Nos Partenaires

Auteur Sujet: Recherche couchage 4 saisons léger  (Lu 1500 fois)

17 décembre 2020 à 14:11:02
Lu 1500 fois

Solar


Bonjour,
Je recherche un système de couchage qui fonctionnerait de l'été à l'hiver (-15°C), et qui protégerait bien évidemment de la pluie/neige et du vent.
J'ai tout de suite pensé au combo Hamac-Tarp, mais il reste à traiter l'isolation thermique.
Ainsi, j'ai quelques questions concernant ce système de couchage (s'il y a mieux que le Hamac-Tarp, je suis preneur :) ).

Je ne sais pas si un sac de couchage est obligatoire (c'est tout de même énorme et ça fait vite chère :( ). Serait-il possible de s'en passer si l'on a des vêtements très chaud (pull en mérinos 600g/m² et pantalon en mérinos 200g/m², en plus d'une première couche de thermorégulation) ?
Sinon, faut-il avoir un sac de couchage "classique" ou un en forme de patte d'éléphant (afin d'éviter d'écraser le dos du sac de couchage) ?

Le hamac filet est-il un bon choix ou faut-il rester sur une toile ?

Pour le tarp, il existe des modèles fermés que les Anglo-saxons nomment "winter tarp". Je n'en ai cependant pas trouvés achetables en Europe et leur prix de base est assez élevé (~150€ sans les frais de transport et autres taxes).
Il existe aussi des tarps avec une face aluminisée. Est-ce une bonne idée ?
J'ai trouvé un modèle de 2m/3m qui est prévu pour se refermer sur lui-même au moyen d'une tirette (pour faire un abri en forme de tube triangulaire). Je pensais en coupler deux pour faire un tarp de 2m/6m et ainsi avoir bien assez de longueur pour faire des haubans (pour avoir un montage en canadienne fermée).
Il paraît que les tarps aluminisés peuvent attirer la foudre en cas d'orage (ça reste des grandes surfaces métalliques), donc ce n'est peut-être pas une bonne idée.

17 décembre 2020 à 14:45:47
Réponse #1

bloodyfrog


Bonjour,

Quelle est ton expérience du bivouac?
As tu déjà dormi dehors? En hiver?
As tu déjà dormi en hamac?

Tes questions me laissent penser que tu devrais essayer tout ça simplement, avant de penser concept et éventuel achat...

Manu. :)

17 décembre 2020 à 14:53:25
Réponse #2

Solar


Salut,
Je compte débuter donc je n'ai pas d'expérience ;)
N'ayant pas beaucoup d'argent, j'aurais aimé commencer par quelque chose de peu chère et polyvalent (et pas trop lourd).

17 décembre 2020 à 15:13:19
Réponse #3

Tompouss


Salut,
Je compte débuter donc je n'ai pas d'expérience ;)
N'ayant pas beaucoup d'argent, j'aurais aimé commencer par quelque chose de peu chère et polyvalent (et pas trop lourd).

Le sac de couchage c'est ton assurance vie par temps froid, pour moi hors de question de s'en passer.

Après peu cher, polyvalent et pas trop lourd pour passer ses premières nuits dehors :

Tarp : décathlon basique
Matelas : thermarest ou décath en mousse (véto pour l'hiver en dessous de 10°c, là il te faudra quelque chose avec un R plus élevé)
Tapis de sol : une couverture de survie épaisse de décath
Sac de couchage : un decath 0°c (hors période hivernale) ou un snugpak élite 5 (période hivernale)

Avec ces 4 items et un peu de savoir tu peux te monter un abri correct partout (le tarp en tipi c'est mieux que le montage "canadienne" l'hiver, encore mieux avec un poncho pour fermer l'entrée s'il pleut)

Si tu veux dormir en l'air tu peux toujours essayer un hamac décath et investir ensuite si t'y est bien (avec le même matos que celui ci dessus).

Maintenant si t'as pas d'expérience deux trucs pertinents à faire :
- un stage N1 au ceets (ou chez tout autre organisme sérieux)
- t'entraîner dans ton jardin ou proche de chez toi si tu n'as pas de jardin (à proximité immédiate d'un moyen de te mettre à l'abri des intempéries et au chaud, idéalement avec quelqu'un de plus expérimenté qui pourrait éventuellement te prêter du matériel pour les premières fois.)


PS : l'hiver c'est pas la meilleure période pour ses premières nuits dehors car il faut mieux gérer sa température, une bouillotte bien étanche (ou une gourde bien étanche) sont un must pour préchauffer le duvet par temps froid, je ne m'en passe plus depuis quelques années déjà.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

17 décembre 2020 à 16:21:33
Réponse #4

florent.B


Salut Solar,

Comme les autres te l'ont très bien dit, avant de penser aux concepts, des petits tests dans le jardin (avec la maison pas loin pour rentrer au milieu de la nuit en cas de problème  ;# )  sont très efficaces pour se remettre les idées en place. 

- Un hamac de base à D4 : Aux alentours de 20e (de mémoire)
- Une grosse bâche "qui fait le job" : Moins cher encore, dans un magasin de bricolage.
- Reste à trouver un vieux sac de couchage, un bonnet, un gros pull en laine...
Et pour un budget de moins de 50e, tu peux déjà tester tes hypothèses (et te rendre compte d'à quel point un SDC c'est utile  :doubleup: :doubleup:), en t'assurant de le faire sans te mettre en danger !  ;)


Maintenant, pour répondre à tes questions concernant ensuite le duo "hamac/tarp", que je pratique avec amour :  :love: :love:

- L'isolation "par le bas" est loin d'être top, surtout il y a un peu de vent. "Ma" solution a été de rajouter, en plus, un matelas type "mini-mousse de yoga". Malgré cela, les pieds ne sont pas à l'abri d'un sentiment de fraicheur parfois inopportun. (Faut dire que mon matelas s'arrête aux genoux.  :lol:)
- Les hamacs "filets", c'est pas confortable du tout. Pour une petite halte, pourquoi pas, mais dormir dedans toute la nuit, c'est pas la même.
- Si t'as un gabari un peu grand, n'hésite pas à prendre un hamac deux places.
- Plus ton tarp est bas, et proche du hamac, plus tu seras abrité du vent. Pareil pour le hamac : Plus il est bas, moins il y a de vent en dessous. Si tu te démerdes bien, tu peux faire descendre les deux cotés du tarp jusqu'au sol ou presque, avec le hamac à 30cm au dessus du sol.
- Comme souvent en bivouac, le choix de l'emplacement est primordial. Bien sur, il te faut deux points où fixer ton hamac... Mais si en plus tu arrives à être abrité du vent, tu vas tout de suite gagner quelques degrés.
« Modifié: 20 décembre 2020 à 13:53:37 par florent.B »
Muere lentamente quien se transforma en esclavo del hábito
repitiendo todos los días los mismos trayectos,
quien no cambia de marca,
no se atreve a cambiar el color de su vestimenta
o bien no conversa con quien no conoce.
(Pablo Neruda)

17 décembre 2020 à 17:07:14
Réponse #5

Solar


Merci pour les réponses :)

En ce qui concerne l'inconfort d'un hamac filet, ainsi que l'isolation du dos, une solution intéressante (et peu chère) serait simplement de prendre un tapis de sol mou avec face aluminisée. On peut en trouver à 6€ (ça ressemble à des pare-soleil de voiture, mais format tapis de sol).
Disons que l'avantage d'un hamac filet, c'est la solidité et la facilité de réparation.

Après, l'idée de ce post, c'était surtout d'essayer de concevoir un système de couchage polyvalent.

C'est sûr qu'il serait très intéressant que j'achète un peu de matériel le moins chère possible pour me donner une idée du bazar, mais j'aurais bien voulu acheter directement quelque chose de très fonctionnel (été comme hiver).

Le sac de couchage c'est ton assurance vie par temps froid, pour moi hors de question de s'en passer.

Est-ce une assurance vie dans le sens où c'est vital, ou dans le sens où on peut s'en passer mais qu'il vaudrait mieux tout de même l'avoir ?

17 décembre 2020 à 17:39:14
Réponse #6

Puk


Bonjour à tous,

Le cahier des charges proposé ici (hamac, léger, et la question du SdC ou non...) me rappelle ce sujet défi lancé par David chez les voisins d'en face : Dormir dehors pour moins d'un kilo
Le lien : https://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=6316

La prudence est de mise lors de test (de soi ou de son matos), le faire proche de la maison pour rentrer au milieu de la nuit si besoin.
Ma première nuit "hivernale"(autour de 0°) en hamac s'est fini dans mon lit vers 2h30 du mat'.

Au plaisir de vous lire,

Puk
"La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé"

17 décembre 2020 à 18:20:01
Réponse #7

Solar


Excellent :)

Ça ressemble un peu à l'idée que j'avais, en plus minimaliste et en plus fonctionnel :)

Par contre, je ne vois pas trop comment David a fait pour que la couverture de survie ne le touche pas. Elle devrait "tomber" sur lui puisqu'il n'y a pas de faîtière.

Il grelottait un peu en 0°C avec des vêtements normaux et avait trop chaud à 10°C ; on peut dire qu'on est sur du 5°C confort.
Quelle serait la température de confort avec un pull en mérinos à 600g/m² et un pantalon à 200g/m² (je compte bien les rentabiliser ceux-là) ? On doit bien gagner quelques degrés :)

Mais bon, on a déjà là quelque chose d'excellent, de très peu chère, et de très léger :)

17 décembre 2020 à 20:30:22
Réponse #8

guillaume


Ce que tu cherches n'existe pas, sinon les sacs de couchages auraient été abandonnés et la solution miracle serait utilisée par tout le monde ::).

-Dormir en hamac est moins optimal thermiquement qu'un système au sol. En revanche ça préserve de l'eau, de la boue et (un peu) des insectes.
-Le hamac filet ça ne marche pas pour dormir dedans. C'est bien pour faire une étagère sous un abri.
-Dormir avec des vêtements s'est possible, mais pas confort. À moins d'avoir une telle couche de vêtements qu'il devient plus rentable (poids, encombrement), d'avoir un sac de couchage. Cf première phrase.

Tout ça ne concerne que la partie matos, qui n'est normalement que le prolongement de ton attitude, tes compétences, connaissances et ton état physique.
Pour aller plus loin (ou devrais-je dire : commences par ça ?), potasse les notion de RECC, les surfaces d'échange du corps, le ratio surface/volume. Ça te permettra d'éliminer certaines hypothèses tout seul :).

a+

18 décembre 2020 à 16:29:03
Réponse #9

Puk


Mais bon, on a déjà là quelque chose d'excellent, de très peu chère, et de très léger :)

Certes mais pas durable. C'est une solution de secours.
De plus David se connait bien, maîtrise l'usage de son matériel, ses limites et un paquet de connaissances sur les échanges thermiques entre autres et à un peu d'expérience en ce qui concerne les nuits dehors.
La corpulence, l'état physique, la fatigue, la nourriture, ... sont autant de facteurs qui font que ça peu fonctionner une nuit mais pas l'autre.

Il n'y a que l'expérience qui permet d'affiner tout ça.

"La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé"

18 décembre 2020 à 19:37:42
Réponse #10

Loriot


Salut.
Je ramène ma fraise:
Si tu compte débuter (je suppose le bivouac) je te suggère de commencer par la saison estivale. En été tu peux déjà plus facilement choisir la meteo et les températures sont plus adéquates. Ça te permettra de préparer ton matériel durant cet hiver et ce printemps (le printemps est pas mal aussi pour une première cela dit)

Je comprend très bien ton idée de bas prix et de fabrication de matériel. C’est un vrai défi et c’est très stimulant de sortir avec du matériel que tu as toi même construit.
J’y adhère en grande partie.
Ce sera vraiment difficile de cumuler faible volume, faible poids, rusticités, fait main.


Mais trouver un système qui fait les quatre saisons, pas cher, qui prend peu de volume...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

19 décembre 2020 à 08:59:53
Réponse #11

raphael


Il est normal et sain de vouloir chercher la solution miracle mais on est ici en présence de dizaines de personnes qui ont eu cette même envie et des personnes qui ont cumulé des centaines de nuits dehors dans toutes les conditions.
A toi de voir si tu veux chercher un chemin hypothétique dans la conquête du Graal ou bénéficier de toute cette expérience pour éviter bien des déboires, achats inutiles et déceptions associées.

 ;)

Se connaitre et s'accepter


19 décembre 2020 à 10:27:05
Réponse #12

Aleksi


Salut Solar !
Le matos est un ensemble de compromis. C'est la raison pour laquelle tu verra sur le forum les membres demander en premier lieu d'identifier les besoins réels.
C'est bien de vouloir dormir dehors par tout temps, je t'y encourage  :doubleup:.
Mais si tu restes sur du fantasme matériel pour y parvenir, les chances sont que tes bivouacs risquent de se passer plus souvent sur youtube qu'en forêt, connaitre pleins de systèmes géniaux sans jamais avoir les ongles noirs.
J'avais décrit un système de couchage que j'utilise encore. Il est pas sexy du tout, pas impressionnant, pas révolutionnaire, pas cher. Il m'a permis de dormir dehors pendant une petite décennie, 365 jours par ans. En gros, c'est des couches. Plus tu en ajoute, plus tu te rapproche de la "4ème" saison. L'ordre dans lequel tu les utilises a son importance. http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,2139.msg561883.html#msg561883
Tu peux nous en dire un peu plus, si tu a un projet en particulier. Au plaisir de filer un coups de main.
Bonnes recherches amigo, mais pas trop  :)

19 décembre 2020 à 16:25:37
Réponse #13

Solar


Merci à tous pour vos réponses :)

J'avais décrit un système de couchage que j'utilise encore. Il m'a permis de dormir dehors pendant une petite décennie, 365 jours par ans. En gros, c'est des couches. Plus tu en ajoute, plus tu te rapproche de la "4ème" saison. L'ordre dans lequel tu les utilises a son importance. http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,2139.msg561883.html#msg561883

Je compte du coup un peu mixer tout ça ; voir ce que donne un tarp avec face aluminisée et "tapis de sol" aluminisé (pour faire une sorte de cocon plus spacieux que celui de David mais beaucoup moins performant), acheter tout de même un sac de couchage (confort vers 5° ou -5° sans doute), et jouer avec les couches de vêtements pour les températures les plus basse.
En sachant que s'il fait plus de 0°, je pourrais être mouillé la journée (pluie), donc je n'aurai pas beaucoup de vêtements de disponibles à rajouter dans le sac de couchage (d'où l'intérêt de regarder pour acheter un sac vers les ~0°). S'il gèle bien, les vêtements de la journée sont secs et pourront être employés partiellement pour rajouter des couches.

20 décembre 2020 à 12:47:56
Réponse #14

Chris-C


Salut Solar,

Citation de: solar
C'est sûr qu'il serait très intéressant que j'achète un peu de matériel le moins chère possible pour me donner une idée du bazar, mais j'aurais bien voulu acheter directement quelque chose de très fonctionnel (été comme hiver).

Ce que tu cherches ne s’achète pas. Ça s’acquière avec le temps et la pratique. Une fois acquise un peu expérience tu échanges à nouveau ici ou ailleurs. Tu retournes tester..ect.
Petit à petit tu choisiras ton matériel et le fera évoluer.
Et peut être que comme tout le monde à la fin tu auras des systèmes de couchage adaptés à chaque milieu/saison  :closedeyes:

Là tout de suite tu te paierais le meilleurs stage de l'univers connu que tu repartirais avec l'impression d’être noyé sous les conseils, les marques de matos, les expériences de chaque personne croisée...


Se démerder avec son matos pour affronter une condition non prévue c'est une chose. Faire de se système son quotidien de randonneur c'est un choix très personnel  ;#

a+
Chris
« Modifié: 20 décembre 2020 à 15:53:08 par Chris-C »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité