Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pétrole pour Lampe  (Lu 2191 fois)

09 janvier 2021 à 22:00:43
Lu 2191 fois

stoni73


Bonjour à tous, ayant fait l'acquisition d'une lampe à pétrole Gaudard je me demandais quel genre de carburant utilisez-vous car j'ai acheté du pétrole désaromatisé en 1L avec une teneur de 2% aromate est cela sent beaucoup dans ma chambre assez rapidement.

Avez-vous des astuces ou une marque de carburant avec un taux très faible aromate?

Je vous remercie par avance.

09 janvier 2021 à 23:25:41
Réponse #1

Chill


Bonjour cher inconnu,  :D

Lors de votre achat aux établissement Gaudard, avez-vous consulté leur catalogue ?
Il est certes fourni, mais une réponse pertinente s'y trouve !

Espérant avoir aidé,
    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

10 janvier 2021 à 02:27:24
Réponse #2

François


Une lampe à pétrole, ça sent toujours assez fort. Déconseillé dans une pièce mal aérée, en particulier dans une chambre à coucher quand on y dort.
Ceci dit, le moins puant des combustibles dispos en France est à mon gout le Kerdane de Total.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

10 janvier 2021 à 09:59:20
Réponse #3

Chill


Citation de: François
Une lampe à pétrole, ça sent toujours assez fort. Déconseillé dans une pièce mal aérée
.... le moins puant des combustibles dispos en France est à mon gout le Kerdane de Total.

Il existe plusieurs Kerdane. Un seul a moins de 0,03% d'aromatique.

Je plussoie pour l'aération du local éclairé. Avec une lampe tempête en extérieur le problème ne se pose pas. Avec des becs Kosmos en intérieur chez moi, il ne se pose pas non plus : je cuisine au gaz et les aérations sont efficaces.   ;)

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

10 janvier 2021 à 20:29:50
Réponse #4

Van


Citation de: Chill
Je plussoie pour l'aération du local éclairé. Avec une lampe tempête en extérieur le problème ne se pose pas. Avec des becs Kosmos en intérieur chez moi, il ne se pose pas non plus : je cuisine au gaz et les aérations sont efficaces.   ;)

    Chill.

Dans une pièce mal aérée, comme une chambre, y a-t-il un risque par rapport au monoxyde de carbone ?

10 janvier 2021 à 22:22:19
Réponse #5

Chill


'llo,

Citation de: Van
Dans une pièce mal aérée, comme une chambre, y a-t-il un risque par rapport au monoxyde de carbone ?

Toute combustion d'hydrocarbure peut générer des traces de CO. Dans une lampe correctement entretenue, réglée et conçue, ce gaz est rebrûlé. La quantité résiduelle est négligeable.

- Regardons les ordres de grandeur : Volume du réservoir de la lampe ? temps de combustion ? volume de la pièce ? Débit (ou surface) des flux entrants/sortants ?
- Regardons les conditions d'utilisation : le verre est-il du bon modèle, de la bonne longueur ? La galerie est-elle propre et dégagée ?

Si pas de fumée, combustion en excès d'air (rôle de la galerie et de la géométrie du bec).
Si pas assez d'O2 dans la pièce, le problème sera amplifié/accéléré par la combustion, mais l'hypoxie tuera autant que le CO.

Tu dis "Mal aérée" :  type d'ouvrants ? VMC ?
Tu dis "Une chambre" : condition d'utilisation ? durée d'utilisation de l'éclairage ?

Dans les temps historiques d'usage des lampes à pétrole (ou dans les sites actuels l'utilisant quotidiennement), l'étanchéité des lieux de vie n'était pas ce que nous connaissons. De plus, on allait se coucher avec un éclairage individuel tel qu'une chandelle, une lanterne ou un bougeoir car le besoin d'illumination était limité en intensité et en durée. La "grosse" lampe à pétrole restait dans les pièces communes.

 :closedeyes: Dans un sous-marin ou dans le bunker de l'apocalypse, une lampe à combustion externe n'est pas la réponse adaptée au besoin.  ;#

Pourquoi cette chambre est-elle encore utilisée malgré son défaut d'aération ?
Quand ce défaut sera-t-il corrigé ?
Quel besoin d'avoir un éclairage "puissant" pour se coucher ?
Utilisons les outils pour le contexte dans lequel ils ont été créés.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

10 janvier 2021 à 23:48:39
Réponse #6

Rantanplan


@Chill

Quel est ton avis sur les émissions de particules fines et de "potentielles vapeur potentiellement irritantes / carcinogènes" par ce type d'appareil ?

11 janvier 2021 à 00:34:12
Réponse #7

Van


Pourquoi cette chambre est-elle encore utilisée malgré son défaut d'aération ?
Quand ce défaut sera-t-il corrigé ?
Quel besoin d'avoir un éclairage "puissant" pour se coucher ?
Utilisons les outils pour le contexte dans lequel ils ont été créés.

    Chill.

Merci pour ta réponse, Chill. Les circonstances sont une pièce mal aérée car bien isolée et absence de VMC due à une panne du réseau électrique et donc utilisation de la lampe à pétrole pour s'éclairer pendant plusieurs heures. Pas de chauffage car il est électrique, or c'est l'hiver et donc ouvrir pour aérer ferait descendre encore un peu plus la température déjà basse à l'intérieur.
Penses-tu que le risque est important au point qu'il est conseillé de s'équiper spécifiquement dans cette pièce d'un détecteur de CO "de table" ?

Et puis, je ne sais si tu a entendu parler de ce triste fait-divers :
https://www.fr24news.com/fr/a/2021/01/8-morts-dans-lempoisonnement-au-monoxyde-de-carbone-du-reveillon-du-nouvel-an-en-bosnie.html

Les 4 filles et les 4 garçons ont été retrouvés morts tous encore assis à table. Un effet aussi foudroyant de ce gaz est effrayant.
Ils étaient 9 à fêter le nouvel an, mais passé minuit l'un des garçons est parti car il devait travailler le lendemain matin. Cela lui a sauvé la vie.
 
« Modifié: 11 janvier 2021 à 00:47:30 par Van »

11 janvier 2021 à 06:00:59
Réponse #8

Jean-Yves


Quelques pistes...

1) Peux-tu nous poster une photo de ta lampe ou alors le modèle exact?
J'imagine que tu as une lampe récente, or une fois sur deux les Gaudard modernes sont livrées avec le mauvais verre, comme celle-ci.
Un verre "boule" (verre Matador) sur un bec Kosmos (verre sans petit disque pour étaler la flamme) va être mal alimenté en oxygène et donc sentir mauvais, en plus d'éclairer moins bien.
Il faut un verre avec une constriction autour de la flamme, comme ici.

2) Concernant la qualité du pétrole : il faut privilégier les bidons de 5 ou 20 litres pour chauffage à pétrole, et ne pas prendre le moins cher.
Je n'habite pas en France, donc je ne peux pas de conseiller de marque, mais va fouiner sur le forum Lampes à pression, il y a des discussions sur les carburants (pas mal de discussions un peu partout, explore ou utilise la recherche).

3) Concernant le CO : à moins de dormir dans un placard et de laisser la lampe allumée toute la nuit, je ne m'inquièterais pas pour une lampe qui est allumée dans une chambre.
De même, si la lampe de fume pas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter des suies.
Une lampe à pétrole n'est absolument pas censée fumer, si c'est le cas c'est que la mèche est trop montée ou la combustion mal gérée (mauvais verre, etc.).
Tu remarques que ton verre de lampe noircit? -> baisse ta mèche.
Tu remarques que tu as du noir dans les narines -> baisse ta mèche.

Par contre, un chauffage à pétrole dans une petite chambre, qui brûle toute la nuit, cela mérite effectivement un détecteur de CO.

Sources : lectures + expérience de lieux souterrains avec quelqu'un qui avait un détecteur de CO portatif...

11 janvier 2021 à 09:09:07
Réponse #9

Chill


@ Rantanplan :
"Quel est ton avis sur les émissions de particules fines et de "potentielles vapeur potentiellement irritantes / carcinogènes" par ce type d'appareil ?"
Je n'ai pas d'avis. Ma conviction est que le "problème" des particules fines est arrivé quand on a su les détecter. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de particules fines, je dis qu'on leur a taillé un costume bien trop grand pour elles ...
Tout frottement sec en produit en plus ou moins grande quantité : pneu sur la route, semelle sur le sol, tissus d'habillement, embrayage, courroie, freins, travail de la pierre, du bois, etc.
La combustion des matériaux à base de cellulose en produit une quantité considérable. Parler sur ce forum des dangers des particules fines et autres vapeurs cancérogènes/irritantes à des pratiquants de bushcraft maîtrisant l'art du feu de bois tout temps me semble paradoxal.  ::)
"Tout est poison, rien n'est poison, c'est la dose qui fait le poison" (Paracelse)

@ Van :
Ta pièce "bien isolée sans VMC" va vite avoir d'autres problèmes dans la durée :  odeurs, humidité, etc.
Je me suis déjà exprimé sur l'emploi de flamme nue en espace hermétiquement clos : ce n'est pas une solution au problème.
Si tu es en "tout électrique" pose toi par exemple la question du remplacement temporaire de ton alimentation : auto production partielle ou totale, groupe ou batteries de secours, ou stock de piles.
Mon exemple perso : j'ai plusieurs véhicules. En cas de coupure prolongée du réseau j'utilise la batterie de l'un avec un inverter 300W pour alimenter ma chaudière gaz et un circuit "prioritaire" communication & éclairage pré-câblé au tableau électrique.
Mon père avait bidouillé des BAES pour qu'ils tiennent jusqu'à 24h. Avec l'emploi généralisé des LED, il aurait probablement pu aller bien plus longtemps.
Pour l'article en lien il est fait mention d'un "générateur". On connait l'emploi fait dans les années 40 de l'échappement des moteurs de char en stationnaire.  ^-^

@ Jean-Yves :
1) Je suis surpris de ton appréciation sur les Ets Gaudard : je n'ai jamais eu d'ennui avec eux, ils ont toujours apporté des réponses sérieuses aux questions posées et leur matériel fonctionne bien chez mes relations qui en possèdent. (Je n'ai pas d'intérêt chez eux.)
Ton exemple m'interpelle : la lampe 4"' de l'illustration me semble avoir le "bon" verre, ce n'est pas un verre pour bec Matador ; pour les bec Kosmos les strictions arrivent pour des calibres supérieurs.

2) D'accord.

3) Encore d'accord. L'emploi prolongé d'un éclairage à flamme dans les locaux à sommeils me semble hérétique. Et qui dit chauffage à pétrole dit cheminée, ou ventilation du même ordre de dimensionnement que pour du gaz.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

11 janvier 2021 à 10:12:32
Réponse #10

Jean-Yves


@ Van :
Ta pièce "bien isolée sans VMC" va vite avoir d'autres problèmes dans la durée :  odeurs, humidité, etc.
Je me suis déjà exprimé sur l'emploi de flamme nue en espace hermétiquement clos : ce n'est pas une solution au problème.

On n'a pas non plus rappelé le dégagement de vapeur d'eau lors de la combustion de pétrole, de gaz, de bougies... Ça "chasse l'humidité" quand l'air est chaud, mais quand tu as éteint ta source de chaleur et que l'air s'est refroidi, tu te retrouves avec un environnement humide et donc glacial.

@ Jean-Yves :
1) Je suis surpris de ton appréciation sur les Ets Gaudard : je n'ai jamais eu d'ennui avec eux, ils ont toujours apporté des réponses sérieuses aux questions posées et leur matériel fonctionne bien chez mes relations qui en possèdent. (Je n'ai pas d'intérêt chez eux.)
Ton exemple m'interpelle : la lampe 4"' de l'illustration me semble avoir le "bon" verre, ce n'est pas un verre pour bec Matador ; pour les bec Kosmos les strictions arrivent pour des calibres supérieurs.

Pour quelqu'un qui n'a pas de comparaison avec plusieurs lampes, l'emploi de mauvais verres va passer inaperçu. Il va trouver normale la flamme un peu plus jaune qu'elle ne devrait, comme une bougie.

Une bonne lampe à pétrole est très fonctionnelle et sans odeur. Lorsque j'allume les deux miennes dans mon (petit) salon, on oublie souvent qu'on a coupé l'électricité!  ;#

Je ne remets pas en question la construction des lampes Gaudard qui ont l'air de fidèles reproductions avec un design éprouvé (Je n'ai pas d'intérêt chez un concurrent), je note juste que le choix de ces verres Matator sur des becs Kosmos n'est pas "très sérieux".


11 janvier 2021 à 10:30:24
Réponse #11

François


Je ne sais pas si on peut parler de reproductions, dans la mesure où ils fabriquent les mêmes lampes dans la même usine depuis plus d'un siècle  ;)
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

11 janvier 2021 à 12:21:54
Réponse #12

Chill


Citation de: Jean-Yves
Je ne remets pas en question la construction des lampes Gaudard qui ont l'air de fidèles reproductions avec un design éprouvé (Je n'ai pas d'intérêt chez un concurrent), je note juste que le choix de ces verres Matator sur des becs Kosmos n'est pas "très sérieux".



Ce ne sont pas des verre "Matador". Il existe des verres "Kosmos" bombés, surtout dans les petits calibres : voir https://www.lampe-a-petrole.com/lampes/pieces-detachees/verres-neufs/

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

11 janvier 2021 à 22:03:40
Réponse #13

Jean-Yves


Note : on rentre dans les détails sans doute, mais comme les verres ont une influence élevée sur les odeurs, ça me paraît rester dans le sujet. J'ai remarqué de grandes différences, à carburant égal, d'un bec à l'autre chez moi, même si à l'oeil la flamme paraît toujours blanche et propre.

Au temps pour moi, ce ne sont pas effectivement pas des verres Matator, je voulais dire Vienna, terme du verre "bombé"!  ;#

Ces verres Vienna* en forme de poire sont pour les lampes à flamme plate (type chemin de fer).
On les trouvait aussi sur quelques rares modèles de lampe de table à acétylène. Disons qu'ils sont bons à tout faire!

Je sais que quelques sites de vente** les notent comme "Kosmos bombe", mais je ne les ai jamais vus présentés ansi dans mes catalogues anciens. À ma connaissance, seuls les sites modernes citent le verre bombé comme un verre Kosmos.

Le diamètre de la base est compatible avec plusieurs types (Kosmos, gaz avec les petits trous, etc.), ce qui incite à utiliser n'importe quel verre sur n'importe quel bec.

Concernant le Kosmos : l'étranglement de la flamme est clé dans ce bec. D'ailleurs voici un lien vers une alternative au Kosmos, et on remarque que là aussi on cherche à mélanger les gaz de pétrole et l'air plutôt que de laisser la flamme "flotter" dans un grand espace* :
http://www.milesstair.com/Sans_Rival_Chimney.html



Principe du Kosmos :




Concernant le terme "reproduction" :
rien de péjoratif dans mon utilisation de ce terme, mais je continue de distinguer les productions d'époque avec les modernes.
Je n'ai jamais eu de Gaudard moderne entre les mains, par contre j'ai déjà manipulé des Pigeon de plusieurs générations (oui il y a des fabrications récentes), lampes de mineur ou d'autres lampes à pétrole qui avaient l'air strictement identiques, et il y a très souvent de petites différences même si les moules et outils sont ceux d'époque.

Et je précise que parfois, des productions modernes valent mieux que des lampes d'époque. Exemple qui me vient en tête : cette lanterne W.T. Kirkman est ma préférée depuis plusieurs années, et pourtant j'en ai eu des lanternes à pétrole!


Pour résumer : un pétrole qui sent, des fois c'est la faute du pétrole, des fois c'est la faute de la lampe!

* Les becs à mèche plate comme le Vienna, le bec de lanterne, le bec américain standard utilisent un tout autre principe : la flamme est aplatie, étalée au maximum pour favoriser le mélange avec l'air sur un maximum de surface et une faible épaisseur, et le verre est en effet bombé pour favoriser cet étalement.

** Je connaissais le site lampe-a-petrole.com : les restaurations sont propres, on voit que c'est un amoureux des lampes. Je continue de ne pas m'expliquer pourquoi le verre Vienna est marqué comme Kosmos. Je ne l'avais pas dit, mais j'ai déjà fait l'essai il y a très longtemps, je parle en pratique et pas en théorie ;)
« Modifié: 11 janvier 2021 à 22:19:16 par Jean-Yves »

11 janvier 2021 à 22:16:44
Réponse #14

stoni73


Bonsoir ,merci Chill pour la réponse j'aurais pu lire la notice d'explication..
J'imagine que le 3 Tosaine est plutôt pas mal.

Concernant ma lampe c'est une Lampe G.S sans abat-jour de Gaudard.

11 janvier 2021 à 22:26:22
Réponse #15

Rantanplan


@Chill
Citer
Parler sur ce forum des dangers des particules fines et autres vapeurs cancérogènes/irritantes à des pratiquants de bushcraft maîtrisant l'art du feu de bois tout temps me semble paradoxal. 

Nous sommes sur un forum de "survie".

La pollution de l'air est le 2e cause de décès évitable en France (source).

Je serai toujours étonné du manque de considération, sur ce forum, pour les trucs insidieux qui vous tueront plus probablement que la grosse hémorragie/agression/hypothermie.

C'est sur que ça fait moins fantasmer.

11 janvier 2021 à 23:28:28
Réponse #16

Chill


'llo Rantanplan,

Un article du Monde n'est pas une source scientifique, et n'étant pas médecin je ne suis pas en mesure de relever d'éventuels biais dans le communiqué de presse de Santé Publique France. Tout ce qu'il me semble est qu'il s'agit de statistiques et de probabilités.

Une de mes certitudes est ma finitude.
Comparé à mes ancêtres, j'ai atteint un âge que plus de la moitié de ceux non mort accidentellement n'a pas atteint. Il apparaît donc qu'actuellement on décède statistiquement bien plus tard que dans les temps où le chauffage au bois ou au charbon dégageaient des quantité astronomiques de particules fines, de gaz, de vapeurs et aérosols pour le moins irritants ; en plus de toutes les autres raisons d'y passer comme l'usure des semaines de 60 heures, les maladies, etc.
Qu'en tirer comme conclusion ? Aucune qui ne soit une religion. Ne pas m'exposer inutilement aux polluants identifiés nocifs à court terme. Réfléchir avant de tester "pour voir". Limiter ma pollution consciente autant que le permet la vie en société. Me documenter et confronter les sources.
Ai-je un réel choix ? Certainement, mais j'ai aussi un tas de bonnes raisons de ne pas tout changer, et de ce fait j'essaie d'assumer.
Et comme le dit le Taulier : "... et à la fin on crève."

Face aux dangers d'hémorragie ou d'hypothermie, je tente de contribuer ici en fonction de mes connaissances avec des solutions éprouvées et efficaces. Je ne fantasme pas : ça arrive, j'ai pratiqué et je pratiquerai probablement encore.

Qu'as tu de concret à partager sur ce forum pour prolonger la vie face aux dangers insidieux que tu dénonces ?

Ce n'est ni une provocation, ni une polémique. Démarre un autre fil car le thème de celui-ci est "Pétrole pour lampe".

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

12 janvier 2021 à 00:05:23
Réponse #17

Jean-Yves


On parle de survie! Et puisqu'on parle de lampes à pétrole, je fais pour ma part la distinction entre :

- un usage de secours, exceptionnel : les particules fines ne me dérangent pas, par contre la maîtrise de la lampe, l'optimisation de la lumière et de la chaleur m'importent, de même que la sécurité (bon carburant dans la bonne lampe, etc.);

- un usage récréatif : c'est le meilleur moyen de se familiariser avec les lampes, d'avoir toujours du pétrole de prêt, de savoir les utiliser, etc. (vraiment, je l'encourage : faites des soupers romantiques avec vos Gaudard ou lampes anciennes, essayez les verres et les carburants, amusez-vous);

- un usage quotidien dans une démarche de vie dans les bois, etc. : j'ai déjà posté là-dessus ici et là (pseudo Cavannus que j'ai récemment changé), je suis un fervent partisan du propane (combustion très propre, pas de manipulation de liquides) et des panneaux solaires. Pour moi, la lampe à pétrole pour un usage quotidien quand on a le choix d'autres sources, c'est du "folklore", c'est "pour faire comme autrefois", "pour se la jouer rustique".
J'ai déjà déconseillé les fameuses lampes Aladdin à des personnes dans une démarche de simplicité volontaire. Du pétrole qui est autant un produit pétrolier que le gaz, un manchon incandescent qui est un produit purement industriel, des pièces détachées coûteuses, une technologie des années 1910 mise au point dans le but de briller autant que l'électricité : on a tous les inconvénients du pétrole tout en restant aussi dépendant des industries qu'avec l'électricité ou la bouteille de gaz.
« Modifié: Aujourd'hui à 07:39:18 par Jean-Yves »

12 janvier 2021 à 03:19:29
Réponse #18

Van


Merci Jean-Yves et Chill pour vos réponses éclairantes  :)
« Modifié: 15 janvier 2021 à 01:21:12 par Van »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité