau de rab !

25 juillet 2008 à 08:14:08
Réponse #7

Corin


Je n'ai pas trouvé d'enclumette mais voilà un site qui pourra te donner quelques infos:

http://asso.faucheurs.free.fr/5_1_7_battre_faulx.htm

A+

25 juillet 2008 à 13:11:51
Réponse #8

clandestine


Je n'ai pas regardé au-delà des premières secondes. Ca ne m'intéresse pas de savoir comment on tape une faux sur un "Dengelstock". J'ai regardé quelques vidéos sur youtube hier suite à la demande dans ce fil, et c'est assez intéressant, mais comme l'enclumette est différente à chaque fois (pour le moment je n'ai vu que des modèles différents les uns des autres et différents du modèle ardéchois sur lequel j'ai appris), la technique est forcément un peu différente.

Il y a des petits vieux chez nous qui savent taper la faux. Il y a des enclumettes dans les granges et les ateliers. Ca me semble un non-sens d'aller chercher des techniques de l'autre bout de la terre. Technique locale, enclumette locale, et par la même occasion une bonne discussion avec ce petit vieux, qui sera content de transmettre sa technique. On recrée du lien social, on recrée du sens, on a une transmission intergénérationnelle... Une video sur internet, venant des Etats-Unis, d'Angleterre ou d'Allemagne, il n'y a pas de lien social ni de sens. Enfin, c'est mon avis...

tafdk !
mais ces " petits vieux ...il y en a de moins en moins !
j'ai connu de très bons faucheurs , ils ne sont plus là !
cela fait 6 mois que je cherche qq pouvant m'apprendre " en direct "
quand au lien social , je connais ( instit pendant 20 ans à la campagne ai créé un des premiers SEL il y a 13 ans ...)
alors la vidéo , c'est faute de mieux , en attendant ...
salut
ps: pendant que je rédigeais ce message un " ancien " est passé se faire payer le café ( oui , je vis à la campagne depuis 24 ans )
j'ai abordé le sujet , il a le matos ...il ne sait pas s'en servir !

25 juillet 2008 à 22:52:26
Réponse #9

Barnabé


Bon ben si les vieux se font rares, et puisque je ne trouve aucune video montrant la technique que j'ai apprise sur l'enclumette avec laquelle j'ai appris, je vais essayer d'expliquer. Pour ce que ça vaut ! Je tapais avec un marteau ordinaire, et je n'ai jamais fauché plus que quelques centaines de m² d'herbe ! Par contre, le fait est que la faux coupait beaucoup mieux après tapage que avant.

Encore une fois, rien ne remplace une démonstration de visu, et des conseils et corrections dispensés lorsqu'on s'y essaie ensuite soi-même.

L'enclumette ardéchoise, c'est comme ça (celle qu'on voit en plus gros, en premier plan) : http://thueyts.ardeche-brocante.com/list.taf?CategorieId=432&Action=ArticleDetail&ArticleId=2565&Back=http%3A%2F%2Fthueyts%2Eardeche%2Dbrocante%2Ecom%2Flist%2Etaf%3Faction%3Dlist%26CategorieId%3D432

1) idéalement, la lame est démontée du manche. Mais, en penchant l'enclumette vers l'avant, on arrive à taper la faux selon le bon angle sans démonter le manche.
2) on plante l'enclumette dans le sol. Pour cela, on tape avec le marteau sur la "seconde marche" de l'enclumette, celle qui est pile au-dessus du bord de la boite plastique sur la photo. Cette surface ne sert qu'à cela, évitant ainsi de taper inutilement sur la surface de la "lèvre" supérieure qui sert ensuite à taper la faux, ce qui pourrait l'abimer. Quand l'enclumette est enfoncée dans le sol jusq'au 4 tortillons qui servent justement à éviter que ça s'enfonce plus, on arrête.
3)  on nettoie bien le fil de la faux (un coup de papier verré puis un coup de chiffon). Il faut éviter qu'il reste une saleté qui ferait une amorce de rupture sous le marteau.
4) on s'assoit par terre, les jambes étendues de chaque côté de l'enclumette.
5)on positionne la lame de la faux devant soi, sur la "lèvre" qui constitue le dessus de l'enclumette : fil vers soi ; dessus de la lame vers le bas ; plan de la lame à peu près parallèle au plan du dessus de cette lèvre... (si on n'a pas demanché la faux, il faut que l'enclumette soit nettement inclinée vers l'avant pour que la lame soit paralèlle à la lèvre supérieure de l'enclumette ; sinon, le manche ne pouvant pas s'enfoncer dans le sol, il nous empêche de mettre le plan de la lame parallèle au-dessus de la lèvre) ; fil engagé au-dessus de cette lèvre de seulement la profondeur qu'on veut taper, à savoir 2 à 4 mm.
6) on tape le fil de la lame entre le marteau et l'enclumette. Pour une largeur d'enclumette, on tape quelques fois dehaut en bas, puis on passe à la largeur suivant en assurant un recouvrement. Ainsi, on affile le fil : à partir d'une lame épaisse d'au moins un millimètre, le dessous de la lame (côté vers le sol en utilisation normale, mais côté vers le haut au moment de taper) ne change presque pas. Par contre, le dessus de la lame (côté vers l'enclumette au moment de taper) prend en creux la forme d'un côté de la lèvre de l'enclumette. C'est à dire qu'il s'affine. Une fois remise dans le sens de la fauche, le fil de la lame doit ressembler à la forme des affreux "coupe-gazons" qu'on voit en bas des spoilers de voitures tunées : incurvé sur le dessus, horizontal sur le dessous. Chisel concave asymétrique, diraient certains...  ;)
On passe plusieurs fois sans trop taper à chaque fois, pour ne pas trop déformer le fil à chaque passage, pour qu'il reste bien droit (sinon le fil ressemble à celui d'un un couteau à pain au lieu de celui d'un couteau de boucher !).
7) Quand on a un fil qui, sur 2 à 4 mm de profondeur, passe de l'épaisseur de la lame côté corps de la lame (soit environ 1 mm), à très très fin côté fil (genre moins d'1/10e de mm, pas brillant ou à peine), avec cette jolie forme incurvée façon coupe-gazon de spoiler de voiture tunée, c'est bon. Ne pas taper trop : si le fil devient trop fin et allongé, il devient cassant.
8 ) reste plus qu'à l'aiguiser à la pierre. Là on trouve des vidéos qui montrent très bien le geste, alors je ne détaillerai pas plus. Juste une précision : appuyer plus fort côté dessus de la lame (donc le côté qui a été le plus modifié par le tapage). Le dessous de la lame doit rester droit. C'est un peu comme la lame d'une paire de ciseau : c'est le biseau qu'il faut affuter, pas le côté qui frotte contre l'autre lame.

En fait, dans cette opération, non seulement on affine le fil, mais en plus on le durcit par écrouissage.

A noter qu'une faux destinée à couper de l'herbe ou des céréales a une lame longue et ralativement fine ; elle peut avoir un fil bien affiné.
Une faux à broussailles a une une lame nettement plus forte (courte mais épaisse). Si on a une telle faux, ne pas chercher à couper de l'herbe avec, c'est déséspérant ! Il faut la réserver aux broussailles. Lors du tapage, il faut créer un fil beaucoup moins affiné (sur 2 mm de profondeur, pas plus), plus solide.
« Modifié: 25 juillet 2008 à 23:36:28 par Barnabé »

25 juillet 2008 à 23:36:13
Réponse #10

Pierrot


Très bien expliqué, en revanche sans démonter le manche, même si je vois la technique, ça doit pas être la façon la plus commode.

En parlant de manche, il faut aussi "régler" l'ouverture de la lame en fonction de sa taille,  ce qui se fait en posant la faux verticalement sur le sol, on vient caler la poignée basse sous l'aisselle et bras tendu le bout des doigts doit toucher la pointe de la lame.

27 juillet 2008 à 22:18:26
Réponse #11

Barnabé


Très bien expliqué, en revanche sans démonter le manche, même si je vois la technique, ça doit pas être la façon la plus commode.

Je ne me rappelle plus pourquoi je ne l'ai pas démontée, je suppose que l'assemblage semblait difficile à refaire. Peut-être rouillé, je ne sais plus. Surtout que ce n'était pas ma faux.

Concrètement, tu sais quel angle tu veux entre la lame et l'enclumette : tu veux que le plan de la lame soit parallèle au dessus de la lèvre de l'enclumette. Une fois que tu est assis par terre avec la faux sur les cuisses, dessous de la lame vers le haut, et manche touchant par terre derrière toi, tu sais à quel angle tu dois planter l'enclumette : à 90 ° par rapport au plan de lame (soit, assez nettement incliné devant soi). Ainsi, le dessus de la lèvre sera parallèle à la lame, donc à même de produire le bon fil. On peut incliner encore un peu plus, car pour ramener l'angle à la bonne valeur, il est plus facile de soulever le manche que de l'enfoncer dans le sol !
« Modifié: 28 juillet 2008 à 01:09:20 par Barnabé »

31 juillet 2008 à 21:32:43
Réponse #12

jilucorg


Des enclumettes, ça se trouve assez facilement dans les brocantes et autres vide-greniers. L'enclume que tu montres n'a pas du tout la forme voulue : elle est plate, alors que ta lame de faux est bombée dans deux dimensions : comment frapper ? La lime enlève du métal, ce n'est pas du tout le même résultat, ça s'apparente au travail de la pierre à faux, qui vient en entretien du fil seulement..


jiluc.

03 août 2008 à 18:46:58
Réponse #13

Tumiza


la bible sur la faux http://www.scytheconnection.com/

ils vendent  un appareil qui permet de battre les faux et qui ne demande pas de coup de main particulier  ;)
« Modifié: 04 août 2008 à 10:27:16 par ravachol »
BAVU ba pris

03 août 2008 à 23:35:23
Réponse #14

flexo


Salut

J'ai toujours vu mon arrière grand-père battre sa faux sur une enclume "normale" qui
servait à tout dans la ferme familiale et ensuite l'aiguiser avec sa pierre à eau.

@pluche

J.Phil.
j'ai déjà rebattu une faux sur un portail faute de mieux.
papi moissonnait à la faux,papa sait bien faire et moi je me débrouille,mais une faux en acier moderne nécessite toujours d'être battue?



05 août 2008 à 09:11:52
Réponse #15

Frolboll


Salut !

http://www.youtube.com/watch?v=_NyAHkpQTX0&feature=related

D'autres videos en cherchant "peening blade scythe", par exemple.

Bon courage,

Frol




10 janvier 2014 à 22:18:09
Réponse #16

max65871


Tentons en allemand et en flamand !

http://www.youtube.com/watch?v=CMUsjtkIGPM
 il y en a plein d'autres ;)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

17 février 2014 à 22:07:52
Réponse #17

max65871


Si ça intéresse toujours certains...
On ne sait jamais ;)

Ce week end, opération nettoyage dans des petits sapins que j'ai plantés il y a deux ans.
Autant vous dire que même si je me refuse toujours à utiliser une débroussailleuse (esprit tradition et l'amour que je voue à mes arbres obligent), j'étais loin de l'optique MUL !  ;#  Bref, je commence à couper les genêts, que dis-je, une jungle de genêts ^^ à la machette. Puis je débite un tronc que le voisin de parcelle avait laissé rouler au milieu de mes lignes, à la scie cette fois ;)
Je peux enfin m'atteler à faucher les fougères qui restent de l'an passé, comme le terrain est humide, j'aime autant vous dire que les fougères ne manquent pas ! Toutes flashées, la faux s'impose ;) mais son aiguisage aussi ! je vous décris ici ma façon de procéder. Si accroc il y a, je le reprends et l'adoucis à la lime
Je recouvre le tranchant de ma hache de sa protection en cuir et la plante solidement dans le sol, comme si c'était du bois. puis je bats la faux sur le dos de ma hache avec un petit marteau à tête ronde. Pour finir, je sors une pierre à grain moyen (+/-400) de son étui en bois, toujours à la ceinture et rempli de vinaigre. Ces trois étapes suffisent à donner un tranchant agressif et rasoir qui tranche net à 2cm les tiges dures de fougères. voilà, si ca peut aider... :)

Max.
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

26 février 2014 à 05:21:25
Réponse #18

psydomos


Si ça intéresse toujours certains...
(...)Pour finir, je sors une pierre à grain moyen (+/-400) de son étui en bois, toujours à la ceinture et rempli de vinaigre.

Salut Max!

Encore un beau déterrage dit donc! :lol:
Merci pour ta méthode en tout cas.

Cette phrase m'a intrigué, tu parles de vinaigre pour conserver ta pierre, pourquoi, quel en est l'avantage par rapport à l'eau?

A+

Edit:

J'ai trouver ça comme début de réponse (voir fin de la page 256), tu confirmes?
http://books.google.com.br/books?id=Bzc7AQAAMAAJ&pg=PA256&lpg=PA256&dq=pierre+a+aiguiser+avantage+vinaigre&source=bl&ots=nVqB87Ll5R&sig=2ZST15EPob9kRDehcO4rPkZih9k&hl=pt-BR&sa=X&ei=wGwNU7b1N-m3sAT6zIHIAw&ved=0CGAQ6AEwBQ#v=onepage&q=pierre%20a%20aiguiser%20avantage%20vinaigre&f=false
« Modifié: 26 février 2014 à 05:30:21 par psydomos »
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

26 février 2014 à 17:05:37
Réponse #19

Ghjallone


L'acide attaque la limaille qui reste collée à la pierre, ca restaure son agressivité quand on a pas le temps de la nettoyer normalement.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

28 février 2014 à 02:25:34
Réponse #20

psydomos


Salut Ghjallone,


Merci pour la réponse, maintenant tout s'éclaire.

A+
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

28 février 2014 à 12:22:25
Réponse #21

max65871


Salut Max!

Encore un beau déterrage dit donc! :lol:
Merci pour ta méthode en tout cas.

Cette phrase m'a intrigué, tu parles de vinaigre pour conserver ta pierre, pourquoi, quel en est l'avantage par rapport à l'eau?

A+

Edit:

J'ai trouver ça comme début de réponse (voir fin de la page 256), tu confirmes?
http://books.google.com.br/books?id=Bzc7AQAAMAAJ&pg=PA256&lpg=PA256&dq=pierre+a+aiguiser+avantage+vinaigre&source=bl&ots=nVqB87Ll5R&sig=2ZST15EPob9kRDehcO4rPkZih9k&hl=pt-BR&sa=X&ei=wGwNU7b1N-m3sAT6zIHIAw&ved=0CGAQ6AEwBQ#v=onepage&q=pierre%20a%20aiguiser%20avantage%20vinaigre&f=false

Bel article !!

J'ai remarqué que lorsque j'utilise du vinaigre, le tranchant est plus agressif et tranche mieux les tiges. Par contre, je tiens ma faux par le manche et j'appuie la pointe sur un de mes deux genoux (en fonction du coté de la lame que j'aiguise)  lorsque j'aiguise. Puis je reprends la partie de la pointe que je n'ai pas su prendre. ;)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

28 février 2014 à 13:56:10
Réponse #22

Ghjallone


Plus la pierre est propre plus les grains abrasifs dépassent, et plus le résultat est agressif: le tranchant ressemble à une micro scie.
C'est aussi pour ca que ca coupe moins longtemps.
C'est valable pour tous les outils :)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité