Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les "épées-hachettes" Japonaises (Ken-Nata)  (Lu 696 fois)

28 mars 2021 à 15:52:26
Lu 696 fois

Rantanplan


Bonjour.

Je suis très intrigué par ces couteaux Japonais. D'une part pour satisfaire ma curiosité et d'autre part parce-que ces couteaux me plaisent tant esthétiquement que - à priori - au niveau fonctionnel (non, non pas d'achat en vue dans l'immédiat, juste de la papote).

Ci dessous, quelques photos. Vous constaterez une grande variabilité dans la longueur de la lame et pourtant une certaine homogénéité dans le design.







Il y a des informations ethnographiques que je peine à trouver.

-> quelle est l'origine Historique de ces couteaux ?
-> Quelle utilisation (à priori conçus pour la chasse mais...) ? 

Je vais aussi embêter Virtuovice (un youtuber Japonais, chasseur et passionné de couteaux) ainsi que moults contacts dans le bushcraft du soleil levant.

----------------

Sinon, ce qui me plait - théoriquement - dans ces designs:

- équilibre qui semble très en avant pour faire du "petit" chop
- poids optimisé - pour un couteau -
- manche plus long que la "normale" et très évasé pour profiter d'un surplus de puissance de frappe (centre gravité éloigné = inertie.  + longueur = pour une même vitesse angulaire, on a + de vitesse linéaire) sans sacrifier la maniabilité dans les coupes précises.
- manches plus "phat" que ce dont on a l'habitude en Europe
- souvent pas de ricasso ni de choils pour profiter d'une prise confortable sur le manche lors des coupes de plein poing (au lieu de tenir le couteau avec un doigt sur un truc inconfortable, la garde coincée entre l'index et le majeur qui fait mal à force... Jamais compris l'intérêt sauf sur les outils très longs qui pèsent énormément en avant. Par contre les fabricants tirent un bénéfice industriel à raccourcir le tranchant usiné... Mais c'est un autre débat.)
- belle garde bien large (je hais cette mode des couteaux sans gardes où le ricasso est censé stopper la main (ça aussi, c'est une économie d'usinage sur les plaquettes, au détriment de l'utilisateur final). Ça nique les doigts sur les coups d'estoc - et oui - mettre des coups de pointe dans du bois fendu permet de produire des "crayons".
- full convexe "zero grind" de série (en fait, ils proposent même des émoutures asymétriques dont je ne comprend pas encore très bien tout l’intérêt).
- parceque je ne peux plus voir en peinture la culture US, du Texas à l'Alaska. (les gouts et les couleurs...).  ;#

Ce qui me fait un peu peur, c'est la soie partielle. Non pas dans la perspective d'un bris de lame (le couteau ne pète presque jamais au delà du "mi manche"; mais plutôt dans le scénario d'un manche qui casse, au niveau des rivets (bcp de contraintes, peu de bois à cet endroit), à force d’utilisation en coupe à la volée.

Et l'acier aussi, qui m'a l'air très dur/cassant en regard de l'utilisation envisagée.

 :salive:
https://youtu.be/gLMdt4PM48s
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

30 mars 2021 à 10:00:47
Réponse #1

Tompouss


J'ai lu avec intérêt pas j'avais pas d'éléments de réponse autre : "vraiment belles ces lames" et du coup je t'en ai même voulu un peu parce que t'as stimulé mon côté acheteur compulsif de couteaux  ;#

Du coup tu nous feras un retour quand t'auras les infos ?  ;D
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

30 mars 2021 à 10:25:00
Réponse #2

HommedesCavernes


Pour ne pas faire trop de bruit, je me suis abstenu de répondre...

Je n'ai pas vraiment d'éléments sur ces lames. Tout ce que je peux dire c'est que j'en ai vu un ou deux à Shirakawa-go (préfecture de Gifu, Japon). C'est un village historique, sorte de musée à ciel ouvert.

Ceux que j'ai vu étaient dans une collection d'outils agricoles, qui avaient au moins 300 ans. Donc pour moi, une grosse lame de paysans, sûrement utilisée à la chasse aussi.

01 avril 2021 à 10:42:31
Réponse #3

JohanConquista


Bonjour tout le monde  :)

Moi personnellement,j'aime beaucoup les scies bushcraft japonaises aussi.

Je trouve qu'elles sont super bien aiguisées et très pratiques à utiliser.

Après je pense que tout est une affaire de ce qu'on n'aime emporter en bushcraft aussi.






 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité