Nos Partenaires

Auteur Sujet: Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +  (Lu 43391 fois)

28 avril 2008 à 15:01:09
Lu 43391 fois

** Mathieu **


Tout est dans le titre...
Pas forcément original, plusieurs topic ont déjà abordé ce sujet, de biais si j'ose dire...
Donc essayons de centraliser un peu les approches et d'en discuter...

Rappel de PROTEGOR : en cas d'agression par un groupe, s'attaquer au meneur pour essayer de décourager les autres :
[...] "Déceler et attaquer le chef de meute est souvent conseillé"


pour le cas où je ne peux ni me replier; ni désamorcer, j'aurais plutôt tendance à avoiner l'équipier le moins motivé et donc le moins vigilant.

Pourquoi ?

Parce que ce sera le plus facile a mettre hors de combat, que je pourrais m'en servir de bouclier, et que psychologiquement ça va atteindre le moral et donc la combativité de l'autre (ou des autres mais là sans trop d'illusions car s'en sortir contre deux c'est déjà pas une synecure mais trois ou plus c'est carrément du cinéma, de la chance, où.................allez savoir ce qui peut se passer).

Deux approches radicalement différentes - apparemment...
D'où ce post comme un pavé jeté dans la marre...

 :)


28 avril 2008 à 15:10:01
Réponse #1

BULLYSSON


pas de formule magique :  ça dépends !

le plus près : aspect pratique.

le meneur : pour lui faire fermer sa gu**le (ça fait toujours plaisir  ;D) et pour impressionner le groupe.

le plus faible : parceque plus de chance de lui faire tellement mal qu'il hurlera comme un cochon, et donc bonnes chances d'impressionner le groupe et de s'ouvrir une porte pour tailler en vitesse si on est seul..

le plus balaize : parceque comme ça au moins ça s'est fait et on aura pas à le gérer par la suite, et ça impressionne le groupe.

deux gars en même temps : ça surprend toujours et psychologiquement ça mets tout de suite dans le bouillon, t'as plusieurs gars à fighter si tu veux t'en sortir alors autant commencer tout de suite.

Sa copine si le gars est accompagné : je sais c'est pas politiquement correct mais ça peut marcher, le mec (et sa meuf) sont toujours hyper surpris et ça donne un temps de latence pour avoiner le gars dans la foulée..

etc, etc..
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

28 avril 2008 à 15:12:49
Réponse #2

Patrick


Sa copine si le gars est accompagné : je sais c'est pas politiquement correct mais ça peut marcher, le mec (et sa meuf) sont toujours hyper surpris et ça donne un temps de latence pour avoiner le gars dans la foulée..
  :lol: :lol: :lol:

28 avril 2008 à 15:28:59
Réponse #3

** Mathieu **


Sa copine si le gars est accompagné : je sais c'est pas politiquement correct mais ça peut marcher, le mec (et sa meuf) sont toujours hyper surpris et ça donne un temps de latence pour avoiner le gars dans la foulée..

Franchement là j'ai des doutes, je comprends qu'il ne faut négliger aucunes solutions, mais bon...
Tu lui donnes une bonne raison de te massacrer en toute légitimité en quelque sorte non ?

29 avril 2008 à 03:37:41
Réponse #4

Rouri


Bonjour, :)

Lorsque qu'il y a infériorité numérique lors d'une agression, il y a généralement 3 choix:

1- Tu te tires (le «CFC»! ;))...
2- Tu brises le maillon faible (cela rejoint l'exemple de Bully) ;
3- Tu brises le maillon fort (viser le «chef») :sgt:;

Voici 2 citations du Grand livre de la défense personnel (de Regoli & Bonomelli,1994) portant sur ce sujet:

«...l'important est de se souvenir que dans le cas d'une infériorité numérique, plus que jamais, la meilleur défense c'est l'attaque
[...]
 «On peut dire brièvement qu'il est essentiel (après avoir décidé que c'est le moment d'agir), d'attaquer un point donné en rompant l'encerclement, et en essayant d'exploiter toute aide qui puisse vous être fournie par le milieu extérieur.»

A+ :)

29 avril 2008 à 05:12:27
Réponse #5

Eric Lem


Cogner sur tout ce qui bouge, remue ou respire à proximité.
Privilégier les tactiques les plus "non-conventionnelles" possibles (crachats, frappes simultannées sur plusieurs adv., lancé d'objets divers et variés).
Répéter l'opération jusqu'à extinction de la menace.

Bête et méchant, moaaaa??  ;D

Pour le reste, une fois que le rodéo a démarré, essayer au maximum "d'aligner" les adversaires en utilisant les déplacements (pour n'en avoir qu'un à la fois à "traiter" et de ce fait gêner les mouvements des autres).

On peut aussi tenter le coup en utilisant un des adversaires comme bouclier humain, mais bon prudence... c'est (1) pas à la portée du premier venu et (2) rien ne garantit que le reste de "l'équipe" ne soit pas prêt à "sacrifier" un de ses joueurs...
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

29 avril 2008 à 09:38:44
Réponse #6

pimyboc




Salut,
j'ai eu une altercation il y a pas très longtemps, bon c'était des jeunes deux gars et leur sœur un peu plus âgée. Je passe les détails mais j'ai mis une claque au plus vieux et plus virulent des jeunes et ma claque a fini sa course sur le deuxième. La gonzesse, une vrai furie, j'ai pas osé galanterie tout ça tout ça. Elle m'a mis un coup de bouteille, heureusement en plastique mais pas vide et m'a fait mal. En fait elle me l'a lancé, c'est le bouchon qui m'a fait mal. Et mon beauf en plus lui a rendu la bouteille. J'ai pas osé répondre. C'est bête mais depuis je me suis fait à l'idée petit à petit qu'une bonne bouffe sur une femme n'était pas forcément inepte. Selon les circonstances.

Pierre

DEX AIE En Normandie, il n’y a qu’une chose qui peut être haute ou basse : C’est la mer.

29 avril 2008 à 09:50:54
Réponse #7

crotale


Cogner sur tout ce qui bouge, remue ou respire à proximité.

C'est ce que j'aime chez Rico (en dehors de son côté androgyne bien sûr ;D), une certaine forme de clairvoyance d'action :doubleup:
http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

29 avril 2008 à 10:34:18
Réponse #8

Patrick


C'est ce que j'aime chez Rico (en dehors de son côté androgyne bien sûr ;D), une certaine forme de clairvoyance d'action :doubleup:
:lol: :lol: :lol:

29 avril 2008 à 13:14:48
Réponse #9

Crocuta crocuta


Mais d'un côté, taper sur le meneur, c'est pas ce que tout le monde attend ?
Au moindre geste vers lui, tous ses potes qui te sautent dessus, et paf paf boum boum tralala ?
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

29 avril 2008 à 13:24:48
Réponse #10

raphael


Pour le reste, une fois que le rodéo a démarré, essayer au maximum "d'aligner" les adversaires en utilisant les déplacements (pour n'en avoir qu'un à la fois à "traiter" et de ce fait gêner les mouvements des autres).


cela me rappelle une video de Bas Rutten qui explique (dans le cas d'un contre deux) d' essayer le plus longtemps possible de bouger pour avoir les deux adversaires l'un derriere l'autre et avoiner le plus proche
Se connaitre et s'accepter


29 avril 2008 à 13:38:35
Réponse #11

Crocuta crocuta


Salut La Hyène

C'était le programme prévu au départ...  :-[

@pluche

J.Phil.

Voui, mais je me disais ( après moult réflexions et un ou deux essais) que de chopper par surprise n'importe lequel plutôt que le meneur peut plus contribuer à semer la confusion et à obtenir les quelques dixièmes de secondes de répit ( allez, soyons pas chiches, LA seconde) qui permettront soit de continuer le sale boulot, soit de prendre la cavale et de fuir par les égout tel n'importe quel méchant dans n'importe quel épisode de Blake & Mortimer...

Enfin, bien sûr que ça doit dépendre de la situation, mais mon vécu et mon ressenti me pousseraient plus vers cette solution ...
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

29 avril 2008 à 13:45:45
Réponse #12

Patrick


Les gars, il y a seulement deux choses qui marchent pas c'est toujours et jamais.

Alors, on fait selon les conditions du moment.

29 avril 2008 à 14:11:33
Réponse #13

BULLYSSON


tafdac avec Patrick

Il ne faut pas se faire de plan sur les comètes... on fait comme on peut "et puis c'est tout" comme dirait Philippe Lucas...   ;D

il ne faut pas trop se pougner, le nombre 1, 2 ou 3, ou 4 etc.. est l'un des facteurs parmi d'autres : êtes vous seul ou accompagné ? comment êtes vous habillé ? espace clos ou espace ouvert ? témoins ou pas témoin, sol glissant ? escalier ? gravier ? sable ? mur à proximité ? etc, etc... autant de variables qui font que CHAQUE situation est UNIQUE...

à 1 contre plusieurs c'est déjà quelque chose de ne pas se prendre la 1ère droite sorti de nulle part DONC faut bouger à droite à gauche autant que possible en parlant avec les mains, faire marcher sa vision périphérique et si il y a une occasion à saisir, y aller franco BAAM sans se poser de question... l'objectif est de se barrer et/ou de faciliter la fuite d'un proche (compagne, enfant..)
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

29 avril 2008 à 14:21:18
Réponse #14

Patrick


il ne faut pas trop se pougner,
Sans déconner ça c'est vraiment le résumé de ce que je pense. Il ne sert de rien de se faire de la stratégie sortie du contexte. Parce que si vous ne le travaillez pas en situationnel avec partenaires, en modifiants les variables, il faut pas trop espérer ressortir quelque chose de nos échanges ici, si un jour la situation se présente.

Nos échanges, ne sont que l'introduction à une pratique et la clarification des objectif à attendre de celle-ci.

Y'à pas de clubs dans votre coin tant pis (ou tant mieux), regroupez vous entre copains et copines et bossez entre-vous, filmez-vous et débriefez-vous en repassant le film. Participez à un stage de temps en temps pour recadrer la pratique avec des pros confirmés.

Le reste comme tous les autres sujets du forum si c'est pas pour pratiquer derrière, c'est vraiment de la pougne, de la pignole intellectuelle, de la flutte, du pipeau symphonique, choisissez ce qui vous parle le plus.

29 avril 2008 à 16:42:03
Réponse #15

Gro


Si on est plutot sympa (en maitrisant bien entendu certaines bases) la clef de bras reste l' outil indispensable de l' agréssé...
Ayant connu ce genre de situation a 1(moi) contre trois, j' ai pensé qu' un peu de "concret" vous interresserait... au moment ou le premier gars s' est mis a éssayer de me cogner, j' ai saisi son bras et fait pression sur le coude dans le sens inverse de son angle de rotation en lui disant de ne plus bouger......il a bougé! En appuyant trés fort le coude se plie et l' agresseur a mal...pendant que le second vomit et le troisième reste sans voie...en cours de combat, il s' avere que cette technique correctement réalisée (sans aller jusque la luxation)est veritablement éfficace!
à éssayer...

29 avril 2008 à 17:00:17
Réponse #16

Pics (Vincent.D)


Bein perso les clefs j'y crois pas(plus) trop...
Face à qqun en rage,où bien chargé en substance illicite.... C'est totalement inefficace!!
De plus cela oblige à un corps à corps propice à se faire planter en beauté!
@++


Do More With Less & K.I.S.S.

29 avril 2008 à 17:03:54
Réponse #17

Eric Lem



Ayant connu ce genre de situation a 1(moi) contre trois, j' ai pensé qu' un peu de "concret" vous interresserait...

 :blink:

Oh oui, du concret enfin... depuis le temps qu'on attendait ça...  :o
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

29 avril 2008 à 17:12:40
Réponse #18

Berhthramm



Face à qqun en rage,où bien chargé en substance illicite.... C'est totalement inefficace!!



Question de candide (me suis pas battu depuis des siècles) : même si tu vas jusqu'à la casse ? (sinon si c'est de la clef de soumission effectivement chez un tox ou assimilé j'y crois pas)...

29 avril 2008 à 17:29:22
Réponse #19

Pics (Vincent.D)


Question de candide (me suis pas battu depuis des siècles) : même si tu vas jusqu'à la casse ? (sinon si c'est de la clef de soumission effectivement chez un tox ou assimilé j'y crois pas)...

En premier,c'est pas candide comme question.. ;)

Bein le problème c'est que même si tu casses un poignet,il va continuer avec le coude... le ressenti de la douleur est biaisé.

Et pendant que tu immobilises un de ses bras... l'autre est libre. Qui sait ce qu'il va sortir??

Même si ta clef est passée et que un des agresseurs est immobilisé,tu l'es aussi par la même occasion...quid des 2 autres??

Je préfère l'option coups suivit de prise de distance...

Voili,voilou,mon avis à 2 sous.
@++
« Modifié: 29 avril 2008 à 17:37:10 par pics »

Do More With Less & K.I.S.S.

29 avril 2008 à 17:38:39
Réponse #20

Patrick


Ca marche très bien chez manifestement quelqu'un qui a ton niveau et de préférence sur des clients pas forcément si méchants que ça puisque le deuxième vomit et le troisième est terrorisé. :blink:

Deux paramètres pas si faciles à réunir et assez éloigné de la réalité d'un affrontement pour sauver sa peau même si tu l'as toi réellement vécu.

29 avril 2008 à 17:39:36
Réponse #21

jeremy


Eric Lem,

Tu vas être dèçu les clefs c'est pour les gars sympa.

Don't feed it, don't feed it...

(m'enfin m'a bien détendu moi ce message)

 ;)
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

29 avril 2008 à 17:53:03
Réponse #22

Crocuta crocuta


 à Pics (et aux autres) :
Tu ne pense pas qu'une clé de casse peut prendre très peu de temps, pas tellement plus longue à mettre en œuvre qu'un coup " normal" ?
Je dis bien "peut", en ayant beaucoup travaillé avant, en ayant la chance de recevoir un coup qui permette de la mettre en œuvre de manière optimale, et tout ces choses qui réduisent le champ d'utilisation de la clé sans pour autant le réduire à zéro...
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

29 avril 2008 à 18:10:51
Réponse #23

Pics (Vincent.D)


Bein je pense que tout est possible... Mais ça me parait très dangereux..
Et de toute façon,on peut en parler encore longtemps,on se bat comme on s'entraîne!! Donc si on s'entraîne à faire des clefs,on essaie de placer des clefs. Tu n'auras pas vraiment le temps de réfléchir devant la situation...
Toutes les techniques sont bonne si on les maîtrise et ...qu'elles marchent!!!
Mais 3 ambulanciers sur un tox et être"limite"car bein les coups on peut pas... j'ai connu(et pourtant,il était pas bien gros..)
voili,voilou,
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

29 avril 2008 à 18:47:35
Réponse #24

Kilbith


à Pics (et aux autres) :
Tu ne pense pas qu'une clé de casse peut prendre très peu de temps, pas tellement plus longue à mettre en œuvre qu'un coup " normal" ?

Si c'est une clef "à la volée" cela peut s'assimiler à une attaque frappé sur un membre. Pas évident à faire sur le plan moteur dans la vraie vie!

Ce que je veux dire, c'est que si lors d'une agression tu ressens que tu domines assez pour le faire, pourquoi ne pas conserver une marge de sécurité supplémentaire en appliquant une technique plus simple et plus "conclusive" ?

Dans le scénario décrit "1 contre plusieurs" tu as un tel désavantage initial, qu'il me semble qu'il ne faut pas faire dans la "fioriture". Frapper en premier, frapper dur, mordre ce qui passe, arracher ce qui dépasse...et se dire qu'au delà du premier BG HS, c'est du bonus. Seul l'aristie peut t'amener à t'en sortir


Pour autant, les clefs peuvent avoir leur utilité, AMHA, dans le cas d'une altercation . Dans ce cas il est évident que l'ont doit rechercher la proportionnalité dans la défense. Si (seulement si) ton niveau technique le permet,  il est avisé de chercher à t'en sortir en infligeant le minimum de dégât au fâcheux. Toutefois, il est encore moins risqué de se sauver...et encore moins risqué d'éviter l'altercation.

Mais dans le cas d'une agression.... :-\
« Modifié: 29 avril 2008 à 20:59:14 par Did »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité