Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pocket Bushman  (Lu 60925 fois)

13 septembre 2008 à 09:55:36
Réponse #200

phil924


le confort est aidé par le port de gants.

à l'ouverture à 2 mains certains se pincent à cause du systeme de blocage mais ça n'arrivent qu'un ou deux fois, aprés ils retiennent "la leçon".

on peut toujours comparer deux couteaux : dans un contexte donné, si on doit choisir et par rapport à des priorités définies.
on aurait pu aussi le comparer au grand douk, et dire que c'est le grand douk avec un clip et lame blocable.

perso, mon choix va pour l'américain, suffisamment "grand" et suffisamment "petit" pour l'intégrer dans kit de survie.

13 septembre 2008 à 12:51:47
Réponse #201

Patrick


heu...c'est pas si simple que ca ...et d'origine, je veux bien que tu me montre qui y arrive ...
J'y arrive et tous les clients nouvellement acquéreurs y arrivent aussi. C'est plus dur, certes, mais franchement rien de problématique.

13 septembre 2008 à 12:54:28
Réponse #202

Sunniva


Moi je suis minoritaire en tant que gonzesse mais j'avoue que j'ai du mal à ouvrir le PB même à deux mains !  :-[

Ceci dit c'est pas vraiment un drame dans la mesure où tant qu'à trimballe presque 300g d'acier je prends plutôt un petit fixe, qui n'est pas moins légal qu'un pliant qui se bloque, de toute manière...

Bref personnellement le pocket bushman, je ne vois pas l'intérêt.  Mais effectivement dans le genre pliant TRES robuste pour pas cher, c'est le mieux qui existe, je pense.

S.

13 septembre 2008 à 15:41:39
Réponse #203

La Chose


J'ai du mal à comprendre cette prise de tête pour savoir si le PB s'ouvre d'une main ou pas ... Tout le monde a bien compris que ce n'est pas le pliant le plus facile à ouvrir d'une main, mais ce n'est ni un "rescue tool", ni un "backup tactique". C'est un couteau "brut de décoffrage" qui donnera entière satisfaction aux utilisateurs les plus exigeants dans un "contexte rustique". Voilà !  ;)

13 septembre 2008 à 15:48:49
Réponse #204

Patrick


J'ai du mal à comprendre cette prise de tête pour savoir si le PB s'ouvre d'une main ou pas ... Tout le monde a bien compris que ce n'est pas le pliant le plus facile à ouvrir d'une main, mais ce n'est ni un "rescue tool", ni un "backup tactique". C'est un couteau "brut de décoffrage" qui donnera entière satisfaction aux utilisateurs les plus exigeants dans un "contexte rustique". Voilà !  ;)
Si quand même, pour m'être déjà trouvé en facheuse posture avec une épaule en vrac et l'urgence de me libérer fissa de liens après une chutte, j'ai béni Saint Spydie d'avoir créé un couteau réellement ouvrable d'une main car pour l'époque c'était une véritable révolution.

Depuis, c'est fixe ou pliant que je peux ouvrir d'une seule main et n'importe laquelle, tout le temps.

17 septembre 2008 à 00:42:37
Réponse #205

Tyler


Salut à tous,

Quel étui utilisez vous pour votre PB? Si vous en utilisez un... ;D

J'ai cherché sur le net mais rien trouvé de bien convaincant...

17 septembre 2008 à 07:48:03
Réponse #206

the grinch


un étui ? quelle idée ! c'est soit en poche ou dans le sac ! mais un étui ? drôle d'idée !  :D ou un étui de matraque télescopique ! juste histoire de pas trop se faire remarquer avec l'engin !  ;D :lol:
Je blague hein ! je ne vois pas l'intérêt de l'étui pour ce modèle, mais je suis persuadé que d'autres pourront t'aider !  ;)

17 septembre 2008 à 08:35:55
Réponse #207

Tyler


Ouai voilà c'était plus pour la discrétion, sinon faut des grandes poches :D

Ceci dit c'est clair que dans le sac il risque pas grand chose...

17 septembre 2008 à 08:51:19
Réponse #208

the grinch


tous les jours dans ma poche ! et je ne suis pas un géant !  ;D il sait se faire discret malgré sa taille !  ;)

17 septembre 2008 à 10:17:00
Réponse #209

phil924


un étui pour le PB va dans le sens contraire de ce couteau qui se veut discret et transportable.
pourquoi lui faire un étui spécifique alors qu'il a un clip pour les poches de pantalon, interieur de veste, sangle de sac, ...
plus discret, il peut se glisser à l'intérieur du pantalon en le clipant à la ceinture
à tester dans une botte

sinon il peut se glisser dans la plupart des sacoches, pochettes, sac bananes, ...c'est son avantage d'être plat

le plus sympa à mon avis c'est de le glisser dans la poche latérale d'un bleu de travail.
« Modifié: 19 avril 2011 à 05:56:30 par Phil924 »

17 septembre 2008 à 11:40:07
Réponse #210

Peyo


C'est un Bleu "slim" ?   :o

Désolé je suis déjà dehors  :lol:
Be Light - Be Alive

17 septembre 2008 à 13:21:02
Réponse #211

phil924


C'est un Bleu "slim" ?   :o
désolé je n'ai pas trouvé d'autre photo sur le web pour illustrer la poche latérale  :)

17 septembre 2008 à 20:43:11
Réponse #212

kodiak


Citer
Bref personnellement le pocket bushman, je ne vois pas l'intérêt.  Mais effectivement dans le genre pliant TRES robuste pour pas cher, c'est le mieux qui existe, je pense.

D'un prime abord, je dirai TAFDAC,
 j'adhere pas, le peu que je l'ai eu en mains c'est bof bof,
faudrait que je puisse le tester en profondeur, mais j'ai pas envie de mettre 40 euros dans un truc comme çà, surtout que je prefere largement un fixe, ou on ne se  creuse pas la tête 3 quarts d'heures pour savoir comment l'ouvrir. D'aileurs il me semble que la seule façon securisé  d'ouvrir un pliant , quel qu'il soit, c'est à deux mains, alors oui je sais en cas d'urgence ...  on est loin d'un spydie quand même

L'avantage pour autant, pour ceusses qui prefere les pliants, c'est que c'est pas cher, que çà se case facilement dans une poche, plus facilement qu'un etui de fixe d'ailleurs et que çà semble largement aussi robuste ,
 





http://www.dailymotion.com/video/x2b1a0_village-people-ymca-version-origina_music :]]
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

18 mars 2009 à 21:00:34
Réponse #213

kikou92


Salut à tous,

Est-ce que David a finalement eu l'occasion de faire passer au PB un vrai benchmark pour couteaux  ?

J'avais retenu que le modèle de test avait malencontreusement fini à la poubelle...

On a vu que ce couteau avait un gros potentiel, notamment en tant que "pliant batonnable". Est-ce que ça pourrait être dans le périmètre des activités du CEETS de faire une revue poussée de ce couteau ?

Merci d'avance

Alexis

18 mars 2009 à 21:11:40
Réponse #214

DavidManise


Bah j'ai pas racheté le truc.

Mon mien est toujours à la poubelle ;D

Ceci dit, le PB est aussi lourd voire plus lourd qu'un fixe.  Il est aussi difficile à ouvrir qu'un fixe ;D  Il est aussi illégal de port qu'un fixe... 

Bref.

Pas fan.  Mais pour répondre à ta question, oui.  Tu peux bâtonner pas mal dessus avec de tordre le mécanisme de blocage.  Ceci dit ça reste moins solide qu'un fixe.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

28 mars 2009 à 11:00:39
Réponse #215

phil924


une video du couteau où on peut le voir démonté
http://www.youtube.com/watch?v=3SHvzmUcIKc

27 novembre 2009 à 04:48:20
Réponse #216

François


Dans mes recherche d'un gros couteau de poche, j'ai testé le Pocket Bushman. Bon, il est un peu gros, j'ai pas des poches de bushman :D
Sinon, belle lame, et un manche sur lequel je peux mettre tous mes doigts. :up:

Mais je le trouve un peu dur à ouvrir, je n'aimerai pas avoir à le faire avec des doigts gourds ou des mains abimées par une chute. Et le mécanisme semble particulièrement sensible au gel. Vu comment il est fait, çà doit être indébloquable une fois gelé.

Pour moi, cela confirme qu'une lame fixe, même une petite, est incontournable. Un pliant même surdimensionné et très solide, reste moins fiable, en plus d'être plus lourd.
« Modifié: 27 novembre 2009 à 07:46:42 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

27 novembre 2009 à 07:46:32
Réponse #217

Patrick


Mais je le trouve un peu dur à ouvrir, je n'aimerai pas avoir à le faire avec des doigts gourds ou des mains abimées par une chute. Et le mécanisme semble particulièrement sensible au gel. Vu comment il est fait, çà doit être indébloquable une fois gelé.
Pour geler un couteau pliant dans une poche doit faloir atteindre des températures inédites, tout de même, non ?

De toutes façon avec les doigts gourds, tu n'ouvres pas non plus un spyderco (m'est déjà arrivé d'ouvrir mon pliant avec les dents en pareil cas). D'où le fait d'éviter tout simplement les pliants en outdoor comme couteau principal.

27 novembre 2009 à 07:51:26
Réponse #218

François


Pour geler un couteau pliant dans une poche doit faloir atteindre des températures inédites, tout de même, non ?

Dans une poche, certes. Mais pour geler un équipement quel qu'il soit, il suffi de travailler avec dans la neige par +/- 0°, et de le laisser refroidir.
Ou de sortir d'un endroit très mouillé et rester quelques minutes dans un froid bien piquant (souvenirs de sorties spéléo hivernales, mais une chute dans un torrent doit faire le même effet)
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

27 novembre 2009 à 07:53:12
Réponse #219

Patrick


Dans une poche, certes. Mais pour geler un équipement quel qu'il soit, il suffi de travailler avec dans la neige par +/- 0°, et de le laisser refroidir.
Ou de sortir d'un endroit très mouillé et rester quelques minutes dans un froid bien piquant (souvenirs de sorties spéléo hivernales, mais une chute dans un torrent doit faire le même effet)
Alors dans ces conditions, pas de pliant.

27 novembre 2009 à 08:49:47
Réponse #220

François


Sur le fond, je suis d'accord.
Mais avec des nuances : un Spyderco, un couteau suisse, un laguiole, tout ceux dont le blocage en fermeture est à cran forcé plat, j'arrive à les débloquer en tapant dessus. Un Opinel, il faut déjà pisser dessus un moment pour débloquer la virole.
Là, avec le Pocket Bushman, vraiment grosse vessie et gros buveurs de bière requis :)
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

27 novembre 2009 à 09:41:05
Réponse #221

Wapiti


Bonjour

Toute pièce mobile est sujette à blocage dans des conditions particulières (boue, sable, gel) à plus forte raison si elle est finement ajustée. Tout mécanisme prend du jeu tôt ou tard et plus il est complexe plus il est fragile.

Les peuples de l'Arctique, des régions sablonneuses, etc., ont tous des couteaux fixes.

On perd toujours du temps lorsque on a besoin de ses deux mains ou d'une dextérité tactile certaine pour mettre en œuvre un couteau. Sans être forcément confronté à ses semblables, la rapidité avec laquelle il est disponible est parfois vitale.

Le pliant est surtout prévu pour des usages occasionnels. Même chez soi, les couteaux de cuisines et de table ne sont pas pliants. Ceux qui dans nos campagne ont vu l'omniprésent Opinel® parmi les ustensiles de cuisine, ont constaté qu'il était toujours ouvert, même dans les tiroirs. Un boucher n'a aucun couteau pliant pour exercer son métier.

Le pliant sert surtout au casse-croûte et à de petites bricoles.

La grande majorité de nos couteaux sont des fixes :
- à huîtres ;
- à beurre ;
- épluche-légumes ;
- à pain ;
- la liste est longue.

Rares sont les pliants de combat à l'instar des navajas ou des vendetta.

Toutefois, le pliant a sa raison d'être en complément ou en substitut si l'usage d'un fixe n'est pas indispensable.

Mon centime de franc.

À +


29 novembre 2009 à 21:10:20
Réponse #222

Rod


Toutefois, le pliant a sa raison d'être en complément ou en substitut si l'usage d'un fixe n'est pas indispensable.
Moi je dirais que le pliant c'est uniquement lorsque des facteurs légaux et/ou sociaux rendent le port d'un fixe peu judicieux... Parce que si je prends deux de mes fixes préférés (ouais je sais les Moras vont très bien aussi mais on a le droit à ses chouchous  ;) ;D ), le Street Beat ou même le Neck Bowie, il faudra qu'on m'explique ce qu'un pliant fait de mieux (sans bien sûr rentrer dans le débat du multi-tools ou du couteaux Suisse).

Donc si il n'y avait pas tant de stigmates attachés au port d'un fixe, je ne pense pas que beaucoup de gens porteraient des pliants...

Bien à toi,

Rod

29 novembre 2009 à 23:21:57
Réponse #223

éclipse


… il faudra qu'on m'explique ce qu'un pliant fait de mieux

Le pliant fait "Tschlaak" quand tu l'ouvres (ça en jette) ; ce qu'a beaucoup de mal à faire un fixe  :glare:
 ;#

Plus sérieusement,
le pliant tu le mets dans la poche arrière de ton jean, et t'as pas besoin de t'encombrer d'un d'étui.
Non ?

A part ça, pour moi :
- mode urbain = pliant
- mode "brousse ( :lol:) = fixe.

C'est simple.
'clips
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

29 novembre 2009 à 23:29:02
Réponse #224

Rod


Le pliant fait "Tschlaak" quand tu l'ouvres (ça en jette) ; ce qu'a beaucoup de mal à faire un fixe  :glare:
 ;#
:lol: Si c'est pour l'effet KissCool autant racker la culasse d'un bon .45... ;D

Plus sérieusement,
le pliant tu le mets dans la poche arrière de ton jean, et t'as pas besoin de t'encombrer d'un d'étui.
Non ?
Ce que tu peux tout aussi bien faire avec un droit si il a un kydex bien ajusté et que tu passe un petit morceau de paracorde dans un passant de ceinture... ;)

Mais je te rassure... En ville je trimballe un Victorinox Soldier... Qui fait "klonk" quand je l'ouvre! ;#

Bien à toi,

Rod

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité