Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bug out bag 5.11 rush 72  (Lu 1893 fois)

20 janvier 2021 à 18:08:43
Lu 1893 fois

Shark88


Bonjour tous le monde, Voici en détaille la compostions de mon sac.

Donc déjà le sac à dos, un rush 72 5.11 Donné pour un poids de2 kilo environ.
Mon sac pése environ 12,4 kilo sac inclus


Une gourde 1,5 litre
un quart 800 ml qui s'emboite dans la gourde.
un couteau de camps cold steel peace maker 2.
un sac de couchage -10 degrés
une tenue de rechange ( pantalon,sous-vetement,tee shirt,vetement thermique,tour de cou)
une scie pliable miltech
une clé USB avec document personnel.
papier d'identité et un peu de cash.
Carte papier et Boussole
nourriture pour 5 à 7 jours. (lyophilisé, riz, fruit sec,café et thé pour le petit déjeuner)
trousse de secours
Radio Baofeng UV5R avec batterie à pile rechargeable
kit de bricolage (quelques clous, du ducktape,un peu de fil de fer,ect)
kit feu (briquet, fire steel, allumette,amadou)
Pastille de purification d'eau
réchaud pliable essbit
trousse d'hygiène minimaliste
couvre sac anti-pluie
Lampe frontale
Tarp 3x3 Ares avec sardine et 30 de paracorde
1 Rouleau de PQ
1lampe frontale

Chaque module est dans un sac étanche pour les plus sensible, bonne fin de journée tous le monde.


J'aimerais avoir vos avis sur mon BOB et ci il manque des chose ou des moyens d'allégé en poids ?

Merci par avance

20 janvier 2021 à 19:00:05
Réponse #1

Kilbith


Allez je me lance, il y a longtemps que l'on a pas commenté ici un BOB.

Je pars du principe que tu est un civil qui veux constituer un BOB réaliste pour "tailler la route" en cas de problème de type "inondations/feu" dans nos contrées ou peut être parce que tu es un civil dans une zone politiquement instable. Donc pas constituer un BOB pour te faire "plaisir" avec du matos que l'on recommande dans les revues "spécialisées" parce que leur lectorat le valorise.

Une gourde 1,5 litre : C'est trop ou trop peu. Le principal problème c'est que les pastilles sont en en général valables pour 1l. Une gourde 1l fait bien le taf et une gourde de 2l sera insuffisante dans le Sahara
un quart 800 ml qui s'emboite dans la gourde. OK. 500ml peuvent suffire dans un but de faire plus léger/compact.
un couteau de camps cold steel peace maker 2. Ici on aime les couteaux. Mais là c'est un peu "overkill". C'est plus un couteau de combat* qu'un outil léger, pratique et solide. J'échangerais contre un truc costaud plus léger + un SAK+aiguisoir léger
un sac de couchage -10 degrés Si c'est un sac synthétique tu es environ à 2KG pour un sac confort -10°C...c'est beaucoup. Pour un Bob un sac moins isolant me semble suffisant à moins d'habiter en zone très froide. Un BOB ce n'est pas pour la randonnée, il s'agit de survivre, donc la température "extrême" peut être prise en considération. De plus un sac de couchage -10°C sans un matelas de sol pour -10°c est quasi inutile.
une tenue de rechange ( pantalon,sous-vetement,tee shirt,vetement thermique,tour de cou) A part le tour de cou, c'est inutile pour un BOB. En revanche il manque au moins un bonnet et surtout des paires de chaussette de rechange
une scie pliable miltech connait pas. Pour un BOB la scie d'un SAK me semble suffisante. On n'est pas là pour bucheronner
une clé USB avec document personnel. Ca mange pas de pain
papier d'identité et un peu de cash. OK. Dans le cash pour un bob je prendrais des euros mais aussi des dollars et si je suis dans les alpes  des francs suisses
Carte papier et Boussole Boussole ok, assures toi qu'elel est valable pour ton hémisphère et ta longitude. Carte...une grande carte routière peut suffire pour un bob. Idéalement elle est plastifiée ou au moins dans un grand ziploc. Peut être compléter par une carte détaillée du lieu de stockage de ton bob pour s'esquiver en douceur. Mais normalement tu as repéré les itinéraires avant
nourriture pour 5 à 7 jours. (lyophilisé, riz, fruit sec,café et thé pour le petit déjeuner) C'est trop. Trois jours de nourriture permettent de faire 150km à pieds. En revanche je prendrais du sel, du sucre et des vitamines.
trousse de secours Anti douleur, anti diarrhée, anti allergique, collyre, tire tique, désinfectant, si possible antibio large spectre, cours de secourisme
Radio Baofeng UV5R avec batterie à pile rechargeable pourquoi pas. Une radio AM/FM me semble utile. Je crois que le Baofeng peut le faire
kit de bricolage (quelques clous, du ducktape,un peu de fil de fer,ect)ok
kit feu (briquet, fire steel, allumette,amadou) OK, mais un truc sérieux et dans un rangement étanche
Pastille de purification d'eau tenir compte de la capacité. Pour un BOB j'y adjoindrais un moyen de filtration. Les pastilles sont seulement efficaces sur les bactéries, un peu sur les virus (pas tous), pas vraiment sur les parasites et pas du tout sur la pollution chimique. Or, pour un BOBO il me semble important de pouvoir vite traiter de l'eau putride. 
réchaud pliable essbit Ca c'est bien! "WM ostfront qualified". Avec tu peux réellement purifier à peu prêt n’importe quoi, modulo le chimique (et encore)
trousse d'hygiène minimaliste du savon est incontournable. La brosse à dent et à ongle aussi. Sans hygiène on ne dure pas longtemps.
couvre sac anti-pluie Bof. C'est plus utile d'avoir dedans des sacs étanches (sac poubelles ok)
Lampe frontale ok
Tarp 3x3 Ares avec sardine et 30 de paracorde BOF. un tarp silnylon est certes plus cher masi plus compact, pratiquement aussi solide, plus durable, plus léger, plus compact. Ne pas négliger le bon vieux poncho milouf, ce n'est pas confortable sous la pluie, ce n'est pas confortable pour dormir, mais c'est une assurance vie.
1 Rouleau de PQ Pourquoi pas. A choisir je prendrais surtout un moyen de se laver très bien les mains. Avoir les fesses pas propre n'est pas très grave. En revanche avoir les mains sales et les porter à la bouche...c'est pas terrible.
1lampe frontale 2?

Pour ta question sur le poids :


- Ton sac est un gros sac milouf inutilement solide et trop compartimenté à mon gout. Si tu es milouf c'est ok. Mais pour un BOB ne devant pas servir souvent, un truc plus simple, sans les multiples zips non protégés contre la pluie et fragiles, plus léger pesant moins de 1,5 est amplement suffisant.
J'ajouterais qu'il est bon d'avoir un sac pouvant transporter des trucs en plus temporairement à l'extérieur. Je ne crois pas que l'on trouve beaucoup de couvertures ou bûches ayant des attaches molle intégrées. En revanche un sac tout bête avec rabat et des lanières peut facilement permettre de transporter du bois, une couverture, un gros manteau ou autre charge.
Pour moi un sac milouf est utile pour les miloufs. Il permet d’aller directement aux munitions, à la radio, aux médics sous le feu de l'ennemi. C'est aussi possible pour le copain alors que tu le portes sur ton dos. Il permet d'accrocher des ustensiles miloufs prévus pour les attaches molle. Mais c'est rare dans ma campagne d'en trouver au coin du bois.

- Un tarp silnylon est plus léger et compact
- AMHA tu peux gagner sur les vêtements de rechange. Oui tu vas ronquer...et alors ? En revanche l'hygiène des pieds et du calcif  c'est important, le reste moins à court terme.
- Le sac de couchage est trop isolant. Je prendrais un sac synthétique de 1kg (valable autour de 0°C en relatif confort et bien plus en mode survie). Je prendrais au moins un petit matelas en mousse de type BW.
- Tu peux gagner sur la bouffe. Tu ne vas pas mourir de faim en quelques jours. Tu dois avoir de quoi te booster durant quelques jours d'effort, disons 3. Après soit tu trouves du ravitaillement, soit si tu es sur la Lune ce n'est pas 5 à 7 jours de bouffe qui t'aiderons.
- Le couvre sac est inutile si tu ne prends pas un sac passoire (plus c'est simple, mieux c'est), d'autant plus si tu as des sacs poubelles pour protéger tes affaires.

En revanche, il manque peut être quelques items. Perso une paire de jumelle et un sifflet ne me semblerait pas inutiles. Il est bon de pouvoir étudier de loin un check point avant de s'y aventurer. D'un autre coté cela peut éveiller des soupçons (jumelles = espion). Le sifflet est toujours utile. Une cuillère est indispensable. Il manque peut être aussi de la crème solaire, selon l’endroit où tu te trouves et le reste de tes habits. Il manque des chaussettes, un bonnet ou un passe montagne fin, peut être des gants de cuir. Le matelas manque, à défaut au moins une protection contre l'humidité su sol.

 :)


* Le couteau de combat me semble inutilement lourd et encombrant et difficile à gérer en cas de contrôle. Inutile parce qu'il ne donne pas un avantage significatif par rapport à un couteau moins spécialisé et plus compact, par rapport à un gourdin ramassé sur le chemin et vraiment pas par rapport à des hostiles armés. Sauf dans les films.
 
Certes les miloufs spécialisés peuvent en avoir l'usage (pas le caporal fourrier). Mais c'est plus un truc psychologique qu'autre chose (pour soi et contre l'autre). Et de toute façon le milouf en question il a du (vraiment) lourd à coté du couteau de combat dédié.



« Modifié: 21 janvier 2021 à 23:06:46 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 janvier 2021 à 19:36:29
Réponse #2

Rantanplan


Une gourde 1,5 litre les bouteilles d'eau minérales sont très solides et pèsent bcp moins lourd
un quart 800 ml qui s'emboite dans la gourde.
un couteau de camps cold steel peace maker 2.
un sac de couchage -10 degrés Alors là je demande à voir ! Un def4 c'est pipot -8 confort (plutôt -4 amha) et c'est hyper très volumineux. T'est sur que c'est un -10 "confort" selon la norme ?  + tu stockes ton BOB prêt à décamper avec le sdc compressé dedans ?
une tenue de rechange ( pantalon,sous-vetement,tee shirt,vetement thermique,tour de cou) juste les sous vêtements + chaussettes + bonnet + des gants
une scie pliable miltech
une clé USB avec document personnel.
papier d'identité et un peu de cash.
Carte papier et Boussole
nourriture pour 5 à 7 jours. (lyophilisé, riz, fruit sec,café et thé pour le petit déjeuner) un peu beaucoup mais tu pourras partager ^ ^
trousse de secours tu pourrais détailler le contenu ? c'est assez haut dans la liste de priorité amha
Radio Baofeng UV5R avec batterie à pile rechargeable
kit de bricolage (quelques clous, du ducktape,un peu de fil de fer,ect) c'est toi qui vois en fonction du poids final du barda. Pense au fil dentaire dont, tu dégages la coque en plastique. C'est 50mètres de ficelle pour un poids et un encombrement ridicule
kit feu (briquet, fire steel, allumette,amadou)
Pastille de purification d'eau
réchaud pliable essbit
trousse d'hygiène minimaliste
couvre sac anti-pluie
Lampe frontale
Tarp 3x3 Ares avec sardine et 30 de paracorde
1 Rouleau de PQ
1lampe frontale

-----------------------------

Si je n'ai pas réagi, ce n'est pas forcément qu'il n'y a rien à dire.

En fait, au vu de la liste, je prescrirai un bachotage des fondamentaux (ccvmd, règle des 3 et cie).

Par exemple, au sortir du CCVMD, tu vas vouloir de quoi te nettoyer les yeux et les protéger du soleil ou des éclats. Tu voudras aussi protéger tes mains du froid, des coupures, des échardes...

Fort de ta mise à jour logicielle, tu refais ta liste et tu pars en bivouac avec.   

« Modifié: 20 janvier 2021 à 19:42:05 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

20 janvier 2021 à 22:11:02
Réponse #3

guillaume


Les pastilles sont seulement efficaces sur les bactéries, un peu sur les virus (pas tous), pas vraiment sur les parasites et pas du tout sur la pollution chimique.

Je ne sais pas de quelles pastilles tu parles mais les plus courantes (micropur forte, aquatabs, oasis) traitent très bien les virus pour peut que le temps de contact (long, souvent égal à 2H) soit respecté. C'est justement l'avantage* par rapport à un filtre qui, en théorie, peut laisser passer certains virus.
En revanche, d'accord pour la partie parasites et pollution chimique. Et là je te rejoins : le couple filtre avec étage au charbon actif + pastille de dérivé de chlore = je suis le roi du pétrole :).

https://www.stages-survie-ceets.org/tableau-des-differents-produits-de-purification-pour-leau-version-mise-a-jour/

a+

*cette affirmation tend à diminuer d'année en d'année avec l’apparition de plus en plus nombreuse (et donc des produits qui deviennent bons marchés) de filtres permettant de capter les virus par électroadsorption.


21 janvier 2021 à 10:26:01
Réponse #4

florent.B


Difficile de répondre après Kilbith et Rantanplan, mais je me lance quand même  ;#

Déjà, tu es dans quelles conditions / ton bob doit te permettre d'aller jusqu'à où en cas d'évacuation ? Si t'es en plaine dans le sud de la France, en montagne, ou dans une grande agglomération, ce n'est pas la même chose. Évacuation avec un  véhicule (vélo, voiture...), ou à pied ? 12kg, c'est peu, mais c'est déjà beaucoup lorsqu'on doit marcher toute une journée...

A voir ton bob, j'ai l'impression que tu considères qu'il te faudra partir à pied, et dormir dans la verte, c'est à dire sans échanger avec d'autres bipèdes rencontrés sur le passage.

Du coup...

Une gourde 1,5 litre : Comme déjà dit, une bouteille en plastique ca pèse beaucoup moins lourd, et en plus tu peux la modifier pour t'en servir de filtre de fortune, à condition d'avoir un tissu propre à disposition. 2 bouteilles c'est mieux qu'une seule en été.

un couteau de camps cold steel peace maker 2 : Perso, si un jour je devais évacuer, je prendrai rien qui puisse être considéré par une arme en cas de contrôle. Parce que situation difficile (ayant justifié l'évacuation) + contrôle qui se passe mal (vu que t'es armé) => Situation VRAIMENT pourrave.
=> Privilégier un petit couteau pliant socialement acceptable (qui est tout aussi coupant et dangereux, une fois que tu as appris à t'en servir).
 
un sac de couchage -10 degrés : Pareil que les autres, je demande à voir. -10° en synthétique, ca prend de la place, mine de rien.

une clé USB avec document personnel : attention à ce qu'elle soit cryptée.

papier d'identité et un peu de cash. BEAUCOUP de cash !!!! C'est le nerf de la guerre. Que ca soit pour passer une frontière en douce ou simplement se payer une nuit d’hôtel parce que la maison à brulé et qu'il fait -10° dehors, l'argent est le facteur clé !! Réparti à plusieurs endroits, caché, pour ne pas te le faire voler.

nourriture pour 5 à 7 jours. (lyophilisé, riz, fruit sec,café et thé pour le petit déjeuner) : Ca fait trop. Le riz ca met longtemps à cuire, la purée et la semoule à taboulé demandent juste que l'eau soit chaude pour se préparer. (Pas de cuisson).

trousse de secours : A détailler. Sépare la trousse "bobologie" (avec les médicaments, tout ce qui est utile pour ton confort / ta santé à long terme) de la trousse "urgence" (qui te permet de stabiliser une victime en cas de gros soucis, type hémorragie massive)

une scie pliable miltech : Comme déjà dit, en cas d'évacuation, on est pas là pour bucheronner.

1lampe frontale : Pense à prendre des piles de rechange. Au pire, si tu n'en as pas besoin, tu pourras toujours les échanger à quelqu'un contre un autre truc dont tu auras besoin.



Par ailleurs, je rajouterai à ta liste :

- De quoi passer le temps / occuper les gens. Un jeu de cartes c'est parfait pour ca. En cas d'évacuation "civile", il faut prévoir de passer du temps (plus ou moins long) à attendre. Et lorsque les gens s'ennuient, ils peuvent devenir un problème. Sans compter que jouer aux cartes permet de créer du lien social, c'est toujours utile en cas de crise.

- De quoi charger ton téléphone : Au minimum câble / chargeur, voire même powerbank solaire.

Si tu prévois vraiment d'être en brousse, une pelle pliante (type cold steel) remplace ta scie et ton couteau fixe, tout en étant socialement acceptable, et en te permettant de creuser des trous pour t'abriter du vent. Et en cas de mauvaise rencontre, c'est un outil efficace.

De quoi t'abriter du sol : Un tapis de sol de base de D4, au minimum.

Des vêtements et chaussures solides / pratiques / socialement acceptables. : Rien qui te fasse passer pour un gars suspect aux yeux du paysan du coin à qui tu demanderas un peu d'aide. Stocké avec le bob, tu te changes quand tu pars.
Muere lentamente quien se transforma en esclavo del hábito
repitiendo todos los días los mismos trayectos,
quien no cambia de marca,
no se atreve a cambiar el color de su vestimenta
o bien no conversa con quien no conoce.
(Pablo Neruda)

21 janvier 2021 à 14:06:42
Réponse #5

Shark88



21 janvier 2021 à 15:18:59
Réponse #6

DavidManise


Question con mais bon.

Un BOB c'est un sac de rando avec des radios et trois merdouilles en plus, en gros, non ?

#fauxnaif #iltrollesonpropreforumlecon

Non mais sérieux... 

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

21 janvier 2021 à 15:39:04
Réponse #7

Chill


Quitte à troller, DavidManise aurait pu remettre les liens vers son "sac de rando avec des radios et trois merdouilles en plus" mais toujours prêt, ou ce qu'il conseille à ses stagiaires d'avoir "au cas où;)

http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=63684.0

     Chill, impertinent.
« Modifié: 21 janvier 2021 à 18:02:23 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

21 janvier 2021 à 16:33:58
Réponse #8

DavidManise


Plus aucun respect pour mon autorité ces gens là :closedeyes:

:love:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

21 janvier 2021 à 16:34:25
Réponse #9

Tompouss


Un BOB c'est un sac de rando avec des radios et trois merdouilles en plus, en gros, non ?

Bah non moi en ce moment c'est un sac avec tout ce qu'il faut pour le bébé + minimum d'hygiène pour mme et moi (enfin moi j'ai juste une brosse à dents  :lol:) et éventuellement si le temps choper mon sac du quotidien (qui contient trauma kit, bobologie, SAK, quelques outils, une lampe et un kit feu).

En cas de situation vraiment vraiment pourave, genre guerre civile je préfère être derrière 40cm de béton chez moi que sous un tarp dans les bois.

En cas de situation nécessitant de partir loin (genre accident nucléaire) on aura aussi moyen envie de dormir sous tarp.

En cas de situation de type crue ou incendie nécessitant une évacuation, là on est plus dans le fantasme mais dans le probable, on a plusieurs points de chute où se réfugier et où j'ai du nécessaire de vie pour toute la famille de stocké ainsi que de quoi dormir.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

21 janvier 2021 à 17:01:39
Réponse #10

Kilbith


Bah non moi en ce moment c'est un sac avec tout ce qu'il faut pour le bébé + minimum d'hygiène pour mme et moi (enfin moi j'ai juste une brosse à dents  :lol:)

 :love:

Ça c’est pertinent!

On parle souvent couteau et autre « entre mecs » pour gérer les invasions martiennes, mais très souvent on sera en famille.

Penser aux protections féminines et peut être aux protections tout court en plus de ce qu’il faut mini pour bébé  (on évitera le parc pliable) me semble être  plus adulte. 

Sinon j’adore lire florent b. ...c’est tellement pertinent le jeu de carte par exemple. Sans parler de ce que l’on pourrait échanger  :up:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 janvier 2021 à 17:31:26
Réponse #11

Kilbith


Je ne sais pas de quelles pastilles tu parles mais les plus courantes (micropur forte, aquatabs, oasis) traitent très bien les virus pour peut que le temps de contact (long, souvent égal à 2H) soit respecté. C'est justement l'avantage* par rapport à un filtre qui, en théorie, peut laisser passer certains virus.
En revanche, d'accord pour la partie parasites et pollution chimique. Et là je te rejoins : le couple filtre avec étage au charbon actif + pastille de dérivé de chlore = je suis le roi du pétrole :).

https://www.stages-survie-ceets.org/tableau-des-differents-produits-de-purification-pour-leau-version-mise-a-jour/

a+

*cette affirmation tend à diminuer d'année en d'année avec l’apparition de plus en plus nombreuse (et donc des produits qui deviennent bons marchés) de filtres permettant de capter les virus par électroadsorption.


Ref :

https://www.prescrire.org/editoriaux/eauVoyageur.pdf?fbclid=IwAR2Kv0DwkQ55svgm2f_FR08umLyoclDqacLte9a6l2gcez5Ea6cPxkqyeds

Les pilules ( dccna, iode...) C’est efficace sur les virus mais pas façon absolue. De plus cela dépend aussi souvent de la température, de la turbidité de l’eau et de son ph. Il est toujours bon de filtrer au mieux préalablement ( cf. Référence).


En randonnée on peut choisir l’eau, on a le temps  ( pour allonger les temps de traitement) et on est souvent dans des lieux « safe ».


Un bob c’est une autre situation. C’est pour gérer au mieux une catastrophe. Si on doit boire l’eau d’une flaque en aval d’un hôpital traitant des malades infectieux sans tout a l’égout, la protection virucide des pastilles  peut être insuffisante.

Perso, dans ces conditions, si je peux c’est filtration, pilules et si je peux ébullition 2 minutes. Si je ne peux que chauffer ce sera  au moins deux minutes.

Si j’ai beaucoup de temps et du carburant ce sera chauffage, évaporation et récupération du condensat sur un linge propre placé au dessus. Puis filtration et pilules si j’ai.

Et si des einsatzgruppen me collent aux fesses : je lappe directe dans la flaque.  :closedeyes:

En rando en montagne si l’eau choisie est claire, prise à une source et pas de troupeaux  : pastille seulement. Et si j’ai le temps je laisse agir longtemps.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 janvier 2021 à 18:12:42
Réponse #12

guillaume


On est bien d'accord :). J'aurais du précisé évidemment que ça dépendait de la température de l'eau, de sa turbidité, etc (mais c'est dans le doc du CEETS...)

C'est la raison pour laquelle je n'ai que du micropur liquide en rando mais que j'ai un gros filtre avec une gosser cartouche de charbon actif à la maison.

PACV.

21 janvier 2021 à 19:34:52
Réponse #13

Dutch


J’ajouterai une petite trousse de couture.
On esquinte facilement ses fringues & son matériel dans la nature et c'est un plus de pouvoir les arranger.
Ne serait ce que pouvoir bouger un bouton, parce qu'on a perdu une taille en pantalon au bout de 8 jours, ça facilite le quotidien.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

21 janvier 2021 à 20:21:38
Réponse #14

Richleau


Mes 2 cents :
– Des lingettes. Sur quelques jours c'est vraiment pratique pour se bricoler une toilette sans se déshabiller;
– pour la nourriture, le couscous de sarrasin se prépare avec la même dose de flotte, même pas bien chaude;
– une lacrymo me semble un minimum;
– quelques grosses épingles à nourrice si on n'a pas de kit couture;
– suivant équipement, batteries de rechange pour recharger téléphone, frontale, etc;
– sur votre clé usb & téléphone vous pouvez mettre des livres en ePub, PDF, et autres.

21 janvier 2021 à 21:22:13
Réponse #15

HommedesCavernes


Salut,

Je pense qu'il faut faire attention à ne pas confondre BOB et sac de randonnée/bushcraft.

Le BOB c'est pour quitter sa maison et rejoindre un point précis au plus vite. Pas pour aller monter un camp dans la forêt ou survivre X jours dans la nature.

Je pense qu'il y'a 2 BOB possibles:
- Le BOB pour une évacuation causée par l'incendie de sa maison, inondation, ... Bref, on se barre au plus vite et on va chez un proche ou à l'hôtel. Le nécessaire tient dans un sac de 15 litres.

- Le BOB pour la catastrophe ultime, l'épidémie zombie, la guerre civile, ... Là, est ce qu'une scie pliante ou un firesteel est vraiment nécessaire? Ce sera pas le week-end bushcraft. Mais aussi, le retour à la maison est sûrement jamais envisageable, dans ce cas ne faut il pas emmener plus de matériel?

Juste ma réflexion sur le sujet.

21 janvier 2021 à 21:24:56
Réponse #16

Matagot


Question con mais bon.

Un BOB c'est un sac de rando avec des radios et trois merdouilles en plus, en gros, non ?

#fauxnaif #iltrollesonpropreforumlecon

Non mais sérieux... 

David

Pas d'accord avec toi sur ce coup-là, du moins en ce qui concerne l'hypothétique évacuation de ma modeste personne.

J'ai cru longtemps que mon sac de rando était mon BOB (surtout à une époque où je ne savais pas ce qu'était un BOB, ou du moins qu'on appelait ça comme ça).

J'ai changé  d'avis en m'en suis expliqué ici http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,68530.msg551798.html#msg551798

Avec en plus un sage conseil provenant je crois d'un moniteur du CEETS et qui a fait Tilt ! : un matériel qui n'est pas attaché est un matériel perdu !

Autre information trouvée sur le forum et qui a commandé certains choix : le retex de personnels de premiers secours ou d'humanitaires en Haïti expliquant qu'ils se cachaient pour manger, car baffrer devant une multitude de ventres affamés, outre un éventuel questionnement éthique, présentait un très certain risque de se faire écharper ! C'est pour cela que j'ai choisi de n'emporter que de la nourriture qui peut se grignoter froide, par petites doses, sans bruit ni odeurs (fruits secs, barres). Eh oui, la survie passe aussi par une certaine dose d'égoïsme...

Enfin, et contrairement à beaucoup, j'ai blindé ma pharmacie, notamment pour ne pas avoir mal, sommeil, des angoisses et des insomnies. Je pars du principe que mon état d'esprit ne sera pas le même en cas d'évacuation que lors d'une randonnée.

Bien entendu, tout ça est très personnel et dépend largement de ses propres compétences et de son état physique et mental.

C'était ma modeste contribution à la supplique "contredisez-moi bordel !" :lol:

Grillé par l'homme des cavernes ! ;#


21 janvier 2021 à 21:58:48
Réponse #17

Hurgoz



Ref :

https://www.prescrire.org/editoriaux/eauVoyageur.pdf?fbclid=IwAR2Kv0DwkQ55svgm2f_FR08umLyoclDqacLte9a6l2gcez5Ea6cPxkqyeds

Les pilules ( dccna, iode...) C’est efficace sur les virus mais pas façon absolue. De plus cela dépend aussi souvent de la température, de la turbidité de l’eau et de son ph. Il est toujours bon de filtrer au mieux préalablement ( cf. Référence).


En randonnée on peut choisir l’eau, on a le temps  ( pour allonger les temps de traitement) et on est souvent dans des lieux « safe ».


Un bob c’est une autre situation. C’est pour gérer au mieux une catastrophe. Si on doit boire l’eau d’une flaque en aval d’un hôpital traitant des malades infectieux sans tout a l’égout, la protection virucide des pastilles  peut être insuffisante.

Perso, dans ces conditions, si je peux c’est filtration, pilules et si je peux ébullition 2 minutes. Si je ne peux que chauffer ce sera  au moins deux minutes.

Si j’ai beaucoup de temps et du carburant ce sera chauffage, évaporation et récupération du condensat sur un linge propre placé au dessus. Puis filtration et pilules si j’ai.

Et si des einsatzgruppen me collent aux fesses : je lappe directe dans la flaque.  :closedeyes:

En rando en montagne si l’eau choisie est claire, prise à une source et pas de troupeaux  : pastille seulement. Et si j’ai le temps je laisse agir longtemps.

En automne dernier, lors de la tempête Alex dans le sud de la France, la station essence de St Martin Vésubie a été embarquée dans cette dernière avec l'ensemble de ces cuves, entrainant ainsi une pollution aux hydrocarbures....et comme l'alimentation en eau potable du secteur provient de la rivière, il a fallut distribuer des packs d'eau. Du coup, pouvoir filtrer les pollutions chimiques dans des zones accidentées semble assez précieux; et c'est vrai qu'on prélève dans un cour d'eau, ou au robinet dans une base arrière.
« Modifié: 21 janvier 2021 à 22:18:34 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

22 janvier 2021 à 09:05:06
Réponse #18

Shark88


Merci tous le monde pour les conseils, certes le sac de couchage est un peu volumineux mais il ca se bien au fond d'un sac.

Mon BOB doit être le plus polyvalent possible d'où je demande vos conseils.

22 janvier 2021 à 09:36:42
Réponse #19

Pandaisgiant


Hello, modeste contribution sur quelques points après une mésaventure en allant en forêt.

Eviter le couteau de barbare et prendre une scie look cool si besoin perçu : je me suis pris l'envie de partir m'amuser en forêt après le confinement 1et. Comme toujours sac à dos petit Mora, scie pliante et SAK, le tout enfui au fond de sac sous pochette. J'ai aussi un pique-nique, trx et quelques affaires...mon pantalon de rando préféré un charmant 5.11 très confortable mais en cam CE... pas de bol ca tombe le matin de la manif des soignants et m*rde mon tshirt est noir comme ma casquette. Et là c'est le drame je tombe à  gare de Lyon sur le flic des transports qui voulait son quota : direct en case garde à vue, bonne rigolade quand on m'interroge sur mon job, rappel à la loi, journée perdue et découverte de la GAV au "pays des droits de l'homme ".

Pour moi ça finit bien mais dans une situation critique ça peut très mal finir.

Conclusion : prendre un couteau suisse, éviter le camo sur les vêtements même si on aime l'imprimé et préférer une couleur neutre ou nature, le noir passe pas bien à cause de gros cons.

Autre commentaire : la pandémie actuelle et autre potentielle ? Peut être 2, 3 masques et même un FFP3 pour évacuer en cas de pollution?

22 janvier 2021 à 10:47:18
Réponse #20

Shankara


En parlant de couleur, à Montpellier, ils ont changé depuis quelques années les tenues des contractuels chargés de contrôler les stationnements. Ils passent souvent inaperçus en tenue de travail grise/charcoal et casquette. Plusieurs fois, je me suis fait surprendre à les avoir vus sans que cela imprime mon cerveau.


22 janvier 2021 à 12:06:43
Réponse #21

Hurgoz


En parlant de couleur, à Montpellier, ils ont changé depuis quelques années les tenues des contractuels chargés de contrôler les stationnements. Ils passent souvent inaperçus en tenue de travail grise/charcoal et casquette. Plusieurs fois, je me suis fait surprendre à les avoir vus sans que cela imprime mon cerveau.



Ce n'est pas qu'ils ont changé de tenue, c'est que depuis le 01/01/18, les places de parking ont été privatisées...
« Modifié: 22 janvier 2021 à 12:30:52 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité