Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quel genre de basse-coure pour s'alimenter en viande toute l'année ?  (Lu 7501 fois)

28 juillet 2008 à 13:44:49
Réponse #25

gglt


Salut,

Leif, je viens de trouver ton tableau ici : http://www.ivu.org/french/trans/protein.html
Je me permet de le remettre en forme pour plus de lisibilité.

     
RATION NUTRITIONNELLE  PROTEIQUE DE REFERENCE (R.N.I.) en g/jour
AgeR.N.I.AgeR.N.I.
de 0 à 3 mois12,5 ghomme de 11 à 14 ans42,1 g
de 4 à 6 mois12,7 ghomme de 15 à 18 ans55,2 g
de 7 à 9 mois13,7 ghomme de 19 à 49 ans55,5 g
de 10 à 12 mois14,9 ghomme de plus de 50 ans53,3 g
de 1 à 3 ans14,5 gfemme de 11 à 14 ans41,2 g
de 4 à 6 ans19,7 gfemme de 15 à 18 ans45,4 g
de 7 à 10 ans28,3 gfemme de 18 à 49 ans45,0 g
--femme de plus de 50 ans46,5 g
femme enceinte51,0 gfemme allaitante53,0 à 56,0 g

@+
Guigui
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

28 juillet 2008 à 14:23:51
Réponse #26

corwyn


Pour en revenir au sujet premier.

A la maison nous avons un cheptel de poules pondeuses à l'année pour les oeufs : 4/5 individus en liberté.
En début d'été on achète une vingtaine de poulets (type Kabir) qu'on engraisse en bâtiment clos pendant 1 bon mois (viande) puis qu'on laisse en semi liberté pendant 2 semaines (gout et structure). +/- 1k500 de viande/tête
Deux semaines après les poules on achète une vingtaine de pintades. Procédé identique que pour les poulets. 1k200 de viande/tête.
Juillet :  3 ou 4 dindes. C'est plus fragile et là c'est semi liberté après leurs rouge dès que le temps est favorable. 15k de viande/tête.
Ca fait environ une bête par semaine pour 3 mois de travail et un cout assez faible. Cela dit les pintades et dindons sont plus exigeants en terme de nourriture mais ça vaut le coup s'il n'y a pas de perte!
Pigeons : ce qu'il y a de bien avec les pigeons, c'est que c'est grégaire. A partir du moment où tu as un pigeonnier, les individus viennent d'eux même squatter la place. Ainsi avec seulement quelques pigeons  on peut, certaines années, avoir jusqu'à 40 pigeonneaux à plumer et la population se renouvelle malgré tout!
Canards : Avant on faisait des barbaries mais c'est extrêmement salissant! On en garde quelques uns pour les oeufs.

Agrément : 2 oies qui servent de chiens de garde!

Avant je faisais aussi des lapins, mais ça demande trop de boulot pour le prix qu'on peut avoir par ailleurs. sinon c'est vrai que ça ne coute rien (a part les cages) si on peut récolter l'herbe facilement. a conseiller si on a le temps!
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

28 juillet 2008 à 14:31:50
Réponse #27

Chris-C


Salut,

consommer de la viande rouge est le moyen le plus simple pour notre organisme de ne pas
avoir de carence en FER.

Si regime sans viande aucun problême si l'on tient compte qu'il faudra séléctionner les aliments les plus richent en fer comme les légumes et fruits sec , algues ect.. et les consommer quotidiennement et en quantité.

Perso j'ai testé le régime végétarien pendant 2ans, avec une personne qui savait comment ne
pas être carencé, j'ai fini par craquer et suis partie en courant m'acheter un kébab  :D
Par contre l'expérience m'a permis de moins manger de viande aujourd'hui et de connaître des recettes
avec des substitus comme le tofu.
pour moi il est clair que si demain je me dirige vers un peu plus t'autonomie pour ce qui est de la
nourriture, je mangerais moins de viande (1 à 2 fois/semaine)  sinon ce n'est plus gerable au niveau organisation.
entre les déclarations des naissances, les vaccinations et les risques sanitaire, la nouriture pour les animaux, la gestion des dechets...
Si c'est pour gagner de l'autonomie, travailler moins a l'exterieur de chez soi, mais être déborder de travail
par la gestion de sa ferme, je ne suis pas sur personnellement d'y arriver.

D'ailleur il est interressant dans ce genre de reflexion de prendre en compte le paramettre "manger moins"

a+  :)

28 juillet 2008 à 20:18:24
Réponse #28

leif



31 juillet 2008 à 21:03:06
Réponse #29

La Chose


Pour en revenir au sujet premier.

A la maison nous avons un cheptel de poules pondeuses à l'année pour les oeufs : 4/5 individus en liberté.
En début d'été on achète une vingtaine de poulets (type Kabir) qu'on engraisse en bâtiment clos pendant 1 bon mois (viande) puis qu'on laisse en semi liberté pendant 2 semaines (gout et structure). +/- 1k500 de viande/tête
Deux semaines après les poules on achète une vingtaine de pintades. Procédé identique que pour les poulets. 1k200 de viande/tête.
Juillet :  3 ou 4 dindes. C'est plus fragile et là c'est semi liberté après leurs rouge dès que le temps est favorable. 15k de viande/tête.
Ca fait environ une bête par semaine pour 3 mois de travail et un cout assez faible. Cela dit les pintades et dindons sont plus exigeants en terme de nourriture mais ça vaut le coup s'il n'y a pas de perte!
Pigeons : ce qu'il y a de bien avec les pigeons, c'est que c'est grégaire. A partir du moment où tu as un pigeonnier, les individus viennent d'eux même squatter la place. Ainsi avec seulement quelques pigeons  on peut, certaines années, avoir jusqu'à 40 pigeonneaux à plumer et la population se renouvelle malgré tout!
Canards : Avant on faisait des barbaries mais c'est extrêmement salissant! On en garde quelques uns pour les oeufs.

Agrément : 2 oies qui servent de chiens de garde!

Avant je faisais aussi des lapins, mais ça demande trop de boulot pour le prix qu'on peut avoir par ailleurs. sinon c'est vrai que ça ne coute rien (a part les cages) si on peut récolter l'herbe facilement. a conseiller si on a le temps!

Merci Corwyn,

après réflexion, je pensais m'orienter vers une basse-court +/- comme celle que tu décris plus haut, poules pondeuses, poulets d'engraissement, pintades et pigeons, néanmoins, j'avais pas pensé à la tournante, c'est clair que ça permet une meilleure gestion car ils arrivent tous en même temps à maturité. Les dindes, j'y avais pas pensé mais pourquoi pas, la chair est très bonne également.

Est-ce que c'est plus facile d'engraisser une dinde de 15 Kg ou 10 poulets d'1,5 kg ???


Merci à tous pour vos précieux témoignages.

La Chose.








04 août 2008 à 16:00:27
Réponse #30

Mrod


Merci pour ce fil de discutions, je suis aussi intéressé par l'idée d'un poulailler juste pour les œufs.

La production de viande coute en moyenne huit fois plus de matières premières que la production de protéines végétales. C'est la cause principale de l'augmentation du prix des céréales et ce n'est que le début d'une crise qui durera tant que les habitudes alimentaires ne changeront pas.
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité