Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Revue matos] Sac à dos Helikon Tex Bergen  (Lu 1157 fois)

06 août 2020 à 12:00:34
Lu 1157 fois

gui3gui


Salut les manisiens, je vous propose une petite revue (en mode teasing) ne possédant pas encore ce sac à dos (qui me tente fortement), du helikon tex Bergen.

Celui-ci est en fait une version compacte ou à la journée du Mathilda, ou si l'on préfère une version modernisée ou vintage des sacs à dos lafuma des années 70-80.

Bref place aux caractéristiques :



C'est un sac de taille moyenne de 18L (volume principal ou tout volumes confondus ?) constitué d'un corps avec son chapeau et trois poches extérieures.



Il permet quand même un port confortable, grâce à des attaches en dessous et au dessus du sac sur le chapeau.


Il possède également deux poches zippées (une sur le chapeau, et l'autre à l'intérieur), ainsi qu'une attache pour une poche à eau et le passage de la pipette.







Enfin une daisychain sur le pourtour permet d'y attacher des petits éléments :




En outre, les poches présentent un tunnel permettant le port d'une hache, couteau etc...



Il présente un construction solide (cordura 500 intégral) et un poids en conséquence (1.5 kg) pour un prix modéré (100 €).

Le portage permet un écoulement de l'air, complété par une sangle pectorale et une ceinture qui à défaut de proposer un report sur les hanches évitera au sac de balloter :



En outre, il est vendu en différentes couleurs, le bi-colore chocolat/liseré beige me tente assez.



Pour l'instant uniquement disponible sur le site d'Helikon tex pour 99 +2.99 € de port, il devrait certainement être distribué par d'autres sites (amazon, knives & tools...).

C'est à mon sens un sac intéressant, pour du bushcraf léger voire même pour un enfant ou un adolescent avec la certitude d'un sac qui va durer.

06 août 2020 à 12:48:48
Réponse #1

Rantanplan


Je n'aime PAS DU TOUT les fastex sur les sangles d'épaules.
Point de fragilité qui affecte grandement la fonctionnalité du sac en cas de pépin.

PAR CONTRE !

- Les sangles sont cousues en surface (elles ne sont pas prises dans une autre couture), on peut les virer et remplacer par du cuir / laiton.

- les finitions des tranches permettent aussi de virer le biais (ou liseré) et le remplacer par du cuir.

Ya moyen d'en faire un beau truc qui n'aura pas la fragilité, ni l'hydrophilie, ni le poids du coton, tout en étant assez classe dans un délire bushcraft esthétique (amha).

C'est vraiment les fastex de sangle d'épaule qui m'emmerdent, surtout que ça a l'air chiant à modif (dépend de la couture). Chez un militaire qui voudrait retirer son sac en urgence, soit, mais pour moi, c'est potentiellement plus d'emmerdes que de bénéfices.

Dernier point à vérifier: le textile du dossier. Je me suis tapé un trip avec leur brelage "Foxtrot" du même fabricant, dont je me suis lassé soit dit en passant (en vente). Le dossier du mini sac est en textile extensible, très fin, très fragile.

---------

Dans le même esprit "sac marron, 60L, moderne, léger". Il y a le granite gear crown II



Une vraie ceinture lombaire, mais deux fois plus cher.
« Modifié: 06 août 2020 à 12:55:06 par Rantanplan »

06 août 2020 à 13:59:40
Réponse #2

Tompouss


Le design est sympa (mais il me rappelle un sac que j'ai eu ado donc je suis pas impartial  :love:) pour le reste hormis l'esthétique c'est pas un sac que je prendrais pour de longues marches, mais avec son organisation il peut parfaitement remplir son rôle pour du bushcraft ou de la pêche (y'a l'air d'avoir moyen de bien le charger sur l'extérieur et d'y accrocher cannes, épuisette et autre)

Par contre comme Rantanplan, pas fan des boucles Fastex sur les bretelles, pour les mêmes raisons que lui.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

17 août 2020 à 17:28:38
Réponse #3

Draven


Je l'ai zieuté aussi a sa sortie. Ca fait un joli sac a la journée ( ou plusieurs jours avec une liste simplifiée ) avec un joli look vintage  :love:

Il est donné pour 18l juste pour la poche principale, donc avec les petites poches autour ca semble assez logeable.

J'ai pas mal de matos de chez eux et franchement je suis bien fan. Leurs produits sont souvent un peu typé " ovnis " dans les productions modernes ( le buttpack, le chestpack, certaines fringues, etc... ), mais ça colle bien a mon cdc en général  :love:

Je me suis payé le Summit de chez eux début juillet, typé rando plutôt légère, et je suis bien surpris par le confort..
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

17 août 2020 à 17:51:43
Réponse #4

gui3gui


Je n'ai pas grand chose de chez eux à part mon dernier achat, à savoir la woodsman anorak que je trouve bien pensé.

Ce que je trouve intéressant chez eux, c'est qu'ils ont une approche plutôt légère du bushcraft et du tactical qui va à l'opposé de certaines marques qui n'estiment que s'ils n'ont pas un produit en 1000d avec des passants molle partout ça ne se vendra pas du tout.

Alors certes, on peut se dire que sur certains produits comme celui-ci ils créent l'envie ou le besoin qui pourrait être rempli par une simple musette f1, mais je trouve la rechercher intéressante et esthétiquement plus jolie et recherchée.

Après c'est selon les gouts et les couleurs de chacun...

17 août 2020 à 18:21:00
Réponse #5

Draven


Le confort de portage doit pas être le même qu'une musette F1 hein  ;#

Les musettes F1 et F2 ont un port très haut sur le dos ( pour laisser de la place au brelage )  que je trouve pas super confortable et les bretelles sont plutôt inconfortables quand y'a du poids.

J'ai une F2 pour aller faire mon affouage depuis plusieurs années, c'est blindé et ca me permet de mettre un sacré poids dedans, mais j'irais pas randonner avec...
Et pour avoir perçu la version la plus récente ( celle avec des vrais bretelles, juste avant le passage aux musettes felin ), c'est pas génial non plus.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité