Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment rangez-vous votre sac ?  (Lu 6032 fois)

08 avril 2008 à 20:38:48
Lu 6032 fois

JJ


Petite question pratique que je n'ai pas vue traitée ailleurs : comment rangez-vous votre sac, ou plus précisément dans quel ordre y mettez-vous les fringues, la bouffe, et tout et tout et tout ce que vous transportez quand vous partez sur 2, 3 jours. Parce que c'est vrai qu'on a toujours besoin de ce qui est au fond!
 Mais je suis sur que la prudence et la sécurité imposent une logique... évidente... mais laquelle selon vous ?
Merci d'avance.[/move]

09 avril 2008 à 00:28:30
Réponse #1

skaro


salut,
voilà(pour le moment car ça change en fonction)l'oganisation du pako:

au fond,le duvet.ensuite 1peu de fringues de rechange.la nourriture+les gamelles et au dessus,la doublure amovible de ma parka roulée et serrée avec 2noeuds auto-serrants.dans la poche plate interrieur du dos 2passoires de camping qui s'applatissent.je glisse 1reservoir en plastique dur d'1,5litres et je ferme le sac.
sur la poche du haut j'y met mon poncho et j'accroche la trousse de 1ers soins(fermetures mol) sur le haut du sac.
dans la poche latérale de gauche il y a le rechaur a bois+le hamac
dans la poche latérale de droite il y a le sursac et les gants
dans la poche de devant,1 mini boîte de nesquick remplie de riz et a côté la frontale et les piles de rechange.
accroché sur le devant du sac,la bâche roulée et serrée avec 2noeuds auto-serrants
et avec les sangles du bas,j'accroche les croquettes(10jours max;)et la parka de mon chien contenues dans 1sac étanche.

skaro

09 avril 2008 à 11:11:10
Réponse #2

kartoffel


Salut JJ :)

J'ai deux lignes directrices quand je range mon sac (pour un usage de rando, je suppose).

- mettre le lourd vers le haut et près du dos
- rendre accessibles les trucs que j'aime avoir rapidement

Du coup je mets en bas les trucs de bivouac, au milieu la bouffe, en haut l'eau, tout en haut une polaire et/ou un imperméable, et à l'extérieur j'ai le poncho, le tapis et éventuellement une bâche.

Question de détail, je mets mes clefs et mon portefeuille tout au fond du compartiment "pour poche à eau" histoire de ne pas les perdre.


Si c'est pour de l'alpinisme, je descends un peu plus le centre de gravité, et le matos n'est pas le même de toutes façons.

09 avril 2008 à 15:34:39
Réponse #3

lambda


Salut Karto,
pourquoi tout en haut le plus lourd? j aurai tendance a faire l inverse... :-[
l equilibre est pas plus precaire?
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

09 avril 2008 à 16:42:13
Réponse #4

kartoffel


Salut Lambda ;)

Le plus lourd en haut c'est aussi une évolution dont j'ai bénéficiée grâce à des gars de ce forum. C'est vraiment mieux pour le confort du dos.

Effectivement l'équilibre est plus "précaire". Ca ne gêne pas pour la marche, mais dans les activités qui demandent un peu d'équilibre (course de crête, ski...) on peut vouloir remettre le lourd en bas.

Par contre, lorsqu'un équilibre parfait n'est pas absolument indispensable, voilà l'idée : le sac à dos déporte le centre de gravité de l'ensemble tronc+sac vers l'arrière et un peu vers le haut ou le bas par rapport au centre de gravité du tronc seul. Pour compenser cela, le tronc se penche légèrement en avant pour ramener le centre de gravité dans l'axe des jambes. Moins G a reculé, moins il y a besoin de se pencher, donc j'essaye d'avoir le lourd près du dos tant que possible, donc j'évite par exemple de suspendre des gourdes sur la face du sac comme certains le font. De même, plus G est haut, plus il est éloigné de l'axe de rotation (les hanches), plus la rotation à faire est faible pour le faire avancer. Donc avec un centre de gravité du sac haut et près de mon dos, je me penche moins en avant, et plein de muscles du tronc forcent moins, les jambes ont plus facilement leur position et leur mouvement naturels etc...

Evidemment, le top c'est de réduire le poids en parallèle.
En plus, qui dit moins d'affaires dit moins de bordel dans le sac :D

09 avril 2008 à 17:43:33
Réponse #5

JJ


Là je suis scotché : le lourd en haut  :o
J'ai toujours tendance à rapprocher le centre de gravité de ce que je porte de mon propre centre de gravité et ce quelle que soit l'activité...
JJ

14 juin 2017 à 14:51:57
Réponse #6

Patrice44


Bonjour, j'ai dû faire de l'archéologie sur le forum pour ce sujet. J'aimerai partir 6 jours en autonomie et je suis tjrs dans les questions d'organisation de mon sac. Comment faites vous pour ranger vos vêtements ( pliés, roulés???). Le sujet peut paraître anodin pour certains. Mais j'apprends tous les jours. Merci

21 juin 2017 à 20:26:46
Réponse #7

Patrice44


un petit UP sur le sujet ... merci

21 juin 2017 à 21:50:16
Réponse #8

Pnoey


Hello !

Pour ce qui est du materiel, je ne peux pas trop t'aider vu que je ne pars pas dans la verte...

Pour les vêtements par contre, j'utilise ces deux méthodes :

- https://www.youtube.com/watch?v=G525dGsGFWM

- https://www.youtube.com/watch?v=O3nHxiHzpPs

Tu gagnes énormément de place (ou plutôt : tu combles plus facilement les espaces qui ne l'étaient pas avant). De plus, la n°2 te permet d'organiser tes fringues par "pack" (ex : 1 pack / jour, chaque matin tu en sors un, pas besoin de défaire tous les autres vêtement pour trouver ce dont tu as besoin).

La n°1 est peut être pas la plus adaptée à ton cahier des charges, mais rien ne t'empêche de t'en inspirer pour trouver ton bonheur :)

Au plaisir,

Pnoey
"La vie c'est comme l’accrobranche : il y a des hauts et des bas, mais dans tous les cas, faut s'accrocher !"

21 juin 2017 à 22:20:55
Réponse #9

Patrice44


Merci beaucoup, je vais étudier cela de près et voir quelle est la solution la plus adaptée à mon sac. Encore merci

10 août 2017 à 08:38:25
Réponse #10

adrien.hr


Salut Patrice,

Pour les vêtement, j'utilise un sac étanche que je blinde avec mes vêtements:

Je roule ensemble les changes au jour : t-shirt avec lequel j'enroule caleçon et chaussettes, le tout dans le sac étanche, comprimé et fermé une fois en position.

Pour des camps de 2-3 semaines je roule et compresse aussi les pulls et pantalons dans un autre sac et je prévoie un autre sac étanche pour le sale.

Le tout se calle assez vite dans le sac après le couchage.
« Modifié: 10 août 2017 à 09:10:57 par adrien.hr »
"Comme on dit chez nous, tant que t’as pas vu le cul du grizzli, ça sert à rien de charger ton fusil..."

10 août 2017 à 08:40:23
Réponse #11

Patrice44



11 septembre 2017 à 19:51:04
Réponse #12

biket


Salut tous,

Tout d'abord ce qu'il faut prendre en compte c'est ton type de sac, c-à-d faire la diff entre sac compartimentés/multi poche et les sacs "basique" (en terme d'organisation) genre un gros tunnel ou tu fourres tout par le haut et 2/3 poches sur le rabat du dessus, avec souvent une ouverture par le bas pour les gros litrages (la plupart du temps ce sont des sacs léger voir très léger).
Pour ma part et à titre d'exemple pour partir 2, 3 jours je prends un vieux millet prolight 35 litres et tout passe (un "basique"):
En bas le dodo tarp/bache, bache pour le sol, mini tante moustiquaire quand nécessaire, matelas et le duvet + sac à viande + sursac gtx SANS sac de compression ça sert à rien et tu remplis tout les "ptits vides". (Le dodo tu ne le sors que le soir donc zou au fond et si t'as pas d'ouverture par le bas j'ai envie de te dire même tarif le soir en général ya tout qui sort du sac...)

Par dessus le change plus effet chaud bien compressé, ensuite la bouffe et gamelle réchaud.
La flotte étant réparti milieu/haut pour ainsi dire le long du sac, sur un coté 2 litres en poche de l'autre 1,5l en bouteille, si nécessaire la veste au dessus, pour ce qui est du "poncho" et sur sac je les mets dans la poche du dessus du rabat avec les autres bricoles (vite sortie en cas de pluie).

Je précise que tout les effets sont toujours dans des sacs plastiques et qu'avec cette technique qui compresse tout vers le milieu on est pas mal, à mon sens. Egalement je ne mets jamais rien en dehors du sac, si tu va en forêt dense/bush, jungle, ça peut vite être embêtant.
Même principe l'hiver avec le gros Karrimor et du matos plus lourd.
Il faut aussi penser à régler son sac différemment selon la montée ou la descente.

Tout ça n'est que ma vision des choses, il y a surement d'autres façon de faire tout aussi bonne...



Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

12 septembre 2017 à 09:08:05
Réponse #13

Kilbith


Bonjour, j'ai dû faire de l'archéologie sur le forum pour ce sujet. J'aimerai partir 6 jours en autonomie et je suis tjrs dans les questions d'organisation de mon sac. Comment faites vous pour ranger vos vêtements ( pliés, roulés???). Le sujet peut paraître anodin pour certains. Mais j'apprends tous les jours. Merci

Deux cas :

Si tu dois randonner sur terrain plat ou monotone, tu peux te poser la question de la répartition du poids dans le sac. Dans la pratique c'est rare et comme on devrait organiser différemment le poids à la montée et à la descente....c'est un point peu important en pratique et il est préférable de se concentrer sur la réduction de poids.

Dans les autre cas, ce qui est important c'est le confort, le coté pratique, la sécurité.

Pour le confort, on doit éviter de placer des trucs contondants contre le dos, surtout pour les sacs n'ayant pas de dos sophistiqué. On devrait aussi placer les charges lourdes le plus proche du dos.
Rien ne doit balloter : sur plusieurs jours tu te flingues insidieusement le dos.

Pour le coté pratique, les items dont tu vas te servir dans la journée devrait être les plus accessibles. Ceux dont tu ne vas pas te servir (ex : sac de couchage) sont au fond.

Comme d'habitude, ce n'est pas simple. Par exemple, sur plusieurs jours tu peux souhaiter aérer/sécher ton duvet dès que le soleil perce : dans ce cas le duvet devrait être accessible. Parce que si ce n'est pas le cas, on ne le sort pas...et à la fin on se caille.

Le plus pratique c'est d'avoir 2 sacs étanches de type "sea to summit". Le premier protège le sac en duvet au fond du sac, le second le reste des affaires (saufs celles dans les poches). Comme ça, tu as juste deux sacs à sortir pour "vider ton sac", les affaires sont protégées et si tu as ta tente en fond de sac et que tu la montes sous la pluie tes affaires en sont pas trempées.

Pour la sécurité, les affaires doivent être protégées de la pluie (et parfois des chutes dans l'eau dans certaines régions). On ne peut y arriver que par des sacs étanches. Les sacs poubelles font le taf, mais se déchirent souvent sur plusieurs jours et la fermeture n'est pas étanche.
Des items spécifiques comme les gourdes ou, pire, les réservoirs d'essence/carburant, doivent être séparés du reste des affaires. Le mieux c'est dans des poches latérales. Un jour ou l'autre tu auras une fuite. Si du carburant trempe ton duvet ou ta veste imper/respi en hiver : c'est la cata.

Pour cette raison on ne doit pas avoir d'affaire en dehors du sac. Si c'est le cas c'est que tu portes trop lourd et/ou ton sac est trop petit. Un duvet en dehors du sac est un duvet qui va se tremper sous la pluie. Un truc attaché au sac est un truc qui va se détacher. Un truc qui dépasse est un truc qui va se déchirer ou se coincer au pire moment.
 
On doit toujours avoir ses affaires en "top forme" surtout les couches de sécurité. Pour cela on doit les protéger de l'eau et éviter de trop les compresser. Pas la peine de se prendre la tête à plier ou a rouler (mais on peut le faire pour les petits trucs genre chaussette et slips). Moins on compresse mieux c'est.
Il faut aussi séparer le "sale du propre" pour le confort mais surtout pour l'hygiène sur plusieurs jours (et donc la sécu).

Tu trouveras de nombreux posts sur le net pour la méthode "standard" pour remplir un sac. Pour le reste cela dépend de toi, du milieu, des circonstances.   ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 décembre 2017 à 11:12:36
Réponse #14

christophe66


Trois states dans le sac à dos type randonnée (tube) :
•   Au fond le couchage, au milieu le matos repas avec la nourriture collé dans le dos (c’est le plus lourd) en haut les vêtements de protection accessible en journée.
•   Sur les côtés en fonction du type de rando, rien qui ne dépasse : Couteau de camp, scie et hache, Ski, raquettes…
•   Poche du haut : petits matériels sous forme de kit : pharmacie, feux, traitement de l’eau, lampe …


Un élément qui a changé radicalement mon rangement :
Le sac de couchage et les vêtements pour dormir (collant, t-shirt thermique et chaussettes) directement dans le sur-sac (bivi) et bourré au fond du sac. Pas de perte de place, le tout prend la forme du sac à dos.
Le soir, le sac de couchage est toujours protégé quelle que soit la météo.

08 décembre 2017 à 13:17:33
Réponse #15

Mrod


Yo,

Je vous mets en PJ un petit schéma que j'utilisais en encadrement et formation rando. Qui illustre bien le discours de beaucoup. Je sais plus où je l'avais choppé

Perso,
En ce qui concerne le shema, je ne l'applique que pour du gros litrage (> à 50L). Dans cette configuration j'ai pas de problème pour faire monter ou descendre mon centre de gravité car mon berghaus 65+10 dispose d'un système qui permet de switcher d'un port sur les hanches à un port plus haut (épaule donc) sans changer les réglages. A l'aide d'une "poignée" situé à coté de la ventrale en accès directe, très pratique et confortable comme gadget.
En dessous de 50L j'ai plutôt tendance à inverses heavy et medium ou les mettre côte à côte au dessus du SDC, ou à coté du SDC, afin d'abaisser le centre de gravité au max car je porte le SaD assez haut et pas sur les hanches, ce qui ne me pose pas de problème car le poids est très raisonnable.

Plus en détail,
La plus part du temps j'utilise un sac tube sans armature, le matelas ou 1/2 matelas est disposé en premier lieu dans le SaD, enroulé contre les parois extérieurs (technique que j'ai volé à David). Le tarp, la space blanket et le sursac (si j'en prends un) sont dans le compartiment pour poche à eau, pliés (sans housse). Ou alors fixés sur les cotés du sac à l'aide des sangles de compression, dans des housses individuelles. Elles même attachées au SaD pour pas les perdre.
SDC dans sac étanche et linge sale en vrac au fond du SaD. Dessus, stock de bouffe + réchaud/popotte dans un sac + stock d'eau contre le dos et linge propre dans sac étanche coté extérieur. Sauf pour les sorties de 2 à 3 jours, je met le propre avec le SDC dans un seul sac étanche. Par dessus, couches thermiques et protections pour la journée, trousse de secours. Dans le rabat, tout le reste qui nécessite un accès rapide, que j'ai pas sur moi ou doublons: lampes, couteau fixe ou scie, poncho. Si le temps est menaçant, je met le poncho sur le rabat fixé par sandow.

Sauf, deux cas particuliers:
-Ma config Reco (reconnaissance 3 saisons) qui est tellement minimaliste que tout entre dans un 18L: SDC, spaceblanket, poncho-tarp, , doudoune, bonnet, une paire de chaussettes, popotte, gourde 2x1.5L + filtre, trousse de secours, mora et bouffe. Je met le plus lourd au fond, car ça prend 2sec de tout sortir ou tout re-rentrer.
-En encadrement de groupe. Généralement je dors "à la belle", comme ça si le temps change ça me réveille et je me lève pour vérifier que tout va bien pour tout le monde. C'est une habitude que j'ai prise car le plus souvent je prenais pas le temps de monter mon propre abris.
Et j'ai fini par développé, en m'inspirant de ce que fait D4, ce que j'appelle mon "kit dodo prêt à l'emploi", qui n'a rien de MUL . C'est quoi: Sursac GT de l'armée (assez ample pour y rentrer toutes mes affaires si besoin), avec à l'intérieur mon matelas, mon SDC synthé -10°, un bonnet, une paire de chaussette en laine et une lampe. Le tout "prêt à l'emploi" est roulé et maintenu ensemble avec les sangles de compression du dit sursac, comme ça, le soir je sort mon kit le déroule sur ma space blanket et met le SàD dedans en guise d'oreiller. Puis j'enlève mes chaussures, je vide le contenu de mes poches à coté sur la SB (ou dans la poche interne du sursac). Et j'ai plus qu'à m'enfiler dedans.
Il sert aussi très souvent: de banquette, au coin du feu, on peux s'allonger dessus à 2 ou s'asseoir à 3, 4. De fauteuil, plié en 2 ou 3, ou en "L" adossé à un arbre ou une parois rocheuse. Etc. J'envisage de fabriquer un sur-sac gtx 150x220/240cm pour une version double couchage.

Edit:  Pour la bouffe j'utilise un sac plastic appelé "sac à gravâts" bcp plus robuste qu'un sac poubelle (qui, faut le savoir, sont très souvent enduit d'insecticide) ou un sac de courses genre ceux de D4 (en tissu qui se replie dans une boule plastic).

Edit2: Je n'emporte jamais mes clés (véhicule ou maison), les clés du véhicules sont cachées sur place. Jamais d'originaux de mes papiers d'identités ni ceux de ma chienne, des photo-copies qui sont rangées dans un ziplock sous le rabat avec un peu d'argent liquide (pas de CB sauf pour les long trips).

Nico
« Modifié: 08 décembre 2017 à 13:39:15 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

09 décembre 2017 à 09:36:06
Réponse #16

Merlin-Max


Merci du partage Nico'. :D
L'âme sûre ruse mal. ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité