Nos Partenaires

Auteur Sujet: Demande d'avis et de conseils pour un futur couteau de camp custom.  (Lu 4442 fois)

04 mars 2008 à 17:15:18
Réponse #25

JOSEY-WALES


je vais me faire jetter des pierres  ;D, mais bon...j'y vais quand même ;), Pourquoi un custom ?
Je relisais un article dans une revue qui mettais clairement en question le serieux de nombreux pseudo
custom. Un industriel de grande qualité couterait le triple chez un artisan, cela tient aux marges , aux prix de gros sur la matière premiere...etc...
Le travail de l'acier et maitrisé aux differentes étapes (régularité ) de manière indéniable chez les industriels pro (modeles haut de gamme). Alors Custom pourquoi ? ça pourrait faire l'objet d'un fil de discussion....l'auteur de l'article en question sur le custom précisant en préambule que ceux qui ont souvent le plus besoin au quotidien sont généralerment ceux qui ont le moins d'argent à mettre dans la dite lame ;D.....à titre d'exemple Kennedy et reagan pendant leur passage su=ous les drapeaux ont chacun acheté un Randall...à part pour tartiner du beure de cacahuètes les lames non pas du être trop sollicitées.

J'espère que trouveras tout de même ton bonheur dans l'objet de ton choix.

JW

04 mars 2008 à 18:03:43
Réponse #26

Cynry


Ok si tu me trouves le modèle que je cherche  ;D
Et encore il manquerait cette sensation particulière de tenir un custom fait avec passion, celle qui donne un côté presque humain au couteau.
Je préfère aussi de plus en plus enrichir les gens qui font plutôt que ceux qui font faire (par les autres ou par des machines).
De plus je suis pas sûr qu'un couteau industriel haut de gamme soit vraiment moins cher qu'un custom. D'autant que je veux pas un modèle grand luxe...
Pas convaincu  :) 

04 mars 2008 à 18:25:39
Réponse #27

JOSEY-WALES


Et encore il manquerait cette sensation particulière de tenir un custom fait avec passion, celle qui donne un côté presque humain au couteau.


C'est justement l'argument qui revient dans la demande Custom. l'impression d'avoir un truc unique, fait pour personne d'autre que soi. ;)
Le design des couteaux reste basique, l'outil existe depuis que l'homme marche sur la terre...on a eu le temps d'experimenter ce qui fonctionne et les bugs à éviter...les matériaux ont évolué mais en ce qui concerne l'outil en lui même  ::).
Bob Loveless , qui en connait un rayon sur les couteaux custom, voit juste en disant que pour maintenir la place du Custom, les artisans se doivent de proposer mieux que ce que font les industriels. pas plus joli, pas plus original ::)..Mieux. et il rajoute que vu l'évolution des aciers et des techniques utilisées par les industriels, la marge de manoeuvre se réduit à une peau de chagrin.

Tu a ciblé ta demande, "couteau de camp". Si dans les modèles proposés tu trouves pas ton bonheur, en terme d'estéthique  je comprends ta demande Custom. mais si tu souhaites mieux (qualité de l'acier, finition, garantie du fabricant ) que ce que l'industrie peut offrir attends toi à débourser un max de fric et à attendre 6 mois à 1 an pour recevoir ta commande.

Ce n'est que mon humble avis et encore heureux qu'on ai pas tous le même.

Amicalement

christophe

04 mars 2008 à 18:43:19
Réponse #28

Anke


Allez Josey-Wales, ce ne sera pas des pierres, à peine des gravillons !
Un couteau custom est unique, il faut le savoir. En général la démarche du coutelier n'est pas de faire du copier-coller de couteau en couteau. Un véritable dialogue s'installe entre l'artisant et le "client".
Pour ce qui est de la qualité des aciers employés, tu peux aller faire un tour voir Mr Achim Wirtz entre autres... Nombres de couteliers sont très exigeants sur les matériaux qu'ils emploient et il arrive même qu'il fassent importer leur matière première ( B.Duffort par ex) et quand on a affaire à un coutelier sérieux ( comme celui cité par notre ami) je pense que l'on peut faire une confiance aveugle au couteau.
On peut étendre ces propos à la lutherie de guitare par ex. Pourquoi payer cher une guitare fabriquée par F.Cheval( le gars t'écoute joueer avant de proposer des essences de bois qui renforceront ton jeu ou augmenteront sa finesse !) alors que l'on peut se contenter d'une guitare industrielle. Ben simplement parce qu'à un moment de sa vie on veut "sa" guitare ou "son" couteau et qu'on a mis de sous à gauche pour "se" le payer.
Sinon, faut pas se faire chier et aller acheter un opinel à la droguerie du coin, ça coute pas cher, ça coupe bien et ça se casse sans remords ni regrets, mais ........ c'est pas pareil ! Je pense que tu en conviendras.

04 mars 2008 à 20:33:33
Réponse #29

JOSEY-WALES


Oui, j connais tout ça et je respecte ton avis.
Le même débat anime les tireurs à l'arc qui comme moi sont branchés Archerie traditionnelle...les arcs customs fleurissent comme les boutons à la puberté, tout le monde veut son arc fait sur mesure...encore une fois beaucoup de charlatans et de pseudo-facteurs d'arcs...là je parle en connaissance de cause. Une fois que tu as choisis toutes les options personnelles discuté le bout de gras avec le facteur d'arc au téléphone...aucun arc ne te fera tirer droit si tu n'as pas le truc (je parle de tir instinctif), plus important encore seuls les plus serieux garantissent réellement leur matos...que se passe t-il si tu exploses une branche ? Si ça se délamine.
Pour allècher le client certains annoncent des vitesses de flèches que soit disant seul les customs peuvent offrir...le magasine le chasseur à l'arc avait fut un temps fait des tests de vitesses..ça n'a pas duré (trop dérangeant ? :-\). Pour apprécier véritablement un arc et comprendre en profondeur, ce dont tu as réellement besoin, c'est du temps (et accepter de perdre des ronds ;D), des centaines d'heures passées avec des modèles differents, pour comprendre, sentir..J'ai mis 6 ans à trouver "mon" arc, après en avoir essayé une bonne vingtaine >: j'aurais pas pu dire à un facteur d'arc quoi que ce soit sans cette étape, ou alors..des conneries du genre, je veux des branches en bambou avec la première dent de lait de mon fils intégrée à la poignée, du cuir de Zébu pour le carquois d'arc :D ( Ton exemple de la guitare est parlant, et tu ne peux apprécier de la bonne came qu'à partir d'un réel vécu dans ce domaine. Soit dit en passant les chinois font très mal avec leurs guitares, le manche de mon épiphone vaut en fluidité celui d'une Gibson...je blague pas. Le salaire des chinois est inferieur à bob-nashville -Tenessee, là difference du prix est là, Sinon ça reviendrait à dire que les Gibson sont meilleures et plus chères parceque les américains seuls savent faire de bonnes guitares electriques :blink:.. ce qui peut s'apparenter à l'inégalité des races revisitée :down:
Charc (magasine de chasse à l'arc) propose régulièrement dans ses colones des articles sur les couteaux d'artisans, ça va avec...
je suis septique sur de nombreux modèles qui font plus objet de vitrine qu' outils de terrain...dans le lot y en a des bons, je sais que je paierais un Randall un de ces 4 ;)...c'est pas forcement intelligent ;D

La saison passé j'avais un beau sanglier pendu à une poutre à depeucer et vider...mon skinner allemand a rapidement perdu de son mordant :down:, un des vieux rustiques m'a tendu avec un sourire amical un couteau de boucher aussi vieux que lui, qui doit couter le quart du prix du Puma..il a fait le sanglier et un autre derrière. les mêmes gars utilisent c'est vrai la plupart du temps un opinel...et moi je continue ma quète (acheter des couteaux, les essayer, en essayer d'autres).. pour comprendre, vivre le truc...au final je finirais peut être avec un custom ou avec un Opinel...le custom pour épater la galerie (je plaisante, c'est pas trop mon style) et l'opinel pour m'en servir.

Ce jour là je te demanderai sans doute conseil.

Amicalement

Christophe

04 mars 2008 à 22:29:53
Réponse #30

Anke


Camarade, si un jour tu me demandes conseil, ben je t'en donnerais pas ! Hé hé, je te montrerais les couteliers et leur prod que j'aime bien et t'expliquerais pourquoi je les aime bien.
Euh au fait, Gibson et Epiphone, c'est la même taule, et c'est de l'indus. Pas de la gratte faite à la main. Mais on s'est compris c'est ce qui compte, non ?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité