Nos Partenaires

Auteur Sujet: [REVUE MATOS] Les MORAS  (Lu 225878 fois)

19 mai 2009 à 12:37:27
Réponse #150

Maximil


Et c'est quoi le Mora Maxi approved ?  :)

Tu sais aussi bien que moi qu'à chaque utilisateur et chaque utilisation possible, une lame pourra être préférée à une autre. Et ce sans parler de l'esthétisme ni du fait que n'importe quel couteau peut faire n'importe quoi ou presque dans 95% des cas.
Perso, pour en avoir eu quelques uns différents en main, je reste sur le 746 en inox. Il tranche bien, se réaffute bien, inoxydable, le manche est des plus confortables en caoutchouc avec un bon grip et une garde, bref, ce serait mon choix dans l'utilisation que je pourrais en faire (milieu humide notamment, jamais de batonnage par le cul et peu de btonnage tout court (je préfère prendre des plus petites branches :p).
Après, je ne te cache pas que si ce couteau (#746) est celui de ma chérie, le mien est perso  ;)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

19 mai 2009 à 12:49:12
Réponse #151

Patrick


Moi mon préféré reste celui à manche rouge de base, lame en acier carbone.  Il existe bien un risque de coupure, mais je le mitige en faisant gaffe et en désaffûtant le premier 5mm de lame, près du manche...  ca pardonne un peu plus les erreurs comme ça.

Soie traversante, super légers, assez solides, étui en plastique bien safe (assez pour le porter sur le coeur autour du cou)...  je cherche encore un truc qui soit mieux que ça pour un usage outdoor de base, même si on est prêt à mettre dix fois le prix, soit 100 euros...

Sans dec...  plus le temps passe plus je reviens au bon vieux mora de base à manche rouge.

David
Comme ton collègue Cody Lundin, en somme





19 mai 2009 à 13:16:37
Réponse #152

Diesel


Sans dec...  plus le temps passe plus je reviens au bon vieux mora de base à manche rouge.
Arghhhhhh  Mors Kochanski avait raison depuis le début.  ;D

On finit naturellement par opter pour le choix le plus simple après avoir fait le tour de ce qui existe.
Je crois que la simplicité est la forme la plus aboutie au final. Le reste c'est superflu. :)
On en est rarement déçu.

19 mai 2009 à 13:36:05
Réponse #153

DavidManise


Ouaipe.  Pour le coup c'est sur Mors Kochanski que je copie (et pas sur Cody, même si force est de reconnaître que je lui ai piqué plein de trucs)...

Evidemment on peut trouver bien mieux, notamment dans le monde des customs.  Evidemment, un F1 est plus solide.  Evidemment un carcajou offrira une prise en main plus safe et un étui kydex qui permettra plein de ports différents...  evidemment un military bowie aura plus de gueule, coupera mieux, et pourra trancher à la volée voire piquer le cul des gremlins...  Evidemment, le mora est moche, un peu dangereux à utiliser, et au final pas indestructible ni rapide à déployer, et vraiment pas idéal sous stress, et pas bien utilisable pour le combat au couteau, etc, etc.  Mais concrètement quand j'ai un truc à faire et que je ne réfléchis pas, ma main se pose sur un mora et je fais. 

Bon...  je dis ça mais là, tout de suite maintenant, j'ai un petit neck bowie de Perrin autour du cou ;D

On s'en sort jamais ;D

David

P.S.: par ailleurs, un mora seul c'est déjà mieux que rien, mais bon à la base c'est un couteau fait pour couper des petits trucs, et rien de plus.  Pour sculpter et tout il est génial.  Pour les petits travaux de précision, c'est de la balle...  et même si avec quelques techniques un peu tordues on peut lui faire faire des trucs de grand, quand je veux tomber un arbre ou bâtonner sérieusement ou autre, je choisis un outil adapté, si possible...  Je lâcherais pas mon Primal ni ma pelle CS, ni ma scie sandvik ;)
« Modifié: 19 mai 2009 à 13:49:16 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 mai 2009 à 14:11:13
Réponse #154

Meow


On finit naturellement par opter pour le choix le plus simple après avoir fait le tour de ce qui existe.

Alors quoi ? Faire plus avec moins ?  ;D
DON'T PANIC !

19 mai 2009 à 14:20:54
Réponse #155

Patrick


Ouaipe.  Pour le coup c'est sur Mors Kochanski que je copie
Effectivement on le voit bien sur la photo.



Par contre, si je veux bien utiliser un Mora, pour le galure à pompon, c'est pas question  ;D

19 mai 2009 à 14:27:42
Réponse #156

DavidManise


Non mais ce pompon là, il a des propriétés surnaturelles, tu peux pas comprendre :closedeyes:

David ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 mai 2009 à 14:37:29
Réponse #157

Kazar


Pour ma part : Opinel et Mora, même enseigne et même enseignement. Des couteaux qui coupent très bien mais peu résilients : relativement fragiles par chocs et flexions. Je ne suis pas particulièrement bourrin avec mes lames, et j'en ai pété deux dans chacune de ces marques. Je leur réserve désormais un usage soft.

Stéphen.
"The man who does not exercise the first law of nature --that of self preservation-- is not worthy of living and breathing the breath of life."

--John Wesley Hardin--

19 mai 2009 à 14:39:13
Réponse #158

DavidManise


Quel modèle de Mora as-tu cassé, Stéphen, stp ?  Et en faisant quoi ?

Merci :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 mai 2009 à 14:56:45
Réponse #159

lambda


peut etre une petite suggestion... mais plutot pour des lames (mora ou autre) a monter soi meme...

La plupart de ces lames scandinaves est plutot faite avec un acier plutot tres carbure (souvent superieur a 0.7 % de C, 1% assez courant).
avec le bon traitement thermique, on obtient des lames tres tranchantes et au tranchant durable.

perso, je les trouve un poil dures, le truc que je fais, lorsque je m amuse a monter une de ces lames, c est de faire un petit revenu supplementaire au chalumeau, sur le dos et le premier tiers de la pointe, de couleure jaune fonce, a brun. une fois la couleur voulue obtenue, je plonge vite tout ca d ans de l eau froide et voila.

ne pas hesiter a etre timide avec le chalumeau. le process de revenu, surtout sur de petites lames, peut tres vite evoluer et peut s "emballer" en quelques secondes, du coup il est facile d aller trop loin dans le revenu et de trop attendrir sa lame.
Faire des essais de montee en couleur sur un bout de feraille quelconque, c est pas mal.
bosser en pleine lumiere, lame degraissee et seche.

Histoire d assouplir un poil ces lames et de diminuer un poil la durete de leur dos et eventuellement de leur tranchant.
ca me permet d elargir un peu la tolerance d usage de ces lames pour des "petits" utilitaires (meme pour de petits travaux, il peut arriver d avoir besoin de faire legerement levier, ou de tomber sur un truc dur pouvant ebrecher un tranchant tres dur...)

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

19 mai 2009 à 15:21:14
Réponse #160

fblc


La vérutié est ailleurs...  ;) Pourquoi avoir fait ces deux choix, même chez Mora
Le Frost parce que lame carbone
Le 2000 parce que la lame rentre bien dans le manche.

L'idée c'est d'avoir un couteau pas trop cher, pas trop lourd et qui, si besoin est, permettra de bâtonner.

19 mai 2009 à 16:03:37
Réponse #161

Patrick


Le Frost parce que lame carbone
Le 2000 parce que la lame rentre bien dans le manche.

L'idée c'est d'avoir un couteau pas trop cher, pas trop lourd et qui, si besoin est, permettra de bâtonner.
Franchement, moi je bâtonnerais avec aucun des deux  :huh:

19 mai 2009 à 16:10:07
Réponse #162

DavidManise


Tu peux bâtonner la lame déjà pas mal, hein, mais pas trop le manche, c'est tout... 

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 mai 2009 à 16:30:49
Réponse #163

fblc


J'avais essayé de bâtonner avec un Douk Douk modifié comme sur le forum mais ça ne marche pas, ça agrandit les trous dans lequel on met l'axe.

Question d'un novice : est-ce qu'une petite scie comme celle des couteaux suisse ne pourrait pas être un alternative au batonnage (léger) que l'on peut réaliser avec un Mora ?

19 mai 2009 à 16:35:48
Réponse #164

Diesel


Pat, pour mémoire, cette bûche a été bâtonné avec un mora. Et il y en a eu d'autre depuis.
Et des coups sur la lame, je peux te garantir qu'il en a reçu un bon paquet.





Ce n'était pas du chêne mais de l'épicéa bien sec.
Je n'irai pas taper comme un sourd sur le manche ni lui faire subir de stress latéraux mais c'est beaucoup plus résistant qu'il ne semble si tu n'insiste pas sur ses points faibles.
Enfin c'est comme tout, ça a ses limites aussi. C'est à l'utilisateur de l'utiliser à bon escient. :)

Question d'un novice : est-ce qu'une petite scie comme celle des couteaux suisse ne pourrait pas être un alternative au batonnage (léger) que l'on peut réaliser avec un Mora ?
Oui, c'est ce que j'ai comme second principal couteau  généralement.
Vu que lui, je l'ai systématiquement, c'est plutôt lui mon couteau N°1 en fait. ;D
La scie du couteau suisse (avec lequel je ne bâtonne jamais) est une excellente alternative. Il y a une technique pour fendre en deux un morceau de bois avec une scie.

http://www.youtube.com/watch?v=LcRYSFqjLgY&hl=fr

19 mai 2009 à 16:41:34
Réponse #165

Bubartopho


Bonjour :) je profite de ce topique pour vous annoncer que jai commandé mon Mora sur Asmc, je l'aurais à la fin de la semaine  :doubleup: Avec le modèle de Asmc, on peut faire du batonnage ?  http://www.asmc.de/fr/Nouveauts/Couteau-Mora-p.html
ad honorem patres

19 mai 2009 à 16:49:48
Réponse #166

Pierr


C'est le modèle classique, avec soie traversante, mentionné plus haut (Mors, Cody ... et David).

Tu peux mais en y allant doucement quand même. Ca dépend aussi du bois du manche, question de chance, il y a plus ou moins d'imperfections.

Puis un couteau ne sert pas qu'à batonner quand même!

19 mai 2009 à 16:51:36
Réponse #167

fblc



Oui, c'est ce que j'ai comme second principal couteau  généralement.
Vu que lui, je l'ai systématiquement, c'est plutôt lui mon couteau N°1 en fait. ;D
La scie du couteau suisse (avec lequel je ne bâtonne jamais) est une excellente alternative. Il y a une technique pour fendre en deux un morceau de bois avec une scie.

http://www.youtube.com/watch?v=LcRYSFqjLgY&hl=fr

Je n'ai pas bien compris si le Mora est ton couteau principal ou si c'est ton couteau suisse avec une scie qui est ton principal ?

19 mai 2009 à 17:04:50
Réponse #168

Diesel


le couteau suisse puisque que je l'ai dans 101% des fois ou je sors dehors.  ;)

19 mai 2009 à 17:19:05
Réponse #169

DavidManise


Bonjour :) je profite de ce topique pour vous annoncer que jai commandé mon Mora sur Asmc, je l'aurais à la fin de la semaine  :doubleup: Avec le modèle de Asmc, on peut faire du batonnage ?  http://www.asmc.de/fr/Nouveauts/Couteau-Mora-p.html

Bâtonnage léger.  C'est celui là, exactement, que j'utilise tout le temps... 

Pierr : c'est vrai ! ;D 

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 mai 2009 à 17:22:43
Réponse #170

fblc


le couteau suisse puisque que je l'ai dans 101% des fois ou je sors dehors.  ;)

Alors le Mora il te sert à quoi en fait, tu prends les deux ?

19 mai 2009 à 17:24:24
Réponse #171

wildseui


Bon ben si c'est celui du boss je vais l'acheter alors  ;Dpeu etre meme deux comme ca je peux le tester et ca vaudra le coup le passage a la boutique  :doubleup:

19 mai 2009 à 17:29:50
Réponse #172

Patrick


Le bâtonnage, c'est pas une religion, ou un loisirs à part entière, c'est juste un moyen parmi d'autres.

C'est vrai qu'on peut peut-être bâtonner avec un Mora, un douk Douk, ou une lime à ongle mais c'est peut-être pas le meilleur moyen. Tenter de bâtonner avec le risque de péter son seul couteau en situation de survie peut être risqué.

Ce que David n'a pas dit sur ses derniers posts c'est qu'en plus dudit surin, il a la plupart du temps aussi un fort couteau de camp ou une pelle CS.

19 mai 2009 à 18:34:42
Réponse #173

Diesel


Alors le Mora il te sert à quoi en fait, tu prends les deux ?
J'ai une préférence pour les lames fixes.
Je préfère avoir un couteau qui ne se replie pas et qui a une garde.
L'intérêt que j'ai pour le couteau suisse tient surtout à la présence d'une scie parmi ses lames. ;)
ça permet de remédier à la petite taille de la lame d'un mora dès qu'on s'attaque à une branche un peu épaisse.

Toutes les coupures importantes que j'ai eu, ça a été avec des couteaux pliants. Je suis maladroit avec ce type de surin. ;D

19 mai 2009 à 18:48:18
Réponse #174

Pierrot


Citer
Je suis maladroit avec ce type de surin.

T'es un peu maladroit avec les buches aussi, je crois me souvenir.....  :D

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité