Nos Partenaires

Auteur Sujet: L'humidité dans les chaussures  (Lu 43764 fois)

25 avril 2010 à 08:45:43
Réponse #50

tarataya1


sinon,petite question les ranger avec protection sur le dessus c'est bon pour le randonner??

25 avril 2010 à 08:56:31
Réponse #51

Nävis


Bonjour Tarataya,

Merci de faire un effort pour exprimer clairement tes propos! Là, ta question deviens incompréhensible.
Et passes tes textes par un vérificateur orthographique avant de poster, cela améliorera la lisibilité.

25 avril 2010 à 09:28:48
Réponse #52

tarataya1


salut,je comprend pas,tu me dit de mieux écrire ou que j'écris bien??

25 avril 2010 à 09:56:09
Réponse #53

Schnickschnack


Les bonnes vieilles solutions ont fait leurs preuves, toutefois il faut rester aussi en veille sur les nouvelles technologies. La vidéo ci-dessous évoque un traitement chimique sur l'extérieur de la chaussure. Pour l'instant la marque qui a déposé le brevet est plutôt spécialisé dans la "basquette"...  8) Mais si c'est aussi bien que cela en à l'air, je pense que cela va équiper des chaussures destinés à des terrains plus engagés  :love:

Même si vous comprenez pas l'anglais, les démonstrations du comportement de l'eau sur la chaussure sont bluffantes  :up:

http://www.youtube.com/watch?v=2hKQlQPxuGQ

25 avril 2010 à 10:14:05
Réponse #54

Bison


Je crois que l'on avait déjà évoqué cette nouvelle technologie ...
C'est bien qu'une "Marque" la mette en oeuvre, on verra à l'épreuve du temps.
La démo, apparemment n'évoque pas la question de la respirabilité à conserver ..

Parce que dropper délicatement une petite goutte d'eau sur une chaussure neuve, ce n'est pas le test le plus convainquant que j'aie vu ...

À la limite, c'est même assez inquiétant que l'on n'en montre pas plus ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

25 avril 2010 à 10:18:53
Réponse #55

tarataya1


puis si j'ai bien compris,ce sont des chaussures pour les force de l'ordre non??donc pas forcement super pour faire de la rando?et une goutte poser sur une chaussures??

25 avril 2010 à 11:07:54
Réponse #56

Wapiti


Bonjour !

Genre de tests en laboratoire qui ne prouvent qu'une imperméabilisation de surface sur une chaussure statique, neuve.

La marche déforme la chaussure dans des directions opposées à chaque pas en modifiant la structure du matériau : étirement, torsion, flexion, pliure.

La marche sur sols revêtus n'altère pas davantage la surface du matériau, en revanche partout où le pied s'enfonce ou est recouvert (sable, boue, neige, herbe), il y a brossage et une abrasion plus ou moins forte des surfaces qui sont ainsi décapées. Les pressions exercées sur plusieurs points font aussi pénétrer l'eau à la longue.

Il faut toujours vérifier les qualités d'un produit (miracle ou pas) en situation réelle : le même résultat, avec la goutte d'eau sur la fleur d'un cuir intact, peut-être obtenu avec un bête cirage à la cire d'abeille, de l'huile de vidange ou de la graisse de genoux de pie.

La démonstration vidéo est à prendre avec autant de sérieux que celle du bonimenteur du marché. Cependant, tous ne vendent pas de la pacotille, on trouve parfois le produit vraiment miracle ou novateur. Mais c'est à l'usage qu'on le découvre. Et le vendeur ne repasse pas avant un an ou jamais.

C'est comme la publicité d'il y a 20 ans pour les tissus micro-poreux : résiste à une chute d'eau de 15 m (démonstration laboratoire). Sur le terrain, sous une pluie constante là ou les bretelles du sac à dos appuient aux épaules, il y a infiltration sournoise. Oui mais, mon bon Monsieur, vous ne l'avez pas utilisé dans les conditions prévues par le fabricant…

Ne pas rejeter le produit, attendre que son prix devienne abordable, le tester en grandeur réelle sur un an et tout terrains, en en faisant baver aux chaussures. (Sur la vidéo elles sont neuves de chez neuves pendant toute la démo.) Voir aussi à l'usage si certains matériaux ne se dégradent pas plus vite. Ça a existé il y a une trentaine d'année avec un cirage dont je tairai le nom.

Il y aura toujours des gens pour vous dire qu'ils ont redécouvert la ligne d'horizon et qui voudront vous en vendre une bobine.

À…


« Modifié: 25 avril 2010 à 12:48:43 par Wapiti »

26 avril 2010 à 12:52:38
Réponse #57

Mad Max


Méthodes à n'appliquer qu'aux rangers militaires ou à la rigueur aux chussures tout cuir.
1- un peu humide = papier journal
2- très humides voire complètement immergées = réchaud à gaz.
Sur ce coup-là il faut être très vigilant et prudent. Vider et éponger le mieux possible la ranger par des moyens classiques. C'est ensuite que ça devient plus rigoureux : Je tiens la ranger retournée et largement ouverte au dessus du réchaud, quelques secondes, pas plus. Je la retourne et je vois si la vapeur d'eau sort. Non = je continue encore quelques secondes. Oui = j'arrête et je passe à l'autre chaussure. Ainsi de suite jusqu'à ce que l'intérieur soit sec. Ca me prends à peu près 20 minutes pour une paire.
Je déconseille le feu de bois. La fumée tanne le cuir qui l'est déjà et le rend dur et cassant.

La graisse rend les chaussures étanche aussi longtemps que la couche grasse constitue une barrière physique contre l'eau. Lorsque la graisse a imprégné le cuir, elle en dilate les pores, ce qui le rend plus souple mais aussi plus preméable. Parmi les produits traditionnels, c'est le cirage qui permet la meilleure imperméabilisation du cuir.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

30 avril 2010 à 12:06:55
Réponse #58

Karto



Salut :)
Il y avait effectivement un début discussion sur le Ion-Mask ici :

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,31123.0.html

Même si la vidéo est nulle, le système a l'air convainquant. Les droits d'exclusivité se terminent cette année, et on devrait voir quelques grands fabricants remplacer des chaussures à membranes par du cuir traité de cette manière. On aura donc vite des retours d'expériences plus amples.
Par contre les fluorocarbones ne sont pas ce qu'on a inventé de plus innocent.

13 mars 2011 à 18:42:10
Réponse #59

lambert


Hello,

Je reviens au sujet bottes caoutchouc : quand les conditions permettent d'envisager un séchage : une bouteille plastique avec tête et cul coupés fourrée dans chaque botte maintient l'ouverture et aide au séchage près d'une source de chaleur.

Dans la même idée : replier la botte à mi-hauteur, mais la répétition du pli n'augmente pas la longévité.

Encore : certaines bottes avec doublure intérieur restent "confortables" même humides et par temps froid.

Et enfin : je les utilise surtout pour travailler dans la gadoue, pas en rando.

Voilà, à +


13 mars 2011 à 21:29:17
Réponse #60

bushiben


Méthodes à n'appliquer qu'aux rangers militaires ou à la rigueur aux chussures tout cuir.
1- un peu humide = papier journal
2- très humides voire complètement immergées = réchaud à gaz.

Personnellement, je n'ai jamais utilisé de réchaud à gaz pour faire sécher mes Rangers, par contre une bougie oui.
Positionner successivement les godillots (tout cuir cela va sans dire !!! Attention a ceux qui auraient placé une semelle de confort en synthétique...) au dessus de la bougie le matin permet de les sécher rapidement. Accessoirement l'hiver cela permet également de décongeler la chaussure durcie par le gel de l'humidité qu'elles contiennent, et en plus elles sont toutes chaudes lorsqu'on les enfiles.  :love:
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

14 mars 2011 à 00:27:38
Réponse #61

Woodrunner


La flamme j'évite même sur des grolles en cuire!

Une bouteille, gourde, nalgène rempli d'eau chaud fait très bien l'affaire pour un préchauffage matinal!

Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

11 septembre 2012 à 14:05:22
Réponse #62

soldmac


Pensez vous que des bas de femme rempli de riz pourrait absorber l'humidité des chaussures la nuit et sécher la journée de sorte de pouvoir les réutiliser le soir d'après?

11 septembre 2012 à 14:32:29
Réponse #63

Kilbith


Pensez vous que des bas de femme rempli de riz pourrait absorber l'humidité des chaussures la nuit et sécher la journée de sorte de pouvoir les réutiliser le soir d'après?

Si tu mets le sac de riz (ou le riz seul) sur une source de chaleur et le stocke au sec jusqu'au soir : pourquoi pas. Mais si tu peux faire cela, en général tu peux faire sécher tes chaussures.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 septembre 2012 à 14:36:20
Réponse #64

soldmac


Si tu mets le sac de riz (ou le riz seul) sur une source de chaleur et le stocke au sec jusqu'au soir : pourquoi pas. Mais si tu peux faire cela, en général tu peux faire sécher tes chaussures.

Ben le riz tu peux le garder prêt du corps pour qu'il sèche en faisant attention a ce qu'il n'absorbe pas l'humidité dégagé. Alors que les chaussures la journées généralement tu les portes pour marcher.

Ce que j'aimais bien dans l'idée du riz c'est que c'est réutilisable (contrairement au papier journal) et si on veut pousser l'idée jusqu'au but c'est mangeable si jamais on est dans des conditions dit de survie (même si ils doivent avoir une odeur de pied).

11 septembre 2012 à 14:42:28
Réponse #65

Kilbith


Ben le riz tu peux le garder prêt du corps pour qu'il sèche en faisant attention a ce qu'il n'absorbe pas l'humidité dégagé. Alors que les chaussures la journées généralement tu les portes pour marcher.

Tu m'aurais dis : le riz sur un radiateur, exposé au feu ou peut être dans le poêle (à feu doux)...je voyais le truc. Mais contre toi, à part sur le cerro paranal, je pense surtout qu'il va absorber l'humidité ambiante.

Mais je ne sais pas car je n'ai jamais essayé.



Citer
Ce que j'aimais bien dans l'idée du riz c'est que c'est réutilisable (contrairement au papier journal) et si on veut pousser l'idée jusqu'au but c'est mangeable si jamais on est dans des conditions dit de survie (même si ils doivent avoir une odeur de pied).

Le papier journal peut servir à plein de chose et ne pèse pas lourd et n'est pas encombrant. Même si c'est moins facile, rien ne s'oppose a ce que l'on fasse aussi sécher (tant qu'il n'est pas trempé). Et avec on peut démarrer un feu pour cuire son riz (plus vite) sans chercher plus loin.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 septembre 2012 à 14:43:27
Réponse #66

soldmac


Tu m'aurais dis : le riz sur un radiateur, exposé au feu ou peut être dans le poêle (à feu doux)...je voyais le truc. Mais contre toi, à part sur le cerro paranal, je pense surtout qu'il va absorber l'humidité ambiante.

Mais je ne sais pas car je n'ai jamais essayé.

Mouai mouai pas évident :)

11 septembre 2012 à 19:16:51
Réponse #67

Mayake


J'ai deux types de grolles pour randonner. En gros., des grosses Salomon avec goretex et des adidas de running ayant un mesh solide et leger. Je les trouve vraiement extra, sauf pour un portage lourd mais ce n'est pas mon cas.

Qu'il pleuve ou non je prend maintenant presque toujours mes Adidas. Elles sechent très vite et s'il pleut je n´ai pas plus de flotte dedans que les autres.
La membrane cela ne marche que pour passer des gués, sinon on finit par avoir plus d'eau dedans que dehors.
Les en cuir, cela fait longtemps que je n'en porte plus, trop lourd, trop cher, trop d'entretien, trop d'odeurs, trop tout quoi ... Enfin pour moi.
Tout cela pour dire que l'humidité ce n'est pas un probleme pour moi.
un Saludo

14 septembre 2012 à 15:23:30
Réponse #68

guillaume


Mouai mouai pas évident :)

J'ai l'impression que t'es convaincu, tu as testé? Pas plus tard que ce.we j'ai tenté de faire sécher ma carte contre ma poitrine et bah ... Faut vraiiiiiment faire gaffe à ne pas plus la mouiller.

A+

14 septembre 2012 à 15:37:29
Réponse #69

azur


J'ai l'impression que t'es convaincu, tu as testé? Pas plus tard que ce.we j'ai tenté de faire sécher ma carte contre ma poitrine et bah ... Faut vraiiiiiment faire gaffe à ne pas plus la mouiller.
Tout pareil... lorsque le corps chauffe, il transpire, c'est physiologique! il est donc inenvisageable de faire sécher quelque-chose en le mettant contre-soi
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

14 septembre 2012 à 17:53:11
Réponse #70

Lemuel


moi j'ai déjà fait sécher mes chaussettes en les portant en écharpes autour du coup, sous la soft shell.
Mais on parle bien d'un truc pas aussi hydrophile que le journal, avec un différenciel de température important.
:closedeyes:
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité