Nos Partenaires

Auteur Sujet: réhydratation  (Lu 16823 fois)

06 décembre 2006 à 19:09:26
Réponse #25

Raide Baron


Et concernant le thé, il paraît que la théine est libérée en premier lors de l'infusion...

Une seconde substance (?) est libérée plus tard, contrecarrant en partie les effets de la théine.

On aurait pu croire qu' en laissant le thé infuser peu de temps, il serait proportionellement moins générateur de crampes : il n'en est rien. :o

Donc, niveau théine, plus un thé est "doux" (càd peu infusé), plus il est fort quant au risque de crampes.

A confirmer/infirmer par nos spécialistes.  :)
« Modifié: 06 décembre 2006 à 19:14:00 par Raide Baron »

06 décembre 2006 à 21:47:12
Réponse #26

DavidManise


Ben je ne sais pas vu que les médecins de Necker (hôpital pour les enfants à Paris) conseillent de faire boire du coca (sans les bulles) et de faire manger des gâteaux style apéro (des trucs bien salés qui donnent soif...mais que les gamins adorent).

Gateaux apéros, oui.  Coca et boissons sucrées, niet !  Ça peut aggraver la diarrhée, et en plus ça déshydrate !!! 

Citer
Il est important de sensibiliser les professionnels de santé pour que les SRO soient plus largement utilisés par les familles. L'éducation des parents en matière de prise en charge de la diarrhée est fondamentale : les SRO doivent être débutés la plus rapidement possible en cas de gastro-entérite, en proscrivant les boissons sucrées (coca-cola, jus de fruit) et l'eau pure totalement inadaptées et dangereuses.
Source : http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/sro/dossier.htm

Citer
Le Coca n’est pas recommandé dans la diarrhée.

Depuis quelques années, les mamans et les médecins donnent à boire du Coca aux enfants quand ils ont la diarrhée.

Les boissons au Cola ont été utilisées dans les pays du tiers-monde, car c’était la seule boisson potable qui existait sur place : l’eau de ces pays étant rarement potable.

Mais le Coca ne contient pas assez de sel et sa forte charge en sucres pourrait au contraire aggraver la diarrhée.

Dans la diarrhée, il faut utiliser les solutions de réhydratation.

1- American Academy of Pediatrics, Provisional Committee on quality improvement. Subcommittee on acute gastroenteritis
"Practice parameter : the management of acute gastroenteritis in young children" Pediatrics 1996 97 : 424-435.

2- "Drugs used in disorders Evaluations the lower intestinal tract In : Drug Evaluations Annual American Medical Association, 1995 : 957-980.

3- OMS "Usage rationnel des médicaments dans le traitement des diarrhées aiguës de l’enfant"
OMS, Genève 19 92 : 73 pages. Traduction française de : "The rational use of drugs in the management of acute diarrhoea in children" WHO,
Geneva 1990.
Résumé dans : "Le traitement de la diarrhée aiguë de l’enfant" Rev Prescr 1992 ; 12 (114) : 32-34.
Source : http://tatoufaux.com/article.php3?id_article=8

Citer
# Les boissons trop sucrées comme le Coca Cola ® sont inapropriées à la réhydratation d'un enfant diarrhéique . D'une part leur teneur en sodium (2 mmol/l) est trop faible pur assurer la compensation des pertes , d'aute part leur hyperosmolarité (750 mmol/l pour le Coca Cola ® ) est largement trop forte et peut aggraver la diarhée par appel osmotique

NB (Esculape) : 500 ml de coca, 500 ml d'eau, 1/2 à 1 cuillère à café de sel de cuisine et 1 cuillère à café de jus de citron donne une solution acceptable....
De même, un litre d'eau potable contenant 6 cuillères à café de sucre, 1 cuillère à café de sel et 1 cuillère à café de jus de citron donne une solution de réhydratation satisfaisante.
http://www.esculape.com/pediatrie/nnorehydratation.html

Etc.

Ciao ! :)

David

« Modifié: 06 décembre 2006 à 21:49:02 par Manitou »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 décembre 2006 à 21:57:41
Réponse #27

gglt


Je crois que SurvivalFred avait posté ce lien sur l'ancien forum, mais je n'ai pas retrouvé le message original.

Ca explique grosso-modo comment réhydrater un bébé, mais ça doit aussi fonctionner pour un adulte. En plus, c'est une solution de réhydratation facile à préparer.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité