Nos Partenaires

Auteur Sujet: 60heures avec la pluie,neige,grèle et vent glacial  (Lu 5821 fois)

07 mars 2008 à 00:19:36
Lu 5821 fois

skaro


ou comment dame nature vous impose l'adaptation
ou encore;chevreuils moqueurs...

salut a tous;
comme certains le savent,je suis partis quelques jours pour 1chasse photo a l'approche...
voici comment se sont déroulés ces 5jours:

après la matinée de dingue de vendredi,départ samedi matin;arrivée a midi sur le site...

je commence a établir le camp:
repèrage des arbres dangereux,nivellement du sol,creuser les rigoles,débitage du bois nécéssaire au montage de l'abris,assemblage,pose de la bâche,faire le réflecteur,l'abris du feu,et a17heures voilà le résultat(et je n'ai pas utiliser 1mm de ficelle!):

petite pose et reste qu'a ramasser assez de bois pour ce soir et pour le petit dèj.
la nuit se passe...nickel.
reveil tard le matin alors je me fait 1resrvoir a eau(creuser,tapisser le fond et les côtés avec 1mélange de boue et graviers puis faire 1bon feu dedans)car je suis a350m.du cours d'eau.
l'après-midi,repèrage du coin...

je rentre vers 16heures,1thé au aiguilles de sapin bien sucré et ramassage de bois et encore 1bonne nuit de passée...
je passe 1bonne partie du lundi a explorer d'autres coins et repère quelques coulées fraiches...je rencontre 1bipède agé qui me dit:"il va bientôt pleuvoir!"je lève les yeux,et lui répond"oui mais pas tout de suite..."j'ai eu raison il n'a pas plu...
par contre,toute la nuit,enÔrme averse....et je me dit"tranquile,si ça continue,demain,grasse mat." 8)

tu parle!au réveil,de la neige avec vents relativement violent.puis revient la pluie,suivie de grêlons de neige dure gros comme des petits pois...puis re-pluie et ainsi de suite;toujours avec ce vent froid et violent.... >:( :o >:( :o >:( :o...mon portable est en panne depuis vendredi et on viens me chercher jeudi a midi au point de rdv.2choix:le village le+proche(marcher 5km dans ces conditions?ou je reste?je reste!!

donc là,il deviens URGENT de s'organiser correctement!!!
moi qui m'était dit qu'il fallait que je refasse du feu sous la pluie;là j'était servit la forêt était+que trempée!!!
donc allez,c'est partit!coup de speed.j'attrappe mon poncho,repère 1sapin mort;je le débite et le"bâtonne"pour avoir le bois sec du centre.je le range bien sous l'abris feu du côté le+sec.je fait des copeaux avec;attrappe de l'écorce d'un bouleau mort pas loin et le feu part!
tout ça répèté pendant 60heures,dans les mêmes conditions climatiques...
pour l'eau,ben j'ai moins eu de problèmes:
+de 6litres d'eau récoltés pour 24heures rien qu'avec l'écoulement de ma bâche.restait plus qu'a la filtrer et a la faire bouillir avec quelques aiguilles de sapin pour avoir toujours 1apport en vitamine c dans ma gourde.autant vous dire que mon réservoir a eau était plein lui aussi!il a servit pour la vaisselle et me laver les mains.
pendant les brèves accalmies,j'en ai profiter pour promener mon chien qui lui, ne voulait pas sortir de sa parka dans laquelle il était enroulé.
toutes les plantes étaient gelées.la réserve d'eau aussi était gelée les matins.j'ai même retrouver le mercredi matin mes chaussures qui avaient mal sècher gelées(elles avaient rendu l'âme,l'eau s'infiltrait par les semelles).là,on se rend vraiment compte comment le feu est vital dans ces conditions...
entre temps,l'appareil photo bug!(conditions climatiques difficiles et technologie bon marché ne font pas bon ménage)
pendant ces 60heures,je me suis rendu compte que je risquait de manquer de tabac et de feuilles(ça c'est pas très grave...)alors j'ai rationner.mais il a fallut repenser toutes les rations journalières,gèrer les dépenses de calories quand on va chercher et bâtonner du bois;bref,pas faire de faux pas pour éviter l'hypotermie.
malgré tout ça l'abris et tout le montage autour ont très bien tenus!
voilà comment(en bref)1sortie photos a tourner en limite situation critique!

pour ce qui est de mes"top modèles"photo;
le mardi midi,les oreilles de mon chien bougent,il grogne doucement.alors je regarde par dessous la bâche et je voie a 20m.,messire chevreuil sur la pointe des sabots.genre:"te dérange pas,je fait que passer".mélange de grace et de discretion.(a méditer).j'ai penser"va en paix mon frère,t'est 1seigneur"...
le lendemain,pas loin de la même heure,pendant la promenade(très courte)du chien;je passe près d'une coulée que j'avait repèrer(mon compagnon de galère est+loin devant)et soudain 1chevreuil traverse la piste d'1 bond en 1fraction de seconde qui m'a paru 1éternité car j'ai eu le temps de voir la lueur de son oeil.on pouvait y lire quelque chose comme:"héhéhé!"bref;1regard très moqueur!...

jeudi matin:la santé,le moral,le chien,l'abris...tout a bien tenu.
j'entend des avions qui décolent au loin,c'est que le météo va être clémente pour les prochaines heures...
je range tout,démonte l'abris,laisse propre la place et prend la route.je fait 700m.et je m'arrête sur 1bruit a 10heures de ma direction et je voit 1autre chevreuil qui commence a traverser 1coulée.je m'immobilise.il lève la tête,1seconde d'étonnement,feint 1 départ,se stop et repart tranquilement en mâchant son chewing-gum(mon chien est loin devant...espèce de chien des villes!! >:D)je bouge,et là il part...10m.+loin,1autre départ.cette fois ci je ne le voie pas mais je sais exactement ou il est!

sur le reste du chemin du retour je rigole presque tout seul en pensant a cet annimal farceur,a cette lueur dans leurs yeux.

j'arrive au point de rdv en avance,je me pose;aère mes pieds,cire 1dernière fois mes pompes avant de les jetter,bois 1dernier thé de sapin et fume ma dernière1/2clope.je me repose au soleil avec mon chien et repense a tout ça....cool.

skaro

07 mars 2008 à 01:20:28
Réponse #1

lambda


Super viree! Merci pour le compte rendu Skaro!
tu peux nous en dire plus sur la facon d attacher ensemble les morceaux de l abri, comme tu n as pas utilise de ficelle?
Merci a toi.
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

07 mars 2008 à 08:55:06
Réponse #2

tsjok


passionant , sobre , précis , merci !
tu peux nous dire ou tu as vécu tout ça ? ( ben oui , parceque " arrivée sur site " , c'est pas sur les cartes ...)

07 mars 2008 à 10:00:21
Réponse #3

Nem-Rod


J'ai de la peine à accrocher là ! Finalement,  tu n'as mis en oeuvre ni l'atelier de camouflage que tu avais prévu, ni le reportage photographique animalier. C'est dommage de nous montrer si peu de photos. Tu sais ce qu'on dit: "une image vaut mieux que mille mots"   et tu nous laisses un peu sur notre faim là. Tu n'as pas fait d'autres photos de ton campement en 5 jours ? Allez, Skaro,  ne soit pas cachotier, fais nous plaisir !
« Modifié: 07 mars 2008 à 10:32:06 par Nem-Rod »

07 mars 2008 à 11:49:05
Réponse #4

jeremy


Nem-Rod,

Je ne veux pas répondre pour Sharo mais:
entre temps,l'appareil photo bug!(conditions climatiques difficiles et technologie bon marché ne font pas bon ménage)

Ceci explique peut-être cela :)

Sinon, merci Sharo pour le résumé. La prochaine  fois fais un max de photos les premières heures  ;D
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

07 mars 2008 à 12:18:09
Réponse #5

skaro


Super viree! Merci pour le compte rendu Skaro!
tu peux nous en dire plus sur la facon d attacher ensemble les morceaux de l abri, comme tu n as pas utilise de ficelle?
Merci a toi.
a+,
Lambda
salut lambda,
pour tout lier ensemble;jutilise toujours le lierre que l'on trouve au sol(celui sur les arbres est trop cassant)en faisant 1brellage.on peut aussi prendre les racines de conifères.je connais aussi 1autre plante aux longues racines souples mais seulement de vue...

passionant , sobre , précis , merci !
tu peux nous dire ou tu as vécu tout ça ? ( ben oui , parceque " arrivée sur site " , c'est pas sur les cartes ...)
salut tsjok,
cela c'est passé sur les contrefort des pyrenées a 530m.d'altitude.pendant ces 60heures,j'entendais le tonnerre se fracasser sur les montagnes 15km au sud...

J'ai de la peine à accrocher là ! Finalement,  tu n'as mis en oeuvre ni l'atelier de camouflage que tu avais prévu, ni le reportage photographique animalier. C'est dommage de nous montrer si peu de photos. Tu sais ce qu'on dit: "une image vaut mieux que mille mots"   et tu nous laisses un peu sur notre faim là. Tu n'as pas fait d'autres photos de ton campement en 5 jours ? Allez, Skaro,  ne soit pas cachotier, fais nous plaisir !
salut nem-rod,jeremy a très bien répondu a ma place...
pour les techniques de cam.,laisse moi le temps de trouver 1autre appareil photo et je vous enverrais 1post.sympa!
pour les photos d'annimaux,reporté a+tard...
« Modifié: 07 mars 2008 à 16:20:30 par Maximil »

07 mars 2008 à 12:20:55
Réponse #6

lambda


Merci Skaro pour ta reponse,
Oui c est vrai, j y pense maintenant, Vulpus m avait montre les racines de conifere et m avait fait une demo, c est super solide ca!
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

07 mars 2008 à 16:13:02
Réponse #7

WOL


Merci Skaro pour ce retour d'expérience.

C'est toujours très intéressant de nous faire partager le compte rendu de tes virées sur plusieurs jours.
Finalement malgrès quelques déboires tu as pu arriver à tes fins et enrichir ton vécu.

Pour info, parmi tes expériences antérieures jusqu'à présent, quelle est la durée la plus longue pendant laquelle tu as vécu dehors de cette manière ?

L’excès de confort nuit gravement à la santé ... physique et mentale.

"L'infortune vient toujours de notre propre faiblesse" précepte martial

"Si tu continues de faire ce que tu as toujours fait, ne t'étonnes pas d'avoir ce que tu as toujours eu"

07 mars 2008 à 18:15:15
Réponse #8

douyazen


Super virée Skaro , mais voila moi aussi j'accroche pas trop , parceque à voir ton campement il y a un sacré impact à l'endroit ou tu étais  , Entre le nivelement ,le batonnage , le foyer , les odeurs , Enfin t'as du laisser pas mal de trace de ton passage quoi .
60 heures au méme endroit je vois pas l'intérét ,surtout que ta vie etais pas en danger , t'aurais pu bouger un peu ,de pas trop loin mais assez loin , ça reste mon avis , aprés chacun son trip .
Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

07 mars 2008 à 18:30:35
Réponse #9

skaro


Merci Skaro pour ce retour d'expérience.

C'est toujours très intéressant de nous faire partager le compte rendu de tes virées sur plusieurs jours.
Finalement malgrès quelques déboires tu as pu arriver à tes fins et enrichir ton vécu.

Pour info, parmi tes expériences antérieures jusqu'à présent, quelle est la durée la plus longue pendant laquelle tu as vécu dehors de cette manière ?



salut wol,
le +long;que je me souviennes,c'était 2semaines d'affilées dans la jungle Gabonnaise.
mais je n'était pas seul bien évidement...on était 1petit groupe bien encadré.1encadrement hard-corps mais heureusement bien encadré.


07 mars 2008 à 19:03:55
Réponse #10

skaro


Super virée Skaro , mais voila moi aussi j'accroche pas trop , parceque à voir ton campement il y a un sacré impact à l'endroit ou tu étais  , Entre le nivelement ,le batonnage , le foyer , les odeurs , Enfin t'as du laisser pas mal de trace de ton passage quoi .
60 heures au méme endroit je vois pas l'intérét ,surtout que ta vie etais pas en danger , t'aurais pu bouger un peu ,de pas trop loin mais assez loin , ça reste mon avis , aprés chacun son trip .
salut douyazen,
je comprend bien ta réaction...
même si je me suis fait le+discret possible,j'ai quand même dû laisser quelques traces.mais je pense que si les chevreuils passent si près de mon campement c'est que je dérange pas trop...
en+,si tu as 1voiture;t'es-tu déja demandé la trace que tu laissait dans l'environnement si tu t'en sert tous les jours pour aller bosser par exemple...
et je ne cite que ça...
ce n'est pas pour te viser personnellement mais juste pour dire que quoi qu'on fasse on laisse toujours des traces...
après,c'est a chacun d'en avoir conscience et de les limiter

si tu as bien compris les conditions climatiques;ça aurait été AMHA pas très prudent de bouger,se tremper les pieds,les fringues,remonter 1camp;dépenser des calories...
avant le départ,la météo annonçait:pluie probable mercredi.et si tu lit bien j'ai dû repenser les rations journalières car rien ni la météo n'avait prévu des températures NEGATIVES.donc la logique c'est économiser ses précieuses calories...voilà l'interet de rester 60h.au même endroit...

et si je suit ton raisonnement,changer d'endroit laisse plusieurs traces...moi j'en n'ait laisser qu'une;et discrète puisque par 2fois,les(le?)chevreuil sont passés tout près...

voilà,
j'espère que vu sous cet angle ça te paraît+clair...

amicalement,
skaro

07 mars 2008 à 19:13:25
Réponse #11

douyazen


Oui ça me parait clair , t'inquiéte je donnais juste mon avis , je te juge pas , je milite  ;D

http://www.sanstrace.ca/programs/index.html

Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

07 mars 2008 à 20:21:01
Réponse #12

Ced25


Petite question technique ?
Citer
repèrage des arbres dangereux
Comment tu fais ? Parce que j'ai passé une matinée dimanche dernier en fôret, à essayer diverses configurations de Pancho en abris... Il y avait dans les 60/70 km/h de vent, et certaines rafales faisaient beaucoup bouger les arbres. Les forets étant encore fragilisées par la tempête de 99 dans le coin, je me méfiais, et ai essayé de me placer sous deux gros costauds avec des branches transversales pour éventuellement limiter les dégats... Seulement une petite branche, mais suffisament lourde pour faire du mal est tombée d'un des costauds... Donc, comment peut-on repérer des arbres potentiellement dangereux ?
Céd

07 mars 2008 à 21:11:14
Réponse #13

skaro


Oui ça me parait clair , t'inquiéte je donnais juste mon avis , je te juge pas , je milite  ;D

http://www.sanstrace.ca/programs/index.html


pas de soucis;c'était juste pour laisser 1trace...  :o

07 mars 2008 à 21:32:59
Réponse #14

skaro


Petite question technique ?Comment tu fais ? Parce que j'ai passé une matinée dimanche dernier en fôret, à essayer diverses configurations de Pancho en abris... Il y avait dans les 60/70 km/h de vent, et certaines rafales faisaient beaucoup bouger les arbres. Les forets étant encore fragilisées par la tempête de 99 dans le coin, je me méfiais, et ai essayé de me placer sous deux gros costauds avec des branches transversales pour éventuellement limiter les dégats... Seulement une petite branche, mais suffisament lourde pour faire du mal est tombée d'un des costauds... Donc, comment peut-on repérer des arbres potentiellement dangereux ?
Céd
salut ced,
je vais t'expliquer comment je fait.ce n'est pas 1science exacte mais il ne m'est jamais rien arriver...

le+évident évidement,j'évite les arbres mort ;D...+sérieusement,je place mon abris loin des gros arbres sinon les branches les +dangereuses sont celles qui n'ont pas de rameaux,bien sèches.enété c'est+évident:elles n'ont pas de feuilles.
je fait aussi attention a la direction et a la force du vent et a la pression qu'il pourrait exercer par rapport a la forme de la branche...
ensuite,c'est du ressentis.mais je te le répète:ce n'est pas 1science exacte et d'autres sauront peut-être te donner+d'infos que moi...

voilà,jespère que cela t'a été utile et te conseille de continuer ate renseigner...

a+
skaro

07 mars 2008 à 22:41:57
Réponse #15

Ced25


Ok, merci... En fait, c'est surtout du bon sens quoi...
Et je vais continuer à me renseigner  :)
Ced

08 mars 2008 à 15:12:53
Réponse #16

guillaume


 :love: :love:

Super virée Skaro , mais voila moi aussi j'accroche pas trop , parceque à voir ton campement il y a un sacré impact à l'endroit ou tu étais  , Entre le nivelement ,le batonnage , le foyer , les odeurs , Enfin t'as du laisser pas mal de trace de ton passage quoi .
60 heures au méme endroit je vois pas l'intérét ,surtout que ta vie etais pas en danger , t'aurais pu bouger un peu ,de pas trop loin mais assez loin , ça reste mon avis , aprés chacun son trip .

Ce n'est peut-être pas compréhensible pour certain (pas forcément toi Douya, hein!) mais le fait de passer plusieurs jours en forêt, bin ça nous redonne une autre vie quoi. Ce n'est pas de la survie, nin un scénario et encore moins une rando. Juste du pur bonheur...

a+

PS: Pour les branches mortes, effectivement, il y a les arbres morts. Mais pour les branches mortes sur des arbres vivants feuillus en hivers, je dirais qu'on finit assez vite par le remarquer si on sort régulièrement dans les bois.

09 mars 2008 à 07:53:15
Réponse #17

Vulpus


Ok, merci... En fait, c'est surtout du bon sens quoi...
Et je vais continuer à me renseigner  :)
Ced

En plus, évite les hêtres! Ces branches tombent sans faire aucun bruit.

Skaro,
J'aime les tuiles que t 'as fait avec l'écorce (de sapin?)!
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

09 mars 2008 à 14:10:55
Réponse #18

skaro



Skaro,
J'aime les tuiles que t 'as fait avec l'écorce (de sapin?)!
salut vulpus;
oui,sapin mort depuis longtemps:son écorce se détache toute seule;comme s'il te la donnait de bon coeur...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité