Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le feu par friction avec un arc [video]  (Lu 10881 fois)

10 mai 2008 à 17:06:27
Lu 10881 fois

piedsnussurlaterresacrée


Salut a tous

Donc je suis dans ma période feux après le feu avec du silex et marcassite, le feu avec un briquet a piston, il était normal que je me lance dans le feu a friction
Comme d’hab. j’ai fait ça a l’arrache mais ça fonctionne ! La planchette et la drille en western red cedar (cèdre rouge) l’arc en bambou et ligne a thon
Evidemment les pile sont tombé en rade a la fin !!

http://img532.imageshack.us/my.php?image=hpim0425kr3.flv





10 mai 2008 à 17:22:37
Réponse #1

jeremy


 :up:

T'étais pas violoniste dans une autre vie PNSLTS?

 ;D

Plus sérieusement, ça fait des semaines maintenant que j'essaye avec de la corde en écorce de tilleul et des bouts de bois taillés sans couteau... Je galère... Le mieux que j'ai réussi à faire, c'est un peu de fumée. La corde casse à chaque fois après 200 ou 300 aller retour en pression, et étant donné que ça demande 3 h en tout au moins pour en arriver là  >:(  ;D
... Mais j'y arriverais  :)
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

10 mai 2008 à 17:26:54
Réponse #2

piedsnussurlaterresacrée


non pas violoniste !!
par contre je triche le red cedar c'est franchement efficasse et la ligne a thon increvable, mais le prochain coup j'essaie façon paleo avec uniquement des ressources naturelles

courage jeremy le fumée c'est le debut de la reussite !

11 mai 2008 à 10:43:31
Réponse #3

éric


Salut à tous,

Elle est super épaisse ta planchette non? Tu as dû la forer avant pendant un bon moment je suppose.
Les copeaux que tu attrapes à la fin de la vidéo ont pris facilement? Ils sont en quoi?

Merci.


11 mai 2008 à 11:51:05
Réponse #4

piedsnussurlaterresacrée


salut eric
j'ai fait un avant trou avec la pointe du couteau ! et le bois est de red cedar, les copeaux sont les residus du frotement de la drille sur la planchette !
et la planchette fait un peut moin de 2 cm d'epaisseur

11 mai 2008 à 11:55:34
Réponse #5

éric


Merci pour tes réponses.
 ;)

11 mai 2008 à 12:02:40
Réponse #6

piedsnussurlaterresacrée


de nada eric
la je fait secher du noisetier pour la drille et un morceau de lierre pour planchette !

11 mai 2008 à 12:11:04
Réponse #7

éric


Bon courage alors, tu vas en avoir besoin. :)

Tu as déjà réussi à la main?


11 mai 2008 à 12:15:09
Réponse #8

piedsnussurlaterresacrée


sans arc tu veut dire ???? nan même pas essayer !!

11 mai 2008 à 12:19:09
Réponse #9

éric


Oui sans arc désolé. C'est vrai que les mains on en à toujours besoin!!  :-[
C'est bien ce que tu prépares non?

11 mai 2008 à 12:27:04
Réponse #10

piedsnussurlaterresacrée


nan nan j'essaye de faire avec du bois de pays !!! mais tu me donne des idées, je  vais essayer sans arc tien !

07 juin 2008 à 10:14:03
Réponse #11

amgoun


Bonjour . On comprend la suite malgré l'arrêt inopiné du film . Ce qui m'intéresse maintenant c'est de connaitre le bois que tu utilise pour la cale . Car elle doit chauffer elle aussi non ??? Et comment se fait la jonction entre drille et cale .  La forme du trou . Merci d'avance . Francis  :)

07 juin 2008 à 10:43:38
Réponse #12

piedsnussurlaterresacrée


salut
c'est le même bois du red cedar drille et planchette le galet est en bois plus dense et une simple encoche suffit au fur et a mesure que l'on utilise le galet la drille le forme !

09 juin 2008 à 21:46:15
Réponse #13

DavidManise


Plus sérieusement, ça fait des semaines maintenant que j'essaye avec de la corde en écorce de tilleul et des bouts de bois taillés sans couteau... Je galère... Le mieux que j'ai réussi à faire, c'est un peu de fumée. La corde casse à chaque fois après 200 ou 300 aller retour en pression, et étant donné que ça demande 3 h en tout au moins pour en arriver là  >:(  ;D
... Mais j'y arriverais  :)

T'as essayé, bien sûr, de laisser tremper ta corde un peu pour que les fibres soient bien flexibles ? ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

09 juin 2008 à 21:54:09
Réponse #14

DavidManise


Pieds-nus : GAFFE, TU VAS FAIRE UN TROU SUR TA TERRASSE ;D

Sans dec : génial :)

Si je puis me permettre deux petits conseils pour réussir le tout encore plus vite ou dans des circonstances plus difficiles... 

1) pince ta corde avec ton pouce et ton index, tu pourras du coup appuyer plus fort sur la drille sans que ça ne glisse et tu gagneras en contrôle sur ton arc...

2) En plaçant une feuille ou un truc sous ta planchette, tu peux récupérer ton tison plus facilement...

3) Si tu plaçais ta drille à l'extérieur de la corde de l'archet au lieu de l'intérieur, tu pourrais te contenter d'un archet plus court et plus facile à manier... 

Mais bon.  T'as fait ce qu'il fallait, la preuve ça a marché ;)

Ciao :)

David :akhbar:
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

09 juin 2008 à 21:57:39
Réponse #15

piedsnussurlaterresacrée


yes
l'ortie il faut la torroner en 4 el la laisser secher au soleil tendue, ensuite un petit passage a l'eau et re-sechage ensuite un passage au braie c'est pas mal

12 juillet 2008 à 11:59:05
Réponse #16

PlatypuS


Chtit conseil pour les newbs comme moi:

J'arrive po à caler la drille quand je procède. j'ai essayé 20 voire 30 fois: rien à faire. Alors ce matin, j'ai eu une illumination: calage de drille dans une section de bambou. Le fond sert à caler, le corps de la section sert à éviter d'éjecter la drille en cas de ratage et aussi à maintenir l'axe de la drille, et ainsi à ratager moins souvent.

J'ai pas encore de fumée, mais avec ce contrôle amélioré, j'arrive à avoir une bonne odeur de cramé :doubleup: j'ai encore besoin d'entraînement, mais c'est une bonne idée, non ?  ;)

Ca me redonne du courage ;D
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

02 février 2009 à 21:19:35
Réponse #17

Pierr


Petite question de grand débutant  :-[ : le lierre pour la planchette vous le trouvez où? J'ai bien trouvé quelques lierres assez costauds sur lds chênes près de chez moi mais:
- il est vivant et ça me fait chier de le tuer pour en prélever 30 cm
- il est vert, j'imagine qu'il faut laisser sècher x mois?
- il est relativement gros à sa base mais je ne suis pas certain que l'épaisseur exploitable sera suffisante. Difficile d'etimer correctement le diamètre hors écorce car celle-ci est toute "poilue"

Pas trouvé de noisetier non plus près de chez moi: chêne, hêtre, charme, bouleau, pin, un peu de houx. Mais bon, déjà en été j'avais du mal à reconnaître les arbres alors en hiver ...

03 février 2009 à 07:00:39
Réponse #18

monsieur plus


T'inquiète pas pierr.
Le feu par friction, j'ai reussi ça la semaine dernière.
La première braise, j'ai mis 3 soirs, mais là, j'ai compris des trucs.
Le lierre, c'est pas nescessaire.
Tu prend une branche de peuplier sèche sur l'arbre.
Par battonage, tu prélève dans le centre une partie sèche, une planchette de 1.5cm d'épais, peu importe la largeur et la longueur, du moment que ton pied (nu) peut bien caler le truc.
Pour la drille, je prend une tige de noisetier bien seche toujours sur l'arbre. faut en essayer plusieurs, si ça fait trop longtemps qu'il est mort, il casse.
Pour la paumelle, j'ai essayé un coquetier ou un pot de yaourt en verre ou une pierre avec une "encoche" de la bonne taille. Dans un premier temps faut essayer avec quelques facilités pour prendre le coup de main, après tu compliques.
pour la drille, je te conseille pas une longueur donnée.
Il faut qu'en position, la main qui tiens la paumelle vienne se caler sur ton tibia comme ça tu daubes moins vite.
Pour moi, ça a été trés important, il faut une position "tenable" 1min ou 2 avec la mains droite bien solicitée et la position pas confortable, c'est cette position "confortable qui determine à quelle longueur tu dois couper ta drille.
Le diamètre, 1.4cm et 25cm pour la mienne, ça me correspond.
Pour l'encoche dans la planchette.
C'est très important aussi.
il faut aller voir sur google, c'est tout expliqué.
Perso je "marque" d'abord la planche avec la drille épointée comme si je voulias faire ma braise.
et jusquà la moitié de la pointe soit rentrée dans le bois, après seulement, je fais l'encoche à 40° ou vont tomber les poussières de bois que je veux enflammer.
Si l'encoche est trop près du trou, la drille dévie et tombe dedans.
Si l'encoche est loin du trou, la drille ne peut embraser les poussières.
Pour que la drille dévie moins, il faut que ta planchette soit bien plane, sinon, ça part dans le sens de la pente.
Pour l'archet, cordeau de maçon et une branche courbe, 50/60cm max.
Pour la vitesse, tout doux pour pas se tuer avant le sprint final.
Celui ci commence quand quand l'encoche est remplie par la poussière jusqu'en haut.
Je le fait souvent en deux fois, tout doux, puis un bon sprint, puis 1 ou 2 ou 3 secondes de pause pour réajuster ou recupérer (pas plus) et resprint (c'est moins dur comme ça).
Après faut relever doucement la planchette si le tas fume un peu, c'est qu'il y a une braise (t'attend pas à une flamme), faut éventer un peu avec ton doigt ou en souflant ou avec une lame de couteau et la braise grossi, après tu met ça dans un truc qui prend bien et tu souffle et t'as ta flamme.
Voilà.
Tout est important pour la reussite.
Si ça marche pas, c'est peut etre que ton bois est trop humide, le secher à l'interieur et t'isoler de l'humidité du sol quand tu fait tes essais
« Modifié: 03 février 2009 à 07:27:15 par monsieur plus »

03 février 2009 à 10:08:45
Réponse #19

Pierr


Merci Monsieur+,

je suis conscient qu'il faut prendre son temps. Ca tombe bien, je ne suis pas pressé. Merci pour tes conseils détaillés, je vais les intégrer dans mes essais.

Je suis quand même curieux sur la question spécifique du lierre.
Citer
- il est vivant et ça me fait chier de le tuer pour en prélever 30 cm
- il est vert, j'imagine qu'il faut laisser sècher x mois?
- il est relativement gros à sa base mais je ne suis pas certain que l'épaisseur exploitable sera suffisante. Difficile d'etimer correctement le diamètre hors écorce car celle-ci est toute "poilue"

Le bois près de chez moi ne brille pas par sa diversité. Trop entretenu, pas assez sauvage. Il faudra que je trouve le temps d'aller plus loin.

03 février 2009 à 12:43:33
Réponse #20

monsieur plus


Pierr
En fait, du lierre mort, sec et assez épais, à moins de se le préparer bien à l'avance c'est rare.
Desfois des particuliers coupent le lierre à sa base histoire de soulager l'arbre ou la facade de la maison, là tu as des chances d'en trouver.
Pour moi, c'est trop aléatoire, je prefere essayer autre chose.
Faut trouver un bois sec, fibreux et à croissance rapide, ça fonctionne.
Tu trouves souvent ça en bordure de point d'eau.
Les bois flottés peut etre si ils sont hors de l'eau depuis longtemps et coincés dans des branchage, "séparés" de l'humidité du sol.
Les resineux d'après ce que j'ai compris, ça marche pas terrible car la resine qu'ils contiennent "lubrifie" le point de friction.
Y'a aussi moyen mais c'est plus long de tailler ta drille dans le coeur du bois où tu as déjà pris ta planchette.
bon courage.
Tu verras, la première fumerolle, c'est magique!!!!!!!!!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité