Nos Partenaires

Auteur Sujet: [REVUE MATOS] Les MORAS  (Lu 225104 fois)

21 janvier 2016 à 07:31:40
Réponse #600

b@s



Bref là où je veux en venir, c'est qu'au lieu d'opposer plaisir et utilité, j'essaie actuellement de réconcilier les deux.  Et en fait ça se passe beaucoup dans ma tronche. 

Tchuss ;)

David

ça c'est sur...
le plaisir n'est pas toujours coupable, hein ... :-[ ;#


21 janvier 2016 à 07:51:40
Réponse #601

Al Bundy


C'est marrant de lire que si j’achète tel ou tel couteau de plus de 20 euros "je dois m'assumer", vivre avec la culpabilité du plaisir que les autres pointent.
Je veux souligner par la que lorsque le jugement de valeur s'invite dans le débat, on arrivera jamais à une conclusion productive.
Si on en reste au factuel, mora sort ce couteau et des gens l’achèteront pour plein de raisons dont on se fout. Si quelqu'un l'achète, fait son xp, fait son retour positif/négatif, la on sera devant des faits et du partage.
« Modifié: 21 janvier 2016 à 08:00:10 par Al Bundy »
Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

21 janvier 2016 à 08:09:32
Réponse #602

Ghjallone


@Ghjallone ; le mien dort dehors et RAS .Le tien a été en contact avec des plastiques autres que l'etuis ? ( phénomène bien connus des pécheurs au leurre souple )
Non, c'est toute la surface du caoutchouc qui se dégrade...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

21 janvier 2016 à 08:20:28
Réponse #603

DEUN


Non, c'est toute la surface du caoutchouc qui se dégrade...
Bonjour,
As-tu essayé de talquer ce caoutchouc ?  (c'est une vieille astuce pour préserver/retarder la décomposition de ce matériau, du moins celui d'origine naturelle)
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


21 janvier 2016 à 09:22:52
Réponse #604

Ghjallone


Non, je n'y ai pas pensé...
Je l'ai mis dans le coffre de la voiture l'an dernier et je n'y ai plus touché...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

21 janvier 2016 à 09:41:36
Réponse #605

Pierrot


Citer
C'est marrant de lire que si j’achète tel ou tel couteau de plus de 20 euros "je dois m'assumer", vivre avec la culpabilité du plaisir que les autres pointent.

Et pourtant c'est une réalité, sur les forums, mais aussi dans la vraie vie.

Le couteau fascine, même si aujourd'hui beaucoup de gens n'en portent pas et si pas mal de gens qui en ont un ont acheté une "daube"...............

Quand tu sors un couteau d'artisan, une fois que tu as répondu aux questions sur les matériaux, l'artisan, etc il y a toujours quelqu'un qui demande " Et ça coute combien ? "

Et là, tu annonces le prix, tu vois les sourires se figer et tu entends:

" Eh bé put**n con !!!!!!!!" ( oui je suis sur Toulouse  :lol: ) c'est pas moi qui mettrais ce prix là à un couteau, il est en or ou quoi ????

A contrario quand tu sors un bahco, tu as droit à un sourire condescendant et à un:
 " Il coupe au moins ? "

En principe ceux qui posent cette question te rendent trèééés rapidement le couteau une fois qu'ils ont tâté le tranchant.  :lol:




21 janvier 2016 à 12:31:26
Réponse #606

Hurgoz


Yo,

Y'en avait un qui avait une petite bulle d'air dans le plastique du manche, une fois.  Je me suis dit chouette, je vais péter le manche pour sortir le métal et me faire un petit couteau de cou.

Demande à Pouçot, il parait qu'il sait lui comment qu'on fait!  ;# ;# :lol:

Plus sérieux, je rebondis sur cette histoire de modifier un couteau pour faire autrechose: le mora est une excellente base, facile à retrouver si on se foire, de qualité tout à fais valable :)

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

21 janvier 2016 à 12:35:32
Réponse #607

bloodyfrog


HS: quitte à faire un montage, une lame Lauri ce n'est pas bien cher non plus, et ça évite le risque de s'entailler à la disqueuse en essayant de virer le manche d'un Mora...

Manu. :closedeyes:

21 janvier 2016 à 12:39:02
Réponse #608

jebstuart


Une petite vidéo pour ceux qui comprenne l'Anglais:

https://www.youtube.com/watch?v=2LF2FbWOy6M

.

21 janvier 2016 à 14:30:23
Réponse #609

raphael


Rien de tel qu'un sujet couteau pour reveiller le forum..... ::)
Se connaitre et s'accepter


21 janvier 2016 à 15:19:02
Réponse #610

bloodyfrog


 ;#

Ceci dit,il y a quand même un côté rassurant: si tout le monde saute sur un sujet couteau, c'est qu'il reste des lecteurs à ce forum!

Manu.

21 janvier 2016 à 17:51:37
Réponse #611

Aleksi


BJR Un Mora n'est pas fait pour bâtonner HN

Salut !
Je ne savais pas qu'il est déconseillé de bâtonner avec un Mora. D'ailleurs, heureusement.
J'ai bâtonné le miens sauvagement pendant plus de 3 ans, et presque quotidiennement. Je n'ai jamais eu d'autres couteau que celui-ci à part un machete Tramontina dans les forêts tropicales. Je n'ai jamais relevé un seul problème. Je l'aurai encore et serait mon fidèle compagnon si la police à Madrid n'avait pas mal pris mes intentions en trouvant dans mon sac mon machete et mon couteau. Avec la paranoia ambiante...
A plus
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : https://www.instagram.com/eetiski/
Un récit d'aventure souterrain : ici

21 janvier 2016 à 18:29:13
Réponse #612

Merlin06


;#

Ceci dit,il y a quand même un côté rassurant: si tout le monde saute sur un sujet couteau, c'est qu'il reste des lecteurs à ce forum!

Manu.
Muahahah!  :lol: :love: :lol: ;#
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

21 janvier 2016 à 21:02:55
Réponse #613

mrfroggy


Le seul couteau qui a la physionomie d un Mora, mais qui m a donné une réelle impression de solidité , c est l Hultafors Gk.dommage que l acier soit un poil tendre.
« Modifié: 21 janvier 2016 à 21:29:57 par mrfroggy »
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

21 janvier 2016 à 21:47:53
Réponse #614

piero


Le mora plate semelle est un mauvais rapport qualité prix, tout simplement parce que la qualité est à peu près la même que celle d'un mora normal et le prix x 8. Qu'il soit plate semelle ne change presque rien, c'est peut être même moins bien question vibration, confort, isolation par temps froid, ...

Le seul avantage c'est le cul plus résistant au batonnage (ce qui n'est d'ailleurs pas impossible sur les moras habituels).

Si mora veut innover qu'ils nous sortent des lames avec une vraie émouture, plate ou légèrement convexe, c'est quand même le top :)

J'ai parfois l'impression que l'émouture scandi est plus une facilité technologique et une mode que réellement utile. C'est fragile, long à affûter, ça coupe pas mal le bois mais rien de transcendant et surtout c'est franchement naze pour préparer la bouffe. Une bonne émouture plate ou convexe fait tout mieux.

22 janvier 2016 à 07:18:55
Réponse #615

Pierrot


Citer
C'est fragile, long à affûter,

Long à affuter, je n'ai pas remarqué ça, un coup de pierre et ça repart.
Il en, pense quoi BPC de l'affutage du scandi ?

Sinon je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il vaudrait mieux une émouture plate.


22 janvier 2016 à 10:03:22
Réponse #616

Kilbith


C'est fragile, long à affûter, ça coupe pas mal le bois mais rien de transcendant et surtout c'est franchement naze pour préparer la bouffe. Une bonne émouture plate ou convexe fait tout mieux.

Fragile, cela dépend de l'usage de l'acier et de son TT. Avec cette émouture on a "plus d'acier" sur le couteau qu'avec une émouture plate.
Long à affuter, idem. Si le profil scandi est bas : ce n'est pas si long que ça.
Pour le bois : ok....mais aussi pour préparer le gibier.
Pour la bouffe, c'est surtout vrai si on utilise une lame épaisse. Or, normalement un couteau scandinave est plutôt fin (dans les 3mm) en acier kirouille et trempé dur.
C'est vraiment récent la mode des couteaux faisant 5 à 7mm de large pour l'art des buissons ou la chasse.

Il faut remettre les outils dans leur contexte :
Il ne faut pas oublier qu'en scandinavie le couteau c'est un peu comme une griffe (juste pour découper la viande en petit morceau pour la manger, pour faire des ustensiles en bois dans du bois assez tendre, pour préparer le gibier ou les peaux). Pour les gros travaux (fendre du bois, décharner, briser une symphyse..) c'est le monde de la hachette ou de la hache légère.



(Sur cette photo c'est un gros (mais fin) leuku. Mais le couteau de Nansen que l'on peut voir sur le FRAM à Oslo est vraiment un tout petit truc, moche, fin et informe. Le genre "direct poubelle" pour un esthète. Et pourtant quand on connait les exploits de son propriétaire)

Ici un lien vers Neoczen traitant de l'équipement d'Admunsen (moins éloigné de nous dans le temps). Ici aussi pas de lames "formidables". En revanche, parfois, de beaux manches.
https://forum.neoczen.org/viewtopic.php?f=21&t=27215

On distingue aussi un mora :


Sinon, j'aime bien les moras classiques et même ceux en plastique/12C27. C'est souvent ce que j'ai dans le sac quand j'ai d'autres outils. Ce sont des couteaux pratiques et légers.

En revanche, pour 100€, on a des choix peut être plus attrayants/adaptés à nos besoins réels (voir ci-dessus pour les besoins)

 ;)
« Modifié: 22 janvier 2016 à 11:21:51 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 janvier 2016 à 10:08:02
Réponse #617

lambda


... J'ai parfois l'impression que l'émouture scandi est plus une facilité technologique et une mode que réellement utile. C'est fragile, long à affûter, ça coupe pas mal le bois mais rien de transcendant et surtout c'est franchement naze pour préparer la bouffe. Une bonne émouture plate ou convexe fait tout mieux.

Peut-être quelques remarques sur cette partie de ton post, Piero: j'exclu ici le convexe, cas un peu à part, pour comparer ce qui est comparable.

- à acier, traitement thermique de celui ci, et dimension de lame globale identique, je pense que au contraire, ladite lame est au moins aussi solide, et plus vraisemblablement plus solide qu'une émouture plate (du moins si on a la meme definition de ce qu'est une émouture plate: à savoir finalement, pour moi, une émouture "scandinave" qu'on a fait remonter jusqu'au dos de la lame. les 2 étant en faites plates par nature).
En effet, inévtablement, à épaisseur de lame et hauteur globale identique, une lame de type "scandinave" présentera forcément plus de matière pour soutenir le tanchant et un peu plus d'épaisseur sur une plus grande hauteur de lame...

cf petit schema ci-dessous (rofil noir: "émouture scandi", profil rouge "émouture plate")

la methode classique d'affutage des 2 types de lames, si on veut vraiment l'affuter correctement sans créer de biseau secondaire le long d trenchant, reste strictement identique, avec en fait inévitablement moins de matière à enlever dans le cas des émoutures scandinaves.

Ce qui donne l'impression que ca va plus vite avec un couteau à émouture plate, peut-être moins type culturellement parlant, c'est que très souvent, l'affutage en effet se fait rapidement à main levée avec creation d'un biseau secondaire inévitable.... D'ailleurs, sur une production industrielle, bien souvent, le biseau secondaire est d'office present sur les émoutures plates. En ce sens, c'est plutôt là que j'y vois une facilité technologique et un raccourci "nécessaire" pour optimiser un ratio prix de vente/(cout de production, ou temps de manufacture).

Le meme travers peut s'appliquer d'ailleurs aux lames ayant une émouture de type scandinave produite en masse.

si on devait povoir bénéficier au mieux des qualities de coupes d'une émouture plate intégrale, dans le meilleurs des mondes, on devrait affuter à plat, sans creation de biseau secondaire, comme pour une émouture scandinave.

Ce qui fait la force des émoutures scandinaves et plates, c'est le fait justement d'avoir un affutage assez facile, modulo le fait d'utiliser une pierre vraiment plate, ou un système d'abrasion vraiment plan de façon plus general: l'émouture est plate, la pierre est plate, ca se pose l'un sur l'autre, et c'est parti...

Maintenant sur le terrain, rien n'empêche l'un et l'autre des profils d'être affuté à l'arrache main levee, histoire que ca coupe et roulez jeunesse...

Là ou je te rejoins plus, c'est sur l'usage pour la nourriture, les lames de profil scandinave éclatent les fruits comme des pommes et certains legumes plus qu'ils ne les coupent. ce que ne font pas les couteaux à émoutures plates integrales (à taille et épaisseur de lame comparable, l'angle du trenchant, sans biseau secondaire, est forcément plus fin...): bref ce que font et sont de bons couteaux de cuisine, par exemple.

Juste quelques remarques complémentaires, un peu aussi base sur mon chti vécu, donc, par nature, parfaitement corrigeable, contre-argumentables.

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

22 janvier 2016 à 10:12:51
Réponse #618

Kilbith


Là ou je te rejoins plus, c'est sur l'usage pour la nourriture, les lames de profil scandinave éclatent les fruits comme des pommes et certains legumes plus qu'ils ne les coupent. ce que ne font pas les couteaux à émoutures plates integrales (à taille et épaisseur de lame comparable, l'angle du trenchant, sans biseau secondaire, est forcément plus fin...): bref ce que font et sont de bons couteaux de cuisine, par exemple.

Salut!   :)

Tu as raison pour l'aspect "couteau de cuisine" pas terrible

Toutefois avec une lame fine c'est déjà moins un problème. Et surtout, originellement, la nourriture dans les pays froids c'était surtout de la viande.

Si on utilise ce type d'émouture sur un couteau épais pour faire des frites : c'est la cata!

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 janvier 2016 à 10:54:44
Réponse #619

lambda


Salut Didier. :)

Absolument, c'est pour ca que je precise que la comparaison ne me semble pertinente qu'en comparant des gabarits de lames "hors tout" identique, meme épaisseur et hauteur.


Toutefois avec une lame fine c'est déjà moins un probleme...

oui, ces couteaux scandinaves excellent pour preparer la viands, travailler le bois, et en mode cuisine, peler du legume, ce qui s'apparente au travail du bois "à faire du copeau" en fait, si on y regarde bien...

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

22 janvier 2016 à 11:10:30
Réponse #620

lambda


En ce sens, pour la vie de tous les jours dedans/dehors, j'utilise un couteau dont j'ai monté une lame de mora sandwidch, achetée chez brisa, sur un manche en buis tonneau un peu plus long que le manche rouge typque de chez Mora.

Ma compagne, qui est fine cuisinière, n'aime pas du tout son usage pour cette raison là. :)

J'envisage de reprendre une autre lame de chez Mora, mais que je m'amuserais à reprofiler en émouture plate intégrale, afin de lui monter un couteau d'office sympa

Ca sera intéressant d'observer la difference de performance, dans ce contexte domestique là, et pourquoi pas à l'occasion de voir ce que ca donnerait, par rapport à la lame classique, dans un contexte de randonnée, petit bricolage dans les bois...

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

22 janvier 2016 à 17:00:29
Réponse #621

piero


Tout à fait d'accord sur la solidité de la lame, je me suis pas très bien exprimé, c'est pas les lames que je trouve fragiles, c'est le tranchant. Pour moi en caricaturant un scandi c'est un tranchant trop aigu assorti d'une émouture trop obtue. Je préfère une émouture fine et un tranchant un peu plus costaud en ogive (convexe). Attention, j'ai pas dit 45° non plus.  :)

la methode classique d’affûtage des 2 types de lames, si on veut vraiment l’affûter correctement sans créer de biseau secondaire le long d trenchant, reste strictement identique, avec en fait inévitablement moins de matière à enlever dans le cas des émoutures scandinaves.

Ce qui donne l'impression que ca va plus vite avec un couteau à émouture plate, peut-être moins type culturellement parlant, c'est que très souvent, l'affutage en effet se fait rapidement à main levée avec creation d'un biseau secondaire inévitable.... D'ailleurs, sur une production industrielle, bien souvent, le biseau secondaire est d'office present sur les émoutures plates. En ce sens, c'est plutôt là que j'y vois une facilité technologique et un raccourci "nécessaire" pour optimiser un ratio prix de vente/(cout de production, ou temps de manufacture).

Le meme travers peut s'appliquer d'ailleurs aux lames ayant une émouture de type scandinave produite en masse.

si on devait povoir bénéficier au mieux des qualities de coupes d'une émouture plate intégrale, dans le meilleurs des mondes, on devrait affuter à plat, sans creation de biseau secondaire, comme pour une émouture scandinave.

Là je suis d'accord avec toi sur le plan théorique. Sur le plan pratique quand j’affûte mon opinel en convexe, je n’affûte qu'un millimètre et demi. En théorie, en faisant ça le tranchant devient de plus en plus obtu puisque je ne diminue pas l'épaisseur de la lame alors que le tranchant s'use (en gros le rapport épaisseur de lame sur hauteur de lame augmente). En pratique, j'ai beaucoup d'affûtages devant moi avant de remarquer une différence sensible.

D'autre part les techniques d'affûtage sont différentes: avec l'opi je fais des va et viens très rapides sur la pierre tenue à la main. Ca affûte un joli convexe en quelques instants. Pour les scandi, le geste doit être précis, pour respecter l'émouture et ça me prend beaucoup plus de temps. A titre d'exemple, j'avais acheté des lames lauri, elles sont arrivées avec un biseau secondaire, je n'ai jamais réussi à les passer en "zéro grind" (je ne suis peut être pas assez patient).

Pour la facilité technique d'affûtage c'est une bonne remarque en effet, encore qu'elle nécessite un matériel en bon état: pas de pierre plate au creuse, pas de fusil, etc.

Pour en arriver à la mode des couteaux épais je précise, je n'en ai pas, et comme vous j'aime pas trop les scandis pour couper les carottes. Je pense que c'est plus une question d'émouture que de tranchant, j'ai constaté cela avec un couteau de cuisine que j'avais affûté au fusil avec un angle obtu parce que je ne parvenais pas à rattraper le fil, ben il coupait plutôt bien les carottes après.

Merci pour vos posts plein d'infos!


22 janvier 2016 à 17:06:38
Réponse #622

piero


Au fait Lambda, comme bonne base pour faire un joli office, il y a l'opi 102, je ne l'ai pas testé mais ça semble pas mal.
http://www.opinel.com/cuisine-et-table/petits-couteaux-de-cuisine/couteaux-doffice/office-n112-naturel

23 janvier 2016 à 11:57:30
Réponse #623

bpc


Il en, pense quoi BPC de l'affutage du scandi ?


l'émouture scandi n'existe pas:

c'est une émouture ordinaire sur laquelle on accole un barreau rectangulaire, nécéssaire pour rigidifier une lame étroite et peu épaisse.
 essentiellement quand elle est faite d'une lame d'acier trempé soudée entre deux lame de fer,  ce qui donne une structure trop facilement déformable.


c'est donc une émouture plus ou moins convexe.
le plus souvent, ça donne quelque chose de pas idéal car l'émouture est trop épaisse et trop courte.


l'intérêt est aussi que c'est l'émouture la plus facile et la plus rapide et économique à faire.
du pain béni pour un industriel.


sur les moras:

le seul que j'ai est un bahco.
la chose particulière est du au fait que l'industriel à utiliser une meule de petit diamètre sur ses machines à émoudure.

l'émouture très courte est creuse.
d'où une excellente coupe à l'achat, pour la cuisine par exemple, mais moins dans le bois où elle se coince un peu.
ça m'à horripilé la première fois que je l'ai utilisé pour peler du bois mouillé:
j'ai mis un temps fou pour enlever suffisamment de bois.


en tout cas, en l'affutant à la pierre vous allez forcément transformer cette émouture creuse en un plus ou moins  convexe, léger et court.





23 janvier 2016 à 14:54:52
Réponse #624

Pierrot


Citer
l'émouture scandi n'existe pas:

 :o :o :o :o :o

20 ans de théories plus ou moins fumeuses réduites à néant!!!   :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Quel homme ce Bertrand.  :up:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité