Nos Partenaires

Auteur Sujet: Piles au lithium et incendies  (Lu 1331 fois)

10 juin 2020 à 12:36:04
Lu 1331 fois

Rantanplan


Bonjour.

En faisant du tri, j'ai exhumé des antiquités (une PSP  ::)). A ma grande surprise, sa batterie était gonflée...

Connaissant le "truc" de survie pour démarrer un feu avec une batterie au lithium percée, j'ai tout de suite pensé à un incendie de la maison...

https://fr.ifixit.com/Wiki/What_to_do_with_a_swollen_battery 
"UNE BATTERIE LITHIUM-ION GONFLÉE PEUT PRENDRE FEU OU EXPLOSER."  :o

Ayant des animaux et habitant dans de l'ancien, les incendies me terrorisent...

Pensez vous qu'il est raisonnable de réunir les appareils et batteries au lithium - qui ne servent pas régulièrement - dans un carton et d'en vérifier le contenu tous les mois ?

OU BIEN

Pour vous le risque est inexistant et je psychote comme une mémé devant Pierre Pernaut qui parle des banlieues ?

10 juin 2020 à 13:10:12
Réponse #1

Chill


'llo,

Le stockage des appareils électriques à batterie est un problème bien sympathique !
Selon la gestion de la mise à l'arrêt du truc, la batterie peut être laissée ou bien doit être enlevée.
:sgt:  Lire la notice ...  ::)

Dans le doute, et quelle que soit la chimie de la batterie/pile, un appareil se stocke mieux SANS sa source d'énergie.

Si tu décide que la chose doit garder sa pile/batterie, un contrôle/usage périodique est à instaurer, autant pour la recharge périodique que pour constater le vieillissement.

La plupart des batterie lithium-ion s'éteignent en "noyant" la batterie. Certains constructeurs automobiles ont prévu des "fireman access" pour permettre aux services de secours de "remplir" la batterie de traction en cas de sinistre. Pour le lithium-polymère : rien à faire d'autre que de laisser brûler. "On" se félicite alors du choix de l'emplacement de stationnement/stockage !  ;#

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

10 juin 2020 à 22:17:39
Réponse #2

migmig


Je suis pas expert, mais pratiquant un peu de modélisme, j ai pas mal de batteries au garage....
On effet, les Lipo ( lithium polymère), ont la réputation d être bien plus dangereuses
Il existe des sacs de stockage prévu pour, qui empêche la dissipation de l incendie en cas de problème !, Sa se trouve facilement, de différentes tailles, pour pas très cher, en magasin de modélisme, ou sur internet....
Moi j en ai un gros, et je range tout dedans, dans mon garage, indépendant de la maison, et je dors tranquillement.... ;D

10 juin 2020 à 22:34:55
Réponse #3

Rantanplan


Migmig, pourrais tu nous en dire plus sur ces sacs ?

Je ne trouve rien à ce sujet sur le net (je dois mal chercher).

10 juin 2020 à 22:39:32
Réponse #4

migmig


Ben je ne peux pas t'en dire beaucoup, je sais que c est fait pour, anti déflagration et anti feu....
Les miens n ont jamais eut a servir....
( A part pour du stockage, sans problème) donc je ne sais pas si c'est efficace....
Tape " sac stockage Lipo" sur Google, tu devrais trouver ton bonheur
Je le répète, je ne peux pas garantir de l efficacité, mais en tout cas c est rassurant....
Bonne soirée, a bientôt

24 août 2020 à 17:46:59
Réponse #5

LOOPING


Réunir les appareils et batteries au lithium - qui ne servent pas régulièrement - dans un carton et d'en vérifier le contenu tous les mois ?

Non le risque d'incendie c'est uniquement

- lorsque les bornes de l'accu est mis en court circuit
- lorsque que la temperature monte anormalement lors d'un défaut lors de la charge par exemple
- lorsque que l'accu est exposé à une forte temperature ou à une flamme.
- lorsque l'accu alimente un equipement pour lequel il n'a pas été prévu, avec un fort appel de courant Intensité. Il peut alors prendre feu.

Certains accus pour éviter ca ont une protection.
et les chargeurs aussi. Mais peut y avoir eu défaillance de la protection. Il y a des accus et chargeurs dépourvus de toute protection par le constructeur pour faire des économies. Il y a meme des constructeurs qui mettent des protections factices, sur les accus 18650 notamment.

Ne surtout pas réunir les batteries ensemble en vrac. Mettre au recyclage les batteries trop anciennes ou qu'on utilise plus.

attention il est parfois facile de mettre un accu en court circuit si on le met en vrac avec d'autres objets metaliques. Si on doit transporter un accu lithium hors de son appareil  Toujours transporter les accus dans une boite isolante non metalique. 
C'est les cas des accus 18650 par exemple. A defaut de boite, scotcher les contacts avec du gaffeur.
Verifier régulierement l'enveloppe isolante des accus lithium. Si elle est abimée , rebuter l'accu.


Une batterie lithium gonflée ne doit plus etre utilisée et jetter au recyclage.
Ne surtout pas tenter de charger une batterie qui a gonflé.
Au moindre doute n'hesiier pas à rebuter un accu lithium.

Pour ma part je ne conseille pas de dormir avec un téléphone portable, ou un autre appareil à batterie lithium en charge.  sur la table de nuit.

L'accu lithium li-on en court circuit ou exposé à une forte temperature, à une flamme, ne va pas prendre feu immédiatement. Ca prend plusieurs minutes parfois. Il va d'abord degazer, puis perdre son electrolyte liquide, puis prendre feu, la flamme est de taille modeste, puis il va eclater/exploser avec des projections parfois à plusieurs metres. Pour un accu à emballage métal il y a projections de shrapnel.

Pour un pack li-po. plat. C'est le pire. Le pack gonfle, puis s'enflamme plus vite qu'avec des accu li ion. avec une flamme plus importante que les accus li ion.
Il est donc important de ne rien n'avoir de combustible au dessus ou autour.

Si je charge des accus lithium 18650 ou autre, je prefere le faire avec un chargeur de modelisme serieux, doté d'une minuterie et de protections. Je ne charge pas quand je dors. Je charge uniquement quand je suis la. pas de charge en mon absence. Je ne pose pas les accus sur une surface en materiau combustible. J'eloigne des meubles, bibliothèques, livres, papier, cartons, rideaux, cloison...
Je prefere charger dans 1 environnement beton, carrelage...

Il existe des piles au lithium. Non rechargeable. des piles AA lithium. des CR123. Je n'ai pas connaissance de départ de feux avec.

Pour ta question de protection incendie de ton domicile

- installation de detecteurs de fumée
- couverture anti feu dans la cuisine (pour les feux de friteuse essentiellement)
- as tu au moins un extincteur en état d'au moins 5kg à la maison?
- l'installation électrique est elle aux normes? les disjoncteurs ont ils le bon calibre adapté par secteur?
- si tu as une ventilation electrique, le groupe de ventilation est il protégé par un disjoncteur de calibre pas trop elevé?
si tu veux faire bien, idealement 1 extincteur par étage si ton logement à plusieurs étages.
« Modifié: 24 août 2020 à 18:27:13 par LOOPING »

24 août 2020 à 20:28:06
Réponse #6

Rantanplan


Je me suis déjà occupé des extincteurs et des détecteurs de fumée.

Mais merci quand même, ta réponse sera toujours utile.

24 août 2020 à 22:23:19
Réponse #7

gargle


dans le monde du modélisme, ils récupèrent des caisse de munitions, en fer, pour stocker les accus lipo.
faut faire attention de las faire de court circuit avec la boite en fer, mais ça permet visiblement de bien les conserver.


25 août 2020 à 20:45:57
Réponse #8

Chill


'llo,

Citation de: Rantanplan
Je me suis déjà occupé des extincteurs et des détecteurs de fumée.

Qu'as-tu choisi ? En quelle contenance ? Positionné(s) dans quelle(s) pièce(s) ?

Citation de: LOOPING
couverture anti feu dans la cuisine (pour les feux de friteuse essentiellement)

Quels sont tes critères de choix ? Quand et pourquoi en as-tu eu l'usage la dernière fois ?

Je constate souvent que l'irrationnel guide les choix de la défense incendie du domicile.
Avez vous fait des choix Cartésiens ?

:sgt: "Au domicile, le meilleur incendie est celui qui ne prend pas" :sgt:

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

25 août 2020 à 21:50:26
Réponse #9

Rantanplan


Petit extincteur à poudre à l'étage (cuisine, beaucoup de bois), petit extincteur à Co2 à coté du tableau électrique...

Détecteur de fumée optique au dessus du tableau électrique. A l'étage, il faudrait un détecteur thermique à cause de la cuisine -> à faire.

Choix effectué après recherches sommaires, hein.

----------

Il me faudrait un extincteur dans la voiture aussi... 





26 août 2020 à 11:54:28
Réponse #10

fall7stand-up8


Salut

Que @Chill veuille me corriger si je dis une connerie.

AMHA positionner les exctincteurs tout près du risque pourrait être contre productif.
Si le feu part de là et que l'exctincteur s'y trouve il y a des chances pour que tu ne puisses pas y accéder car ça sera déjà trop chaud.

Peut être placer les extincteurs dans des pièces "neutres" (WC par exemple) où on peut les récupérer et s'approcher du départ de feu avec un appareil déjà en ordre de marche.

26 août 2020 à 20:10:56
Réponse #11

Chill


'llo,

Préambule.
On avait déjà longuement parlé de protection incendie du domicile : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67291.0.html

Je radote un peu, car le sujet semble "mystique" alors qu'il est avant tout rationnel.
Pour entrer dans le sujet, voir et méditer :
   intérieur
   extérieur
   voiture

Quel est le risque d'incendie domestique ?
(source : étude laboratoire Lavoué 2011- le Figaro 22/08/2018)
Quelle cause pour les 76 106 feux recensés en 2011:
34 % Imprudence. (Fumeurs au lit, manipulation de liquide inflammable, enfants, etc.)
24% Mauvais emploi d'un récepteur électrique (radiateurs couvert, localisation d'un halogène, ...)
23% Défaut de l'installation électrique (surcharge, vétusté)
14% Cheminée (défaut de ramonage)
03% Feux d'un véhicule dans un bâtiment
01% Foudre
01% Explosion de gaz

Quelle est la pièce d'origine en 2011 ?
38% Salon, séjour ou bureau
31% cuisine
15% Garage ou buanderie
12% Chambre
04% Combles.

Choix de l'agent extincteur :
Au vu des données précédentes : Poudre ou eau ?

Réponse brute :
Eau :
    - n'éteint ni les liquides combustibles (classe B), ni les gaz (classe C),
    - agent extincteur pouvant être conducteur de l'électricité,
    - craint le gel,
    + éteint complètement les feux de solide (classe A),
    + le traitement de la contamination par l'eau est à la portée de tous ...

Poudre :
    - contamine les locaux et détruit les matériels électroniques,
    - n’éteint pas toujours complètement les feux de solide, braises à traiter,
    + efficace sur les feux de liquides combustibles,
    + agent extincteur peu conducteur de l'électricité.

Mais il y a eau et eau, poudre et poudre.

La réponse peut se nuancer :
Poudre :
    - à masse semblable le temps d'action d'un extincteur à poudre est sensiblement plus court que son concurrent à eau pulvérisée.
    - le nuage extincteur peut être gênant en espace clos.
    - différentes poudres existent, bien lire l'étiquette : BC, ABC, ABF ?
    + les poudres ABF répondent aux besoins domestiques, mais plus rares et présentées comme plus techniques donc plus chères.  ::)

Eau :
    + Entretien aisé par un particulier (coût, technicité)
    + avec de l'additif (A3F, ...), traite les feux domestiques de classe B (mais pas la friteuse !)
   o l'attaque d'un feu se conduit APRES la suppression des sources d'énergie : EdF disjoncté, gaz barré, batterie du véhicule débranchée. La plupart des extincteurs à eau pulvérisé sont certifiés pour travailler en présence de tension jusqu'à 1000 Volt.
   o à priori un domicile est hors-gel. Reste le cas des buanderies et pièces annexes à prendre en compte.

Alors, quel choix ?
On constate que pour le domicile d'un particulier, aucun des "défauts" de l'eau n'est rédhibitoires alors que les dégâts collatéraux de la poudre font que certains l'utilisent pour nuire : saccage de voiture de luxe par percussion de l'extincteur de bord. Y penser pour l'utiliser chez soi.

Le barrage des énergies (compteurs) maintenu facilement accessible est un plus. Et généralement ce qui brûle, une fois l'énergie absente, c'est du combustible solide => retour à l'eau.

L'extincteur est habituellement positionné près de l’accès mais à l'extérieur du local à risque. Il est préférable qu'il dispose d'un support fixe dédié et que l'emplacement soit connu de tous.
Un extincteur n'est pas éternel. Il demande un minimum d'entretien, souvent réalisable soit même car aucune obligation réglementaire existe en France concernant le domicile ou le véhicule. Les Belges et autres francophones documenteront pays par pays.
Le renouvellement, tous les 5 à 10 ans, sera l'occasion d'une utilisation au titre de l'entrainement.  ;)

La pertinence d'un tuyau d'arrosage comme moyen de protection incendie a aussi été traité sur ce forum. Il y a des limites (pas dans un HLM, pression-débit) mais c'est polyvalent et, associé à une détection précoce, redoutablement efficace !

En conclusion (partielle) :
Le meilleur feu est celui qui ne prend pas !
=> Prévention, entretien, détection précoce.

La problématique de l'intervention pour les autres tient justement au délai entre la détection et l'intervention. Revisionner les liens en préambule.

Je précise que je n'ai aucun intérêt dans aucune des entreprises citées : elles sont trouvées sur la toile et utilisées à titre d'exemple.

@Rantanplan : tu as un extincteur pour ton véhicule : le "petit poudre" ! ;D Il te reste à faire ton choix pour protéger ton séjour, et ta cuisine.

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

27 août 2020 à 13:39:38
Réponse #12

Rantanplan



27 août 2020 à 14:36:10
Réponse #13

Cheyenne


un minimum d'entretien, souvent réalisable soi-même  :o :-\ :-\ :-\ ???

Comment ? Peux-tu expliquer

27 août 2020 à 19:50:58
Réponse #14

Chill


'llo Cheyenne,

As-tu parcouru ce fil : http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=31522.0
et tout particulièrement ce message (qui n'est pas de moi) : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,31522.msg312629.html#msg312629 ?

Un extincteur n'est pas très compliqué. Lis donc http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206054.

Quand je dis "souvent réalisable soi même" c'est que je ne vois pas grande difficulté à réaliser les opérations listées dans les liens suivants :
https://www.monextincteur.fr/grille-des-actions-effectuees-lors-de-la-maintenance-des-extincteurs-selon-la-norme-nf-s-61-919.html
http://www.portail-securite.com/securite-incendie/erp/149-maintenance/518-
et surtout http://cs.pontdecheruy.free.fr/livres/livre5/552.htm ainsi qu'à partir de la page 46/61 http://ipz.free.fr/SSIAP/Extincteurs/extincteurs.pdf

Dans mon cas personnel :
  • Pesage "quand j'y pense" du CO2 2 kg à proximité du compteur, après nettoyage et contrôle de la corrosion.
  • Pesage "quand j'y pense aussi", en général le même jour que pour le précédent, du sparklet des poudre ABC à pression auxiliaire récupérés à droite et à gauche. On trouve facilement ces pièces sur la Toile, je n'ai aucun problème de fournisseurs gracieux. ;)  Nettoyage. Dé-tassage et contrôle de l'aspect pulvérulent de la charge. Contrôle visuel du flexible et du non grippage de la gâchette du diffuseur.
  • Idem pour ceux à eau pulvérisée, sauf que la date de la recharge en liquide étant notée, j'assure le renouvellement si nécessaire. Je n'ai pas de soucis d'approvisionnement en A3F :)
  • Le seul et unique extincteur 2 kg à poudre à pression permanente que je fréquente appartient à un proche et a le bon goût de disposer d'une valve de remplissage (Schrader). Donc contrôle au manomètre de la pression réelle d'azote au N*rauto du coin, établissement avec lequel ce proche à de bonnes relations. Il assure le dé-tassage périodiquement, lors des vacances scolaires, quand il fait de la place dans le coffre pour véhiculer la famille ...  :D

Rien de bien compliqué en fait. L'outillage se résume à une balance de cuisine et des outils classiques de mécanicien.
Et je ne te parle pas du tuyaux diamètre 19 sur son enrouleur à alimentation centrale qui est la pierre angulaire de la défense de mon domicile.

Qu'est-ce qui t'a fait réagir  :o :-\ :-\ :-\ ?

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

27 août 2020 à 22:56:30
Réponse #15

Cheyenne


Je suis assez bricoleur, mais ce n'est pas le genre d'engin que j'aurais eu l'idée de "trafiquer"
Je vais regarder ça de plus près.

27 août 2020 à 23:03:04
Réponse #16

Chill


'llo,

Pour raccrocher au titre du fil, je suis tombé sur ces articles :

Une des causes possible d'auto-inflammation est la décharge profonde. Cela justifie de ne pas laisser les batteries dans des appareils non utilisés (courant de fuite), et aussi d'isoler les contacts lors d'un stockage "en vrac" (évite les courts-circuits francs ainsi que la décharge dans un circuit improvisé de résistance très grande).

Vu l'aspect de ta batterie de console, la mettre dans un Ziploc et trouver la filière Batribox la plus proche, si tu es en France, semblerait être la marche à suivre.

    Chill.
« Modifié: 27 août 2020 à 23:11:31 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité