Nos Partenaires

Auteur Sujet: Où trouver encore des vestes de rando avec une coupe assez longue ?  (Lu 2713 fois)

26 janvier 2021 à 12:13:11
Réponse #25

Kilbith




Du coté matériau y'a l'outdry qui est pas mal, mais qui est peu connu, y'a guère que Columbia qui fait des trucs avec.

++

Oui l’outdry de chez Columbia est pas mal à première vue. Si les promesses se confirment dans le temps c’est un vrai changement.

Ce n’est pas hyper léger, l’aspect peut dérouter, c’est un peu rigide, ce n’est pas très confortable à l’effort mais cela reste constant même sous une grosse pluie.

Ma femme a testé lors d’une traversée de la hardangervidda. Mais depuis difficile de retrouver des conditions aussi humides.

Malheureusement les coupes sont courtes et le taillant fitté.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 janvier 2021 à 12:07:11
Réponse #26

Shirokuma


Ha non mais Kilbith était en plein dans le mille. Il a bien compris ma demande (comme toujours, j'ai envie de dire).  :)
Par "loisir", je veux dire que personne ne m'oblige, et que j'ai l'espoir d'y trouver un peu de plaisir.
(…)
Ma demande est bel et bien pour du "dynamique", sur quelques jours ou une paire de semaines, et avec l'envie de préserver le confort dans la durée, dans une météo mauvaise et des endroits où y'a pas de toit en dur pour aller se réchauffer après, avec quelques dizaines de bornes et éventuellement une paire de milliers de mètres de dénivelé par jour. De la rando loisir quoi. 
Ben voilà. Ça m'apprendra.  ::)
Pour moi, la rando “loisir” c'est quelques jours de rando/bivouac dans la verte.
Deux semaines, et/ou en montagne, c'est pour moi de la rando “sérieuse”, je veux dire à prendre au sérieux. Et de fait, pour moi, ça vaut alors la peine d'acheter du matos vraiment efficient, technique.

Et donc, un budget restreint est un souci.
(plus facile d'être MUL quand on a de la thune…) :-\
“L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte.” Confucius

27 janvier 2021 à 15:26:55
Réponse #27

Karto


Oh non non, c'est moi qui n'étais encore pas assez précis.  :)
Faut que j'apprenne à être plus pro dans ma rédaction.

Ensuite, c'est tellement chiant de manière générale, je trouve, le sujet de la longueur des vestes d'outdoor, que même les propositions un peu HS apportent une eau utile au moulin.

Merci !

27 janvier 2021 à 16:12:00
Réponse #28

Kilbith


(plus facile d'être MUL quand on a de la thune…) :-\

Pas obligatoirement.

Perso quand je randonne c'est à 95% en montagne, et là il faut être léger et surtout gérer au mieux la transpiration lors des bavantes en montée.

Mas solution habituelle :

1. Avoir un coupe vent léger pas trop cher comme on trouve chez Décathlon ou Uniqlo pour pas trop cher.
La protection est bonne pour le vent et la bruine (selon les vestes dans ce dernier cas). Ce qui représente la majorité des besoins de protection en randonnée montagne.
Cela respire de bien à très bien (selon les vestes) et dans tous les cas bien mieux que n’importe quelle membrane.
S'il fait beau et pas trop froid, tu peux monter à l'effort en enlevant cette veste coupe vent. Elle est si petite qu'elle tient dans une poche cargo ou un petit sac à dos.

2. Avoir une veste résistante à l'eau et plus ou moins respirante dans le sac.
Comme tu la portes rarement, sauf sous la bonne pluie, elle est le plus souvent dans le sac. Donc elle peut être "fragile" et doit être légère.
Pas besoin d'un truc sophistiqué avec plein de poches et solide comme un tank puisque tu la portes rarement.
Pas besoin qu'elle soit très "respirante" puisque tu la portes seulement sous la grosse pluie ou à l'arrêt (en plein effort on préfère souvent être un peu mouillé par la pluie plutôt que par sa transpiration).


On peut utiliser une veste non respirante, c'est mieux évidemment si cela respire (cela gère mieux la condensation, surtout à l’arrêt). On trouve les raincut de chez D4 (imperméabilité 2000mm, coutures principales étanchées, RET 12) autour de 10€.

Le RET 12 c'est pas terrible. Le goretex classique c'est entre 6 et 9. Les meilleures membranes entre 3 et 6. Mais cela reste "respirant", ce qui veux dire que si tu es à l'arrêt ta transpiration et ton humidité va pouvoir passer dans l'atmosphère sans que tu ais besoin d'enlever ta veste de protection cotre les intempéries. Ce sera juste moins rapide qu'avec du Goretex.


Il est vrai que si tu marches avec un sac, un RET 12 ne gérera pas bien la transpiration : tu auras une sensation d'étuve, surtout s'il fait chaud. Une goretex sera plus confortable mais seulement si le sac est léger et/ou la pente peu raide et/ou qu'il fait frais. Donc en montée, souvent tu préféreras garder le simple coupe vent.

2000mm c'est pas non plus "foufou" mais c'est suffisant pour la pluie standard. En revanche si tu dois affronter une tempête, ce sera insuffisant (mais la majorité des vestes plus chères aussi). Parfois tu seras content de garder ta veste coupe vent dessous pour apporter un peu plus de protection.


La solution globale (coupe vent + veste de pluie) est polyvalente, apporte de la sécurité et ne coute pas cher.

Si l'argent n'est pas un problème, tu peux acheter un coupe vent de 100g pour 100€ (le tissu sera quasi le même que D4 fonctionnellement, mais la coupe, parfois le confort et la finition supérieure) et une veste imper/respi de 150g pour plus de 150€ (elle "respirera" mieux et le tissu-pas obligatoirement la veste-sera plus étanche sous la grosse pluie).

Ce sera plus confortable car un peu plus performant que la solution un poil plus lourde à 30 € qui demandera aussi plus de discipline (mettre/enlever les couches isolantes plus souvent, adapter son allure pour éviter de transpirer ou se réchauffer). En terme de sécurité le gain sera faible dans les conditions ordinaires.



En revanche si tu fais de l'alpinisme, si tu chasses dans les fourrés, si tu randonnes dans des conditions très dures (froid/gros vent/pluie constante ce n'est pas adapté. Il faut autre chose.


 ;)



« Modifié: 27 janvier 2021 à 16:26:46 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 janvier 2021 à 16:36:02
Réponse #29

Kilbith


Re,

Ceci dit les anglais de Berghaus font encore des vestes avec la coupe assez "tradi" en goretex :

https://int.berghaus.com/mens-highland-ridge-interactive-jacket/4A000794.html?dwvar_4A000794_color=BP6&dwvar_4A000794_size=XS&cgid=mens-waterproof-jackets#cgid=mens-waterproof-jackets&start=6

Highlands Ridge (rien que le nom.... ;) ) :


Hill master :



Ce n'est pas long au point d'avoir la ceinture du sac au dessus des poches comme on pouvait trouver auparavant et ce n'est pas du "3 couches"...mais ç'est l'idée.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 janvier 2021 à 16:40:33
Réponse #30

raphael


Comme vient de l'écrire Kilbith , on peut compenser du matos de la "mortquitue" avec du bon marché par une discipline et un minimum d'expérience (se connaître) et avec des changements de couches adaptés a l'instant présent et a l'effort a venir.

Ne pas attendre d'être trempé de sueur pour changer le système de couche..

Quitte a être trempé par la pluie, autant mouiller le moins d'affaires possible et compenser le froid par l'effort
Se connaitre et s'accepter


27 janvier 2021 à 17:35:29
Réponse #31

Kilbith


Comme vient de l'écrire Kilbith , on peut compenser du matos de la "mortquitue" avec du bon marché par une discipline et un minimum d'expérience (se connaître) et avec des changements de couches adaptés a l'instant présent et a l'effort a venir.

Ne pas attendre d'être trempé de sueur pour changer le système de couche..

Quitte a être trempé par la pluie, autant mouiller le moins d'affaires possible et compenser le froid par l'effort

Tout a fait.

Sur un forum comme le notre, et je ne tiendrais pas obligatoirement les mêmes propos ailleurs, il faut garder à l'esprit qu'avec un coupe vent basique D4 en nylon et un anorak raincut D4 on est beaucoup mieux protégé contre les éléments qu'un Alpiniste des années 60/70*.

Or, à cette époque on avait déjà réalisé l'ascension de l'Everest, fait des hivernales dans les Alpes et conquis les pôles.

De plus ce niveau de protection peut être atteint de nos jours pour un prix dérisoire (ramené à la paye horaire d'un ouvrier) et pour un poids total qui est une fraction de celui de l'équipement de cette époque.

Là ou l'on perd c'est en terme de solidité, de durabilité, de polyvalence et  (pour faire moderne) de respect de l'environnement.

Bref : cet équipement devrait suffire pour la plupart de nos sorties du WE en montagne accompagnées des prévisions météo modernes, PLB, des GSM et des hélicos. Toutes choses absentes il y a 50 ans.

Il faut aussi garder à l'esprit qu'aucun matériel moderne, aussi cher et sophistiqué soit-il, ne pourra pallier complétement à l'inexpérience et encore moins à la c*nnerie.

 ;)






*On peut consulter  sur les conditions de sauvetage et d'équipement de l'époque:

Affaire Vincendon, l'arrivée des jeunes sportifs et le début de l'hélico : https://www.youtube.com/watch?v=E04eXgz7chM

ou bien encore le crash du Malabar Princess, juste après la 2GM :
https://www.sudouest.fr/2020/11/03/accident-d-avion-il-y-a-70-ans-le-crash-du-malabar-princess-dans-les-alpes-8036730-5022.php

https://www.facebook.com/watch/?v=2459096267746345

« Modifié: 27 janvier 2021 à 18:20:28 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

01 février 2021 à 19:16:56
Réponse #32

Karto


Epilogue un peu HS

1- Je crois que pour moi, la leçon à retenir est simplement peut-être que le prix de pas mal de matos semble avoir doublé à triplé depuis la dernière fois que je connaissais un peu le marché, y'a une dizaine d'années. Moyennant cet ajustement du regard (  :blink: ), on retrouve ses petits. Ca incite quand-même à penser autrement.

2- A titre perso, un mécène m'a offert une veste vraiment excellente. Pas bien à la longueur que j'aurais cherchée, mais en deux jours de pluie et de vent elle a montré tellement d'autres qualités que je lui pardonne bien facilement.

N'empêche le sujet peut évidemment continuer à être alimenté, si des bons plans émergent.
« Modifié: 01 février 2021 à 19:30:29 par Karto »

01 février 2021 à 23:13:37
Réponse #33

gui3gui


Epilogue un peu HS

1- Je crois que pour moi, la leçon à retenir est simplement peut-être que le prix de pas mal de matos semble avoir doublé à triplé depuis la dernière fois que je connaissais un peu le marché, y'a une dizaine d'années. Moyennant cet ajustement du regard (  :blink: ), on retrouve ses petits. Ca incite quand-même à penser autrement.

2- A titre perso, un mécène m'a offert une veste vraiment excellente. Pas bien à la longueur que j'aurais cherchée, mais en deux jours de pluie et de vent elle a montré tellement d'autres qualités que je lui pardonne bien facilement.

N'empêche le sujet peut évidemment continuer à être alimenté, si des bons plans émergent.

Si ce n'est pas indiscret, quel a été le modèle élu ?  ;)

02 février 2021 à 09:12:30
Réponse #34

Karto


Si ce n'est pas indiscret, quel a été le modèle élu ?  ;)

Salut Guigui.
Bah c'est pas une élue, vu que "beggars can't be choosers" !
C'est une ME Kongur d'il y a 11 ans. Qui est plutôt HS par rapport à ce sujet.

T'aurais eu des suggestions, de manière générale ?
« Modifié: 02 février 2021 à 11:25:38 par Karto »

02 février 2021 à 12:14:08
Réponse #35

pommeau


je ne sais si ça peut te servir dans tes recherches,

personnellement j'utilise cette parka depuis 2 ans:
https://www.trancheemilitaire.com/parka-veste/4864-17003-parka-imper-respirante-101-inc.html#/3-taille-s

Elle est étanche, vraiment, parole de normand. Capuche très efficace.
Bien ventilée => zip sous les bras.

Seulement 2 poches, mais donc peu de coutures, plus d'étanchéité.

Je n'utilise pas la doublure polaire au dessus de 0°, c'est un bon coupe-vent et je préfère gérer les multi-couches et je n'ai pas encore eu besoin de la réimperméabiliser.

Pour un usage, rando / urbain à moins de 100€ ça me convient.

Concernant les tailles précises, il vaut mieux échanger avec le vendeur, échange mensuration + goûts contre conseils. Ils gèrent bien les retours mais si on peut l'éviter...
"La vie ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie"
Lucius Annaeus Seneca

01 avril 2021 à 11:02:08
Réponse #36

JohanConquista


Bonjour,

Je crois que tu peux trouver des vestes de rando avec des coupes assez longues sur des sites spécialisés

car à mon avis c'est incontestablement l'idéal.

Après des coupes longues le mieux c'est quelles soient imperméables je pense :)


01 avril 2021 à 11:21:06
Réponse #37

bloodyfrog


Bonjour JohanConquista,

Bienvenue sur ce forum.

Petite mise en garde rapide, je t'invite à prendre le temps de la lecture avant de poster frénétiquement...
Histoire de prendre le pouls de cet endroit, de comprendre à qui tu t'adresses, etc...

Manu. :cyborg:



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité