Nos Partenaires

Auteur Sujet: Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +  (Lu 43563 fois)

29 avril 2008 à 20:48:59
Réponse #25

Kilbith



Bein le problème c'est que même si tu casses un poignet,il va continuer avec le coude... le ressenti de la douleur est biaisé.


Tafdak Pics,

Tu sais bien qu'un sanglier cours aussi vite sur 3 pattes que sur 4. Et qu'il faut occasionner des ravages terribles et définitifs pour l'arrêter. Pourquoi un organisme humain, sous stress, réagirait-il différemment ?

Si en plus il est sous l'empire d'une drogue ou "amok" :-\
« Modifié: 29 avril 2008 à 20:54:31 par Did »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

29 avril 2008 à 22:06:56
Réponse #26

Berhthramm


quand je parlais de casser je parler de casser un trucs stratégique, un poignet n'est pas suffisant, ce n'est pas invalidant et pas trés douloureux, je pensais plus à un coude, ça casse bien (en hyperextension la fossette oléranienne explse assez facilement (en traumato)) et ça fait mal (d'aprés le chir qui nous faisait les cours de trauma quand ça gueule beaucoup dans le box des urgences c'est assez souvent un coude ou un genou...).
je pensais aussi à casser parceque je vois ça comme assez incapacitant dansune attaque de groupe (c'est une menace de moins non ?) et potentiellement assez impressinnant (pour avoir assisté à quelques jolis accidents de sports (dont les miens) le CRAC est parfois assez impressionnant...

29 avril 2008 à 22:42:08
Réponse #27

Pics (Vincent.D)


quand je parlais de casser je parler de casser un trucs stratégique, un poignet n'est pas suffisant, ce n'est pas invalidant et pas trés douloureux, je pensais plus à un coude, ça casse bien (en hyperextension la fossette oléranienne explse assez facilement (en traumato)) et ça fait mal (d'aprés le chir qui nous faisait les cours de trauma quand ça gueule beaucoup dans le box des urgences c'est assez souvent un coude ou un genou...).
je pensais aussi à casser parceque je vois ça comme assez incapacitant dansune attaque de groupe (c'est une menace de moins non ?) et potentiellement assez impressinnant (pour avoir assisté à quelques jolis accidents de sports (dont les miens) le CRAC est parfois assez impressionnant...

V.R.M...

Vision,Respiration,Mobilité.
La mobilité vient seulement en 3em position pour te permettre de partir du lieu de l'agression sans être poursuivit...
(Et c'est pas moi qui l'ai inventé cet ordre... c'est un grand monsieur avec des cheveux gris que j'irais pas embêter... Loll)

Hé pourtant quand je l'ai rencontré,il était pas en rage du tout,ni sous exta.... Hé bien même comme ça je n'aurais pas essayé de lui placer une clef...  ;D

je suis persuadé de l'utilité des clefs quand on se trouve en surnombre pour immobiliser un individu(sans faire trop de dégat)
Pas du tout quand l'infériorité numérique est de mon coté...

Mais ce n'est que mon avis hein.... il vaut ce qu'il vaut!

@+


Do More With Less & K.I.S.S.

29 avril 2008 à 22:50:25
Réponse #28

Berhthramm


la nature de candide est de poser des quesions et d'argumenter sur ce qui l'a amener à les poser, tu as le mérite d'avoir des réponses claires...
merci.

et effectivement pour avoir pris un doigt dans l'oeil accidentel en chautant avec un de mes fils (à l'époque agé de 1 an) avec coupure cornéenne et tout le toutim..; impossible de se déplacer aprés un truc pareil (douleur, vertige, impossibilité à fermer l'oeil (trop mal), impossibilité à accomoder, impossibilité à coordonner la vision de ses deux yeux (chiant ça) et la seul solution que j'ai eu pour aller aux urgences c'est de me coller un mouchoir sur l'oeil ave un bandeau...

:)

29 avril 2008 à 23:16:40
Réponse #29

k9


Bonsoir,

En krav, notre prof nous a fait un test à tour de role: 15 attaquants contre un. :-[

Résultat: le stress et l'adrénaline à fond...et lessivé au bout. :-\

Dans la rue, c'est impossible à réaliser. :'(

Sinon au niveau de l'expérience, c'est génial  :up:

29 avril 2008 à 23:21:02
Réponse #30

cubitus


La seule réponse que j'ai pu trouver d'intéressante ( je passe donc sur les clés...  :lol: d'autres ont très bien répondu ) :

travailler à l'entrainement sur des encerclements. Nous on fait ça en "panic attack" : un gars au milieu, les yeux fermés. Les autres autour, en cercle, se déplacent. Le "meneur de jeu" désigne les futurs agresseurs en les touchant. Au signal sonore, 2,3,4 ou plus agresseurs se jettent sur la victime. Ca travaille sur le 360°, sur le placement, sur l'utilisation des autres en bouclier, etc... Ca permet de tester tout ce qu'on lit ici ou là... en plus ou moins vrai.

A faire avec des personnes qui savent (un peu) se contrôler, car le niveau d'adrénaline de la victime peut faire un bond.

Juste pour les clés ( je peux pas m'empêcher ) : en aîkido, art utilisant beaucoup les clés, en cas d'attaque par plusieurs adversaires, on ne les utilise plus. On projette, on pousse, on dégage, on frappe, on fait de la place. Et ce n'est pas un art martial spécialement "dur". Alors...
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

30 avril 2008 à 02:54:24
Réponse #31

Eric Lem


Eric Lem,

Tu vas être dèçu les clefs c'est pour les gars sympa.


C'est pour ça que ça marche jamais quand je les fait???

'Viens de comprendre un truc tiens...  ;D
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

30 avril 2008 à 12:53:31
Réponse #32

Rammstein


Tu es peut-être aussi tombé sur les 10 ou 20% de types hyperlaxes (j'en suis) sur lesquels les clefs n'ont aucun effet si elles ne sont pas poussées jusqu'à la casse ?  ;D

Rammstein

30 avril 2008 à 13:57:38
Réponse #33

jeremy


Salut,

Pour parler sérieux deux minutes le "sympa" faisait référence à ça:
Si on est plutot sympa (en maitrisant bien entendu certaines bases)
Qui sur le coup j'avoue m'a fait dresser les cheuveux sur la tête. Parceque:
1. La notion de sympathie est totalement étrangère à la self. Il n'y a pas de sympa et de pas sympa. Rien que ça c'est déjà un énorme malentendu.
2. Les clefs c'est top, mais ça demande pour être efficace une grosse maîtrise, et pas des bases. Les bases, c'est ce qu'on obtient en 1 ou 2 ans d'Aïkido pour prendre cet art martial porté sur les clefs (et pas ce qu'un pot m'a montré une fois dans une soirée), la maîtrise c'est après 10 ans... Faut dire la vérité.
3. Les clefs face à plusieurs c'est du suicide si c'est pas fait pour neutraliser (luxation, casse). Dans ce cas là ça vaut parfois le coup de les engager. Je ne parle pas de ma propre expérience, mais de plusieurs qui m'ont été racontées par différentes personnes (des aïkidoka en général). Dans les récits qu'on m'en a fait, l'os était dehors et là ça marche. Mais il faut être près dans sa tête à faire ça. Ca c'est un énorme travail de Mindset. Faut y réfléchir avant c'est tout. mais faut vraiment le faire. A noté qu'on m'a aussi raporté qu'un tox avec plusieurs fractures lanceait encore son membres fou sur les policiers.
3. Plein le cul de "les frappes c'est pour les bourrins, les clefs pour les gentlemen", c'est un deuxième énorme malentendu. Ca va à l'encontre du but du forum. Prolonger la vie. Ca encombre l'esprit et met sur une mauvaise voie.

Enfin le conseil "à essayer" va complètement à l'encontre de ce qu'il faut vraiment faire pour y arriver:
Travailler énormément en salle... des années.
forger son mental pour "souhaiter voir l'os".
Très probablement combiner avec des frappes pour pouvoir passer sa clef.

Quand à le deuxième "vomit" et le troisième "reste sans voix" ça véhicule le mythe que c'est à ça que mène la self. Le gars triomphant, terassant ses adversaires par sa seule présence mystique et un petit mouvement de poignet qu'il a daigné exécuté. les autres blèmes, malades de voir à quel point le gars leur était supérieur en technique. Là c'est l'égo qui triomphe le plus. Et ça c'est pile ce qui est généralement chez le jeune homme (les femmes semblent plus malines que nous sur ce point) à la fois le plus difficile à virer et le plus dangeureux (comportement à risque).

Bon, là je donne l'impression de m'acharner sur le post de "Gro", mais ça n'a rien à voir avec son histoire. Dont je ne conteste pas la véracité, mais qui est très peu représentative. et dans un fil qui s'appelle "que faire en cas d'agression par un groupe de personne" j'estime qu'il faut faire la contre balance. Patrick l'a fait de façon plus subtile. C'est un modo, sage et tout, pas moi. je n'aurais pas posté si j'avais estimé que c'était suffisament clair sans ce post.

Gro, je n'ai rien contre toi et au final le principal reste que je suis heureux qu'ayant été agressé par plusieurs personne tu es pu t'en sortir sans dégat et qu'en plus tu es eu la gentillesse de partager ton expérience avec nous.

Bien à vous,

 ;)
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

05 mai 2008 à 01:25:12
Réponse #34

sly57


Le principal dans ce genre d'agression est de ne pas montrer sa peur...une attaque en groupe c'est comme une attaque de chiens, si tu flippe, t'es mal :o

Avant de sauter sur tout ce qui bouge le mieux, a mon avis, est d'essayer le discuter, calmer les esprits sur un ton calme en evitant de bagayer, de trembler et de faire dans son froc.

si on a affaire a des foux furieux, c'est peine perdu. vaut mieux tailler la route.

Mais la ou ca se gate, c'est quand on est accompagné (femme, enfant)...
La confrontation est inevitable car interdiction de laisser quelq'un derriere soit (survie ou pas, je prefere claquer qu'abandonner ma famille).
Alors je rejoint les "idées" precedentes qui consistent a broyer le plus baleze.

A moins de trainer 15 ans de krav derriere soit, le combat sera hard. le plus efficace est de lui faire mal (tres mal) des le premier coup en privilegiant les points sensibles (base du nez, gorge, bijoux de famille...)
et se diriger ensuite vers les autres.
s'ils reculent, c'est bon signe et on retourne achever le "baleze". s'ils attaquent, ca risque de partir en vrille et c'est le deluge de coups. y a plus qu'a prier pour rester le dernier debout.

Quand on est seul et qu'on se fait laminer, le mieux est de rester au sol ,se proteger la tete et attendre que les agresseurs se lassent (beaucoups prefereront s'en tirer avec 2 cotes petées plutot qu'un coup de couteau en voulant rester debout).

05 mai 2008 à 01:52:51
Réponse #35

Crocuta crocuta


Si un BG est décidé à te suriner, il le fera, que tu te roule en boule au sol ou que tu reste debout sous les coups, non ?
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

05 mai 2008 à 10:30:45
Réponse #36

sly57


le gars "te" plante car il t'en veut vraiment ou parce-qu'il panique.
en general le "mobile" d'une agression en groupe est le vol ou une altercation (en soirée par ex)...
si on envenime pas la situation on s'en sort amoché mais vivant.
Quand je dit de se rouler en boule c'est quand y a plus rien a faire, que la situation est foutue et qu'on est vraiment dans le purin.

c'est vrai que t'as raison : si le gars veut vraiment te suriner, il le fera mais je pense que ca arrivera dans des circonstances plus precises comme des reglements de compte, des affaires de business...


05 mai 2008 à 18:58:48
Réponse #37

Jacques


Si je devais affronter un groupe, je crois que ma principale règle _une fois le conflit ne pouvant plus être évité_ , serait de m'intéresser en priorité avec bcp d'altruisme sur celui que j'aurais eu le temps (?) d'identifier comme le plus dangereux : par exemple, le seul ayant une arme visible - pour les autres je ne peux que supposer ... celui-là, c'est pas du suppositoire -.


suite propos pimyboc : / à ce qui ressemble à des gonzesses :
témoignage d'un ami qui en interpelle de temps à autre : des furies, surtout certaines catégories. Ca griffe, ça crache, ça mord, ça hurle, ça crie au viol, ça porte plainte, ça chouine, et puis ça recommence en ordre aléatoire, et encore j'ai du louper des épisodes. Ah oui, je viens d'en retrouver un : ça s'auto-mutile pour mieux porter plainte.

Suite à différents faits divers impliquant des "nanas" adolescentes ou jeunes adultes, j'en viens à penser que le statut de nana est une nouvelle variante de camo qui a la propriété d'inhiber les réactions chez les moins sous-éduqués.

Au nombre de ces faits divers : torture en réunion avec séquestration, viol sur une des leurs, etc.

Du coup, je deviens pour l'égalité des sexes devant les baffes et contre le fait d'être une nana sur la carte d'identité constitue un blanc seing pour chier en toute impunité dans les bottes des autres avec délectation, répétitivité et malice.


07 mai 2008 à 17:21:41
Réponse #38

tonio


Un peu hors sujet mais voici le nouveau très controversé clip du groupe "Justice" qui met en scène une bande de jeunes urbains ultra violents. Comment réagir face à un tel groupe dans la vraie vie ?

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4

07 mai 2008 à 18:04:20
Réponse #39

ipphy


Un peu hors sujet mais voici le nouveau très controversé clip du groupe "Justice" qui met en scène une bande de jeunes urbains ultra violents. Comment réagir face à un tel groupe dans la vraie vie ?

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4

Fallait pas leur acheter GTA4  :(

Comme je n'ai jamais pratiqué de SD, j'opterai pour la vigilance ("si y a un doute, y a pas de doute") et la fuite. Et puis bon y le facteur "pas de bol", quand t'es au mauvais moment au mauvais endroit, mais c'est quand même ultra rare. J'ai plus de chance d'avoir un accident de la route que d'avoir à faire à ce genre de violence...ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas essayer de s'y préparer au mieux, c'est juste qu'il faut pas que ça empêche de dormir  ;)

07 mai 2008 à 20:14:37
Réponse #40

Patrick


Un peu hors sujet mais voici le nouveau très controversé clip du groupe "Justice" qui met en scène une bande de jeunes urbains ultra violents. Comment réagir face à un tel groupe dans la vraie vie ?

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4
Bein déjà, le moins qu'on puisse dire c'est que c'est très réaliste et que ce qui fait peur c'est que ce sont de tous jeunes garçons (14/15/16) et que dans leurs yeux on voit ce qu'on voit aussi dans les yeux des enfants soldats, c'est à dire aucune émotion.

Ce qu'on peut faire, bein éviter les endroits où sévissent ces vermines et avoir des yeux partout, avec une pensée pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement que de vivre dans ces cités.

07 mai 2008 à 21:45:34
Réponse #41

crotale


Ce clip reflète une réalité un peu trop banalisée dans certaines agglomérations.
Une belle incitation à la violence, à la haine, un exemple illustratif d'instinct grégaire :down:

Face à ce type de menace, il faut être bien réveillé, et solide dans le choix de ses décisions offensives, défensives, ainsi que dans l'appréciation de la situation (risques collatéraux, discernement & possibilités de fuite).

Pour en avoir vécu quelques unes, de ces situations pourries, je dirai que çà va extrêmement vite, et que seul un entrainement adapté et un potentiel réactif bien ancré et "dressé" dans sa mémoire reptilienne (instinct/inné) peut permettre de réagir vite et fort en limitant les dégats, mais sans aucune garantie de s'en sortir indemne....donc c'est à chacun de voir s'il est nécessaire de devoir engager sa vie ou préférable de fuir :'(

Un travail préventif d'observation en amont devrait permetre e déceler ce genre de risque, de les voir venir et d'anticiper un minimum....dans le meilleur des mondes ::)

http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

07 mai 2008 à 23:33:34
Réponse #42

Eric Lem


Le moins qu'on puisse dire, c'est que le morceau porte bien son nom...

'Tain, j'ai une de ces rages maintenant...  >:(
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

07 mai 2008 à 23:40:06
Réponse #43

Petrus


C'est peut-être le genre de chose qu'il faut regarder juste avant un entrainement...?

Petrus.
Quand lama fâché, lui toujours faire ainsi!

08 mai 2008 à 10:09:52
Réponse #44

BULLYSSON


ce clip c'est un genre de "orange mécanique" en beaucoup moins bien que l'original... pas très crédible avec ces petits de 13/14 ans. Vers chez moi tu les vois de temps en temps avec des bâtons mais ils savent à qui s'en prendre... ça reste des enfants et une bonne claque dans la bouche de l'un fait souvent réfléchir les autres sur l'intérêt de grandir vite et de manger de la soupe ::)
Enfin bref on ne va pas refaire le casting  :lol:

...

Quand une bande comme ça (ou plus vieux quand même) rentre dans un processus de "on sort du quartier pour aller tout n*quer sur Panam" ça parait illusoire de croire qu'on pourra y faire quelque chose... je me souviens des soirées de la fête de la musique il y a quelques années de ça et notamment d'une fois où nous (une dizaine de gars "opérationnels") avions croisé un groupe de lascards (une bonne vingtaine) en train de gu**ler et qui était en train de tout déchirer sur leur passage : jet de bouteilles de bière en verre partout, mains au c*l des filles (même accompagnée), coups de poings à un passant par ci insultes à un autre par là, cassages de cabines téléphoniques, etc...   donc au moment où on s'est croisé il y a eu un GROS échanges de regard mais comme chacun des deux parties a considéré que l'autre "détenait aussi l'arme atomique" ça en est resté là...

En revanche tu passes tout seul avec ta gonzesse t'es dans la m*rdasse !
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

08 mai 2008 à 10:53:31
Réponse #45

BigLarry


si je puis me permettre une réponse sur le sujet principal du topic:

contre 2 ou 3 voir 4 personnes il y a toujours moyens de s'en sortir (expérience vécue)
personnellement, voilà ce que j'ai appris et appliqué malheureusement trop souvent pour ma part,

lors d'une altercation avec 2 à 3 personnes, il y a moyen suivant l'état des personnes face à vous, de calmer le jeux,
. on peu essayer de discuter et de faire descendre la pression, le tout s'en montrer sa peur car quoi qu'on dise on a peur

. on peut se mettre à courir, et ce qui est une altercation, peut finir en agression

. on peut se défendre en attaquant (je reviendrai sur ce point par la suite ci-dessous)

lors d'une agression par le même nombre de personnes

faut se dire, au vu du nombre ils se sentent les plus forts et ne vont pas s'arrêter par la discussion, et que leur but est de vous agresser pour vous voler, vous faire juste du mal, vous faire peur, etc...

. tenter la fuite

. si les gestes se font plus violent et suivant son état et aptitude (j'ai vu des ceinture noire d'art martiaux perdre leur moyen lors d'une agression) répliquer sur le premier qui tape

. Comme cité précédemment, repérer le meneur et tenter de lui mettre dessus, sois en occultant les autres et la c'est le risque, soit en s'en servant comme bouclier et en même temps le faire morfler

. comme cité précédemment, repéré le plus faible, celui qui n'est pas trop à l'aise de la situation (très très rare tout de même, comme ils sont en meute ils ne se sentent pas du tout en danger) et tenté de lui faire mal,

sinon, lorsque l'altercation n'est pas encore passée au stade de l'agression physique, c'est essayé d'avoir les personnes face à soit, parler et maintenir une distance de sécurité avec un en particulier souvent celui qui parle le plus fort,
et se rapproché sans trop le montrer d'un des autres, en fait ce que j'ai appris c'est que lorsque l'on attire l'attention sur un  des gars souvent les autres perde un peu d'attention pour leur propre "défense"
et là c'est taper le celui qui s'y attends le moins, pour ma part c'est le nez, avec une forte pression cela déclenche une forte douleur, et les glandes lacrymales ce qui l'aveugle un laps de temps,

deux choix profiter de moment de surprise pour se barrer en courant, au mieux cela calme tout le monde, au pire, enchainer les autres !!

je ne dis pas que cela est facile, mais ce n'est pas impossible, j'ai mis cela en pratique assez souvent sur Paris

après il y a aussi, la technique, je vais avouer que je préfère immobiliser un agresseur par une casse que par une clé, j'ai toujours sur moi une lame, ou à défaut un bout de bois de 10cm en chène par exemple (tourillon) et avec cela on peut faire pas mal de choses

je pense qu'aujourd'hui il faut malheureusement (ou heureusement) faire abstraction de la douleur porter à autrui, eux sont près à faire du mal sans réfléchir, perso je réfléchis, et je fais mal sans aucune arrière pensée de remord

voilà pour ma part

sinon pour les minots du clip, c'est de plus (peut être pas autant mais la frontière est mince désormais) en plus le cas dans les cités ou autre miantenant, ils sont de plus en plus jeunes et gangréné par les plus âgés
et ce n'est pas du qu'aux jeux vidéos, cela serait trop facile d'imputer cela qu'à cela, mais plus un phénomène de mode de la violence qui devient pour certains une normalité... 

29 décembre 2010 à 17:22:28
Réponse #46

Mani


Bonsoir, pour ma part je prefere l'approche du krav maga, je m'explique l'adversaire doit etre au sol et dans l'impossibilité de combattre au plus vite. Certes les clefs ne servent pas a grand chose contre plusieurs adversaires a moins qu'elles ne soient portée durement ( casse ou luxation ) ce qui a tendance a reduire le nombre d'adversaires. Dans ce cas viser en premier les genoux et les coudes, les genoux de face avec le pied ou de coté avec le tibia vous arriver au meme resultat qu'avec une clef mais en plus rapide ( garantit le mec qui a un genoux demit se releve pas ) pour le coude cela implique d'attraper le bras de son adversaire et de taper dans le coude pas besoin d'y aller tres fort et c'est tres tres douloureux adrenaline ou pas.
Apres tout depend de notre but, se laisser le temps de se casser ou donner une bonne leçon...

01 février 2011 à 04:39:43
Réponse #47

run974


http://www.logiccool.com/blog/591281-lone-nepali-soldier-defends-potential-rape-victim-against-40-men/

http://www.badassoftheweek.com/shrestha.html

"Whoa...Every once in a while someone in the world comes along and reminds us what a true hero really looks like. A 35 year-old Gurkha soldier named Bishnu ..."


Le gars armé de son kukri aurait empeché le viol d'une femme dans un train tenant tête à 40 BG armés  ::)
« Modifié: 01 février 2011 à 05:35:07 par run974 »

01 février 2011 à 09:57:22
Réponse #48

Gwangi


Je suis pas mal d'accord avec certains principes énoncés ci-dessus, en particulier que rien n'est certain et que "toujours" et "jamais", ça marche pas à tous les coups. Je me suis retrouvé à plusieurs reprises dans ce genre de situation (les squats, c'est pas toujours bien fréquenté...), et voilà ce que j'en ai retiré :
1- ne jamais s'écraser (ni du coup essayer de "calmer le jeu") : c'est pris comme un signe de faiblesse. S'ils sont en groupe, ils se sentent déjà en supériorité, pas la peine d'en rajouter. Ils n'attendent que ça : une victime passive...
2- du coup, mieux vaut être bien conscient qu'on va prendre une raclée. Le but est d'en limiter la gravité (personnellement je ne cherche pas la fuite, parce que si je suis bon en endurance, en pointe de vitesse c'est pas gagné...).
3- cogner le premier, et vite, et fort. C'est vrai que c'est mieux si on chope le chef, ou du moins la "grande gueule" (c'est pas toujours le chef, mais ça reste celui qui excite les autres). Et là, lui faire le mal possible, de préférence en l'incapacitant. La technique du bouclier préconisée par certains est peut-être bonne... à condition de bien savoir le faire. Moi, j'en ai une autre : m'accrocher à ma cible pour continuer à lui faire le plus mal possible pendant que je prends des coups. Le réflexe des autres sera du coup de dégager leur pote et de se casser avec (non sans m'avoir donné quelques bonnes lattes en travers de la gueule, quand même...). Mon "petit plus" là-dessus : la morsure, c'est vachement bien. Peut-être un peu barbare, mais efficace : bonne puissance de mâchoire, difficulté à faire lâcher prise (même les coups, ça fait serrer les dents...), ça fait vite saigner et ça laisse les mains libres pour cogner ailleurs ou pour se protéger la tête. Et puis ça impressionne : saignement donc, mais aussi on gueule pas puisqu'on a la bouche pleine (combattre en silence ça déstabilise pas mal) et s'il en reste un bout dans la bouche, ça refroidit.

Mais comme le disent bien d'autres, ça n'empêche pas forcément de prendre une sacrée raclée. Le seul intérêt : si ce sont des gens appelés à être revus, ils y réfléchiront à deux fois la prochaine fois.

Bon, c'est vrai que j'ai aucune flottante intacte (et même trois thoraciques pétées), que mon nez a le cartilage effondré, idem pour une de mes pommettes... ;#

01 février 2011 à 19:28:04
Réponse #49

Gwangi


J'avoue que dans des circonstances pareilles, je pense plutôt à très court terme. Dur de penser à long terme quand on sait qu'il y a des chances de finir aux urgences... ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité