Nos Partenaires

Auteur Sujet: Et sans forger, ça coupe quand mème ?  (Lu 6629 fois)

14 février 2008 à 13:31:02
Lu 6629 fois

Dimitri 974


 salut à tous, je découvre avec fascination le topic "coupant", et à voire les productions des uns et des autres (magnifiques  :doubleup:), j'ai grave envie de me lancer. Voilà ce que je voudrais savoir: sans forger, juste par limage-abrasion, puis en trempant, est-il envisageable de faire un truc correct ? Le but c'est quand mème de faire un outil sur lequel je puisse compter en foret.

14 février 2008 à 13:36:00
Réponse #1

Kilbith


Oui, c'est même la solution la plus efficiente de nos jours, et peut être même la plus efficace.  :closedeyes:

14 février 2008 à 13:40:49
Réponse #2

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 février 2008 à 14:21:51
Réponse #3

Dimitri 974


  :o  Bon ben y'a plus qu'à, par contre je ne dispose pas de lime ni d'amortisseurs, juste des barres d'acier plates de chantier ou des gros serre-joints de maçon (plus costaud je pense). Un truc qui m'échappe encore c'est le montage du manche (type basique 2 plaquettes). c'est collé avec quoi ? les rivets c'est juste des tiges de métal ou bien un truc un peu plus spécifique ?

 Merci de vos réponses en tous cas !  ;D

14 février 2008 à 14:29:06
Réponse #4

bloodyfrog


Les méplats de chantier ou les serre-joints, c'est bien pour se faire la main à la forge, mais pas pour faire un couteau...
Il te faut rechercher de l'acier avec une forte teneur en carbone...
Les limes sont souvent citées car déjà sous forme de plats...
Les ressorts et amortisseurs demandent souvent d'être forgés, ou en tout cas plus de boulot à la disqueuse.

Cherche aussi à récupérer tout ce qui a eu vocation à couper: lame de rabot,  vieille lame de scie circulaire, vieux couperet de boucher... et vieux couteau tout rouillé...
Un tour chez Emmaus ou sur une brocante (en fouillant dans les bacs pleins d'outils rouillés) devrait te donner de la matière.

Manu. :)

Note: et oui les rivets sont des tiges de métal, laiton ou simple clous... Tu peux les mater ou simplement les coller à l'epoxy avec tes plaquettes...

21 février 2008 à 21:00:46
Réponse #5

lambda


Juste un ou deux petit details a rajouter a tout ce qui a et dit de bon ici...
en ce qui concerne les vieilles lames de rabots trouvables en brocante, il faut faire qttention, elles ne sont pas forcement utilisables telles qu elles en stock removal, car en fait elles sont constituees souvent de deux couches d aciers soudes (a la forge ou a la lamineuse...) : une couche d acier tres doux ou de fer, donc pas trempable, et une couche d acier suffisament carbure pour etre trempable.
il n est pas impossible de partir de ca pour faire un couteau (tranchant chisel pourquoi pas, ou repliage et soudage pour faire du multi-couche avec a nouveau un coeur bien aciere qui fera un bon tranchant), mais la on sort du cadre stock classique... (voir dessin numero 1)

par contre, une autre possibilite interessante en stock, c est le cas ou on tombe sur des lames de patin a glace (on en trouve des vieux en brocantes... beaucoup de par chez moi en Hollande...). on peut les travailler en stock et obtenir de bonnes lames, non pas en sandwich mais en "tartines", enfin un truc en composite avec de bonnes qualite mecaniques interessantes pour tout ce qui est frappe et batonnage (le dos est en "fer", le tranchant en acier, voir dessin numero 2, elles sont deja presques bien profilees).

vous me direz que dans un cas ou dans l autre, on est toujours avec une espece de tartine, mais en fait, dans le cadre de la fabrication d une lame en stock a partir d un profil de meplat plus ou moins deja pret, le profil des lames de patin a glaces trouvables en brocante se prete beaucoup plus a l exercice que celui des lames de rabots... surtout si on veut aussi refaire les traitements thermiques (j ai deja eu des surprises au debut, genres lames qui voilaient sans que je comprenne pourquoi jusqu a je les revele au perchlo... :-[ :o :) )

Gaffe aussi aux lames de scies circulaires dont les dents peuvent etre carburees et donc trempables alors que la majeur partie du disque n est pas trempable... (la je fais pas de petit dessin, mais vous avez compris :-[ ;D )

En fait, pour les vieux outils recuperes en brocantes, faut faire gaffe car autrefois, c etait pas si evident d avoir de l acier de bonne qualite pour faire les outils, ca coutait cher, c est pourquoi, ce qui nous semble une "sophistication" au bon sens du terme, compte tenu des contraintes mecaniques imposees a nos lames (torsions, chocs repetes...) etait, a l epoque, une contrainte economique (ou d economie devrais je dire...) : on soude juste le petit bout de bon acier sur la partie utile/coupante de l outil, sur une "base" en fer ou acier de qualite plus "quelconque" (donc moins cher) qui servira "juste" de support a cette partie acieree utile...

excusez moi pour cette longueur (et la qualite des dessins), mais si ca peut eviter de "mauvaises" surprises apres avoir achete des vieux outils apparament supers pour etre destines au stock...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 février 2008 à 00:20:33
Réponse #6

DavidManise


  :o  Bon ben y'a plus qu'à, par contre je ne dispose pas de lime ni d'amortisseurs, juste des barres d'acier plates de chantier ou des gros serre-joints de maçon (plus costaud je pense). Un truc qui m'échappe encore c'est le montage du manche (type basique 2 plaquettes). c'est collé avec quoi ? les rivets c'est juste des tiges de métal ou bien un truc un peu plus spécifique

Les autres ont répondu pour l'acier...  il faut effectivement du carbone dans le mélange...  Parmi les trucs qui vont  bien :

- limes
- amortisseurs (plats ou hélicoidaux tu t'en fous si t'as un marteau et un truc dur tu les rougis et tu les redresses, voire les applatis un peu au besoin, puis tu chauffes bien au rouge cerise, et tu laisses refroidir doucement pour éviter que ça vrille trop à la trempe ensuite)
- VIEUX COUTEAUX...  les surins en acier carbon (pas inox) qui ne te plaisent pas, t'as le droit de les détremper et de les reprendre, c'est sympa pour débuter ;)
- etc.

Pour le manche, c'est collé à l'époxy...  la bonne vieille époxy 24h.  Pas celle à prise rapide.  Elle résiste moins bien.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité