Nos Partenaires

Auteur Sujet: Opération de sauvetage dans les Pyrénées le 11/10/20  (Lu 725 fois)

13 octobre 2020 à 20:26:50
Lu 725 fois

Rantanplan


https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/operation-hors-norme-des-crs-de-haute-montagne-pour-secourir-un-jeune-randonneur-1602520357?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2yzvYG2M4x-KS2iavzFhGMLaHDRL8aFC9YVPLNesofokPuDB8IXMUtfbo#Echobox=1602524189

c/c au cas où le lien meure

Citer
Les CRS de Bolquère ont secouru dans la nuit de dimanche à lundi un jeune randonneur de 22 ans dans le massif du Canigou qui ne pouvait plus bouger à cause d'une blessure à la cuisse. Une opération en pleine nuit à 2.500 mètres d'altitude avec des rafales de vent et par moins 20 degrés.

Il se souviendra longtemps de sa sortie en montagne. Un randonneur de 22 ans a passé la nuit de dimanche à lundi à plus de 2.500 mètres d’altitude dans le massif du Canigou au dessus du refuge de Batère. Il ne pouvait plus bouger à cause d'une blessure à la cuisse. Le jeune homme a alerté les secours vers 17h30 ce dimanche. Les CRS de Bolquère ont mené une opération de secours hors norme dans le froid par - 20 degrés et avec des rafales de vent à 140 km/h.

Avec ces conditions météorologiques déplorables, les CRS ont tout de même réussi à atteindre le jeune homme après quatre heures d'intervention aux alentours de 22 heures dimanche soir. L'hélicoptère de la sécurité civile a d'abord déposé deux CRS à trois kilomètres de la victime. Une opération "exceptionnelle" selon les policiers à cause d'un manque total de visibilité. Quatre autres militaires sont partis à pied du poste.

Géolocalisé grâce à son téléphone

Sans se faire entendre à cause des rafales de vent, les CRS ont finalement trouvé le jeune homme grâce à son téléphone portable. Il a été géolocalisé. Le randonneur était presque en hypothermie. Les secours et le randonneur ont passé la nuit de dimanche à lundi au refuge Arago pour se réchauffer. Ils ont finalement été récupéré ce lundi matin par l'hélicoptère de la sécurité civile.

J'aime bien mettre la main sur ce genre d'articles... Toujours plein de détails intéressants (pas assez détaillé en ce qui nous concerne, je dirai même.)
- CCVMD => mobilité compromise, relai via communication
- les secours sont venus en 4h30
- la victime était en état d'hypothermie
- impossible de se comprendre par appel vocal à cause du vent

J'imagine qu'avoir accès aux rapports des missions de secours dans un but de recherche en "survivologie" ça devrait de concevoir...

13 octobre 2020 à 22:59:01
Réponse #1

Krapo


Laissons glouglouter les égouts !

14 octobre 2020 à 06:08:25
Réponse #2

gmaz87


Je pinaille  ;#: " les quatre militaires"..., chez moi on dit:" les quatre fonctionnaires de police".
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

14 octobre 2020 à 07:17:58
Réponse #3

guillaume


Ce qui me semble très intéressant c'est la géolocalisation du tel. De ce que je comprends, il a pas pu être localisé par la caravane pédestre. Je serais curieux de connaitre l'appareil et si toutes les unités de secours en montagne en disposent.

a+

14 octobre 2020 à 08:41:27
Réponse #4

Chill


'llo,

Citation de: guillaume
Ce qui me semble très intéressant c'est la géolocalisation du tel. [...] Je serais curieux de connaitre l'appareil et si toutes les unités de secours en montagne en disposent.

Matériel dédié, ou bien utilisation de fonctionnalités existantes mais méconnues ?
Nous en parlâmes ici :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,68685.msg553092.html#msg553092 et la suite.
Je suis curieux aussi. Je pense que quelques membres ici pourraient, sans trahir de secrets, nous éclairer un peu.  ;)

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

14 octobre 2020 à 10:12:25
Réponse #5

Trailokiavijaya


Les gendarmes ont un renifleur je crois, j’en ai entendu un une fois appeler ça comme ça.

Probablement le surnom de l’appareil. Ils avaient utilisé ça pour geolocaliser un skieur perdu dans les Vosges.


Après au CODIS, ils ont normalement un système où ils peuvent envoyer un lien sur le téléphone qui les appelle, qui leur renvoie la géolocalisation une fois qu’on clique dessus.
Par contre faut du réseau 4g.


Trail’

14 octobre 2020 à 11:13:58
Réponse #6

Survienville


Les gendarmes ont un renifleur je crois, j’en ai entendu un une fois appeler ça comme ça.

Probablement le surnom de l’appareil. Ils avaient utilisé ça pour geolocaliser un skieur perdu dans les Vosges.

Les renifleurs ce ne serait pas les chiens plutôt ?

14 octobre 2020 à 15:33:59
Réponse #7

guillaume


Après au CODIS, ils ont normalement un système où ils peuvent envoyer un lien sur le téléphone qui les appelle, qui leur renvoie la géolocalisation une fois qu’on clique dessus.
Par contre faut du réseau 4g.

J'ai déjà vu ça en effet. Est-ce que tous les CODIS en sont dotés ?

a+

14 octobre 2020 à 17:32:15
Réponse #8

Merlin06


Le secouriste a souvent accès au relais que le tel capte, donc localisation vague.
Ensuite la victime peut envoyer un SMS avec ses coordonnées GPS au 114 si dispo. ;)
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

14 octobre 2020 à 20:04:31
Réponse #9

Rantanplan


Question:

Pour envoyer ses coordonnées GPS, il faut la 4G ou une simple couverture tel (de quoi faire passer un SMS) ?

Perso, j'ai accès à mes coordonnées GPS via plusieurs applis, que je peux recopier vers un texto, ce qui répond en partie à ma question...

Mais j'ai entendu parler d'un autre système de lien à cliquer...

14 octobre 2020 à 20:31:42
Réponse #10

Tumiza


J'ai déjà vu ça en effet. Est-ce que tous les CODIS en sont dotés ?

a+
Systeme GendLoc https://fr.wikipedia.org/wiki/GendLoc.

J'avais aussi entendu parlé il y a quelques années d'un projet  de détecteur" de téléphone baladé par helico un peu sur le même principe que les DVA ( emeteur et recepteur), d’ailleurs ils espéraient gagner en porté et donc en temps sur les interventions de grosse avalanche par rapport au DVA qui a une porté tres limiter
« Modifié: 14 octobre 2020 à 20:37:41 par Tumiza »
BAVU ba pris

14 octobre 2020 à 20:33:10
Réponse #11

Tumiza


Question:

Pour envoyer ses coordonnées GPS, il faut la 4G ou une simple couverture tel (de quoi faire passer un SMS) ?


Gendloc... le secouriste envoi un lien web par SMS. il faut donc un acces a internet et un telephone qu permet de le faire (physiquement et logiciellement il faut autoriser la localisation)
BAVU ba pris

15 octobre 2020 à 09:58:08
Réponse #12

Merlin06


Question:

Pour envoyer ses coordonnées GPS, il faut la 4G ou une simple couverture tel (de quoi faire passer un SMS) ?
Juste de quoi faire passer le SMS. ;)
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

15 octobre 2020 à 12:18:44
Réponse #13

Rantanplan


Tumiza et Merlin, faut vous mettre d'accord !

15 octobre 2020 à 14:37:40
Réponse #14

Tumiza


Tumiza et Merlin, faut vous mettre d'accord !

c'est pas compliqué, il y a au moins deux manière d'envoyer ses coordonnées aux secours par GSM (en France) :

- manière basique 1.0: appel vocal au 112 ou SMS au 114 avec les coordonné GPS entrée manuellement ou via une appli telechargé au prealable:
    Avantage: la 2G suffit
    inconvénient: risque d'erreur de transcription si manuel ou vocal, demande motricité fine, lucidité et un minimum de compétences

-manière "2.0" avec GendLoc  , après un déclenchement des secours préalable; ceux ci vont t'envoyer par SMS un lien sur lequel il suffit de cliquer:
     Avantage: solution idiotproof, rapide et permet le suivi en directe
    Inconvénient: demande un smartphone ou dumbphone evolué et un minimum de connexion internet


« Modifié: 15 octobre 2020 à 14:50:01 par Tumiza »
BAVU ba pris

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité