Nos Partenaires

Auteur Sujet: Corse, Mai 2008 : le MARE A MARE NORTE  (Lu 1844 fois)

05 juin 2008 à 21:56:15
Lu 1844 fois

mad


Pour ne pas encombrer le serveur, je vous mets juste le lien où je narre notre récente randonnée à travers la Corse :



http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?pid=69504#p69504

J'espère que ça vous donnera envie ...

07 juin 2008 à 10:09:32
Réponse #1

Vulpus


La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

07 juin 2008 à 10:34:00
Réponse #2

MuleSkinner


salut, super et les photos font rêver d'autant plus que j'ai prévu quelque chose de similaire prochainement @+

07 juin 2008 à 10:39:47
Réponse #3

jb_bastia


Moins touristique que le GR20, c'est une super destination  ;)
S'adapter c'est survivre

07 juin 2008 à 14:12:18
Réponse #4

mad


  Merci :D !

Si d'aucun souhaite faire cette rando, qu'il n'hésite pas à me contacter par mail pour avoir plus d'informations pratiques (je donnerai mes coordonnées tf le cas échéant).

C'est vraiment une chouette ballade, et dans des coins encore vraiment sauvages (surtout la première partie)  :doubleup: .

09 juin 2008 à 09:02:21
Réponse #5

Diesel


Sympa comme rando.  :up:

A priori la météo était assez bonne non ?
Je dis ça parce que j'ai des amis qui partent en corse le week-end prochain. Et ils semblaient avoir un peu peur de la météo.  ;D

Dommage que tes photos ne véhicule pas les senteurs. Je me demande ce que ça sent par là-bas en fait. :-\
Ah oui, des paysage pour moi, ce ne sont pas que des couleurs mais tout un ensemble de choses dont les odeurs aussi.  ;)

09 juin 2008 à 11:09:37
Réponse #6

mad


Kikoo Diesel !

Il faudra bien qu'on se rencontre un de ces jours :) !

Pour les odeurs, la phrase finale du post suivant sur RL :

Citation de: mad
Quelques petits souvenirs et impressions en plus (et en vrac) :

Le jardin-cimetière de la chapelle abandonnée de San Nicolau à Sermanu (là où furent prises les photos des fresques médiévales) - on aurait presque eu envie de s'y coucher pour dormir à jamais ...

La mamie qui tenait le bar à Corte où nous mangeâmes steaks hachés + frites (4 euros la part ! ) avec plein de frites en rab et un gros pichet de rouge : toute boiteuse et souriante, et qui est venue s’asseoir pour parler longuement avec nous. Elle n’aimait que la mer, et la montagne ( Corte, 450 m :lol: ) lui faisait peur. Elle nous a demandé si nous avions bien souhaité la fête des mères (réponse : oui :D ).

Un petit hérisson venu se balader à quelques décimètres de moi un soir près de Corte, alors que j’écoutais la nuit allongé dans l’herbe, dans le noir devant la tarp.

La beauté des lys (Pancrace d’Illyrie), que nous avions vus en petit nombre avant Corte, et qui formaient de vrais tapis sur la montée à Bocca a Arinella …

L'eau fraîche de certaines sources de montagne.

Une jeune allemande qui faisait en solitaire le Mare i Monti, et qui sans abri, ni tente ni nourriture avait un sac de 23 kg – son étonnement devant nos sacs MULs :lol: !

Le vol des milans.

Le lonzu (filet de porc salé fumé). Un vrai mets de MUL gourmand ;)

Le banquet précédé d’un concert à l’IESC, où étaient conviés tous les habitants de Cargèse.

Les nuages dans les montagnes qui cachaient puis découvraient les sommets enneigés …

Le parfum des immortelles ...

mais beaucoup d'autres senteurs aussi (je me souviens, il y a fort longtemps -40 ans ;), avoir été hébergé dans le couvent de Calaccucia, et être sorti en pleine nuit pour dormir à la belle, tant l'odeur du fromage qu'élaboraient les moines envahissait mes rêves ) ...

09 juin 2008 à 11:29:57
Réponse #7

Diesel


Il faudra bien qu'on se rencontre un de ces jours :) !
Oui, je suis toujours partant pour rencontrer du monde.
Tu es de quel coin ? Essonne. (vu sur RL) ;)
Normalement, je suis présent à la marche que Manou organise à Lyon en septembre. :)
« Modifié: 09 juin 2008 à 11:43:19 par Diesel »

09 juin 2008 à 11:43:38
Réponse #8

mad


Banlieue sud de Paris, maison accueillante, bonne cuisine, randonneurs bienvenus :D


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité