Nos Partenaires

Auteur Sujet: 10 jours dans les Pyrénées... Ca use les souliers...  (Lu 8308 fois)

16 juillet 2008 à 00:30:19
Lu 8308 fois

guillaume


Salut les amis :).

Comme maintenant tous les ans, mes potes et moi sommes partis pour une "longue" randonnée. La destination choisie était cette fois-ci les Hautes-Pyrénées et plus précisément, les alentours du Cirque de Gavarnie où nous étions passé en 5e et qui nous avait laissé un petit goût de "reviens-y".

À la base nous devions faire le Mont Perdu puis les 3 cirques si on avait le temps... Il s'est trouvé qu'à cause de (mes) erreurs d'orientation, du temps et de la météo (névés), ce ne fut pas possible mais nous le verrons plus tard.

Après un assez long voyage, nous voilà donc à Gavarnie, nous nous mettons en route en direction du cirque sous le brouillard.

Sous nos pas, quelques dizaines de mètres de vide, attention avec le brouillard...


Le 2e jour, nous atteindrons la cascade de Gavarnie, la plus haute d'Europe. Sur le chemin, il a bien fallut traverser quelques ponts de neige. Un pont de neige, ça se traverse prudemment, ici sans sac puis avec sac. Pas à 15 sous un soleil de plomb comme nous le verrons 2 jours plus tard (d'ailleurs le pont s'est effondré tout juste après la dernière personne, complètement inconscient) :o >:(.


Nick72 au pied de la casdade. On se protégeait derrière un rocher, impossible d'ouvrir les yeux face à la cascade :).

Et moi... Un peu en dehors du rocher ;D.

16 juillet 2008 à 00:30:48
Réponse #1

guillaume



Puis on décide d'emprunter l'échelle des Sarradets pour ensuite rejoindre la Brèche de Roland (je rappel qu'à cet instant, notre but était le Mont Perdu). Au passage, nous apprendrons quelques jours plus tard qu'il y a eu 2 morts à cet endroit il y a une semaine ou deux :-\.
Malheureusement, je fus complètement déboussoler à cause du brouillard. J'étais persuader d'avoir passé un col alors qu'en fait, on n'avait fait que longer la parois, de plus, les gars s'en doutaient et ne m'ont rien dit ce qui fait que j'ai continué à m'entêter, honte à moi :-[! Je me suis pris une bonne claque pour le coup, j'étais vraiment persuader d'être passé de l'autre côté, à tel point que je refusais de croire ce que je voyais!
Une fois ces faits acceptés, on décide de se faire un petit bivouaque d'urgence, la nuit approchant. On avisera le lendemain, là il est trop tard.
Ici, le camp monté dans le brouillard (épais, ça va sans dire). Vous saviez qu'un caillou faisait très (mal) un bon oreiller? :D Bref, petite nuit pour tout le monde...


Le 3e jour, grâce aux éclaircies, on aperçoit une sorte de col au dessus de nos têtes qui à l'air praticable. On décide de la franchir et de rejoindre le sentier de l'échelle des Sarradets après.
Mauvaise idée, très mauvaise idée. On s'est retrouvé à faire quasiment de l'escalade pour enfin comprendre que le col n'était pas franchissable... Demi-tour donc, situation qui pue bien, heureusement qu'il y avait une grosse dose sans sang-froid dans le groupe (malgré quelques frayeurs :o).

16 juillet 2008 à 00:32:51
Réponse #2

guillaume


Du coup 4e jour, dodo dans la cabane en-dessous du refuge des Espuguettes et petite journée bien méritée...

5e jour, passage du col de Hourquette d'Alan (2400m) pour arriver dans le Cirque d'Estoubé.
Au col :

Ensuite, nous décidons de rejoindre le refuge du Tuquerouye. Encore une fois, mauvaise idée, on est encore trop tôt dans l'année pour pourvoir aller là-haut, c'est que de la glace et on n'était pas équipé pour. À ce moment là, j'ai dû mal à me résigner à abandonner le Mont Perdu, les gars m'engueulent, me disent que c'est trop dangereux, ils tout à fait ont raison ! Si j'avais été tout seul, j'aurais probablement fait demi-tour plus loin...
Un névé avec Dub72 au premier plan et Nick72 au 2e :


16 juillet 2008 à 00:33:07
Réponse #3

guillaume


6e jour, passage dans le Cirque de Troumouse, soit-disant magnifique mais bien trop touristique, route oblige ::) >:(.
Devant une cabane dans Troumouse :D :


7e et 8e jour seront consacrés au retour sur Luz Saint Sauveur puis Cauterets et au ravitaillement. On passera les deux derniers jours dans une petite cabane en-dessous de Cauterets (après avoir marché 1 journée sous la pluie) et nous y passerons notre 13 juillet.
Heureusement, parce que 3 de nous 5 (Dub72, Nick72 et Ben) sont tombés malade. Eau mauvaise, coup de froid, on n'en sait rien...

16 juillet 2008 à 00:33:35
Réponse #4

guillaume


Le midi de la journée sous la pluie, heureusement qu'on a pu trouvé un abri pour manger le midi... Ce jour là, 800m de D+ avalé dans la journée.

La veste en goretex sous le poncho n'est pas de trop...

Dans la dernière cabane, on s'est permis de faire un petit feu de noeuds de pin. Donc en gros, un feu de bois gras bien rouge :).
Voici ce qu'on a ramassé Yoan et moi en 5 minutes :

Et voici ce qui reste de l'arbre  :D :

"Fendage" des morceaux : un Mora tord et se détord :) :


16 juillet 2008 à 00:34:01
Réponse #5

guillaume


Aller, quelques photos pour la route :

La cascade de Gavarnie :


La brèche de Roland qu'on ne fera donc pas :


Quelques magnifiques couchers de soleil :



16 juillet 2008 à 00:34:38
Réponse #6

guillaume


Le brouillard :


On n'est pas bien à marcher là ?


Mon petit Yoan (Yoxroots) qui lui aussi n'est jamais fatigué et toujours motivé même dans les pires conditions (bien que les gars n'ont jamais été vraiment démotivé ;)) . Avec Ben derrière :


Si t'as froid aux pieds, met des gants (ben)  :lol: :


Et enfin toute la petite famille :

De gauche à droite : Yoxroots (Yoan), Nick72 (Nicolas), Moi, Ben et Dub72 (Greg).

16 juillet 2008 à 00:36:05
Réponse #7

guillaume


Perso, ce que j'en retiens, c'est qu'il faut soit être devin, soit être du coin pour l'orientation dans les Pyrénées. En effet, entre les cabanes inexistantes ou 40 sentiers qui partent tous dans une direction différente alors qu'il n'y en a qu'un sur la carte, y'a de quoi bien gamberger... C'est la première fois que je dois faire plusieurs triangulation pour être sûr de savoir où j'étais.
Sinon, bah le sursac de couchage lorsqu'on a un sac en duvet, c'est obligatoire sinon c'est la perte de gonflant assurer. Avoir de bons vêtements de pluie est nécessaire aussi, et pas que sur soit (de quoi protéger les affaires).
Un monoculaire est très utile pour apprécier les futures passages ou pour prendre des décisions.

Voila voila, désolé pour la longueur et les fautes, il se fait tard...

a+

PS : David, on ne peut toujours pas envoyer de longs posts normal ?

16 juillet 2008 à 02:15:18
Réponse #8

Rod


Merci pour ton récit et tes chouettes photos...  :up:

16 juillet 2008 à 06:35:20
Réponse #9

Anke


Chouette rando, bien belles photos, belles bananes !
ça fait envie...
Quelques remarques, enfin une surtout. Montagne+brouilard+entêtement= mort. Pont de neige, vous vous étiez encordés ? Heureusement qu'il s'est effondré après le passage du dernier gars ! Les dieux étaient avec vous cette fois-ci, mais ils sont d'humeur versatile.... Pousse pas la chance petit frère, pas trop.
Content, bien content que vous soyez entiers...
C'est mon coté "pétochard" qui cause là, mais la montagne comme la mer, ben c'est toujours elles qui finissent par avoir raison.
Très amicalement .

16 juillet 2008 à 07:08:45
Réponse #10

nemesys


une rando magnifique !!!
t'en a pris plein les mirettes la !!! :up: :doubleup:

16 juillet 2008 à 09:04:03
Réponse #11

Kilbith


Salut Guillaume,  :)

superbes photos, riche expérience  :up:

Chaleur, pluie, névé, brouillard....l'apprentissage de la montagne. Il te reste à connaître l'orage, la grêle, le grand vent, le froid subite et ça seulement  pour l'été. Tu vois pourquoi je m'inquiétais de l'équipement de tous pour plus d'une semaine....


Pour l'orientation : les cartes sont seulement indicatives en montagne, tu peux seulement te fier au relief. Tu as acquis le principal : le chef peut se tromper et il faut savoir renoncer.

Pour le pluie :
*S'en protéger est une chose mais savoir la gérer sur le long terme est autre chose. Par exemple, un poncho ou un sursac condamnent quasiment l'accès au sac et donc à l'eau : risque de déshydratation.

*De même, si ta veste Goretex est trempée et que la nuit arrive avec un brouillard bien humide et froid en altitude (genre proche 0°C avec humidité qui condense)...La veste ne sèche pas et si tu la gardes sur toi en l'absence de poncho : Gla Gla.  :(


Tu as bien de la chance d'avoir une telle bande de copain.  :doubleup:

Did, ;)

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 juillet 2008 à 09:36:05
Réponse #12

Woodrunner


Chouette ballade!
Merci de partager ça avec nous!

Pour ce qui de la lecture de carte:
Toujours lire la carte à plusieurs! Pas seulement pour éviter d'être le seul con responsable qui sait pas lire la carte, mais surtout pour avoir plusieurs avis!!! 4 yeux 2 cerveaux c'est toujours mieux que 2 yeux 1 cerveau!!!!
La montagne est un cadre d'aventure fantasique où les erreurs se payent chères et tout de suite!Il vaut mieux passer 6 h assis dans la pente à claquer des dents sous le poncho en attendant que le jour se lève que de forcer la chance et dérocher 150m plus loin par manque de visibilité ou par manque de vigilance!

J'envie votre jeunesse et votre esprit de groupe!!!

                                                                                            Woodrunner vieux con qui a plus vingt ans,...... :'(  ;)
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

16 juillet 2008 à 10:30:20
Réponse #13

Olcos


Superbe sortie, je suis jaloux  :love: :love:


Vous nous ferez une petite revue matos sur les adaptations de vos fond de sac au milieu montagnard ?
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

16 juillet 2008 à 10:40:31
Réponse #14

Maximil


Un peu court pour 10 jours, va falloir nous en dire plus ;)

Sympa en tout cas :) Donc vous avez vu quoi en fait ? ( à part du brouillard ;))
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

16 juillet 2008 à 10:44:24
Réponse #15

Urdjaby


Bonjour,

Rho la chance ^^ une sortie dans les pyrené avec ses potes ça c'est le rève, en tout cas le récit est simpa bien que trop eu pouvu de photo a mon gout ;) et les photos que tu as prises sont très simpa ^^ bonne continuation a vous
Jamais la nature ne tient un language, et la sagesse un autre

16 juillet 2008 à 10:54:35
Réponse #16

lambda


superbe ballade, Guillaume,
merci pour le partage!
Ca me fait tout drole de voir ces photos, d autant que je connais un peu ces coins aussi.
Vous avez bien geres ca, d autant qu en groupe c est pas toujours facile de rester bien cohesif tout le temps!
Bravo!
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

16 juillet 2008 à 11:06:14
Réponse #17

guillaume


Merci les amis :).

Quelques remarques, enfin une surtout. Montagne+brouilard+entêtement= mort. Pont de neige, vous vous étiez encordés ? Heureusement qu'il s'est effondré après le passage du dernier gars !

Nous sommes passé sur le pont de neige le 2e jour, sous le brouillard (donc il ne fondait pas au soleil). Le pont de neige faisait parti du sentier et était même marqué un plus loin en amont sur le chemin.
Je te rassure, ce n'est pas nous qui sommes passé à plusieurs dessus. Nous, nous sommes passé 1 par 1 après que j'ai testé sa solidité d'abord sans sac puis après avec sac.
Ce n'est que 2 jours plus tard, lorsque nous sommes redescendu sous un beau gros soleil que nous avons vu des groupes de touristes d'une dizaine de personne en même temps sur le pont de neige alors qu'il fondait au soleil ! :o
Et ce sont eux qu'ils l'ont fait écroulé ;).

Chaleur, pluie, névé, brouillard....l'apprentissage de la montagne. Il te reste à connaître l'orage, la grêle, le grand vent, le froid subite et ça seulement  pour l'été. Tu vois pourquoi je m'inquiétais de l'équipement de tous pour plus d'une semaine....

L'orage, c'est déjà fait, notamment dans la Drôme (drôle de souvenir dirons nous...) mais aussi 2 petits dans les Pyrénées. Grand vent dans le brouillard, on a eu ça aussi dans la Drôme ;D.

Citer
le chef peut se tromper et il faut savoir renoncer.

Y'a pas de chef :).

Citer
Pour le pluie :
*S'en protéger est une chose mais savoir la gérer sur le long terme est autre chose. Par exemple, un poncho ou un sursac condamnent quasiment l'accès au sac et donc à l'eau : risque de déshydratation.
C'est pour ça que j'adore les sac à dos Osprey : la poche à eau est accessible même le sac fermé, le compartiment y est externe et contre le dos :).

Citer
*De même, si ta veste Goretex est trempée et que la nuit arrive avec un brouillard bien humide et froid en altitude (genre proche 0°C avec humidité qui condense)...La veste ne sèche pas et si tu la gardes sur toi en l'absence de poncho : Gla Gla.  :(

D'où poncho + veste et même sursac pour un petit bivouac d'urgence assez confort.

Toujours lire la carte à plusieurs! Pas seulement pour éviter d'être le seul con responsable qui sait pas lire la carte, mais surtout pour avoir plusieurs avis!!! 4 yeux 2 cerveaux c'est toujours mieux que 2 yeux 1 cerveau!!!!

Tafdac ! J'avais souvent, voire tout le temps les gars qui venait vérifier si je ne faisais pas trop le con ;).
Par exemple ici, je prend un azimut pour vérifier la route, Greg (Dub72) vérifie :



Vous nous ferez une petite revue matos sur les adaptations de vos fond de sac au milieu montagnard ?

Bah le mien n'a pas beaucoup changé à part l'ajout d'un sursac de couchage (qui remplacera en même temps mon liner de sac à dos) et d'un monoculaire. Ha si, des pansement Comped seconde peau, c'est terrible ces machins là ! Je n'ai pas choppé d'ampoule grâce au port de chaussures de trail (;)) mais de vilaine piqûre de moustiques m'ont bien fait mal à un moment.
Sinon, je le répète : une bonne veste imper, un bon surpantalon, un bon poncho et de bonnes guêtres.
Sinon, le grand changement pour moi, c'est que je vais revendre mon Ospey talon 33 (double emplois avec le Kastinger) pour acheter le Talon 44 et donc emporter plus de bouffe (vachement important mine de rien) :).

Un peu court pour 10 jours, va falloir nous en dire plus ;)

Tu veux quoi mon canard? D'autres photos, du récit, les deux, nos photos censurées :lol: ?
On marché pendant 10 jours enfin plutôt 8 sauf pour Yoan et moi.

a+

16 juillet 2008 à 11:49:45
Réponse #18

ucorsu


Génial :doubleup: les photos sont sympas ;) Vous êtes une belle équipe bien dynamique :up:
Prévoyez de faire, quand même, le Mont Perdu...ça vaut le coup d'oeil :D
P.S: On m'a dit qu'il sera toujours là, l'année prochaine  ;D
Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

16 juillet 2008 à 12:51:45
Réponse #19

Anke


Bien lu mon poulot, c'est que je voudrais pas te perdre hein ! ( c'est mon coté "papa poule", tu me pardonnes dis ? Je sais, c'est chiant, mes gars me le disent tout le temps !)

16 juillet 2008 à 13:13:10
Réponse #20

nemesys


quand même, vous en avez de la chance ...
quand on regarde les photos, vous avez pas l'air d'avoir plus de 20 ans...moi à cet age la, mes parents m'auraient dis: tu veux de l'aventure ???va ranger ta chambre !!!
7 ans plus tard, s'il ne me le disent plus, c'est surtout parce que maintenant j'habite chez moi :lol:

16 juillet 2008 à 13:29:39
Réponse #21

dub72


En effet c'est cool les Pyrénées, mais faut faire super attention car on a compris qu’une situation de m*rde est vite arrivée. Quelques problèmes au niveau des cartes ign, deux refuges inexistants et un qui était une auberge. Je suis dégoûté de voir que les gens laissent leurs déchets dans les refuges c’est vraiment pas rare. Sinon très bonne sortie.


Ciao 
My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

16 juillet 2008 à 13:34:00
Réponse #22

nemesys


En effet c'est cool les Pyrénées, mais faut faire super attention car on a compris qu’une situation de m*rde est vite arrivée. Quelques problèmes au niveau des cartes ign, deux refuges inexistants et un qui était une auberge. Je suis dégoûté de voir que les gens laissent leurs déchets dans les refuges c’est vraiment pas rare.


Ciao

en France, les gens ne sont pas très civilisé je trouve...

les refuge je ne connais pas trop, la seule fois ou j'avais tester, c'était en Autriche, il y a presque 10 ans maintenant ( j'était jeune et fou à l'époque...) et c'etait nickel, propre à manger par terre...( en meme temps l'Autriche est le seul pays que je connaisse ou une nana d'un metre 50 et 40Kg toute mouillée s'arrête pour prendre en stop 5 gus, dont le plus "chetif" devait faire 1m80 pour 80 Kg, en fringues crade et à consonance milli, avec sac a dos, pour les déposé un vingtaine de bornes plus loin, alors que ca lui fait faire un détour...bon, c'est vrais qu'il pleuvait...mais on etait vraiment crade...)

16 juillet 2008 à 13:51:54
Réponse #23

ucorsu


Citer
l'Autriche est le seul pays que je connaisse ou une nana d'un metre 50 et 40Kg toute mouillée s'arrête pour prendre en stop 5 gus, dont le plus "chetif" devait faire 1m80 pour 80 Kg, en fringues crade et à consonance milli, avec sac a dos, pour les déposé un vingtaine de bornes plus loin, alors que ca lui fait faire un détour...bon, c'est vrais qu'il pleuvait...mais on etait vraiment crade...)
C'est ça l'aventure ;) Et puis ça ne dépend pas du pays, mais plutôt de la "Nana"...enfin vous avez eu de la chance :lol:
Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

16 juillet 2008 à 14:33:49
Réponse #24

guillaume


Bien lu mon poulot, c'est que je voudrais pas te perdre hein ! ( c'est mon coté "papa poule", tu me pardonnes dis ? Je sais, c'est chiant, mes gars me le disent tout le temps !)

T'inquiètes pas vieux frère, ça fait aussi du bien d'avoir des gars comme toi pour me (nous) tempérer ;).

a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité