Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pollution d'eau à l'ammoniac  (Lu 431 fois)

23 août 2020 à 23:23:16
Lu 431 fois

v0i2n9ce


Bonjour à tous,

Je vous soumet un problème. Récemment par chez moi, l'eau courante du robinet à subit une pollution industrielle à l'ammoniac. Du coup distribution de pack d'eau par les mairies, razzia dans les magasins mais le système trouve vite sa limite.

Alors autant en randonnée filtrer, faire bouillir et/ou pastille de micropure sur une eau naturelle incertaine c'est une méthode qui marche, autant sur une pollution chimique j'ai quelques doutes...

Ya t'il des chimistes qui peuvent répondre à cette question?

https://www.lci.fr/population/video-finistere-50-communes-privees-d-eau-potable-en-raison-d-une-pollution-a-l-ammoniaque-2162123.html

24 août 2020 à 07:34:15
Réponse #1

guillaume


En situation dégradée, un gros filtre à charbon actif aiderait. Mais tant que que tu peux avoir de l'eau autrement, je ferais autrement.
Le gros soucis du charbon actif, dans dans les filtres outdoor du commerce est qu'on ne sait jamais quand ils ont atteint leur capacité maximal d'absorption et qu'ils commencent à laisser passer les polluants...

a+

24 août 2020 à 08:37:39
Réponse #2

Chill


'llo,

Citation de: v0i2n9ce
l'eau courante du robinet à subit une pollution industrielle à l'ammoniac.

Alors autant en randonnée filtrer, faire bouillir et/ou pastille de micropure sur une eau naturelle incertaine c'est une méthode qui marche, autant sur une pollution chimique j'ai quelques doutes...

Commencer par lire : http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_16

Le passage par un filtre à charbon actif a les avantages et inconvénients cités par Guillaume. Au prix et aux performances actuelles d'une paille filtrante "de marque" (Sawyer,LifeStraw,etc.) la rentabilité me semble acquise, même avec un renouvellement à 75% de la durée de vie annoncée.

Comme l'ammoniaque perd son ammoniac en montant en température et qu'on est encore en été, un dérivé de la méthode SODIS, en inclinant les bouteilles pour qu'elles restent débouchées, devrait permettre au gaz de quitter l'eau. Contrôler l'efficacité à l'olfactomètre et au papier pH.

Si, et seulement si, il s'agit uniquement d'ammoniac.  ^-^

   Chill. En l'attente aussi de l'avis d'un chimiste patenté ...

"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

24 août 2020 à 08:42:08
Réponse #3

raphael


on neutralise l'ammoniaque par des acides mais il reste des composés par forcement terribles.

Autant de la soude dans l'eau se neutralise avec de l acide chlorhydrique pour donner de l'eau salée autant l'ammoniaque ...
Se connaitre et s'accepter


24 août 2020 à 13:53:04
Réponse #4

pl09


Bonjour,

L'article de presse mentionne une fuite de digesta. Dans le jargon, cela signifie que c'est un sous produit du fonctionnement du metaniseur digesteur.
Il est impossible d'admettre sur ce type d'installation des fortes concentrations en ammoniaque sous forme de d'ion ammonium. La biologie dans le réacteur ne le supporterai pas.

Sans avoir plus d'informations, parlons de pollution à l'azote. Cela peur être aussi sous forme de nitrates qui sont normalement présents dans le digesta.

Pour rappel la concentration autorisée pour ion ammonium NH4+ est de 0,1 mg/l en France. Pour les nitrates la norme est à 50mg/l.

L'article précise bien que l'eau est toujours en distribution. L'arrêté préfectoral fait mention d'une avis défavorable à la consommation et à la préparation des aliments.

À un niveau domestique il n'y a malheureusement pas de solution efficace pour traiter ce genre de pollution.

Comme le précise Guillaume le charbon actif peut être une solution mais il faudrait faire des analyses pour déterminer quel charbon serait le plus adapté et ensuite suivre le taux de saturation du système. Impossible à mettre en œuvre pour une habitation.

Pour répondre à Raphaël,
L'ammoniaque se traite avec la biologie deux types de bactéries sont nécessaires pour dégrader l'ammoniaque et décomposer la molécule nh4+ en oxygène et azote gazeux. On reproduit le fonctionnement d'une station d'épuration avec un cycle de nitrification puis denitrification
Peu d'installations en France sont équipées d'un tel système dans la production d'eau potable.

A plus.
Pierre.


24 août 2020 à 22:40:28
Réponse #5

v0i2n9ce


Merci à vous pour ces retours.

Je comprends qu'il n'y a pas de vraies solutions. A minima passer dans un berkey eventuellement, mais sans certitude alors.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité