Nos Partenaires

Auteur Sujet: help !!!! trempe raté  (Lu 8222 fois)

29 février 2008 à 16:24:03
Lu 8222 fois

romrom51


Bonjour à tous !
Voila , j'ai un petit problème : je suis en train de faire un outil ( couteau ?) destiné à couper les branches des arbres morts que je serais amené à rencontrer pour faire du feu.....
Je pars d'un plat de 1 cm d'épaisseur , 30 cm de long  , détrempe et mon cher kodiak me dessine une forme sympa que je réussis à reproduire non sans mal sur le morceau de métal d'origine agricole ...
et la , je me dis allez maintenant , on retrempe : barbec' et bonne braise , mise au chaud de la lame pour une trempe intégrale ...
et la c'est le drame ......  :down:trempe à l'eau  et essai sur une buche , eh ben au bout de 3 4à 4 coups le bout du couteau s'est plié comme un chewing gum.. >:D >:(.. mais ca ne s'est pas produit sur tout le tranchant  :huh:

j'ai donc pris la ponceuse à bande pour essayer de lui redonner une forme convenable mais j'avoue que là je sais plus quoi faire 0............. :o
retremper , poubelle , ?

Quelqu'un peut il me donner un conseil ?ou plusieurs ....

Merci d'avance ...
 :DJe voulais l'utiliser pour une sortie dans la verte ........remarquez il me reste 2 mois alors ....
 
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

29 février 2008 à 16:33:21
Réponse #1

jeremy


destiné à couper les branches des arbres morts que je serais amené à rencontrer pour faire du feu.....

 ;D  ;)

As-tu injecté de l'air dans le système afin de faire monter la température? As-tu atteints la température à laquelle le métal n'est plus magnétisé? Si non, le problème vient peut-être de là.

Pour le reste, je laisse les pros répondres, mais rien n'est irratrapable  ;D

Courrage
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

29 février 2008 à 17:19:24
Réponse #2

Anke


Salut romrom
Aïe... Es-tu bien sûr que l'acier utilisé est trempable ?
Si oui, tu refais ta trempe en chauffant ta lame à l'aide d'une ventilation ( sèche-cheveux, décapeur thermique et autres moyens, substitus de soufflets) pour voir si tu es à la bonne température tu approche ta lame d'un aimant suspendu à une ficelle. Si l'aimant n'est pas attiré et ne colle pas, la température est bonne. Plouf dans L'HUILE ( pour les aciers non determinés c'est mieux), un petit coup de lime sur le tranchant, elle doit glisser ( compares en faisant la même chose sur une partie non trempée de ta lame, tu verras la différence)
ATTENTION : Ta lame est super cassante à ce moment là, il te faut lui faire deux revenus ( deux fois une heure trente à 220,230°) dans le four de la cuisinière en laissant refroidir entre les deux. Ta lame va devenir bleue ( en général), le grain va s'affiner et la lame va retruver de la souplesse.
Après, tu n'as plus qu'à t'user les pouces au polissage !
Bon courage .

29 février 2008 à 17:20:27
Réponse #3

lambda


En plus de ce que dit Jeremy, es tu sur que tu as recupere de l acier? "metal d origine agricole"... :glare:...
pour le voir, essaie de voir si tu obtiens des etincelles en en passant un bout sur ta ponceuse a bande ou un tourret pour voir si tu produis des etincelles plutot jaune claires, assez fournies.... si ce n est pas le cas, ou que tu obtiens une trainee rouge dans le sillage de l outil, tu n as peut etre pas assez de carbone dans ton morceau.
sinon, test de l aimant au cours de tes chauffes pour savoir si tu es a bonne temperature de trempe. il se peut que ton probleme vienne du fait que ton foyer de barbeuq ne soit pas assez chaud partout pour une lame un peu longue (c est quoi au fait ces dimensions?)
Bon courage, rien n est perdu!
a+,
Lambda

edit: sinon pas mieux que Anke, nos messages se sont croises...juste un petit truc, le grain ne s affine pas pendant les revenus, mais plutot pendant les normalisations d affinage et, suivant les conditions de forge, pendant les chauffes associees le travail au marteau...
« Modifié: 29 février 2008 à 17:36:07 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

29 février 2008 à 17:58:44
Réponse #4

jeremy


Anke,

question de noviceDis moi s'il te plait ce que tu entends par:
Ta lame va devenir bleue ( en général), le grain va s'affiner et la lame va retruver de la souplesse.

d'avance, merci
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

29 février 2008 à 18:04:33
Réponse #5

dub72


Quand tu mets ta lame au four pour faire tes revenus, l'acier devient bleu ou jaune (sous l'effet de la chaleur, normal) après il suffit de frotter pour que ça parte. Cela va détendre l'acier qui comme Anke l'a dit va retrouver sa souplesse.

Ciao

My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

29 février 2008 à 18:10:07
Réponse #6

jeremy


cool, thank you.

Moi qui pensais que mes lames avaient changé de couleurs lors des revenues à cause du gratin que j'ai fait avec  ;)
 :lol:  :lol:  :lol:
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

29 février 2008 à 19:12:29
Réponse #7

romrom51


merci a tous
alors étincelles tres fournis et très jaune .....
et je pense que l'acier est tres dur  car j'ai percé 1 trou : resultat 4 fort de 8 mm HS et 1 de 10mm fondue..mais vraiment fondu comme un poste à souder  :o

je n'ai pas utiliser de "soufflerie " comme j'avais fait pour mes 2 autres lames , je pense que j'ai foiré la trempe
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

29 février 2008 à 19:19:39
Réponse #8

dub72


merci a tous
alors étincelles tres fournis et très jaune .....
et je pense que l'acier est tres dur  car j'ai percé 1 trou : resultat 4 fort de 8 mm HS et 1 de 10mm fondue..mais vraiment fondu comme un poste à souder  :o

Tu avais bien détremper ta lame? Car c'est plus simple quand elle l'est. De plus ta lame était de quel couleur quand tu la trempée ?

Ciao
My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

29 février 2008 à 19:26:45
Réponse #9

romrom51


oui , je pense l'avoir correctement détrempeé , mais elle fait quand meme  1 cm d'épaisseur ...




Citer
plus ta lame était de quel couleur quand tu la trempée ?

je suis pas sur d'avoir atteint la cerise sur le gateau :lol:

et j'avais pas fait de revenu... trop pressée de l'utiliser....

"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

29 février 2008 à 19:31:59
Réponse #10

dub72


Bon j'ai pas encore réussit a faire une vrai lame mais d'après ce que j'ai lu, pour détremper il faut faire chauffer à rouge puis laisser refroidir à température ambiante.


Ciao

Edit: Ton problème c'est pas la couleur par hazard?
My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

29 février 2008 à 19:40:35
Réponse #11

cardoso5fr





ATTENTION : Ta lame est super cassante à ce moment là, il te faut lui faire deux revenus ( deux fois une heure trente à 220,230°) dans le four de la cuisinière en laissant refroidir entre les deux. Ta lame va devenir bleue ( en général), le grain va s'affiner et la lame va retruver de la souplesse.
Après, tu n'as plus qu'à t'user les pouces au polissage !
Bon courage .

Anke, le grain réduit lors des normalisations avant trempe, mais je suis loin d'être sur qu'il réduise lors du revenu ;).
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

01 mars 2008 à 08:12:37
Réponse #12

romrom51


Citer
le grain réduit lors des normalisations avant trempe

quelqu'un peut m'expliquer la normalisation? :-[
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

01 mars 2008 à 09:44:34
Réponse #13

cardoso5fr


Avant la trempe il est de bon ton de faire des normalisations (3 en générale, mais plus si affinité).
Ton acier a pu être stressé et la structure de l'acier peut ne pas être uniforme et le grain plus ou moins gros par endroit, (surchauffé par endroit lors du travail Tant au marteau si tu forges, que par l'action d'abrasion d'une disqueuse ou d'une bande abrasives). Les normalisations, montés en température jusqu'a amagnétisme et refroidissement à l'air. Cela à pour but d' homogénéisé la structure de ton acier et de réduire le grain.
Eric plazen dit qu'un bon grain c'est un grain que l'on voie pas. (pour le voir de toute façon faut casser la piece.

http://forgesdujabron.free.fr/index.php?option=com_alphacontent&section=11&cat=43&Itemid=1
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

01 mars 2008 à 13:39:33
Réponse #14

dub72


http://coustil.free.fr/debutant_fr.html

Moi je vais beaucoup sur ce site. Il est super pour les gens comme moi qui partent de zéro. De plus il est très complet etc...

Ciao

My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

05 mars 2008 à 10:07:00
Réponse #15

knutt


Si j'ai bien compris, pour réussir une normalisation, li faut:

1- Chauffer l'acier jusqu'à une température qu'on appellera "TN1"
2- Refroidir l'acier rapidement jusqu'à une température qu'on appellera "T1"
3- Chauffer l'acier jusqu'à une température qu'on appellera "TN2" (d'après le graphique http://coustil.free.fr/metal_normal_fr.html TN2 est légèrement inférieure à TN1)
4- Refroidir l'acier rapidement jusqu'à une température qu'on appellera "T1"
5- Chauffer l'acier jusqu'à une température qu'on appellera "TN3" (d'après le graphique http://coustil.free.fr/metal_normal_fr.html TN3 est légèrement inférieure à TN2)
6- Refroidir l'acier rapidement jusqu'à une température qu'on appellera "T1"
7- laisser refroidir l'acier à l'air libre
Toutes ces étapes doivent se succéder sans interruption.

Quand on ne connait pas l'origine de son acier, comment faire pour "déterminer TN1, TN2, TN3. T1 serait entre 450 et 500°C. Merci de me corriger si je me trompe... :-\

05 mars 2008 à 18:46:33
Réponse #16

kodiak


Je sens que je vais passé de dures journées au boulot ^-^
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

05 mars 2008 à 21:06:22
Réponse #17

P-H


tu refais de bonnes baises dans ton barbecue avec une ventilation, tu fait un recuit a ta lame en la faisant monter PARTOUT a temperature de trempe (pas plus sinon, le grainva reaugmenter) puis en la laissant refroidir dans les braises. Quand c'est froid, tu rallumes le barbecue tu fait des normalisations ( ça t'evitera que ça se torde si ta forge n'etait pas parfaite... :glare: ) et puis, tu recommences a trempe. En faisant gaffe a ce que la temperature soit la bonne et homogene.
Ensuite, tu nettoie ta lame, tu testes a la lime et puis si elle glisse dessus, tu mets ça au four...
Perso, je ne fait pas aussi chaud ni aussi longemps de Anke, mais pour une grande lame, pourquoi pas...
Moi, je ferais plus 200° au four plus un revenu selectif au violet/bleu sur le dos... (au chalumeau avec le tranchant dans l'eau)
Enfin, pour faire court, t'es bon pour recommencer... ;D

05 mars 2008 à 21:21:42
Réponse #18

Anke


Merci PH, les conseils ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd, ça va atténuer un peu la guerre avec Mme Anke pour la réquisition du four familial !

26 novembre 2013 à 16:17:03
Réponse #19

Pix


Bonjour
Je déterre le sujet.
J ai u petit souci de dureté du tranchant sur une lame que j ai faite à partir d une lime.
J ai chauffée à l aide d une bombe pour souder les tuyaux de cuivre j jusqu'au rouge cerise le tranchant et trempé dans l eau. Passage au four à 210 pendant 1h deux fois.
Et... Le tranchant est "mou" la lime croche ect.
Cela viendrait il De l acier? La température de chauffe?
Lors de la chauffe le rouge cerise est uniquement sur le tranchant (pb avec la bombe)
Merci

26 novembre 2013 à 16:50:28
Réponse #20

lambda


J ai u petit souci de dureté du tranchant sur une lame que j ai faite à partir d une lime.

Quel type de lime a tu utilisé?
- une moderne "tout venant" ou de qualité de chez Valorbe, Talabot, ... par exemple ou une ancienne lime datant, on va dire de la première moitié du XXème siècle ou plsu vieux?
Il est en effet possible que si ta lime est récente et de qualité courante, l' "acier" qui la constitue soit simplement en fait un acier "doux" ou fer juste cémenté en surface (quelque dixième de mm d'épaisseur), et dès le premier travail de forge, qui plus est suivi d'un travail quelconque d'abrasement pour la finition, est complètement enlevé cette couche cémentée pour mettre à nu le coeur en "fer" donc mou et non trempable... cela arrive beucoup moins avec une lime ancienne et/ou de qualité faite dans un acier massif trempable, type C100/C130 ou équivalent (1% de C à 1.3% de C), à la louche...

J ai chauffée à l aide d une bombe pour souder les tuyaux de cuivre j jusqu'au rouge cerise le tranchant et trempé dans l eau. Passage au four à 210 pendant 1h deux fois.

Lu tel quel, il est possible que aussi, en supposant que tu aies utilisé a lampe à souder seule, la température de ton acier n'ai pas été assez élevée pour faire passer ledit acier dans un état austénitique, bref "trempable"... en gros, tpon moyen de chauffe tel quel n'est peut-être pas assez péchu... C'est remédiable en fabriquant un petit four de trempe dans un matériau réfractaire (siporex/ytong ou autre, idéalement en tapissant le volume de chauffe aec de la laine réfractaire...): pour un volume de 1 litre, 1 litre et demi, il y'a moyen de grimper assez haut en température avec une lampe à souder de ton type.

Dans tous les cas, as tu testé le passage de l'état magnétique de ton acier rougeoyant à un état amagnétique: passage du point de curie, avec un aimant? tu chauffes et régulièrement, en cours de chauffe, et rapidement tu sors ta lame de ta zone de chauffe et tu passes rapidement un aimant sur l'acier rougeoyant pour voir si ca "colle" ou pas:
- si ca "colle", ton acier est encore magnétique, tu n'as pas passé le point de Curie, ton acier n'est pas encore transformé en austénite...
- si ca "colle plus", tu as atteind ou dépassé la température de démagnétisation (point de Curie), ton acier est à l'état austénitique, prêt à subir une trempe qui prendra (après trempe, la structure cristalline de l'acier est de type martensitique, super dur... et super cassant)...

As tu testé la dureté de ton acier directement après la trempe, avant le revenu? Parce que il se peut aussi que ta trempe ai peut-être réussie, mais que ton revenu soit mal contrôlé, (thermostat foireux?...), et qu'il soit trop poussé...


Lors de la chauffe le rouge cerise est uniquement sur le tranchant (pb avec la bombe)
Merci
Ca ca me donnerait l'mpression que tu n'ais simplement pas monté assez haut en température...

Questions générales:
Dans quelle condition d'éclairage as tu fais tes manips... l'estimation de la couleur peut être faussée si l'ambiance de travail est trop lumineuse... Idéalement faire sa trempe dans la pénombre aide à mieux estimé la couleur de son acier... mais le faire uniquement à la couleur (ou basé sur les phénomènes de decalescence/recalescence) ca demande déjà de la pratique...

Pour t'aider, en fait il faudrait en savoir plus... comme tu le vois, les problèmes peuvent être multipkles, et éventuellement additionnés...

- description et origine de ta lime?
- comment tu chauffes ton acier exactement (dans une enceinte, à l'air libre?...)
- dans quelle condition lumineuse tu travailles?
- tests à l'aimant, à la lime???
- comment effectues tu ta trempe?
...

Ces quelques idées générales restent basiques et sont applicables aux aciers simples non alliés, ou de l'accier ressort type amortisseur de vieille voiture... pour des aciers alliés, ca peut être plus complexe...

Si Yersina passe par là ou autre forgeron pro, ils complèteront/corrigeront... :)

à+,
Lambda

ps: en fait, je fais de la redite.... tout est dis plus haut dans ce post...  :)
« Modifié: 26 novembre 2013 à 16:57:28 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

26 novembre 2013 à 17:43:41
Réponse #21

Pix


Merci de ta réponse.
C est une vielle lime trouvée dans le grenier de ma grand mère.
Je chauffe à l air libre dans le noir.
J ai testé la dureté une fois passé au four avec une lime.
Je n ai pas testé à l aimant.
Je testerai en faisant un petit four.
Quand à la trempe j ai testé à l huile 60 degré et une autre fois à l eau température ambiante.
Entre les deux j avais détrempée et sa a du marcher puisque je perce sans soucis.

29 novembre 2013 à 08:01:41
Réponse #22

Zecrow


Le problème de chauffer uniquement le tranchant avec une lampe à souder et de laisser le dos "froid" (dos épais sur une lime je suppose), c'est que la masse de métal du dos va pomper la chaleur du tranchant avant qu'il atteigne le liquide trempe. Comme en plus le tranchant est très mince il dissipe aussi sa chaleur dans l'air, à toute vitesse.
Avec une chauffe homogène de toute la lame jusqu'à l'amagnétisme, le dos constitue au contraire une réserve de chaleur.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

29 novembre 2013 à 12:04:48
Réponse #23

moss


Le problème de chauffer uniquement le tranchant avec une lampe à souder et de laisser le dos "froid" (dos épais sur une lime je suppose), c'est que la masse de métal du dos va pomper la chaleur du tranchant avant qu'il atteigne le liquide trempe. Comme en plus le tranchant est très mince il dissipe aussi sa chaleur dans l'air, à toute vitesse.

un refroidissement trop rapide n'est pas un problème ! c'est ce que l'on veut au contraire.

le souci d'un petit chalumeau est d'arriver à chauffer tout le tranchant à la température de trempe avant de plonger la lame dans l'huile. si la chauffe n'est pas homogène, la trempe ne le sera pas non plus. et c'est vrai que dans ce cas, le dos peut pomper la chaleur trop vite (avant d'atteindre le seuil de trempe)
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

29 novembre 2013 à 18:16:20
Réponse #24

Zecrow


un refroidissement trop rapide n'est pas un problème ! c'est ce que l'on veut au contraire.
Refroidissement rapide à l'air, mais pas forcément assez rapide (moins qu'un medium de trempe genre huile ou eau), ça ne durcit pas. A part avec des aciers auto-trempants ou assimilés genre 90mcv8.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité