Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment gérer un budget lorsque l'on n'a pas ce talent ?  (Lu 19538 fois)

06 mars 2008 à 16:30:53
Réponse #75

Langouste


Salut, :)
(je sors de chez mon banquier...)
Je conseille à tous ceux qui ne sont pas encore dans la m*rde mais qui la sentent arriver (genre dépenses à venir >> revenus à venir et réserves à zéro) d'aller voir le banquier AVANT d'être dans le rouge. Ca permet de trouver des solutions ou au moins de rester copain avec lui pour éviter autant que possible de rajouter des problèmes  (type interdiction bancaire etc.) au manque de fric.

EDITE: j'ai enlevé tout mon baratin politque sur la Sécu. Mais je suis ouvert pour échanger en privé avec qui voudra.
« Modifié: 06 mars 2008 à 18:27:01 par Langouste »

06 mars 2008 à 17:19:40
Réponse #76

jilucorg


J'entendais mardi 4 mars dans l'excellente émission de France-Inter (18h-19h) Et pourtant, elle tourne un docu sur la couverture santé aux Etats-Unis (lien pour réécouter) : il y a des témoignages assez dingues sur la situation en terre ultralibérale, en particulier une jeune femme qui ne peut pas se payer d'assurance médicale — il n'existe rien d'étatique ni de gratuit, sauf pour "stabiliser" les urgences et pour les indigents complets et les + de 65 ans — alors qu'elle a deux boulots consécutifs dans la journée : elle fait tout pour se maintenir en bonne santé (bouffe, vitamines, sport, etc.) parce qu'elle ne peut pas se permettre de tomber malade vu quelle ne pourrait pas se payer les soins. Elle ne trouve pas ça scandaleux du tout. On peut dire qu'ils se prennent en charge, là-bas. Il y a comme elle aux Zétats 47 millions de personnes sans aucune assurance maladie.


jiluc.

06 mars 2008 à 17:22:55
Réponse #77

ZCH


J'entendais mardi 4 mars dans l'excellente émission de France-Inter (18h-19h) Et pourtant, elle tourne un docu sur la couverture santé aux Etats-Unis (lien pour réécouter) : il y a des témoignages assez dingues sur la situation en terre ultralibérale, en particulier une jeune femme qui ne peut pas se payer d'assurance médicale — il n'existe rien d'étatique ni de gratuit, sauf pour "stabiliser" les urgences et pour les indigents complets et les + de 65 ans — alors qu'elle a deux boulots consécutifs dans la journée : elle fait tout pour se maintenir en bonne santé (bouffe, vitamines, sport, etc.) parce qu'elle ne peut pas se permettre de tomber malade vu quelle ne pourrait pas se payer les soins. Elle ne trouve pas ça scandaleux du tout. On peut dire qu'ils se prennent en charge, là-bas. Il y a comme elle aux Zétats 47 millions de personnes sans aucune assurance maladie.


jiluc.


Quel est ton message ou ta vision des choses par rapport ce que tu rapportes ?

Merci  :)
« Modifié: 06 mars 2008 à 17:28:35 par ZCH »

06 mars 2008 à 17:50:51
Réponse #78

jilucorg


Quel est ton message ou ta vision des choses par rapport ce que tu rapportes ?

C'est une réponse à ceci :

Citation de: Balou
le citoyen lambda a sérieusement intérêt à penser à son avenir et arrêter de croire que Aide-toi et le gouvernement t'aidera.

Moralité: Vous devez vous prendre en charge.

... et une façon d'abonder avec exemple concret à cela :

Citation de: Langouste
Le fameux "trou" s'explique principalement par des cotisations impayées (exonérations de charges, retards de paiement). A mon avis c'est plus une opération de communication visant à détruire ce système de solidarité pour le remplacer par un système d'assurance privé, dont l'objectif n'est pas le bien être de la population mais le profit de ses propriétaires.

Se "prendre en charge", c'est ce que font les 47 millions d'étatsuniens sans couverture maladie. Doit-on consacrer notre énergie à nous préparer à un tel système, comme le suggère Balou, ou à préserver autant qu'il se peut le système français (je ne sais à peu près rien des autres systèmes francophones, sorry) ?

Remarque : Le problème avec ce fil, c'est qu'il est difficile d'y participer si ce n'est pas pour prôner des solutions purement individuelles (individualistes ?), justement. Si on évoque le collectif — rôle et action de l'État, des "partenaires sociaux"... —, on part tout de suite, par définition, vers le politique nécessairement prohibé ici :fouet:

Citer
Merci  :)

Service ! :D


jiluc.

06 mars 2008 à 17:57:32
Réponse #79

DavidManise


Bon...  c'est moi qui suis fatigué ou alors ce forum glisse lentement mais sûrement vers ne gros n'importe quoi ?

Vous allez me dire de manger mon entrecôte et de me calmer, là, sans doute, mais vous connaissez les règles, les mecs.

NO POLITICS !!!!!!!!!

MERCI !!!

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 mars 2008 à 17:59:47
Réponse #80

ZCH



Remarque : Le problème avec ce fil, c'est qu'il est difficile d'y participer si ce n'est pas pour prôner des solutions purement individuelles (individualistes ?), justement. Si on évoque le collectif — rôle et action de l'État, des "partenaires sociaux"... —, on part tout de suite, par définition, vers le politique nécessairement prohibé ici :fouet:

Service ! :D

jiluc.

Jusqu'à preuve du contraire, demander des éclaircissements sur des positions qui, à priori ne semblent pas être les siennes, ne m'ont jamais semblé  "politiquement prohibés" ici  :blink:

Je sais ce qu'est la parano mais à ce point  ;)

PS : Post écrit avant celui du Manitou ! Je ne vois toujours pas le côté politiquement prohibé. Si c'est le cas aucun problème pour moi je n'y interviens plus !

06 mars 2008 à 18:08:01
Réponse #81

DavidManise


C'est la politique elle-même qui est prohibée...  y'a pas de politique prohibée en particulier.  Elle le sont toutes.

Merci de votre compréhension.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 mars 2008 à 18:12:27
Réponse #82

ZCH


Comme tu le veux sans pour autant partager ton avis Manitou.

Pour moi ce n'es pas de la politique mais de la réalité sociale.

No Problemo !  :)

06 mars 2008 à 18:35:33
Réponse #83

Sir_Qnu


Ok on va faire simple, moi aussi je commence a avoir du mal a garder mon calme ....  j'ai l'impression de passé pour un p*** de privilégié !!

J'ai jamais payer une bouteille en boite les gars,
J'y vais jamais en plus, en même pas dans les bars,
Je bouffe des nouilles chinoise une deux fois par jours
Je vais jamais au RU c'est trop cher
J'ai pas de chauffage
Je vais jamais en vacances
Je bosse tous les été les deux mois
Ok papa m'as filé sa vieille voiture (le luxe)
Il me paye le plein pour aller en cours

Mon poste n'avais pas pour but de pleurer sur mon sors :: je ne me suis pas plaint :: j'ai juste évoqué la pression sociale que l'on doit ressentir tous si vous êtes des potes avec des budgets complètement différents. Donc qu' il fallait prendre se facteur en compte et que c'était pas toujours évident ...

Et le sujet c'était comment gérer un budget non ??

Je sais même pas pourquoi je me justifie ... :-[











06 mars 2008 à 18:39:14
Réponse #84

ZCH


Alors, c'est bien ce que je disais plus haut : je me suis trompé sur ton post ! Donc sorry !

06 mars 2008 à 19:29:42
Réponse #85

basic


Sir Q_Nu, ben tu passais bien pour un troll (ou pire) avec ton premier post, je me suis demandé s'il fallait le lire au second degré, et je crois qu'il faut comprendre quelques réactions un peu... vives. Après tout, on ne sait pas forcément où ce qu'on écrit peut faire mal, faute de connaître le vécu des participants à ce forum. Tu es étudiant et je sais très bien que les étudiants ne vivent pas aussi confortablement (enfin, confortablement :-[) qu'il y a trente-cinq ans quand je terminais moi-même mes études. Une nouvelle catégorie d'exploités (sans politique, David) s'est fabriquée sans qu'on y prenne garde...
En tout cas on voit avec quelle facilité on perd le fil qui était effectivement de savoir gérer un budget.

07 mars 2008 à 16:12:49
Réponse #86

tanto


salut;il est primordial de TOUJOURS depenser moins que ce qu'il rentre :up:(malgres une solicitation permanente$$$$$).
ET en cas de situation inverse reagir rapidement et s'adater!!!(comme pour la survie en tout milieu)  ;)
ET ne pas croire que la situation n est que de courte duree(attention a l'effet spiral). :)

08 mars 2008 à 16:07:49
Réponse #87

guillaume


Se "prendre en charge", c'est ce que font les 47 millions d'étatsuniens sans couverture maladie.

Le problème pour eux, c'est le coup dur qui arrive sans prévenir (jambe cassée, maladie qui se déclare, etc.). Et là, ça fait mal.

a+

08 mars 2008 à 19:32:18
Réponse #88

Ced25


Bon, alors j'ai une amie, qui à mangé bio toute sa vie (une bonne cinquantaine d'année)avec ses trois enfants, même en étant au RMI. Et notament, elle organisait des achats groupés auprès des producteurs, afin d'avoir les prix les plus bas possible. Ca lui demandait du temps mais ca fonctionnait... Une sorte de coopérative privé quoi...
Ensuite, pour diminuer le budget nourriture en tant que frontalier, il est sacrément plus intéressant d'aller faire ses courses en Allemagne. Pour le moins cher du moins cher en France, on trouve du bio de l'autre côté du Rhin, et pour 2 fois moins cher, ben on à le bas de gamme Allemand.
Après, on peut toujours essayer de donner un coup de main à une personne agée à entretenir son jardin en échange de légumes...
La survie selon moi, n'est pas une question d'argent... Mais de débrouille ! Après, il faut bien connaître le système dans lequel on vit... Et se démerder dedans... Sans chercher à dépenser d'argent du tout... Si on apprend à vivre sans argent, un RMI de 300 euros c'est le bonheur...
Le truc c'est qu'en occident les gens n'arrivent pas à se passer de ce qui n'est pas essentiel. Ils ont une vision assez marketing de ce que devrait être leur vie, et du coup, ils sont en grande souffrance... Forcément si tu as un portable, et internet, ca fait déjà 60 euros en moyenne par mois au minimum... Et bien par exemple, 60 euros c'est mon budget voiture pour un mois (assurance+essence). Une voiture permet de se déplacer pour trouver éventuellement un boulot, respirer un peu et éviter la déprime. Un portable permet peut-être de prendre des rdv avec des employeurs, mais pas d'aller bosser.
Ha, autre chose... Apprendre à faire par soi-même, ca rejoint ce que je disais en début de message. Des lasagnes maison, c'est meilleur et moins cher que du tout prêt, faire sa propre mécanique, cultiver soi-même, etc,etc... il y a un forum à ce sujet d'ailleurs : http://www.onpeutlefaire.com/forum/
Pour résumer, à mon avis, si on reste dépendant du système qui nous à mis à l'écart, on ne peut s'en sortir durablement. A mon sens, il faut changer notre réalité économique afin de correspondre exactement à NOTRE situation, et pas celle qui ne veut rien dire d'un pays tout entier...
Il y a également l'image qui colle à la peau de chacun d'entre nous de ce qu'est la réussite sociale. Alors évidement si on ne cadre pas, on se démène comme un diable pour y arriver, on se brise les reins, on y arrive pas, et on est malheureux... Et du coup, en plus d'être pauvre, on est dépressif...
La vie est belle, et je pense que même sans argent, si on arrive à voir cela, l'essentiel est en nous, et il n'est plus alors question de survie, mais de Vie !
Céd

09 mars 2008 à 00:55:43
Réponse #89

ZCH



Il y a également l'image qui colle à la peau de chacun d'entre nous de ce qu'est la réussite sociale. Alors évidement si on ne cadre pas, on se démène comme un diable pour y arriver, on se brise les reins, on y arrive pas, et on est malheureux...

TAFDAK mais j'ajouterais .....on  y arrive, à un certain âge, et finalement on n'est tout de même pas heureux et on se demande à quoi ont bien pu servir ces 25 dernières années si ce n'est payer des trucs dont finalement on se lasse et on n'a pas besoin !
« Modifié: 09 mars 2008 à 10:18:25 par ZCH »

12 mars 2008 à 20:51:12
Réponse #90

athlon


Un truc qui a marché pour moi quand je gagnais le SMIC (salaire minimum pour les non français).

1. carte bancaire à débit immédiat ;
2. mensualisation de tout ce qui peut l'être
3. faire administrer le vaccin contre la fièvre acheteuse sur sa femme avant la période des soldes  ;D

Salut
Je repasse un peu voir comment cela évolue la nouvelle section du forum.

Ce que tu proposes est clairement dans ce que je recommande... payer de suite... pas de crédit, ni de dette.

Tafdak avec toi !  :closedeyes:
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

12 mars 2008 à 20:54:00
Réponse #91

athlon


Erreur très commune basée sur une mauvaise information : les banques permettent tout-à-fait de configurer une domiciliation mensuelle.
Il suffit soit d'aller en son agence, soit d'oeuvrer sur son home banking et d'opérer la configuration.

Ainsi, par exemple : la salle de sport prend une mensualité de 45 €. Je configure donc que la salle de sport X peut prendre 45 €, une fois par mois, sur un compte donné.
Si la salle de sport tente 46 €, ou tente une deuxième opération mensuelle, elle se voit refuser l'opération informatique.

Tafdak, tu peux aussi le demander en france. La caisse epargne le fait.
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

12 mars 2008 à 20:58:55
Réponse #92

athlon


Bon...  c'est moi qui suis fatigué ou alors ce forum glisse lentement mais sûrement vers ne gros n'importe quoi ?

Vous allez me dire de manger mon entrecôte et de me calmer, là, sans doute, mais vous connaissez les règles, les mecs.

NO POLITICS !!!!!!!!!

MERCI !!!

David

Oui cela glisse.

(a effacer une fois que les shamans l'auront regardé=
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

12 mars 2008 à 21:02:51
Réponse #93

athlon



Je sais même pas pourquoi je me justifie ... :-[


Salut

Parceque tu t'es senti agressé, un peu à raison d'ailleur à mon avis.
Parceque tu n'es pas un mauvais gars et que tu sais que parler vaut mieux qu'insulter ou fuire la discutions.
Parceque cela aide tout le monde à imaginer qui se trouve derriere ton clavier.
parceque celui qui n'a jamais peché me jette la premiere pierre (cela tombe un peu comme un cheveux sur la soupe mais j'aime bien cette phrase... et elle colle aussi au ton general du topic).
parceque je regretterai que tu ne participes plus.
parceque il ne faut pas lacher devant la rudesse de certain... a priori, du peu que je les connais depuis 2 ans, uniquement sur le forum, ils ont bon fond.
parceuqe c'est un forum
parceque je deteste les points GodWIN.

Athlon qui va diner !

Au plaisir de te / vous lire.
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

02 avril 2008 à 00:33:23
Réponse #94

phm1903


Je ne participe pas trop ces derniers temps mais j'ai lu des choses bien intéressantes sur ce sujet merci au contributeurs. Dommage pour les dérives mais si le fil survie c'est le principal !

Travailleur depuis peu (débuté mon premier CDI ce matin ! :doubleup:) j'ai étudié longtemps sans faire d'excès(vacances à l'usine ;D pas à la mer ! ) et adopté un fonctionnement "économe" autant que possible (pas de vêtement mode, pas de sortie dispendieuses, mais achats "durables" (la fermeture éclaire de ma polaire millet que je porte quasi 6 mois/12 depuis 2001 viens de lâcher  :'( !)

A l'heure actuelle ce qui me rend soucieux c'est le prix de l'immobilier !
Là où je vis c'est  (pour faire simple) 150K€ pour 50m2. Avec un apports proche du néant par rapport au prix du bien (-de15%) ça fait un méchant crédit* : 25 ou 30 ans de remboursements pour un appart de 50m2 ça fait pas rêver ! Certains diront achètes délabré et répares toi même sans compter les heures ; c'est au programme mais même ainsi c'est pas évident...

Pour l'instant stratégie écureuil :
-colocataire (alors que je suis en couple)  histoire de "sauver" quelque centaines d'€ tant que nous ne sommes qu'un couple et pas encore une famille
- appart proche des lieux de travail pour économiser les frais de déplacements,
- utilisation du vélo autant que faire ce peu.

Que faire de mieux ?


*comme disait Colluche : c'est pas la maison qui est chère c'est le crédit, dommage qu'on ne puisse pas le revendre !


13 mai 2008 à 13:33:33
Réponse #95

Gam


Bonjour à toutes et tous
premier jour sur ce site,j'espère que vous serez indulgent...
Gérer un budget,voilà une chose qui peut paraitre compliquée mais qui dans les faits se révèle très facile.
Sans rentrer dans trop de "détails comptables" il est nécessaire de parler"partie double".
N'ayez-crainte,ne partez pas!Si je vous dis que c'est simple...
Dans une colonne(à gauche par exemple),il faut lister tous les postes de dépenses;commencez d'abord par les postes fixes(loyer,électricité,assurance ...)puis passez aux postes variables(nourriture...).
Il sera nécessaire de faire quelques calculs pour savoir quelle somme on dépense par mois(on ne paye par exemple l'abonnement France télècom qu'une fois tous les deux mois).
Puis dans une colonne à droite vous inscrivez vos rentrées d'argent
J'ai envie de dire "voilà,c'est tout!"Enfin presque.
De là vous pouvez vite vous rendre compte de ce qui reste(ou pas) à la fin du mois,voir de l'année.Vous pouvez facilement faire des simulations.
N'oubliez pas de décompter vos impots etc...
Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin:
Faites le compte de ce que vous avez pour vivre
exemple:1 frigo,1 tv ,1 pc
déterminez le nombre d'années que l'objet doit "tenir"avant que vous n'ayez à en racheter un
exemple;frigo,12 ans,tv 8 ans,pc 6ans
recherchez alors le cout par ans (puis par mois)par rapport au prix que vous avez payé l'objet(ici des exemples avec des prix cohérents)
exemple:frigo=450 euros
sur 12 ans:450/12=37.5 euros par an,soit 3.125 euros par mois
tv=500 euros
sur 8 ans:500/8=62.5 euros par an,soit 5.21 euros par mois
pc=750 euros
sur 6 ans:750/6=125 euros par an,soit 10.42 euros par mois
Si vous avez bien suivit,voilà maintenant que vous savez combien mettre de coté par mois pour avoir théoriquement la possibilité de racheter tv,frigo ou pc
Dans l'exemple ci-dessus celà donne:18.8 euros(arrondis au cent supérieur-comme toujours!-pour pas avoir de mauvaise surprise)
Bien sur dans l'absolue il peut se passer n'importe quoi
Le budget essence par exemple,pour aller au travail,peut exploser à cause du cours du pétrole
Mais voilà une bonne façon de connaitre l'amortissement des biens que l'on acquière
Avec Excel,il est très facile de faire un petit tableau et de pousser les simulation(attention tout de meme de bien tout compter!prime pour l'emploi;chèque de mémé pour Noel!il faut etre rigoureux et ne pas omettre de compter crédits-et intèrets si vous en avez)
Personnellement je gère comme ça avec ma copine depuis 8 ans.On a décidé au début de pas tout avoir(pas de tel portable,pas de tv...)et on à mis de l'argent de coté:Aujourd'hui on a seulement 2 crédits sur le dos:la voiture,crédit finit dans deux ans(crédit de 5 ans au total)et pour la maison(là,pas grand chose à faire vu le prix de l'immobilier).
L'argent que nous mettons de coté chaque mois pour racheter tables et chaises,tv,pc,ect ... nous rapporte des intèrets à la banque et on est doublement gagnants puisque quant on rachétera ce qui fera défaut,on ne prendra pas de crédit:donc pas d'intèrets à payer à la banque!
Si y'a besoin de plus d'explication,pas de problème!

06 juin 2008 à 23:54:22
Réponse #96

MuleSkinner


salut, finalement je résume tout ça en une phrase : l'important c'est de ne pas vivre au-dessus de ses moyens.
Savoir se contenter de ce qu'on a, c'est le commencement de la sagesse. Après si les moyens qu'on a ne permettent pas de vivre tout court il y a un gros problème qu'aucune gestion budgétaire ne règlera, les solutions sont à chercher ailleurs.
Pour le reste, vivre selon ses moyens, ça implique des sacrifices dont le plus gros est pour beaucoup d'arrêter de frimer, ou de vouloir afficher un statut social qu'ils n'ont pas : pour reprendre les exemples de ce post, payer sa tournée en boite de nuit pour montrer qu'on en a les moyens, ou prendre un crédit sur huit ans pour acheter une 307 toute neuve, ce n'est pas très malin : une fois son orgueil ravalé, on évitera la boite de nuit et on fera une bouffe à la maison, et on récupèrera la supercinq que le voisin voulait mettre à la casse. Pas de raison d'en être malheureux : on peut très bien vivre sans voiture, sans télé, sans machine à laver ni frigo, sans téléphone, etc...
Ensuite il y a les expédients pour améliorer son confort en profitant de ce que la société met à notre disposition comme infrastructures, systèmes, allocations. Quand j'étais étudiant j'avais deux comptes en banque et droit à 3000FF de découvert sans frais sur 29 jours consécutifs. En jonglant avec le découvert d'un compte sur l'autre j'arrivais à ne pas payer de frais en attendant les vacances, pendant lesquelles je travaillais pour regonfler mon portefeuille. Quand j'ai eu mon premier emploi, les trois premiers mois j'ai habité dans ma voiture, je prenais une douche au boulot et je faisais un seul repas par jour. Pas très valorisant comme statut social, mais je n'en suis pas mort.
Ah oui et puis aussi et surtout, éviter comme la peste les cartes bleues et autres, rien ne vaut le liquide dans le fond de la poche pour bien réaliser ce qu'on fait de son argent, de façon active. @+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité