Nos Partenaires

Auteur Sujet: Préparation physique : méthode Lafay : travailler chez soi sans matériel  (Lu 241378 fois)

18 février 2009 à 12:59:41
Réponse #150

BULLYSSON





C'est ce que j'ai à peu de détails près... acheté chez Décath' aussi pour 200€... ça prends un petit peu de place mais c'est vraiment bien pour travailler dans l'amplitude et l'explosivité...  :up:
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

18 février 2009 à 23:16:36
Réponse #151

** Mathieu **


Si dans quelques temps la méthode te gonfle tu te retrouves pas avec du matos qui prend de la place.


Comme j'apprécie la Méthode Lafay, je pense investir dans un peu de confort, j'ai testé l'engin en magasin et ça m'a vraiment plu ;
certes je vais perdre 1m² d'espace au sol mais cela ne me dérange pas...

Perso, la méthode fait partie de mon quotidien, et je ne me vois pas arrêter - cela fait partie de mon hygiène de vie.
Je ne vois pas pourquoi quelque chose qui me fait du bien finirait par me gonfler...

Sans doute n'avons-nous pas la même approche...

;)


Merci pour le feed-back BULLY  :up:
« Modifié: 18 février 2009 à 23:22:44 par Mathieu »

18 février 2009 à 23:21:33
Réponse #152

Olcos


Mathieu, je ne crois pas avoir lu un bilan de ta part sur la methode, serait ce indiscret de te demander les progrès et changement physique que tu as constaté en x temps de méthode.  :)
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

19 février 2009 à 00:55:06
Réponse #153

** Mathieu **


Mathieu, je ne crois pas avoir lu un bilan de ta part sur la methode, serait ce indiscret de te demander les progrès et changement physique que tu as constaté en x temps de méthode.  :)

Je suis actuellement au septième niveau après un peu plus de deux ans de pratique.
J'ai bouclé tous les niveaux un bon moment, sauf le cinquième...
J'ai aménagé mon programme en ajoutant M notamment et quelques bricoles de mon cru...

Globalement, j'ai vraiment beaucoup gagné en puissance puisque j'ai commencé avec des perfs vraiment minables - 4 dips au premier test...
J'ai gagné aussi pas mal en souplesse du bassin ; et en cardio-training - on ne le dit peut-être pas beaucoup mais le fait de bosser le programme muscu booste vraiment aussi le cardio...
J'ai aussi fait disparaître des douleurs dans le dos qui me suivaient depuis un bout de temps - grâce aux exercices d'assouplissement je pense mais aussi par le renforcement global et équilibré des chaînes musculaires...

Niveau changement physique, je suis plus musclé et plus souple ; après je ne pourrai pas te dire précisément combien car je n'ai pas mesuré ;

Mais l'essentiel, je crois, c'est la forme et la bonne santé, la disponibilité et les capacités de récupération.

Et je continue de progresser...

 ;)

19 février 2009 à 09:35:14
Réponse #154

Chris-C


Citer
Perso, la méthode fait partie de mon quotidien, et je ne me vois pas arrêter - cela fait partie de mon hygiène de vie.
Je ne vois pas pourquoi quelque chose qui me fait du bien finirait par me gonfler...

Sans doute n'avons-nous pas la même approche...

je comprend bien que cela fait partie de ton hygiène de vie, je voulais juste mettre l'accent sur le fait que, pour une fois que quelqu'un dit, "vous pouver entretenir et dévellopper votre physique pour pas un rond" et bien finalement on trouve des gens qui trouvent le moyen d'acheter du matos.

Bien sûr tu vas acceder à plus de confort...
Je parts du principe que rien n'est "pour la vie" tu peux découvrir une autre façon de faire du sport, gonfler ne voulait pas dire tout plaquer.

Une approche différente, mais je pense la même recherche.
J'ai pas de maison, je fais tout mes entrainements en extérieur, banc, traiteaux, poutre, branche d'arbre,
caisses de piche empilées.

C'est juste une réflexion sur notre rapport à la consommation, pas pour te dire ce que tu dois faire.

a+  :)

edit: félicitations pour la progression, 7ème niveau  :up:

 

19 février 2009 à 15:22:25
Réponse #155

ERECTUS



J'ai bouclé tous les niveaux un bon moment, sauf le cinquième...



kezekeza?

est ce que tu peux expliquer?  ::)
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

23 février 2009 à 21:34:38
Réponse #156

** Mathieu **


"-Qu'est ce que c'est qu'une boucle? " Boucler un niveau, c'est continuer à ce niveau alors qu'on a les perfs pour passer au suivant... En fait, je suis la progression normale et chaque fois que je rencontre une difficulté ou que je n'arrive plus à progresser alors que je devrais, je retourne à un niveau inférieur et je le boucle pour améliorer mes perfs et je reteste alors le niveau qui me posait difficulté pour voir si je peux le franchir ou pas...
l'idée c'est d'accepter de rétrograder pour se renforcer, consolider ses acquis plutôt que d'essayer de toujours aller au niveau au dessus absolument ; par exemple, je suis passé récemment au niveau 7 mais je progresse lentement voire je stagne, alors je pense rétrograder et boucler un niveau inférieur pour pouvoir passer le niveau 7 plus facilement...
Tu auras les perfs pour passer à un niveau supérieur, mais ce sont des perfs donc cela ne sera pas toujours suffisant pour aborder le niveau supérieur et optimiser la progression...

 ;)

23 février 2009 à 21:52:58
Réponse #157

DavidManise


Ouaipe.  C'est dur pour l'orgueil, mais ça marche bien ça.

Sorti de l'hosto j'ai dû recommencer au premier niveau, premier programme...  ploum.  Et en fait là suis de retour au niveau 2, que je vais torcher en 5 séances, je pense.  Ca va super vite la deuxième fois, et on consolide les acquis.  Les mouvements sont plus solides, plus faciles, et ça travaille dans tous les petits coins des muscles.  En fait c'est agréable :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

23 février 2009 à 22:09:51
Réponse #158

Leif


 :D
j'en suis au 4 mais le c 8*8reps :'( c'est dur tres dur

et les jambes encore pire je suis A 8*8 comme il  est dit dans le livre mais la recup est vraiment longue.

Par contre et la c'est vraiment etrange mais depuis que je fais la méthode et avec plus ou moins d'assiduité j'ai pris 4 kgs :blink: et la je suis sur le cul.

Et en plus je vois d'autres qui font aussi et les resultat sont bluffant, l'impression de force est vraiment la

A quel moment boucle t'on un niveau, pour ma par se serait quand vraiment je n'ai plus de difficulté a récupérer, me trompe-je?
a+
jeff

jeff 

24 février 2009 à 11:20:28
Réponse #159

jotun


Bonjour, je suis au niveau 7 après 3 ans et de nombreuses boucles.
Je pense que boucler au minimum 1 fois tous les niveaux  est vraiment positif pour les performances et surtout permet d'empecher la stagnation.
Beaucoup de gens ont des problêmes aux tractions (c'était mon cas), la solution pour progresser est de mettre les tractions en premier exos pendant quelques séances puis de revenir à l'enchement normal (technique donner par Lafay lui-même)
 Il faut aussi au moins un fois boucler les 2-3-4.
C'est lors de cette boucle que l'on voit vraiment la progression.

Bonne continuation. :)

no future

24 février 2009 à 11:31:12
Réponse #160

DavidManise


Moi aussi j'en chiais pour les tractions.  Et au niveau pecs ça allait nickel...  donc en fait j'ai bouclé les niveaux 2 et 3 et j'ai viré un exo pour les pecs (A6) et j'ai ajouté C6, que je faisais après C3.  3-4 semaines comme ça, et ensuite j'ai bouclé 1-3 et là pouf, je suis arrivé fort au niveau 4. 

Bref...  + 1 pour les boucles.  Ca marche vraiment bien.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

24 février 2009 à 11:49:37
Réponse #161

jotun


 :doubleup:

D'autres petits trucs pour bien progresser:

-Pour ne pas avoir de baisse de régime pendant l'entrainement, je prends une petite collation 1heure avant l'entrainement.
10-15 min avant de commencer l'échauffement, je prends une boission sucrée (eau+jus de fruit ou autres).
Pendant l'entrainement je continue à en boire. Cela permet de n'avoir aucune baisse de régime.

-Avant de passer au niveau 6, je pense de mode mini à avoir au niveau 4 et 12-15 au 3 premier exos (triade), sinon au niveau 6, vous allez en "chier" et surtout vous démotiver (vécu).

-Pour l'exos E, il est préférable de le faire pied nu, car avec des chaussures, on travaille moins les muscles qui permettent la stabilisation au niveau de la cheville (muscle important lorsque l'on marche).
Il ne faut pas non plus se mettre sur la point des pieds, il faut que le pied reste bien à plat.

-Pour ceux qui ont peut de temps, on peut diviser l'entrainement en 2.
On coupe l'entrainement juste après C.

-La stagnation est souvent mentale, il faut lorsque on arrive à la stagnation être capable de se dépasser.
no future

27 février 2009 à 09:53:49
Réponse #162

pops


Bon ben  assez lu,  j'achète le bouquin et je commence ce WE !!

A part me fracturer l'orgueil, je ne risque que 20 euros ! :lol: :lol: :lol:


27 février 2009 à 09:55:02
Réponse #163

Rammstein



27 février 2009 à 10:21:53
Réponse #164

pops


... et quelques courbatures !  ;D


ça je sais faire tout seul.... ;) mais merci de la précision.

04 mars 2009 à 23:34:42
Réponse #165

pops


ça je sais faire tout seul.... ;)


 Bon, je m'auto cite, mais après reflexion, c'est vrai que ça pique !!!  >:( :) :D ;D

05 mars 2009 à 09:17:40
Réponse #166

arzh


pour mathieu=> salut je voulais si tu continuais le taichi  en parallèle de la méthode lafay,
interne et muscu c'est deux construction de corps differentes si oui comment se passent la progession de l'une par rapport a l'autre?
merci
a+ arzh

05 mars 2009 à 09:35:57
Réponse #167

DavidManise


Salut Arzh :)

Paradoxalement, j'ai l'impression que le Lafay est un peu le pendant "interne" de la musculation.  Evidemment y'a du travail qui peut sembler externe mais j'ai pas la sensation que ça soit incompatible.  Tous les exercices ou presque peuvent se faire avec un bon grand relâchement des extrémités et la posture "interne" qui va bien.  Exemple des pompes, ça peut se faire en contractant bien le centre et en relâchant presque tout le reste.  Idem pour les dips, les tractions ou autre...  bref, pour résumer ma pensée, tout dans la méthode Lafay permet de travailler la liaison entre les jambes et le tronc, et donc pour moi c'est pas du tout incompatible avec les arts internes.  Mais bon.  Tu me connais, et donc tu sais que j'ai une connaissance et une compréhension limitées des arts internes.  J'ai pas pratiqué beaucoup ces choses là, surtout pas comparé à d'autres que tu connais.

Dans le bouquin turbo, par ailleurs, y'a des exos de respiration qui vont te rappeler des trucs que tu connais, je pense.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 mars 2009 à 15:25:38
Réponse #168

arzh


salut David

merci pour avoir pris le temps de repondre, je suis d'accord avec toi; a la limite c'est plus la facon dont on pratique qui rend le truc interne ou externe, tres peu de gens font reelement de l'interne avec relachement totale vu la travail que ca demande, apres on trouve des personnes comme le GHC qui ont une detente naturelle, style les bras montes sur roulement a bille, apres c'est assez personnel comme notion suivant l'etat de tension mentale et physique de la personne,
c'est marrant ce post et le hasard , je reviens a l'instant de mon radiologue suite a une sciatique qui traine et hop 2 disques lombaires usés suite surement a des mauvaises positions au taf devant l'ordi
donc a mon avis faut pas être tout dans le relâchement ou tout dans la muscu a outrance
comme d'hab la voie du milieu,  je pense que je vais m'intéresser de plus près a la méthode lafay pour la liaison haut bas, si mécaniquement ça tient pas c'est  le dos qui mange
a suivre
a+ jerome

05 mars 2009 à 20:07:55
Réponse #169

Lemuel


« Modifié: 05 mars 2009 à 20:21:20 par Lemuel »
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

08 mars 2009 à 12:06:16
Réponse #170

DavidManise


Citation de: Sctroumpeur, sur kwoon
Evidemment les AME, et les sports, aussi accordent de l'importance à la stabilisation dynamique pour soutenir le mouvement. Mais c’est réalisé essentiellement à travers des exercices de musculation (genre "core training" dans ses multiples variantes).

On renforce donc les groupes musculaires “directement” par un conditionnement physique dit “fondamental” (avec la “force maximale” au premier plan pour les sports de résistance/explosion dans les méthodes de préparation sportive dites de “périodisation”), puis dans le geste technique spécifique.

Or, le “renforcement direct” par cette forme de musculation étouffe relativement la sensibilité des capteurs sensoriels disséminés dans les articulations et muscles/fascias. Le travail de régulation réflexe global, et accompagnée par la conscience, est entravé.

Il y a incompatibilité entre cette forme de musculation et la proprioception fine globale. J’attire l’attention sur les mots “proprioception fine globale”, qui se réfère à un travail de perception (et d’ajustement réflexe perçu en conscience) relatif à l’alignement vertical de la posture. C’est le focus du travail postural. Et il faut avoir éprouvé soi-même la finesse de ces réactions réflexes stimulées par l’intention consciente (parce que l’intention est aussi spontanée et inconsciente) pour en mesurer la portée...

Bon alors d'abord, magistral post de schtroumpfeur.  Vraiment excellent...  et je suis en grande partie d'accord avec lui. 

J'enseigne généralement les mouvements en commençant par faire exécuter les mouvements assez lentement, sans force, en sentant juste la coordination correcte des différents segments...  une fois que ces "chaînes de mouvement" sont enregistrées au niveau moteur, on peut accélérer de plus en plus, et on développe la puissance rapidement sur une base correcte. 

Et quand Shrek me fout un pain dans le pao, je constate que j'ai pas entièrement faux :'( ;D

Quand on commence trop fort, on ne peut pas correctement coordonner tout ça, et surtout pas sans se blesser.  Alors qu'en commençant lentement et sans tension, on éduque directement le corps à bouger sans tensions antagonistes, et de manière très fluide, bien coordonnée.  Mais on ne peut pas faire que ça...  il faut AUSSI bosser, ensuite, à des vitesses et des niveaux de puissance intermédiaires...  et ensuite "all out". 

Avec mes problèmes neurologiques récents, je dois réapprendre, entre autres, à donner des coups de pied.  Hier au karaté, j'ai fait mes katas et un peu de travail au sac en me posant plutôt en mode "interne".  Doucement, sans forcer, juste pour sentir à nouveau la bonne séquence.  C'est bizarre, c'est comme si j'avais une jambe de débutant...  et une autre d'élève avancé. 

Bref.

Tout ceci étant dit, pour moi le Lafay, comme la musculation classique, ne sont pas DU TOUT des obstacles au développement des sensations "internes" ni des gestes purs.  Bien au contraire.  La muscu, concrètement, ça travaille sur l'activation des chaînes musculaires, sur les fibres elles-mêmes, mais aussi et dès le début sur la stimulation nerveuse desdites chaînes.  Autrement dit, l'interface nerf-muscle est VACHEMENT optimisée par le travail musculaire de très haute intensité, et du coup au niveau purement matériel, on se développe une excellente proprioception, un bon feeling...  on sent mieux comment notre corps bouge, quels muscles sont contractés ou pas à quel moment, etc. 

A la fac, j'enseignais le karaté à des mecs de l'équipe de football parfois.  Je m'attendais à les voir raides, mal coordonnés, et patauds, mais en fait leur énorme masse musculaire n'était pas du tout un handicap.  Ils avaient une maîtrise exceptionnelle de leur corps, une bonne sensation, et de ce fait apprenaient vite et bien...  et les résultats parlaient d'eux-mêmes, là encore.

Je sais, c'est pas juste, mais en fait les gros tas de viande ne sont pas désavantagés en arts martiaux, bien au contraire.  Bon...  exception faite de Bob Sapp, peut-être...  Il y a peut-être bien une limite supérieure quelque part quand-même ;D

Le truc, après, c'est que passé un certain seuil, chaque kg de masse musculaire additionnel n'est plus réellement utile pour générer plus de puissance en dynamique.  Un mec comme Bob Sapp (150kg de viande ?) aurait probablement la force nécessaire pour arracher le bras d'un mec, ou le plier en deux et le lancer contre un mur, mais il ne cogne probablement pas plus fort que n'importe quel poids lourd de 100-110kg.  Mais bon je digresse encore...

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 mars 2009 à 18:54:12
Réponse #171

** Mathieu **


Salut :)

Perso, la question récurrente quand je stagne avec la méthode Lafay c'est "est-ce que le fait de limiter la prise de masse m'empêche de progresser plus rapidement ?"

En terme de prépa physique j'ai un objectif perso assez proche de celui de quelqu'un qui pratique l'escalade par exemple ;
travail de la souplesse, de l'endurance, de la respiration, et travail de la puissance musculaire pour un poids limité ;

Le Tai-chi plutôt entre les jours muscu pour éviter de trop charger les jambes... ça passe
C'est plus une question d'aménagement de l'emploi du temps et de respect des phases de récupération ;

Attention toutefois, la pratique intensive d'un sport à côté peut limiter la progression dans la méthode et générer une surcharge...
Et quand on est trop fatigué non seulement la progression stagne mais en plus la motivation baisse... (sans parler des risques de blessures)
Donc il faut trouver l'équilibre...

et la pratique sportive doit rester une source de plaisir, c'est essentiel...

 ;)
« Modifié: 08 mars 2009 à 19:12:34 par Mathieu »

17 mars 2009 à 20:31:02
Réponse #172

raphael


question : avez vous mal aux poignets pendant les exercices ? en plus je sens une drôle de sensation dans les muscles de mon avant bras droit (tressautement)

ps : je parle de la méthode Lafay et non d'un autre genre de mouvement  ;D
Se connaitre et s'accepter


18 mars 2009 à 10:28:11
Réponse #173

jotun


Salut,
Au début, j'avais des douleurs au niveau des clavicules et au sternum  :blink:.
J'ai donc posé la question à O.LAFAY, il m'a dit que c'était normal, c'est soit le manque d'habitude  de ces zones à travailler ou un manque de souplesse.
Les poignées, chevilles peuvent être aussi des endroits qui posent des problêmes.
Si tu as encore des douleurs dans qques temps, il serait judicieux d'aller voir un médecin.
no future

26 mars 2009 à 13:21:03
Réponse #174

ERECTUS


Perso, la question récurrente quand je stagne avec la méthode Lafay c'est "est-ce que le fait de limiter la prise de masse m'empêche de progresser plus rapidement ?"
Je me pause cette question aussi...
Je fais partis des secs...et je fais 3 repas par jour (dès gros repas), et je me vois pas en faire 5 par pur manque de temps et puis aussi, parce que j'en ressens pas vraiment le besoin...
Ceci dit, je me pause la question de savoir si il serait pas plus efficace de diminuer les rations et d'augmenter la fréquence des repas, en clair; passer à 4 ou 5 repas plus petits, est-ce que cela peut aider la prise de volume et ensuite la progression?

Je suis au niveau 2 et j'en chie pour arriver à 6*6 à B, mais le plus dur, c'est A2, je suis repassé à A1 comme conseillé et malgrès ça, je stagne complétement.Comme je progresse doucement au deux premiers exos, je me dis que ça va, mais le moral en prend un coup... :-\

Sinon,je suis content, j'ai rencontré deux inconnus jusqu'alors...mes pectoraux... :blink:

(Mathieu: toujours pas de connection perso pour le suivi...bientôt...)
 
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité