Nos Partenaires

Auteur Sujet: Chasseurs à l’approche/ à l’affut en Haute Normandie ?  (Lu 1516 fois)

28 juin 2020 à 16:05:45
Lu 1516 fois

Heyne


Bonjour à tous

Je pense passer mon permis de chasse un de ces quatre, mais je ne connais personne autour de moi qui pratique.
Y a t il par hasard parmi vous quelques chasseurs à l’affut et/ou à l’approche situés pas trop loin de Rouen que je pourrais rencontrer dans le but de partager sur le sujet afin d’approfondir mes connaissances ?

Merci d’avance

01 juillet 2020 à 19:16:58
Réponse #1

fall7stand-up8


Bonsoir,

Tu devrais passer ton permis de chasser sans tarder.
Tu n'es pas à l'abri d'une réforme qui le rendrait plus cher et plus difficile à valider.
Pour l'instant l'investissement en temps et en argent est vraiment gérable même avec une vie familiale, professionnelle et sportive bien remplie alors n'hésite pas et lance toi. :doubleup:

02 juillet 2020 à 21:23:00
Réponse #2

Heyne


C’est ce qui me décide en bonne partie à le passer en effet.
Mais avant cela, j’aurais bien apprécié rencontrer quelques personnes qui pratiquent d’une façon que je trouve « éthique », histoire de poser des questions et d’apprendre pas mal de choses au passage si possible, surtout ce qui ne s’apprends pas sur les sites de l’oncfs et autres : les pratiques, les savoirs faire, la découpe etc….

02 juillet 2020 à 21:54:13
Réponse #3

Rantanplan


Yo !

C'est quoi cette histoire de bruits de couloir de l'homme qui a vu l'homme qui a vu le permis plus cher ?!

Pour apprendre, tu appelles les associations de chasse de ton coin, tu expliques ton cas, on finira bien par t'inviter à une découpe, une traque, un entrainement de chiens, une réunion... De là, fais connaissance et les affinités feront le reste...

Tu es de quelle région (edit: Haute Normandie, mea culpa) ? Parceque la chasse à l'approche / affut est une pratique typiquement Germanique. En Moselle / Alsace, ça se fait beaucoup. En Dordogne, je ne sais pas si il y a beaucoup de miradors dans les campagnes... Ça peut beaucoup te freiner (edit: si c'est peu pratiqué, c'est compliqué de trouver un mentor)...

Pour la théorie d'examen sanitaire et découpe: les excellents livres d'Eugène Mertz (✞ 09/06/2020)

Pour la pratique de l'approche (le Pirsch), tu peux t'entrainer sans fusil... Il te suffit de partir à l'aube. Tu dois connaître ton territoire sur le bout des ongles, être vêtu de trucs qui ne sentent rien ni ne bruissent (le Loden, c'est bien), avoir une bonne proprioception pour tenir l'équilibre entre chaque pas lent (sans tanguer violement de gauche à droite). Savoir lire les traces et indices est bien entendu un plus (sans non plus demander un talent de pisteur exceptionnel hein: genre savoir estimer la fraîcheur d'une fumée). 

Enfin, la chasse "culture boche", c'est un autre univers. T'as tout un tas de codes, de verbiage (Waidmannsprache, à tes souhaits) de symboles, de cérémonies, selon l'association dans laquelle tu tombes...  (edit: Haute Normandie = oublie)

Genre, j'avais posté un sujet, ici, qui a fait un bide il y a quelques mois, ça concernait le langage de la brisée: comment communiquer avec des bouts de bois... Typique de l'Est. T'as aussi les insignes et "brosses" à attacher sur ton chapeau mou... Je te dis, un autre univers...


XD

Enfin, les anciens se plaignent parfois de la "génération solognac", qui se pointe en tenue "made in China", parle mal, viseur holo, tue son sanglier, poste sa photo sur insta et laisse aux vieux tout le travail. C'est cool de ne pas tomber dans ce travers.
« Modifié: 02 juillet 2020 à 22:06:41 par Rantanplan »

02 juillet 2020 à 22:32:51
Réponse #4

Heyne


Bonsoir et merci pour ta réponse

Pas d’histoire de bruit de couloir de mon coté, juste que le permis de chasse en france est vraiment abordable, et que du coup je souhaiterais bien en profiter.

Pour les assos, j’en ai contacté par email car avec mes horaires c’est dur d’être dispo pour passer un coup de fil pendant les horaires d’ouvertures et pour le moment, aucune réponse.

La chasse à l’approche/affut n’est apparemment pas très pratiquée en Haute normandie en effet.

Les livres pour apprendre, c’est très bien, j’en ai déjà lu un paquet, mais ça ne vaut absolument pas l’apprentissage par la pratique et par l’experience.
Quant à l’approche et le coté naturaliste, aucun soucis à ce niveau là, je fais de la photo animalière depuis un bon bout de temps, je commence à connaitre.

J’avais lu ton sujet sur le language de la brisée en effet, fort intéressant, mais peu utile de ce coté ci de la france il semblerait.

Quant à mon éthique et ma philosophie, je suis bien loin de la ‘’génération solognac’’, pas d’instagram, pas de volonté de trophée, juste le fait de me dire que quitte à manger de la viande, autant en manger peu, de qualité, qui à vécue sa vie d’animal dans son environnement (a peu près naturel), et de prendre la juste mesure de cet acte en l’accomplissant soit même, du début jusqu’a la fin, avec la responsabilité que cela implique (de faire souffrir l’animal le moins possible, sans stress inutile, de tout utiliser, etc… )
C’est juste là l’aboutissement de mon raisonnement, je ne souhaite en aucun cas lancer un débat sur la chasse et son bien fondé.

03 juillet 2020 à 07:58:04
Réponse #5

jeanluc


Bonjour Heyne
Ton ethique et ta recherche me font te suggèrer  de contacter des chasseurs à l'arc ...pour en cotoyer quelques uns ( dont l'un des deux "fondateurs" à l'origine de la legalisation de cette chasse), je pense que çà tombe bien dans l'esprit que tu prônes

03 juillet 2020 à 14:50:52
Réponse #6

burgenland


A voir du côté de ta fédé car en plus du permis tu as les stages organisés sur la venaison entre autres et peut-être d’autres qui pourraient alimenter tes connaissances sur l’approche.
Pour l’approche et l’affût ça dépend de quels gibiers tu parles, de mon côté lorsque j’ai rejoins une acca en étant aussi archer ce fut un succès plus que mitigé.
Chevreuil Et sanglier en battue uniquement
Impossible de leur faire demander Un bracelet dit d’été qui aurait permis une chasse prolongée à l’approche.
http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-chasse-ru377/Le-tir-d-ete-Quels-gibiers-et-dans-quelles-amp-nbsp-ar1139
On apprend à tout âge :)

03 juillet 2020 à 17:57:12
Réponse #7

fall7stand-up8


Yo !

C'est quoi cette histoire de bruits de couloir de l'homme qui a vu l'homme qui a vu le permis plus cher ?!

Salut

Désolé pour le qui pro quo mais je ne voulais pas véhiculer de bruit de couloir, juste faire part de mon expérience personnelle. J'ai longtemps différé mon inscription à l'épreuve et quand je me suis enfin décidé pas mal de choses avaient changé.
Depuis 2013, date à laquelle j'ai eu mon permis de chasse, la forme de l'examen a évolué puisque tout se passe sur la même journée alors qu'avant théorie et pratique étaient dissociées.
La formation obligatoire était sur 2 1/2 journées (1 théorie et 1 pratique) alors que maintenant c'est 3.
Cela m'avait coûté 50 euros et maintenant c'est 96.

C'est pas la mer à boire mais ça change...

05 juillet 2020 à 19:12:40
Réponse #8

Heyne


Merci pour cette piste Jeanluc, je n’y avais pas pensé.

Quant aux formations de la fédération, je n’ai rien contre mais personnellement je pense que je préfèrerais apprendre auprès de personnes hors cadres formels.


05 juillet 2020 à 23:12:51
Réponse #9

fan


Une remarque concernant la viande de qualité dont tu parles Heyne. Le site de l'anses parle plutôt d'une viande "à risques".

https://www.anses.fr/fr/content/consommation-de-gibier-sauvage-agir-pour-réduire-les-expositions-aux-contaminants-chimiques
Une pomme par jour éloigne le médecin...à condition de bien viser!

05 juillet 2020 à 23:15:48
Réponse #10

fan


Zut , le lien ne fonctionne pas...
une autre solution : sur google taper

anses plomb gibier
Une pomme par jour éloigne le médecin...à condition de bien viser!

06 juillet 2020 à 07:03:16
Réponse #11

Krapo


Laissons glouglouter les égouts !

06 juillet 2020 à 13:32:22
Réponse #12

cbounemouette


je pratique la chasse en bretagne sud depuis 5 ans, un peu loin pour une rencontre, mais j'ai eu les mêmes interrogations que toi au départ. Ayant profité d'une opération de la fédé du morbihan pour passer le permis et chasser la première saison gratuitement, je suis entrée dans la chasse sans aucun contact dans ce milieu et pas d'autre connaissance que ce que j'ai lu.

je ne peux que partager mon expérience perso, qui ne sera pas forcément la tienne, et ajouter aux conseils que tu as déjà reçu.

Déjà la chasse à l'approche ou affût au grand gibier, il y'a des coins et des société/ACCA ou ça ne se pratique pas du tout. Chez moi le grand gibier ne se tire qu'en battue,  faut aimer... Ce n'est pas le mode de chasse le plus éthique selon moi même si on progresse un peu, éthylotest obligatoire pour signer le registre de battue depuis cette saison chez moi  :lol: .

Effectivement il existe la chasse à l'arc, si tu tombe sur une ACCA ou se mode de chasse est apprécié ça peut être sympa. Après il faut savoir qu'un grand gibier tombe rarement raide avec une flèche, et que même avec le cœur couper en deux un chevreuil ou un sanglier peut encore parcourir du chemin... ce qui nécessite régulièrement une recherche au chien de sang pour retrouver le gibier mort le lendemain plusieurs kilomètre plus loin. ca rentre dans l'éthique de chasse de certain et pas dans celle d'autre, je ne juge pas.

Concernant les manières d'apprendre il y'a effectivement les formations des fédés. Quand tu arrives les mains dans les poches à l'ACCA la sa dépendra surtout de toi, de ton tempérament et de l'ambiance qui règne au seins de l'ACCA. il est pas mal selon moi, si tu en as la possibilité, de pouvoir accompagner quelqu'un que tu connais d'en dehors de la chasse, ça permet de déjà savoir un peu a qui tu t'adresse. J'ai souvent remarqué que les chasseurs que je rencontrais par hasard en action de chasse était plus sympathique et de bien meilleur conseil que les grandes gueules du bureau à qui on m'avait adressé pour mes demandes de renseignement.

Pour ma part, niveau pratique, j'ai trouvé mon bonheur avec ce qu'on appel la billebaude pure, je chasse devant moi, sans chien, le petit gibier. C'est une chasse qui permet de battre la campagne a son rythme, qui demande un peu de chance et d'opportunisme mais qui permet de faire quelques beaux prélèvements. Je me poste parfois à l’affût en fonction de l'envie, dans un esprit qui peut ressembler à la chasse à l'arc dans le sens ou je vais devoir tirer le gibier à moins de 30m. le reste du temps je me promène discrètement, je fais les lisières, les marais les bois etc, en adaptant les cartouches chambrées au gibier le plus susceptible de sortir.L'heure et la météo y jouent aussi pour beaucoup.
après quelques années de pratique je fais des tableaux sympa de pigeons, perdrix, faisant lapin et même parfois lièvre; en nombre moins important que ce qui chasse au chien mais là n'est pas le plus important dans ma conception de la chasse  ;) je regrette parfois de ne pas pouvoir tirer le grand gibier comme ça car je ne compte plus les fois ou je me suis retrouvé à - de 10m d'un chevreuil alors qu'en battue ils leurs arrivent de ne pas en voir un seul mais bon...les règlement sont ainsi fait chez moi...




06 juillet 2020 à 22:36:10
Réponse #13

Heyne


Bonsoir

Fan, merci pour cet article (plus complet ici : https://www.anses.fr/fr/system/files/ERCA2015SA0109.pdf ) toutes les valeurs sont sensiblement plus élevées pour le gibier sauvage en effet, c’est une chose que j’ignorais.


Merci cbounemouette pour ton témoignage, je pense partager un peu tes interrogations et tes points de vue.

Ici je sais qu’il est possible de chasser le grand gibier à l’affut, il y des forêts domaniales autour et j’ai déjà croisé quelques chasseurs à l’approche en action de chasse, mais à l’époque, je n’en était pas encore à ce niveau dans mon raisonnement.

Pour le moment j’attends toujours d’éventuelles réponses de la part d’assos des alentours, en espérant que cela puisse donner des rencontres intéressantes, sinon peut être aurais je la chance de croiser du monde sympathique en foret un de ces quatre.
Et si un lecteur normand, chasseur et partageur vient à passer par ici… Sait on jamais.

En tout cas merci à tous.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité