Nos Partenaires

Auteur Sujet: Lampes à huiles  (Lu 59738 fois)

06 mars 2008 à 19:33:41
Réponse #75

DEUN


Bonsoir Mazzeru,

Peux-tu patienter une petite quinzaine, je tenterai de scanner la notice d'emploi (trilingue) qui était fournie avec les miennes, achetées à Morges en 98.

Si ce sont bien les mêmes, à l'occasion mets-nous une photo ou deux , elles doivent fonctionner à l'essence sans-plomb pour véhicule ou mieux à l'essence « blanche » (ceci doit déjà être précisé un peu plus haut dans ce post).

@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


22 mars 2008 à 14:25:15
Réponse #76

Anto


je deterre un peu ce topic pour poster un petit bricolage qu'il m'a insipré :


 
C'est juste deux bout de canettes clipés l'une sur l'autre.
Dans la premiere canette est decoupé la fenetre, le fond est percé de deux trou : un pour faire passer la meche, l'autre au fond pour remplir d'huile.

La fond d'une autre canette est clipé sur la premiere.

La meche c'est un bout de tourchon en fibre naturelle (qui brule et qui ne fond pas quoi ...)

La resistance au vent est pas trop mal, et surtout il y a un reflecteur qui permet de mieux eclairer devant soi !

Bon, j'ai pas encore tester en live, mais c'est surement le type de lampe que je vais laisser dans un moulin en ruine qui nous sert parfois de lieu de bivouac.

Voila !


22 mars 2008 à 15:11:45
Réponse #77

guillaume


Dans la premiere canette est decoupé la fenetre, le fond est percé de deux trou : un pour faire passer la meche, l'autre au fond pour remplir d'huile.

J'ai rien compris: si tu fais des trous, l'huile coule, non? :-[

a+

22 mars 2008 à 17:44:56
Réponse #78

piedsnussurlaterresacrée


salut
super ta lampe a huile !!!
guillaume c'est comme le prs le fond et retourné et encastré dans l'autre cannette  ce qui fait une resevre a huile regarde bien la photo            j'a bon ?

22 mars 2008 à 20:09:04
Réponse #79

Anto


Oui c'est ça, c'est le fond de la canette du haut qui est percé deux fois !

Il y a bien deux canettes encastrées, c'est un peu un prs-lampe à huile quoi...

Donc, sauf si tu la retourne, l'huile ne coule pas !

Mais bon, c'est vrais que je suis pas toujours clair...

Je peux faire un dessin si jamais

24 mars 2008 à 09:07:48
Réponse #80

DEUN


WHAOUUU !!!  :blink: Un PRS diesel ?!  ;D (ou plutôt devrais-je dire une ALH)

Faut que j'essaie ça !
@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


03 juillet 2009 à 12:32:40
Réponse #81

eberto


Pour ne pas être constamment ennuyé par une mauvaise pulvérisation de carburant ou des problèmes de préchauffage (si la lampe l'exige) il faut utiliser uniquement du carburant "premium" (ou un carburant sans plomb de bonne qualité ET filtré !!!) ... Parmi la gamme "préssurisée" de Coleman, la "Northstar" est de loin la meilleure ... (ma première était une "Peak One" / une sous marque de Coleman / 70 Watts ... et une vraie daube ...) mais dans la mesure du possible il vaut mieux utiliser du carburant "Coleman" ... est c'est très cher (5 euros le litre) ... Certains modèles (comme la Petromax) peuvent utiliser du gazole mais l'encrassement est très rapide et le préchauffage LABORIEUX ... En plus en Europe pour trouver des pièces de rechange et bin ... TINTIN ! (et elles sont hors de prix ...). J'ai toujours acheté mes lampes en Allemagne et mes pièces aux USA (quand cela était possible bien sûr ...).
Une bonne adresse (généraliste et aux tarifs corrects) : www.globetrotter.de
;-)
PS : j'insiste sur le fait que ces lampes sont DANGEREUSES et à manier avec PRECAUTION ...
re-PS : une alternative plus pratique : les lampes à gaz (propane, butane ou "mix") mais là aussi attention au CO ... (mais elles sont plus rapides à mettre en oeuvre et surtout nettement plus sécurisantes)

(en photo : la seule lampe à gaz sans globe et sans manchon du marché  / Brunton "Liberty" ... j'en ai une ... et bé ... vous savez quoi ... ne l'achetez pas !!! ... elle est bruyante, elle consomme un max et elle éclaire que-dalle !!!)

Concernant les lampes petromax, aujourd'hui ont trouve les piéces détachées en france ainsi que les lampes aux tarif Allemandhttp://www.lalampepetrole.com. L'avantage de la petromax, c'est quelle est transformable(avec des options en sup.) en réchaud ou chauffage, coté désavantage, son poids, mais l'un dans l'autre, c'est surement plus interressant, que de transporté, une lampe un réchaud...etc..
De plus elle est trés solide :lol:

03 décembre 2011 à 23:53:00
Réponse #82

Maximil


En résumé, dans une optique d'autarcie ou post-gros bordel, vaut-il mieux, pour chez soi et pour longtemps, sans essence dans les stations et sans electricité, une lampe à huile, une lampe à pétrole ou une lampe à bougie ? ou de simples bougies chauffe-plat ou un très gros stock de piles ?
« Modifié: 03 décembre 2011 à 23:59:38 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

04 décembre 2011 à 00:16:48
Réponse #83

dolgan




Je dirais huile et graisse animale.

deux produits fabricables en autonomie a peu près partout et en low tech.

les systèmes solaires peuvent aussi être pas mal au début. j'ai des guirlandes de noël avec un petit panneau mal orienté. dehors depuis un an. elles ont toujours environ une heure d'autonomie tous les soirs. quelques modifs mineures peuvent sans doute en faire un système d'éclairage de fortune pendant quelques années.

12 mars 2015 à 16:34:46
Réponse #84

ld67


Voici un retour sur les lampes tempêtes acheté en jardinerie utilisées d'une part avec la super huile vendue 6€50 le litre spécialement pour ces lampes et un essai avec du pétrole désaromatisé environ 3€ le litre (mais beaucoup moins cher en bidon de 25l pour les poêles à pétrole). Avec l'huile la mèche se consume et la flamme est merd...., avec le pétrole nickel!

A vous de juger!

12 mars 2015 à 17:04:04
Réponse #85

azur


Voici un retour sur les lampes tempêtes acheté en jardinerie utilisées d'une part avec la super huile vendue 6€50 le litre spécialement pour ces lampes et un essai avec du pétrole désaromatisé environ 3€ le litre (mais beaucoup moins cher en bidon de 25l pour les poêles à pétrole). Avec l'huile la mèche se consume et la flamme est merd...., avec le pétrole nickel!

A vous de juger!

Ces lampes sont bien des lampes à pétrole, donc même si l'huile est spécialement prévue pour des lampes à huile, elle n'est pas adaptée pour cet usage donc pas vraiment surprenant que ça donne un mauvais résultat.

Sachant qu'on trouve aisément du pétrole (pour poele) en grand contenant et que les lampes à pétroles sont très courantes (on en trouve quantités en brocantes, ne coutant rien, facile à restaurer, et relativement fiable et peu dangereuses), c'est effectivement une bonne solution alternative en cas de difficulté, mais qui demande de l'anticipation.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

13 mars 2015 à 07:23:33
Réponse #86

François


Voici un retour sur les lampes tempêtes acheté en jardinerie utilisées d'une part avec la super huile vendue 6€50 le litre spécialement pour ces lampes et un essai avec du pétrole désaromatisé environ 3€ le litre (mais beaucoup moins cher en bidon de 25l pour les poêles à pétrole). Avec l'huile la mèche se consume et la flamme est merd...., avec le pétrole nickel!

A vous de juger!

Ben oui, les lampes à pétrole marchent avec du pétrole, les lampes à huile avec de l'huile  ;D
Et toutes les lampes tempête à mèche que je connais sont des lampes à pétrole.

(même si en américain, pétrole peut se traduire par oil, que certains appellent les "lampes à pétrole" des "oil lights" ou 'oil lamps", que certains naïfs retraduisent en français par "lampe à huile")
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

13 mars 2015 à 09:15:43
Réponse #87

ld67


Je tiens à préciser deux détails. Il y a bien écrit  "niveau d'huile" sur les lampes et non pas pétrole. Et sur la bouteille de combustible type huile les lampes tempêtes y sont bien mentionné...
Avec toutes ces informations on pourrait éventuellement essayer de mettre ce type de carburant dans une lampe tempête, ce qui ne marchera pas, d'où ce post. (Moi je me suis fais avoir et j'ai du bien chercher en tout cas).
« Modifié: 13 mars 2015 à 09:21:52 par ld67 »

13 mars 2015 à 09:28:37
Réponse #88

azur


Je tiens à préciser deux détails. Il y a bien écrit  "niveau d'huile" sur les lampes et non pas pétrole. Et sur la bouteille de combustible type huile les lampes tempêtes y sont bien mentionné...
Pour l'inscription sur la lampe, comme l'indique François, c'est probablement dû à une mauvaise traduction par le fabricant. Il s'agit probablement de chinoiseries et les traducteurs ne maitrisent probablement pas la subtilité "pétrole -> oil -> huile"
L'inscription sur la bouteille de combustible est plus inquiétante. En effet, une erreur de carburant peut s'avérer dangereuse...

A titre d'exemple, j'ai trouvé 2 lampes à pression de l'armée suisse, qui sont prévues pour fonctionner à l'essence (ou au super). Bien que les différences avec les versions à pétrole soient minimes, j'ai pris des précautions avant de les tester avec du pétrole. En conclusion, ça fonctionne, mais c'est plus complexe à démarrer et plus délicat à régler... forcément!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

13 mars 2015 à 12:41:54
Réponse #89

Loriot


Le terme lampe a pétrole n'est pas forcément juste non plus...
Je pinaille mais ce que l'on met dedans c'est de l'huile de pétrole...
Le pétrole en lui même est la matière brut que l'on sort de terre. On en extrait par la suite l'huile de pétrole et l'essence de pétrole.
Cqfd
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

13 mars 2015 à 14:19:39
Réponse #90

François


Du pétrole brut on tire des plastiques, la graisse à roulement, l'huile moteur, le pétrole (lampant), le kérosène, l'essence et plein d'autres choses.
Cela ne veut pas dire que tout ça c'est la même chose. En particulier les huiles ont une viscosité plus importante et un point éclair plus haut qui les rendent impropres à l'usage dans les lampes à pétroles. Tandis que le pétrole, autrefois appelé "lampant" en France, (kerosene pour les américains, paraffin pour les anglais), est fait pour être utilisé dans les lampes, les poêles, les réchauds à pétrole, et l'utiliser dans une lampe à huile comporterai de forts risques d'incendie.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

13 mars 2015 à 15:01:12
Réponse #91

ld67


Pour le coup si vous voulez mettre quelquechose dans vos "lampes tempêtes" le produit vendu comme pétrole désaromatisé fonctionne très bien!

13 mars 2015 à 19:01:39
Réponse #92

Cavannus


En fait ce qui s'appelait « huile de pétrole » il y a 150 ans a fini par s'abréger « huile » dans le monde anglo-saxon (oil lamp) et au Québec (lampe à huile, lampe à huile de charbon) et « pétrole » en France. La 2e moitié du XIXe connaissait aussi les lampes à huile de schiste (très semblable à l'huile de pétrole), il était donc admis de considérer ces carburants comme différents types d'« huile », de même qu'il y avait différents types de gaz très différents en pratique.

J'imagine qu'il y a une raison historique à cela, au Royaume-Uni et en Amérique du Nord les lampes à huile végétale et les lampes à huile de pétrole avaient des formes TRÈS différentes, tandis qu'en France les lampes avaient un air de famille et la viscosité du carburant jouait un rôle essentiel dans le fonctionnement des lampes à huile végétales (lampes Carcel et à modérateur, dont le débit est régulé entre autre par le viscosité du liquide).

Bref, les traductions de oil lamp entretiennent aujourd'hui la confusion, et même les antiquaires et brocanteurs mélangent les carburants (on voit par exemple, dans le livre de B. Mahot sur les lampes à essence, des lampes à huile végétale présentées comme à essence : en pratique cela ce traduirait par une catastrophe).

Les lampes tempêtes sont bien à pétrole (pétrole désaromatisé, kerdane, etc. — point-éclair autour de 70 °C). En cas de doute sur une lampe ancienne, aller voir les forums de collectionneurs!

21 décembre 2015 à 11:53:25
Réponse #93

disciple


Bonjour,

J'ai acheté récemment une lampe tempête dietz.
Sur l'emballage il est indique d'utiliser le l'huile de colza ou de coprah et il est déconseille d'utiliser de l'essence ou du pétrole. Pourtant après avoir rempli d'huile de colza comme indiqué, je l'allume sans soucis. Mais au bout d'un petit moment la flamme s'estompe. si je remonte la mèche la puissance augmente de nouveau puis la flamme s'estompe de nouveau. Si je ne change rien j'obtiens une petite veilleuse qui elle peut durée longtemps.
Je ne comprend pas d’où vient le problème.
Auriez vous une idée?

Cordialement
Laurent

21 décembre 2015 à 14:41:01
Réponse #94

Arnaud


C'est le comportement typique d'une lampe à pétrole utilisée avec de l'huile ou un "liquide pour lampe à pétrole", la mèche se consume trop vite... essayes avec du pétrole (lampant/désaromatisé/kerdane) ça marchera mieux.

Attention: pas d'essence dans ce genre de lampe, à utiliser en extérieur uniquement.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

21 décembre 2015 à 18:04:56
Réponse #95

Cavannus


Je ne comprend pas d’où vient le problème.
Auriez vous une idée?
Oui  ;) : tout d'abord, ton carburant (huile végétale) est beaucoup trop visqueux pour être utilisé dans une lampe tempête. Aucune chance que ça fonctionne : l'huile n'est pas suffisamment fluide pour se rendre assez rapidement jusqu'au bec par capillarité, la mèche finit donc rapidement par brûler (il n'y a plus d'huile, ou alors juste assez pour la petite flamme que tu as observée).

Pour info, depuis la préhistoire jusqu'aux derniers perfectionnements du XIXe siècle, les lampes à huile végétale ont toujours eu un bec proche du niveau d'huile (avec quelques variantes comme la pompe dans le corps de lampe qui amène l'huile jusqu'au au bec, le réservoir déporté mais qui amène l'huile proche de la flamme par gravité, ou un réchauffement maximal du bec pour fluidifier l'huile).

Ta lampe est donc bien à pétrole et doit brûler ce carburant. Je ne comprends pas que le fabricant conseille du colza (mauvaise traduction? voir mon ancien message).

Si tu es en France ou un pays alentours, tu peux y brûler du pétrole lampant, pétrole désaromatisé, kerdane, combustible pour poêle,... (tous ces carburants ont un point-éclair de 65-70°C environ, indiqué sur l'emballage).
Au Québec, le pétrole est plus volatile et il s'avère effectivement relativement dangereux, tu dois donc le couper avec de l'huile de colza (50-50 % environ), ou acheter de l'huile de paraffine plus visqueuse.

Cela dit, tu as eu le bon réflexe de demander, avant d'essayer de l'essence ou de l'alcool à brûler, qui eux auraient assuré un « emballement » immédiat de la lampe.

Autre problème : la mèche. Les mèches modernes sont de mauvaise qualité et n'offrent pas une capillarité suffisante, même avec le meilleur pétrole. Je te conseille très fortement d'acheter une mèche ancienne, qui est significativement plus épaisse et plus souple : il y en a plein sur la Baie et on en trouve en brocante. Attention aux dimensions.

D'ailleurs avec une bonne mèche et le carburant adéquat, tu dois pouvoir maintenir une flamme en U assez large, à la limite de fumer (je veux dire que la taille idéale est juste en dessous de la taille où tu vois que la flamme fume).

(Et je viens juste réaliser que sur ma photo d'avatar, je tiens une lampe tempête!)
« Modifié: 21 décembre 2015 à 18:14:17 par Cavannus »

23 décembre 2015 à 02:17:18
Réponse #96

disciple


Merci beaucoup pour toutes ces réponses.
Étant en France je vais acheté du pétrole lampant. J’espère avoir une lampe tempête aussi efficace que sur ta photo :D

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité