Nos Partenaires

Auteur Sujet: Du fumier de vache pour l'électricité  (Lu 2553 fois)

02 novembre 2006 à 19:34:42
Lu 2553 fois

French Cat


Citer
Du fumier de vache pour l'électricité

mercredi 1 novembre 2006, 14h08

MONTPELIER, Vermont (AP) - Depuis une semaine, les 760 élèves d'une petite faculté du Vermont (nord-est des Etats-Unis) sont éclairés par du fumier. Car désormais, l'établissement se fournit partiellement en électricité produite par du gaz de méthane.

La faculté Green Mountain, à Montpelier, va débourser 48.000 dollars (37.745 euros) supplémentaires sur sa facture d'électricité d'un montant de 250.000 dollars (196.600 euros) pour avoir le privilège de réduire sa dépendance à l'égard d'une énergie non-renouvelable et polluante.

"C'est parfaitement approprié", puisque "nous sommes une faculté écologique", souligne le président de l'établissement, John Brennan. Et de préciser: "nous sommes spécialisés dans les mesures écologiques et l'énergie renouvelable".

Une exploitation de Bridport, à 56km au nord du campus, abrite le premier générateur de "cow power" de la Central Vermont Public Service Corporation (CVPS). La compagnie, qui exploite et fournit le courant, permet à ses clients d'acquérir 25%, 50%, voire la totalité de leur électricité grâce à ce programme.

Et c'est un véritable succès: l'exploitation a déjà installé un second générateur. La CVPS, qui a déjà plus de 3.500 clients, a accordé des subventions à quatre autres fermes pour les aider à financer les générateurs. "Nous prévoyons d'avoir d'ici fin 2010 douze exploitations et entre 7.500 et 10.000 clients" dans le programme, explique le porte-parole de la compagnie, Steve Costello.

La ferme de Bridport possède environ 1.000 vaches de la race Holstein et 500 jeunes têtes de bétail dans des granges high-tech. Là, des racloirs repoussent leur fumier à travers des grilles sur un tapis roulant. Ce dernier les transporte ensuite vers un extracteur de méthane. Le gaz est alors conduit vers deux générateurs. Et le courant ainsi produit est envoyé dans des transformateurs et sur le réseau. A destination des clients. AP

ir/v354/st

intéressant, mais je serais curieux de connaître le rendement... comparé aux réacteurs nucléaires ça risque d'être aussi efficace qu'un pet de lapin comme gaz de combat, mais dans une idée de développement d'autarcie, ça pourrait avoir son intérêt, qui sait ?

02 novembre 2006 à 19:40:09
Réponse #1

Diesel


La biomasse n'est pas nouvelle en soi, si ça peut aider à consommer moins ....  :up:
Le plus efficace serait de prélever le méthane à se source mais je ne pense pas que les animaux végétariens, gros producteur de méthane, soit d'accord pour avoir une bombonne reliée à leurs vastes postérieurs. ;D

02 novembre 2006 à 21:09:27
Réponse #2

Cynry


J'ai lu un truc équivalent ici
http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ilof-jean-pain-broussaille.php
Et en effet à petite échelle ça peut mener à l'indépendance

20 novembre 2006 à 12:53:04
Réponse #3

Amarurtuuq


Ben oui, ça peut marcher, mais certains ont eu quelques déconvenues  :(

http://www.passerelleco.info/article.php3?id_article=14

Un fermier bio qui s'est installé une chaudière au biogaz et le voilà ce qu'on lui a dit :

"Quand on m’a interdit de rouler au gaz, l’effet de serre était pas vraiment connu. Maintenant la réduction des gaz à effet de serre est une priorité. Le gouvernement devrait tout mettre en oeuvre pour encourager les installations de biogaz. Or en Janvier 99, un fonctionnaire du Ministère à l’Environnement m’a encore contacté pour me dire qu’il fallait payer la TIPP et qu’il allait venir faire mettre un compteur pour ma cuisinière et ma chaudière !"

C'est pas encore gagné !

22 novembre 2006 à 22:10:00
Réponse #4

Cynry


L'éternel problème du gouvernement, ce qu'il dit et ce qu'il fait, et surtout l'écart entre les deux...

En dehors de ça, ton article montre quand même que ce genre d'installation est tout à fait viable, et a de multiples avantages (l'augmentation de la fertilité, pour ceux qui veulent être indépendant grâce à un potager c'est quand même très intéressant)

La conclusion de l'article est vraiment  :doubleup:

23 novembre 2006 à 10:08:34
Réponse #5

Amarurtuuq


C'est dommage quand même qu'il ne puisse pas rouler avec alors qu'il produit largement assez pour...

Bah, c'est comme ceux qui roulent au tournesol et qui risquent l'amende s'ils se fond prendre... Et on nous sort aujourd'hui que la "FLEX" est un produit nouveau et révolutionnaire alors que ça fait un moment que ça existe ce système... Mais il était hors du système des taxes....

Je me demande ce que ça donne comme quantité de méthane un fonctionnaire dans la cuve  ;D

23 novembre 2006 à 20:56:42
Réponse #6

Baptiste


Je me demande ce que ça donne comme quantité de méthane un fonctionnaire dans la cuve  ;D

Ca dépend si c'est un péteux ou pas !   ;D

Sinon, le chauffage à la bouse de vache séchée est ancien pour le principe (pas la taille des maisons chauffées). En effet, dans l'himalaya c'est un des seuls combustibles disponible et donc utilisé pour alimenter le feu depuis des siècles...
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

28 novembre 2006 à 15:11:28
Réponse #7

Amarurtuuq


Oui, ils se baladent avec des "galettes" de bouse de yak.

C'est sûr que la société moderne n'invente rien, la plupart des techniques éprouvées existent depuis belle lurette...

28 novembre 2006 à 18:47:09
Réponse #8

Baptiste


Et oui, la révolution industrielle et le confort matériel qu'elle a procurée ont fait se perdre une bonne part des techniques de vie de nos ancêtres, sauf, dans les contrées "reculées"...
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

02 janvier 2007 à 14:45:44
Réponse #9

Olcos


Le probleme avec ses technologies pour l'Etat c'est qu'elles sont tres difficile a taxer, alors l'ecologie c'est bon pour les campagnes electorales mais une fois au pouvoir tout ce qui compte c faire rentrer des sous pour payer des mesures populaire et se faire reelire.
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité